mercredi 27 juin 2007

TRIBUNE LIBRE : LES LIMITES DE LA STRATEGIE DE SORAL ...

TRIBUNE LIBRE : LES LIMITES DE LA STRATEGIE DE SORAL ...


OUVRONS LES YEUX ! ! !


Bien qu’ayant depuis quelques mois (mis à part deux articles « électoraux ») arrêté d’écrire sur le Net pour m’atteler à la rédaction d’un livre qui sera terminé, si Dieu le veut, avant la fin de cette année, j’ai décidé de livrer à la France ébahie mon analyse de l’échec du F.N. aux élections présidentielles, l’échec aux législatives, compte tenu du mode de scrutin, n’en étant qu’une conséquence logique.

Analyse partielle, car je veux ici parler du poids énorme dont Alain Soral, directement ou par l’influence qu’il aura exercé sur Marine Le Pen, aura pesé sur la campagne du candidat F.N., et particulièrement concernant un point qui me semble être une impasse totale, c’est-à-dire la doctrine du rapprochement entre les « jeunes des banlieues » et les « Gaulois ».

Visiblement, cette campagne n’a pas attiré les premiers, par contre elle a fait fuir les seconds, ce qui, vous en conviendrez, est un très joli tour de force.

Alors assénons quelques évidences.

Il n’y a pas d’alliance possible entre ceux qui brûlent des voitures et ceux qui en sont les propriétaires. Si ces voitures sont brûlées, c’est parce qu’elles appartiennent aux Gaulois, celles qui portent un signe distinctif prouvant l’appartenance de leur possesseur à la communauté islamique étant miraculeusement épargnées. La politique d’interdiction de l’immigration et de répression de la délinquance prônée par le F.N. met en totale opposition les intérêts des Gaulois des banlieues, c’est-à-dire les victimes des exactions, et ceux de leurs auteurs, dont l’objectif, et ils l’ont prouvé une fois de plus en votant massivement pour la Gauche, est que l’État français continue, voire même accentue sa politique de laxisme sécuritaire et de subventions à fonds perdus.

Ces jeunes vivent dans des cités qui, pour une énorme part d’entre elles, sont des cités de non-droit, c’est-à-dire des ensembles urbains qui ne font plus partie du territoire français, les lois de l’État du même non ne s’y exerçant plus, puisqu’il n’y a plus de policiers, plus d’administration, plus de services sociaux, en bref, plus de France.

La solidarité entre ces jeunes, même les plus pacifiques, est totale contre les Gaulois. Le racisme anti-blancs est une constante de leur mentalité. Leur ghetto, ils l’ont créé eux-mêmes, et c’est même quelque chose dont ils sont fiers. Fiers d’être « banlieusards », fiers d’habiter dans leurs cités ou rap et islam se côtoient et finissent par fusionner pour donner une espèce de sous-culture pour revendeurs de shit à moitié débiles.

Je fais moi-même partie de ces Gaulois des banlieues. Oh, je sais ce qu’on va dire. J’essaie de faire capoter l’alliance soralienne tant espérée. Non. J’essaie de dire au F.N. qu’il n’a vraiment pas de temps à perdre avec des conneries de ce genre. Non, il n’y a absolument aucune espèce de rapprochement à attendre entre les autochtones et les allogènes musulmans. Non, même le Mouloud a Bac +4, sauf exception, ne mettra pas un bulletin F.N. dans l’urne, parce qu’il y aura toujours le grand frère en prison qui attend sa remise de peine, l’oncle polygame qui vit d’allocations, le cousin au « bled » qui attend son visa.

Pour ma part, je ne ressens à l’égard de ces individus aucune espèce d’amitié, de compassion ou de respect. Pardon ? Soral dit qu’il faut arrêter de fantasmer, qu’on ne les renverra pas à la mer ? Qu’il faut donc les accepter, content ou pas ?

Cher Monsieur Soral, si ce n’est pas ces gens qui sont rejetés à la mer, ce sera nous, voilà l’élément de la situation qui manifestement vous échappe.

Tout le reste, c’est-à-dire toutes les théories visant à nous faire croire à la possibilité d’une France qui, avec huit millions de musulmans, quinze dans vingt ans, ne va pas devenir le théâtre d’une guerre de Bosnie puissance dix mais celui de la création d’une formidable société multiconfessionnelle harmonieuse, voilà ce qui relève de la foutaise pour intellos de salon, voilà où réside le vrai fantasme.

André Waroch

(Sources: http://www.europemaxima.com + Novopress [ http://cat.novopress.info/?p=1573])


NE DOUTEZ PAS UN INSTANT QUE LA REPONSE MARINO SORALIENNE SERA D'EXIGER L'EXCLUSION DE TOUS CEUX PARTAGEANT UN TANT SOIT PEU CETTE ANALYSE...


EXIGEONS POUR NOTRE PART UN GRAND RASSEMBLEMENT DE TOUTE LA DROITE NATIONALE, SOCIALE, POPULAIRE ET IDENTITAIRE !



OUVRONS LES YEUX ! ! !

12 commentaires:

frost a dit…

Je pense qu'il n'y aura même pas de "guerre de Bosnie puissance 10", notre ethnie et notre culture mourront dans le silence de l'Histoire. Merci les moutons. Je veux plus me battre pour cette Nation là.

Mélanie a dit…

Frost nous ne pouvons pas ne pas nous battre.
Nous ne pouvons pas laisser la lacheté nous gagner.

C'est tentant de se dire : Oh et puis après tout ils sont trop cons. Que cette nation crêve !
Même si en desespoir de cause nous n'étions qu'un tout petit carré, qui n'aurait qu'un tout petit espace de victoire, nous pourrons lever la tête. Dire j'ai essayé ! Nous serons propre !
Tête haute et mains propres c'était beau, à nous de faire que ce soit notre vérité.

Car c'est vrai un jour il ne nous supporterons plus et qu'il en sera de même pour nous. Il y aura des moutons mais pas tout le monde j'en suis certaine.

Patriote44 a dit…

Ce qui me fait hurler (plus de rage que de rire pour cause de gâchis) c'est de voir que le Front ne change rien du tout.

C'est étonnant comme le suicide programmé doit s'accomplir comme dans une sorte de rituel malsain.

Le FN fait croire en des jours meilleurs et des rebonds potentiels. Vaste blague, énorme bouffonerie, car les quelques 42% de soit disant électeurs du Front qui se sont abstenus dernièrement aux législatives, ce sont uniquement les écoeurés de la ligne imposée par les traitres qui suivent Marine.

Ces électeurs là ne reviendront plus jamais, il ne faut pas rêver et la prochaine fois ils seront encore plus nombreux car pas mal ont encore voté par habitude ou par amitié, évitant au FN une mort bien plus rapide et radicale.

La prochaine fois, on peut aisément prédire que ce sera bien pire, bien bien pire.

Pour 1000 fois moins que ça dans une autre formation on aurait tout changé mais pas au paquebot.

C'est suicidaire et il n'y a plus qu'à regarder le spectacle morbide en direct.

Maintenant, que celles et ceux qui se sentent de taille et qui en ont les capacités prennent leurs responsabilités.

Arnaud a dit…

En tant que cadre FN fidèle à la ligne historique, je peux vous dire que, malgré quelques excès, vous êtes dans le vrai à 99,99% !

Et encore on pardonnera facilement ces excès, car je peux vous dire qu'à la base c'est colère, rancune et peu de place pour l'espoir.

En effet que faire aujourd'hui ? J'adore Bernard Antony, mais il ne déplacera pas les montagnes à lui tout seul. Le MNR est très mal en point pour le moment et ça va encore moins bien pour lui que pour le front, même s'il a pour lui d'être sur la bonne ligne en ayant annoncé qu'il allait changer alors que le front continue son chemin vers la disparition pure et simple. L'union des identitaires, des régionalistes et de quelques autres n'ira pas bien loin sans aide de plus grosses structures c'est évident. Résultat ? Les natios sont dans la galère de l'attente et désespèrent un peu, même si on tente de garder le moral.

Pourtant le potentiel est là avec ceux que j'ai cité. En y ajoutant toutes les femmes et les hommes qui ne font plus rien parce qu'écoeurés, plus ceux qui se sont morfondent dans des organisations inutiles et parasites genre mpf ou le rif de Paul Marie Couteaux, ça en fait du monde, sans compter qu'il reste encore pas mal de gens sincères et honnêtes au FN.

Il n'y a donc personne pour relever le défi d'un grand rassemblement ? On va jouer à quoi alors ? A "y a t-il un empereur pour Rome?" ou à " mon royaume pour un cheval".

La boutique FN est morte, place à une entreprise unitaire de grande envergure que diable !

Anonyme a dit…

En réponse à Arnaud a dit
Les quelques excès (0,01 %) se comprennent, dans la mesure où l’on veut rester entre gens ayant de l’éducation et non pas comme certains de la « direction du Titanic » un langage ordurier de première – tellement ordurier, qu’il est inutile pour cet individu de signer ses posts, on connaît immédiatement l’origine du « torchon ».

Autour de moi nombreux étaient ceux qui ne voulaient pas croire en la décrépitude de ce parti, les jours puis les mois aidant, ils furent de plus en plus convaincus que « le chef et ses séides », les félons à la pensée « non marinée » étant d’office exclus du staff !

Ces personnes ont ouvert les yeux et fait quelques come back dans un passé relativement proche.

Certains ayant leur carte, ils se sont rendus compte, qu’ils s’étaient faits couillonnés (comme on dit dans le midi) de la plus belle des manières.

Vous avez raison, quand vous dites qu’aucune personnalité ayant suffisamment de charisme ne se détache des nationalistes.
C’est précisément ce qui manque actuellement pour créer un parti nouveau dans la continuité de ce qu’était le précédent à ses débuts.

N’oublions pas que l’initiateur en fut Tixier-Vignancourt avocat par excellence qui cloua le bec lors de magistrales plaidoiries à plus d’un confrère et juge. « Le chef » à cette époque était le directeur de campagne de Tixier. Il reprit le parti après 1965 et en fit ce qu’il était devenu.

Aujourd’hui, il n’y a plus rien à attendre du « fond national », si ce n’est un enterrement qui ne sera même pas de première classe.

Anonyme a dit…

Devrons nous faire comme les chouans en leur temps, allez chercher et les forcer les chefs dont nous avons besoin.

Nounours a dit…

lundi 2 juillet 2007, 16h58

Comme le PCF, Le Pen n'exclut pas de sous-louer le siège du FN

PARIS (Reuters) - S'inspirant de l'exemple du Parti communiste, le Front national n'exclut pas de louer une partie de son siège de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) pour faire face à ses difficultés financières, indique Jean-Marie Le Pen.

"Le Parti communiste cherche des solutions. Ils pensent louer une partie de leurs bureaux. Mais c'est une solution qui pourrait aussi être adoptée par nous", explique le président du Front national sur son journal vidéo hebdomadaire.

Jean-Marie Le Pen n'est toutefois pas certain que cela soit "économiquement possible", car le FN n'est pas en relation comme le PCF avec toute une série d'organismes régionaux ou départementaux susceptibles d'être intéressés.

Le siège du Front national, surnommé le "Paquebot" en raison de son architecture, surplombe la Seine sur trois niveaux d'environ 5.000 m2 et est loin d'être totalement utilisé par les cadres du mouvement.

Jean-Marie Le Pen a lancé le 18 juin une souscription nationale, "SOS Front national", visant à renflouer le parti après le désastre des élections législatives.
Avec 60% de voix en moins par rapport aux législatives de 2002 et un score de 4,29%, le financement public annuel lié aux législatives est réduit d'autant.

Or, le FN doit rembourser plusieurs millions d'euros de dettes accumulées.

Ne serait-ce que pour des raisons "symboliques", le président du FN n'envisage pas pour le moment de vendre le siège du parti.

Interrogé sur les premiers résultats de la souscription lancée en juin, Jean-Marie Le Pen répond dans son journal vidéo : "J'espère que le petit ruisseau va devenir une grande rivière."

"C'est l'abstention qui a fait cette catastrophe financière", explique-t-il, précisant que 58% des électeurs du FN à l'élection présidentielle "ne sont pas allés voter" au premier tour des législatives le 10 juin. "Ils ne l'ont pas fait exprès, bien sûr, c'est une négligence. Malheureusement, elle a eu des conséquences terribles pour nous."

http://fr.news.yahoo.com/02072007/290/comme-le-pcf-le-pen-n-exclut-pas-de-sous.html

Le vieux ne veut toujours pas admettre que sa déconfiture est due tout simplement à la campagne qu'il a faite ! Traiter les adhérents ainsi que les sympathisants comme des crétins, n'a fait que prendre conscience aux dégénérés qui ne font pas parti du "merveilleux staff qui se prend une claque", que ces idiots utiles étaient devenus lucides !

Sur un autre site il y avait deux messages - un d'un fidèle entre les fidèles qui aime bien dégoiser sur le blog et dont nous avons eu quelques échantillons de la prose, ainsi qu'un autre message d'un groupement de fnj de la même région que l'auteur des torchons écrits pour vous éreinter.

Ces deux messages ont miraculeusement disparus ils étaient la réponse à un article d’Altermedia.

http://fr.altermedia.info/general/pierre-vial-accuse-les-redactions-daltermedia-et-de-national-hebdo_11042.html

Anonyme a dit…

Pour infos, je me suis permis de conserver les messages qui ont disparu de Altermedia.
Effectivement le FNJ Savoie, une troupe de marinistes a aussi attaqué Vial. Ayant été proche de TP par le passé nonobstant des divergences de point de vue stratégique, j'ai immédiatement répondu un comentaire bien senti, tout comme j'ai répondu à Vassieux.
C'est ce qui explique je pense la suppression des textes en question.

Je commencerai par le premier d'entre eux, l'un des grands prêtres fanatisés du culte lepéniste Jacques Vassieux, qui dans une vraie fatwa, s'en prend carrément à Pierre Vial.
Le niveau de sectarisme est tel que visiblement pour lui la pendule s'est toujours arreté à 1999. On remarquera ses propos apologétiques ridicules sur Marine Le Pen...

ET SI TU LA FERMAIS ENFIN ?

Pierre Vial que je connais bien me surprendra toujours.

J'explique : Il a été pendant de très nombreuses années membre éminent du Front National, faisant même partie du Bureau politique.

Nous avons siégé ensemble à la Région de 1998 à 2004.

Nous entretenions alors d'excellentes relations. Il n'a cependant pas hésité le 5 décembre de 1998 à quitter le FN pour rejoindre Bruno MEGRET. Il a été un des plus virulents de cette, disons, scission.

Cependant, au bout de quelques mois, c'est Mégret qui pour lui était devenu un mauvais, un nul, un moins que rien. Il a donc quitté le groupe MNR au conseil régional pour créer le sien ...

En 2004, n'ayant pas été réélu, il a tout fait pour réintégrer le FN.

Cela n'était pas facile, nombreux étaient ceux qui ne voulaient pas de son retour. J'ai plaidé sa cause, nous avons été quelques-uns à le faire et enfin en 2006, nous sommes arrivés à le faire accepter. Il se montrait tout enthousiaste à re militer. Il souhaitait repartir à la conquête de Villeurbanne. Le FN et LE PEN étaient soudain redevenus pour lui ce qu'il y avait de mieux puisqu'il reprenait son adhésion au mouvement. En mars 2007, il était même à nos côtés, et aux côtés de Mégret, sur la tribune lors du meeting de Lyon, applaudissant JMLP tout au long de son discours. Tout allait bien. Puis vinrent les élections présidentielles et là, mauvais score de LE PEN...

Patatras, VIAL repartait alors dans ses critiques acerbes à l'encontre de LE PEN et du FN, se répandant à nouveau en communiqués et déclarations méchantes. Et maintenant le voilà reparti avec un "Front... Charles Martel".

A mourir de rire si ce n'était pas si triste.

Espérer gagner des voix et arriver aux responsabilités avec un "Front Charles Martel" en 2007...

C'est du grand n'importe quoi. Il nous explique, sans rire, qu'il faut s'unir et faire taire les querelles de chapelles, se regrouper au sein d'un grand mouvement, etc, etc...

Mais Pierre, ce grand Mouvement existe, vous ne l'avez pas encore tué, c'est le Front National camarade. Tu connais pourtant, toi qui après l'avoir trahi une première fois puis après avoir supplié pour le ré-intégrer s'est empressé de mieux le trahir une seconde fois.

Faire taire les querelles de chapelle ?

Mais c'est simple Pierre... Il suffit que tu la FERMES... enfin !



Réponse de vial




Réponse aux aboyeurs
Quand on me cherche on me trouve. La chasse au vieux sanglier comporte quelques risques…
Il y a des gens à qui mon appel pour un « Front Charles Martel » donne de l’urticaire.
Première remarque : j’ai pris soin de lourdement insister sur le fait que cette appellation, hypothétique, pouvait être bien sûr remplacée par beaucoup d’autres. A condition qu’elles aient la même signification : coordonner les diverses énergies décidées
à lutter contre l’immigration et en faisant de cette lutte leur priorité absolue, chacun conservant son droit à la différence en tant qu’organisation (en clair, il s’agit de créer une coordination et non un enième parti voulant faire concurrence à d’autres). La
référence historique à Charles Martel est claire. Trop claire, sans doute, pour ceux qui veulent mettre un bémol au refus de l’immigration ou qui, même, acceptent cette immigration ?
Ces précisions étant destinées à ceux qui ne veulent pas entendre mais, comme chacun sait, il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.
Seconde remarque : qui sont ceux qui aboient contre une telle proposition et quelles sont leurs raisons ?
Ils sont emblématiques.
Dans l’ordre d’apparition sur le théâtre des guignols :
Gregory Gennaro : jeune homme aux origines indéfinies mais très content de lui. Il a créé son propre parti, qui comporte au moins trois adhérents, car il a une haute idée de son avenir politique. Il est le seul.
Christian Bouchet. Cas bien connu. Je n’insiste pas, on ne tire pas sur les ambulances (psychiatriques). On peut quand même s’interroger sur son soutien à l’islam. Sans doute
faut-il regarder, comme pour tel ou tel intellectuel qui est de ses nouveaux amis, en direction du tiroir-caisse (l’Iran, vous connaissez ?)
Nicolas Gauthier : besogneux plumitif ayant mangé à tous les râteliers mais qui a le sens de l’humour puisqu’il joue maintenant au professeur de morale, ce qui lui va particulièrement bien, et au conseiller ès politique. Le fait que ce mercenaire émarge à National-Hebdo explique tout : pour conserver sa gamelle, il doit mettre sa brillante plume au service de ceux et celles qui, au FN, jouent la carte de la « dédiabolisation »
afin de se rendre fréquentables vis à vis du Système (étant bien entendu que nombre de membres du FN, y compris au plus haut niveau, désapprouvent cette orientation et veulent rester fidèles aux fondamentaux du mouvement, récusant donc une évolution à
la Fini).
Mêmes causes mêmes effets pour le cas suivant :
Jacques Vassieux, conseiller régional FN en Rhône-Alpes, bien connu pour la finesse de ses analyses, l’élégance de son langage et ses brillantes interventions en assemblée (entre deux stations prolongées à la buvette). Lui aussi tient à sa gamelle, qu’il espère conserver en jouant la carte Marine. C’est humain. A noter que, Pied-Noir, il n’a pas
toujours estimé, comme il le fait aujourd’hui par obligation alimentaire, que les maghrébins sont « des Français comme les autres ».
Troisième remarque : destinée à ceux qui feignent de s’étonner de l’évolution de mon positionnement vis à vis de J.M. Le Pen. J’ai approuvé et appuyé sans hésitation ni état d’âme l’annonce de l’union patriotique, destinée à réunifier la « famille », car je retrouvais là le J.M. Le Pen fédérateur des énergies nationales, qui m’avait amené à adhérer au FN en 1987. La déclaration d’Argenteuil a tout changé. Car je n’accepterai jamais de considérer, pour quelle que raison que ce soit, que maghrébins et blacks sont « des branches de l’arbre France ». La raison fondamentale de mon engagement a toujours été le combat pour l’identité ethnique (déjà sujet de débats passionnés avec des camarades qui, comme moi, se retrouvaient en prison pour cause d’Algérie française en 1962… certains s’en souviennent peut-être… je soutenais déjà que l’intégration était une aberration). Je suis toujours prêt à collaborer avec tous ceux qui partagent cette priorité.
Est-ce moi ou J.M. Le Pen qui a changé ? Les esprits honnêtes et libres connaissent la réponse.
A suivre (je suis à la disposition de ceux qui veulent des précisions supplémentaires sur leur cas. J’ai des archives bien tenues).
Pierre Vial
28 juin de l’an 07


Réponse de Vassieux : celle ci a été virée d'altermedia.
Des insultes. Il se permet même de le narguer en présentant sa situation professionnelle ("moi j'ai un cabinet immobilier qui se porte bien".), bref l'ai de dire : "'tention, avec moi ça ne rigole pas !"

Vial cite Gennaro car depuis plusieurs jours ce cas intéressant de la connerie humaine s'en prend à lui depuis plusieurs jours.
Réponse également de Gregory Gennaro, le larbin de Marine, qui en matière de tapin en connait un rayon avec ses 50 000 structures internétiques +/- bidons.
http://www.notrepatrie.com/communique16.php

la réponse de cet énergumène (fautes non corrigées.)




Suite au communiqué de Pierre Vial « réponse aux aboyeurs » daté de sa main du 28 juin de l’an 07, celui-ci me consacre quelques lignes.

Tout d’abord, je le remercie d’apporter autant d’importance à ma petite personne et de me faire de la publicité gratuite avec ses propres moyens.

Celui-ci affirme que je suis un jeune homme aux origines indéfinies.

Effectivement, pour lui, il semblerait que je sois un humain. J'ai du sang rouge. Pour éclairer sa lanterne, je lui affirme que je suis un jeune homme âgé de 24 ans. Je suis un humain né sur la planète Terre, sur le continent Européen, en France, dans le département du Rhône, à Lyon.

De plus je suis hétérosexuel. Fallait-il peut-être le préciser. Bref, il semblerait qu'à ses yeux, je sois une sorte d'espèce humaine normalement constituée. C'est d'ailleurs ce qui semble le perturber.

Pourquoi donc ?

Il insiste aussi sur le fait que j’ai créé mon propre parti qui comporte au moins trois adhérents.

Je le reprendrais en lui disant que le Mouvement Social et Patriotique est avant tout un mouvement militant comme son nom peut le désigner.

Je ne lui en veux pas.

Il est vrai aussi que le Mouvement Social et Patriotique comporte au moins trois membres. C’est même la simple évidence puisque nous sommes implantés dans de nombreuses villes et départements.

Contrairement aux multiples scissions émanant de Pierre Vial, depuis 30 ans, le MSP est l’émanation d’une synergie de petits mouvements nationaux et régionaux issus de sensibilités différentes.

Nous n’avons pas attendu le « Front Charles Martel » pour bâtir un mouvement militant coordonné.

De plus il n'y a pas de prinzip fuhrer au MSP !

Les militants s'expriment librement et donnent leur opinion sans risquer de se faire exclurent, insulter, calomnier ou même de se faire casser la gueule.

Mais, peut-être ne l’a t’il pas compris ou fait semblant de ne pas comprendre ? N’y a t’il pas pire aveugle que celui qui ne veut point voir ?

Cependant, je préciserais que les derniers militants et adhérents du MSP que j’ai rencontré ces derniers jours sont pour la plus part issus de son association « Terre et Peuple ».

Ces militants ont quitté cette structure suite aux prises de positions de Pierre Vial concernant un folklorique « Front Charles Martel ».

De plus, le « Front Charles Martel » arrive au même moment où l’idée d’un PD du Q était lancée sur une vidéo politique : le Parti Démocrate du Quartier. Pur hasard ? On ne sait jamais !

Toutefois, je le remercie chaleureusement de se préoccuper de la vie du MSP.

Je lui donnerais quand même un petit conseil de militant de terrain : qu’il s’occupe plutôt de son association qui se réduit, elle par contre, en une véritable peau de chagrin.

Je ne résiste pas à l’envie d’affirmer que le site du MSP a été autant visité en six mois, que celui de « Terre et Peuple » en ligne depuis 2002.

Allons donc savoir qui a une haute idée de la politique et de l’efficacité de la stratégie militante ?

De plus il est affirmé que je serais un des aboyeurs concernant ce « Front ». Il est aussi affirmé que cela donnerait de l’urticaire à ceux qui auraient émis des avis politiques divergentes.

Je ne sais pas s’il est sérieux quant-il écrit une telle chose, mais on est en droit de se poser la question.

En ce qui me concerne, le « Front Charles Martel » m’a bien fait rire, plus que toute autre chose.

De l’urticaire dit-il ?

Non, cela ne risque pas. Tout cela est tellement creux et vide de sens.

D’ailleurs ce genre de folklorisme scissionniste ne m’attire pas et n’attire aucune personne sérieuse, mentalement stable et censée.

On a d’ailleurs vu, au bout de trente ans, ce qu’a donné ce genre de gesticulation groupusculaire.

Pierre Vial incarne de manière très symbolique tout le fond de commerce de la mouvance mongolo-identitaire.

Pour le reste de ses affirmations, je lui ai déjà répondu dans une lettre ouverte datant du 22 avril 2007 que vous pouvez retrouver sur le site du MSP.

Je ne polémiquerais pas avec ce que l’on appelle un professeur d’université agrégé en Histoire en retraite.

A défaut d’avoir des arguments solides pour s’expliquer sur ses positions, il en vient perpétuellement et systématiquement à insulter ses interlocuteurs qui peuvent émettrent des avis divergents s’appuyant sur des arguments forts.

La démonstration est faite que l’extrême droite a bien les représentants qu’elle mérite. Qu’elle les garde. Nous n’en voulons pas.

De plus, ces gens-là se réclament d’une droite nationale et identitaire !

La belle blague !

C’est la même qui a fait le tapin pour Sarkozy aux élections présidentielles et qui a tout fait pour torpiller le mouvement national aux deux élections de 2007.

Pour faire taire définitivement les gesticulations et le folklore de Pierre Vial, il s’affirme comme un vieux sanglier. Cela tombe bien, mon signe astrologique européen est le taureau et mon signe astrologique chinois est le sanglier.

Comme quoi, parfois, les origines indéterminées des uns peuvent se retrouver avec les origines déterminées des autres.



Lui qui ose se foutre de TP : l'hopital qui se fout de la charité. Ce mec est un mythomane grave : il fantasme sur une prétendue "représentation en cellules nationales, départementales, et même locales" (quelle est la différence ? On peut m'expliquer ?), de son groupuscule.
Quant on connait les thématiques quasiement bolcho-lepénistes et intégrationnistes, de son mouvement et de ses maitres, c'est sur qu'on va le croire quand il dit que des gens de TP le rejoignent...

Par ailleur sur metapedia.org il s'invente carrément des fiches de profils de jeunes militants encartés de son mouvement (Florian Frehling, Aureline Larivière) qui n'existent pas, avec tout un descriptif professionnel...
Sidérant, cette schyzophrénie.

http://www.notrepatrie.com/communique16.php

Maintenant il brocarde et insulte Vial en permanence sur son forum www.notrepatrie.net et a même créé un statut spécifique pour ses membres qui ont entre 10 et 20 messages de postés : "Couché Vial"
http://www.notrepatrie.net/viewtopic.php?p=7317&sid=8dc088046f06ed3a0232424e827b22ba#7317

http://www.notrepatrie.net/viewtopic.php?t=1470&sid=95058751b1f4486b13d113f9cf4c6763
Il faut souligner les incohérences flagrantes idéologiques de ses différentes structures dont le ton change au jour le jour : tantot catho, tantot paien, socialiste, récationnaire, libéral, NR, royaliste, etc...


Enfin pour en finir avec cette hyène édentée mais bien baveuse, il faut noter qu'il se déclare indépendant de tout mouvement politique et comme leader autonome.
Rien n'est plus faux : il travaille auprès de Marine Le Pen, et occupe un poste à responsabilités au sein de "Cap Jeunes". Par le biais de ses 5 ou 6 blogs différents, de son forum, de son MSP, de son Action-Nation, de son MJP (liste non exhaustive), son rôle consiste donc à rabattre auprès de Marine des jeunes nationalistes avec des slogans et des thématiques dignes de Secret Story ("le patriotisme c'est cool"...). Ce personnage répugnant est donc un menteur avéré.


Enfin vous pourrez remarquer qu'il s'agisse de ses communiqués, de ses tracts, il a un niveau d'orthographe et de conjugaison ne dépassant pas celui d'un élève du cours préparatoire.
Pour un prétendu nationaliste cela fait un peu tâche...

Bien entendu je ne serai pas complet si je ne mentionnai pas la réponse du NR/NB porno-satano-nazo "Babouchet" (rouge + le vert de l'islam : ça fait la couleur caca chez moi) sur Altermedia :

http://fr.altermedia.info/general/pierre-vial-accuse-les-redactions-daltermedia-et-de-national-hebdo_11042.html

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Merci pour ces précisions concernant des personnages insignifiants mais nuisibles.

Par les temps qui courent on peut même en rire.

Encore merci.

Demain, une autre tribune sur le cas soral.

franc-sparte a dit…

Le grand mouvement national ne pourra se passer de militants tres bien informés, comme l'anonyme qui est 2 messages au dessus, qui éclairent utilement les caractéristiques de tel ou tel groupuscule nationaliste.

Car certes il faut aujourd'hui que se lancent des dizaines et des dizaines d'initiatives et donc de "groupuscules", mais pour que la bonne s'impose il faut éliminer rapidement tous les farfelus, s'ils ne s'éliminent pas d'eux mêmes.

En ce qui concerne Pierre Vial, sa position politique est excellente. Rien à dire.

MAIS :

1° - Pierre Vial est dans le camp nationaliste, à un haut niveau, depuis des dizaines d'années. Comme les autres il a échoué. On ne voit pas trop ce qui le ferait réussir maintenant. Seule une force nouvelle, et parce que nouvelle n'ayant pas eu le temps ni de diviser notre camp ni de susciter dans le camp ennemi les contre mesures adéquates, pourra réussir.

2° - La structure de Pierre Vial manque totalement de réactivité, dans les derniers mois j'ai écrit à T&P des courriers postaux, envoyé des mails, je n'ai eu aucune réponse sauf une vague feuille circulaire.

Le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas la bonne méthode de recrutement et de fidélisation !

et malgré tout, courage et confiance.

Anonyme a dit…

Réponse pour franc-sparte.
Je suis l'anonyme que vous citez.
Je suis 100% d'accord avec vous.
Ayant été membre de TP depuis sa fondation jusqu'il y a encore 4 ou 5 ans, je connais bien hélàs son mode de fonctionnement. Vial possède lui aussi quelques défauts typiquement lepénistes : non-remise en cause de son fonctionnement, absence d'innovation, et absence totale de promotion interne. Ajouter à cela aussi une petite coterie de "prévots" autour de lui qui n'apportent rien, mais qui en plus expriment des dérives idéologiques (libéralisme)inquiétantes et discordantes avec son soit-disant national-populisme. Des dérives sur lesquelles Vial a toujours fermé les yeux, privilégiant l'amitié...
Sur "l'affaire" qui l'oppose à Gennaro et à Vassieux, il a tout à fait raison sur le fond mais tord sur la forme (alors que les 2 autres olibrius ont tord sur le fond et la forme. GG se permet de critiquer et d'insulter sans argumenter).
L'idée de créer une nième structure quelque soit le nom qu'elle puisse avoir (c'est surtout ce point là qui semble avoir excité Gennaro), n'est pas une bonnée idée car cela a déjà été tenté maintes et maintes fois, avec à chaque fois l'inefficience comme résultat.
Vous avez raison de souligner le manque de réactivité de TP. Je dirais même plus son inexistence, seulement réduite à jouer les GRECE-bis tant sur la forme que sur le fond. Vial persiste à se fourvoyer sur cette thématique du sacro-saint "combat culturel". Je l'avais exhorté plusieurs fois à transformer TP en mouvement purement politique structuré. Refus catégorique bien sur.
BIen beau de se réclamer de Gramsci. Mais celui ci inscrivait son combat dans un combat politique : celui du parti communiste.

Anonyme a dit…

Et pendant ce temps , le Bloc Identitaire avance ...

VITUS