lundi 11 juin 2007

ERRATUM : JACQUES BOMPARD ELIMINE DES LE PREMIER TOUR ! OBJECTIF ATTEINT POUR LES TRAITRES LE PEN !










ERRATUM : JACQUES BOMPARD ELIMINE DES LE PREMIER TOUR ! OBJECTIF ATTEINT POUR LES TRAITRES LE PEN !

DIMANCHE PROCHAIN: TOUT SAUF MARINE LE PEN ! ! !


C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons que nous nous sommes trompés sur Jacques Bompard. Avec 19,8% des voix, il ne réalise que 12,16% des inscrits et rate donc de très très peu le second tour.

Ainsi, la candidature de division suscitée par le Front (bas) ex National contre Jacques Bompard aura eu un triple effet aussi destructeur que dévastateur.

- Elle empêche notre camarade de réaliser le meilleur score de toute la droite nationale, clairement devant celle qui, dorénavant, ne peut même plus être considérée comme nuisible mais comme une ENNEMIE: Marine Le Pen !

- Elle empêche notre camarade de terminer second derrière l'UMP.

- Elle empêche enfin notre camarade de figurer au second tour, alors même qu'il bat l'UMP sur Orange !

Cette forfaiture, cette trahison sans nom, pire ce crime ne peut rester impunie. C'est la raison pour laquelle nous appelons tous les patriotes, nationalistes et nationaux qui se sentent insultés et humiliés à faire un barrage total à Marine Le Pen dimanche prochain sur la 14ème circonscription du Pas de Calais.

Avec plus d'une centaine de militants sur place, des permanents, des cadeaux (briquets, stylos, etc) pour chaque quidam croisé, l'aide objective de l'UMP (qui a intronisé un inconnu Nesrédine RAMDANI face à elle) et une omniprésence médiatique, elle n'est au second tour que de très très peu. A côté, nous préférons largement le deuxième meilleur score du FN (le meilleur du FN canal historique), à savoir celui de notre ami Carl Lang, qui, sans moyen, a réalisé un petit exploit (11,66%). Avec guère plus de 6%, malheureusement, Bruno Gollnisch perd les 3/4 de ses voix par rapport à 2002 et perd ainsi toute chance pour les municipales.

En analysant dans le détail les résultats, on mesure mieux l'ampleur de la déroute du Front National. Les Le Pen peuvent bien gloser sur le MNR, voila leur cataclysmique bilan. Qu'on en juge.

- En tenant compte de l'abstention record et des bulletins nuls et blancs, le FN arrive péniblement à moins de 1.100.000 électeurs, à quelques encablures du score de Mégret à la présidentielle de 2002. Le financement d'état sera donc divisé quasiment par trois. Une catastrophe, un séisme, un tsunami ! Marinaliot a gagné, c'est la GROUPUSCULARISATION (après la ringardisation) ! Le Pen a déjà annoncé un "plan social" (pardon aux familles etc d'être mises ainsi à la rue mais c'est pour la cause et c'est la faute à Sarko) et la probable vente du Paquebot. Après le gavage au banquet, c'est la saignée, quoi de plus normal.

- Pire, le Front National ne sera pas remboursé sur ... 361 circonscriptions (sur 552, le front ayant été absent d'une cinquantaine de circonscriptions, surtout dans les DOM TOM, ça fait donc seulement 191 circonscriptions remboursés !), là ou ses candidats ne dépassent pas les 5% (dont presque 100 à moins de 2% !). Or, tout le monde sait que ce remboursement est non seulement vital pour le paiement du matériel de propagande, mais est souvent un moyen indirect de gagner de l'argent. Là, c'est terminé, et on peut imaginer que les "imprimeurs amis" ne feront aucun cadeau. La tirelire va exploser, alors qu'il n'y a plus aucun appareil militant !

- Seuls trois candidats dépassent la barre des 10% (Carl Lang + Ravier et Baudrin, les trois à plus de 11%).

- Seuls trois candidats font un score entre 9 et 10% !

- Une cinquantaine de candidats font entre 5 et 5,5% !

- Au sein même du Bureau Politique du FN, en dehors de Carl Lang et d'éric Iorio, tout le monde passe à la trappe, l'ultra majorité n'étant même pas remboursé, à l'image de Roger Holeindre sur la Seine Saint Denis qui avait pourtant donné des scores historiques au FN du temps de Mégret et Le Gallou.

- Quantité de "grandes gueules" du FN sont laminés et ne seront même pas remboursés.

- Un des cas les plus emblématiques de l'échec concerne le "marino soralien" Jean François Touzé. Avec une circonscription taillée sur mesure, avec une division à gauche très utile (5 candidats d'extrême gauche, 3 candidats de gauche et 2 verts) et avec deux candidatures centristes, il était ABSOLUMENT SEUL à droite face à l'UMP, (cas UNIQUE en France, il n'y a aucun autre exemple), sans AUCUN opposant sur son terrain: ni MNR, ni MPF, ni DLR, ni CNIP, ni Identitaires, ni CPNT (pourtant très fort et implanté en normandie), ni patriote indépendant ni aucun divers droite. Bref, personne pour lui faire de l'ombre et quelques moyens généreusement accordés par Le Pen lui même, en plus de réseaux d'amitiés frelatés. Et bien il réalise, avec 6,9% des suffrages, le moins bon score de la droite nationale sur ce secteur depuis 25 ans ! Ca inaugure bien des futures municipales sur le Havre, ou, de toute façon, certains de nos amis sur place ont décidé de lancer une initiative locale pour l'élaboration d'une liste patriote indépendante pour l'année prochaine, ce dès la rentrée de septembre.

Passons maintenant à quelques remarques et réponses en liaison avec les derniers messages reçus ici en commentaire ou par courriel.

Déjà, nous confirmons que nous analyserons complètement les résultats, avec prospectives et perspectives, dès demain.

Concernant le MNR. Depuis quand les nationalistes placent-ils le seul résultat électoral au premier rang de leurs préoccupations ? Le MNR fait les scores de Le Pen et du FN d'avant Mitterrand ? Et alors ? Au contraire, c'est revivifiant, car cela oblige à une refonte globale. Mégret a su garder troupes, militants, cadres et sympathisants, ce dans le plus complet désert depuis 2002. Nous ne lui demandons pas autre chose !

Car enfin réfléchissez deux secondes. Dire ou penser que le FN reste la seule force après ce qui s'est passé hier et que nous analysons quelque peu plus haut, c'est de la folie pure, un non sens absolu ! Car enfin, comment fera le FN demain, après le départ des "cocos bobos gogos" qui depuis début 2006 croyaient en la "double victoire", après les purges qui arrivent à grand pas, après la fuite définitive du FN (et c'est on ne peut plus normal) des seules forces qui restent à la Droite Nationale à savoir les Catholiques de Tradition, après le réveil obligatoire des forces régionalistes qui vont se mettre en ordre de bataille pour les municipales, après la structuration inévitable (et plus que souhaitable) des identitaires seuls vainqueurs d'hier, et, surtout, avec ce qu'on peut appeler le "double effet Sarkozy", à savoir la fuite prévisible vers l'UMP des derniers cadres et techniciens du FN et la catastrophe que représente, pour l'ensemble de la Droite Nationale, le fait que le MPF ait réussi son sinistre pari d'être le seul mouvement structuré dit de "Droite Patriotique" (SIC) à avoir accès au financement public (en plus de trois députés).

Compte tenu de l'ensemble de ces éléments, le FN, sous sa forme actuelle, ne peut que disparaître. D'ailleurs, c'est ce que nous annoncions depuis le début, à savoir que l'effet "marque de fabrique" jouerait encore un peu aux législatives, mais qu'après ce serait "l'effet boomerang" qui jouerait à plein. Aux cantonales de 1988, aux municipales de 1989 et aux européennes de 1999, le FN a déjà connu de très sérieux revers, mais ils étaient annoncés et prévus dans un appel à la résistance. Là, il sera difficile de faire accepter aux nationaux de devoir avaler un "mac do" après leur avoir promis les "Trois Gros", surtout après avoir renié tout ce qui faisait notre force. Allez, tenez, nous sommes prêts à tenir les paris. Nous avions annoncé que ce serait un exploit pour le MNR de garder son financement public. Et bien là; nous annonçons à l'avance que le MNR prendra sa revanche aux municipales de 2008, s'il n'y a pas d'union de toute la Droite Nationale d'ici là, ce que nous souhaitons toutes et tous ardemment. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'aux municipales, le seul objectif est d'être présent, tant la chose est difficile et l'élection à part. Or, nous savons pour le constater partout autour de nous, PLUS PERSONNE ne veut être candidat pour le FN. Il faut le dire clairement, c'est devenu autant une question de positionnement que d'image. Le militant national qui s'engage dans le combat au plan local, le fait d'abord pour notre identité et nos valeurs, avec conviction et fermeté mais sans excès inutiles d'un côté comme de l'autre. Les Le Pen ne nous ont amené que les deux mamelles de la ruine et de la discorde: Diabolisation et dédiabolisation, soit le couple infernal réel amenant le couple infernal intellectuel. Nos amis identitaires ont démontré, par l'exemple, qu'on pouvait mener une lutte quasi radicale et loin d'être à seule vocation électorale, (avec même la fameuse "culture de la défense"), sans excès aussi débiles que vains et stériles.

Tout candidat potentiel pour les municipales s'appercevra très vite, qu'avec le FN, il faudra y aller à ces élections, pour, d'un côté, être éternellement marqué au fer rouge du sceau du Diable, (Détail, Durafour crématoire, inégalité des races, antisémitisme, etc), et de l'autre, être estampillé "Bozzo le Clown", vide de toute valeur affirmée, (Soral, "gaucho lepénisme" (késaco?), Avortement, Euthanasie, Jacobinisme, Laïcisme, Intégrationisme, Dieudonné, Argenteuil, Valmy, Aulnay, etc), le tout en devant aller tracter seul entre les coups et les rires alors que, pire que tout, on n'a rien à dire. Franchement, si vous croyez une seule fraction de seconde que le FN va trouver des candidats pour aller au charbon l'année prochaine, vous vous mettez le doigt dans l'oeil ! Sur Aulnay sous Bois, là ou Marine Le Pen a fait la bise à tous les immigrés qu'elle a pu rencontrer, le FN n'est même pas remboursé avec 4,2% ! Il faut savoir regarder la réalité en face !

Nous ne vous avons jamais menti. Nous vous avions bien annoncé que si rien n'était corrigé lors de la Présidentielle, les choses se passeraient ainsi aux législatives, et nous vous avons même indiqué ce que serait la suite lors des prochaines municipales. Nous ne changeons évidemment rien à notre analyse, puisqu'elle est juste et conforme.

Alors d'accord, le résultat du MNR est très, très faible. Mais, comme nous l'avions annoncé, les identitaires nous montrent la voie avec des résultats superbes pour une première et avec trois francs six sous. Nous l'avons toujours indiqué: Nous ne croyons en Bruno Mégret QUE pour l'organisation. Dans le même esprit, nous croyons en nos amis identitaires pour l'enracinement militant sur le terrain et pour l'espace de lutte pour notre identité qu'ils ont ouvert. Nous croyons en Bernard Antony sur le plan doctrinal. Et enfin, nous croyons en Carl Lang et ses amis dans leur capacité de lancer une grande initiative unitaire.

A l'heure actuelle, force est de reconnaître que les clés de notre destin sont entre les mains de Bernard Antony (qui lui a des troupes qui pour le coup ne sont pas "vaticanesques") et les Identitaires qui occupent le terrain. Ils doivent réaliser la synthèse et s'unir. Ils doivent susciter la création et l'émergence d'une grande force d'opposition nationale basée sur le syncrétisme, dans la collégialité et l'unité, là résidant LA grande difficulté, mais rien n'est insurmontable. Il est évident que l'ensemble du MNR devra se "fondre" dans cette nouvelle organisation. Il nous parait tout aussi évident à terme, que les dernières forces vives du FN rallieront cette formation, ce grand mouvement, autour de Carl Lang. Ensuite et naturellement, les régionalistes patriotes devraient suivre. Après, la synergie, la dynamique ainsi crée fera en sorte que l'ensemble des patriotes, nationaux et nationalistes rejoindront le Mouvement. Comme nous l'avons toujours affirmé, l'avenir du Mouvement National se fera (s'il doit se faire) autour de Bernard Antony, Carl Lang, Bruno Mégret et Fabrice Robert. Nous ne sortons pas de là !

Peu importe que des Sanchez restent au milieu des décombres du front, que des pantins rallient le MPF et que des traitres aillent manger à la gamelle UMP, au moins les choses seront claires.

Nous l'affirmons encore: Nous pouvons gagner le droit de rebondir aux prochaines municipales, mais cela se prépare maintenant et pas demain.

En attendant et compte tenu de ce qui précède, nous ne publierons plus un seul message faisant allusion à un quelconque soutien direct ou indirect à Marine Le Pen. A moins bien sur d'un sincère Mea Culpa de sa part, avec des excuses à l'ensemble des militants de la cause nationale pour ses méfaits. Sans des excuses officielles, publiques et authentiques, nous devons tout faire pour que son score soit le plus bas possible !

Et qu'on ne vienne pas oser comparer les cas de la fille Le Pen avec Marie France Stirbois (ou Yann Piat, il ne faut pas l'oublier), ce serait parfaitement indécent !

EN AVANT POUR LE RENOUVEAU !

MAIS AVANT CELA ... DIMANCHE PROCHAIN :

TOUT SAUF MARINE LE PEN ! ! !

A demain pour d'autres analyses...

NB: Nous y reviendrons demain, mais ne vous laissez pas berner par le mythe de la "France UMP". En effet, en comptant (et en totalisant) l'abstention, les votes nuls et blancs, toutes celles et tous ceux qui ont voté pour autre chose que l'UMP, ainsi que les magouilles (création d'un faux parti du centre, ennemis de l'intérieur et candidatures dites de l'ouverture SIC), l'UMP arrive péniblement (nous avons fait le calcul) à obtenir l'adhésion réelle de 20% des Français. Et encore nous n'avons pas compté sur un phénomène dont personne ne parle: Les millions de françaises et de français qui ne sont pas inscrits sur les listes électorales, par oubli ou le plus souvent volontairement. Soyez rassurés, en guise de vague UMP, c'est la France pour qui tout va bien qui est aux commandes ou qui adhère à cette mascarade. Sur cinq de vos voisins, quatre ne sont pas complices... VIVE LA DEMOCRATIE !

36 commentaires:

Agnès a dit…

Ah ça oui, mille fois oui, si elle était élue, ça ferait trop mal au coeur.

Elle n'a pas eu le moindre remord, rien, alors c'est bon, comme on dit en espagne: A la casa !

Pas une voix pour la fille lepen.

Anonyme a dit…

MMMouais … Les gars si vous souhaitez des listes Alliance patriotique mennée par le MNR, il va falloir donner ! Et beaucoup donner. Pas seulement du temps mais de l'argent !
Le Pen s'en fout d'avoir tout cassé. il avait décidé qu'il ne devait rien avoir après lui, sauf sa fille, régnant ne serait-ce que sur des ruines. Il a réussi son pari. Dans l'état actuel des choses, si le MNR ne trouve pas quelques centaines de milliers d'euros, il n'y aura que quelques listes FN aux municipales. 40, 50 guère plus (dont Hénin Beaumont, bien sûr) Et pas une seule liste MNR, alliance patriotique ou je ne sais quoi.

Anonyme a dit…

SI vous voulez qu'il y ait ds listes nationalistes aux municipales, voici la méthode, il n'y en a qu'une :

http://www.m-n-r.net/soutiens_don.htm

Patrick a dit…

A priori, le MNR est privé de subvention publique et est criblé de dettes.
Le MNR est en état de cessation de paiement.
C'est triste, mais l'option MNR n'existe plus.

solange a dit…

JMLP se félicitait de la disparition (sic) du PC en 2002, mais 5 ans plus tard c'est lui et le FN qui disparaissent avec le même score.

PC 4.2%

FN 4.2%

JMLP est une contradiction : il était (entre autres) responsable de la montée du FN et responsable en même temps de son déclin. Trop lent d'ailleurs ! c'est pourquoi je pense que Marine devrait être élue : elle finirait le travail de sape du mouvement national et permettrait ainsi l'indispensable refondation.

Les jeux sont faits : il faut que Carl Lang se décide maintenant. Qu'il bouge enfin et rejoigne Mégret et Antony !

vive le Nouveau Mouvement National ! vive l'union de Lang-Mégret-Antony !

ps : je crois que le petit pd du Front, le "député de demain" comme il disait, a fait 5.6% ou qqchose comme ça...

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Pour le mongolien du paquebot (le dernier ?) qui est dégouté (on le comprend), sachez que nous avons lu De Besnoit et que nous ne partageons quasiment aucune de ses pseudos analyses.

Anonyme a dit…

MNR42 le blog

A savoir, le MNR n'a jamais fonctionné avec les subventions, ce sont les adhérants et les sympatisants qui y contribuent et continueront d'y participer. Les subventions sont toujours allées aux imprimeurs, avec lesquels des accords ont été éfectués.
Pour faire bref la situation monétaire n'est certes pas bonne, mais elle n'est pas catastrophique, vous voulez participer, allé disont 10Euro que multiplie 3000 volontaires, c'est ICI : http://www.m-n-r.net/soutiens_don.htm

Ils ont tenues, ils ont durés, ils sont présent et seront présent aux Municipales de 2008, vous pouvez en être sur, de la même manière que beaucoup ont crus en 2002 en la mort du MNR, ils se sont plantés.

Salutations Nationales, et courage, il y a des défaites " salutaire ".

Anonyme a dit…

RECU PAR EMAIL CE MATIN

Jean Marie Le Pen

Le plus amusant c'est de constater qu'il y a encore des volontaires pour croire en lui et pour aller la nuit coller ses affiches. Il y en a même qui sont sur les affiches, et gratuitement, ce qui n'est évidemment pas le cas des fonctionnaires du paquebot ...

Il vient d'annoncer qu'il allait devoir licencier ...

Il expliquera à ces chômeurs du Front qu'ils en sont là en raison du complot de la bande des quatre.

Je pense que le plus pourri de la dite bande des quatre ne lui arrive pas à la cheville mais le crime de la dite bande c'est de n'avoir jamais attaqué Le Pen sur ce qu'il est en réalité et toujours sur la mythologie anti raciste et anti fasciste mise complaisamment en place de part et d’autre au point qu’il en était même parmi les manipulateurs pour finir par y croire.

Ils savent tous qui est Le Pen, que c'est un singe savant sorti du Musée Grévin par Mitterrand où il sommeillait depuis la mort de l’Algérie Française entre le général Boulanger et Léon Déroulède. Ils savent tous qu’il les enterre tous au championnat de la saloperie, du mensonge et de l'illusionisme. Un prestidigitateur désabusé et menteur qui savait tout mais qui ne voulait rien, excepté sa bonne part – sonnante et trébuchante - du gâteau démocratique.

Il a été utile à tous et tous ont menti avec lui dans l'orchestration d'un cirque utile aux enfants débiles qui applaudissaient pour partie à l'intérieur du chapiteau et qui hurlaient de rage à l'extérieur pour l’autre partie.

Mais dedans comme dehors tous étaient grugés.

Je pense au film " Ridicule ". Giraudeau y incarne un Abbé de Cour, fantastique tribun et sophiste prodigieux qui, face au Roi et à ses proches, se livre à une démonstration apologétique de l'existence de Dieu qui transporte son auditoire. Lui-même transporté par son succès et, déjà lepénien en diable après cette "standing ovation", il se lâche, découvre imprudemment toutes ses batteries comme une folle adulée par des strip-teaseurs déchaînés par un sex appeal inattendu et repart aussi sec dans la démonstration apologétique … du contraire de ce qu'il venait de démontrer .... ivre de sa propre séduction et perdant la tête devant le génie qu'il possède et dont d'aucuns avaient pu douter, hormis les sinistres imbéciles qui le suitaient fidèlement dans le rang depuis des années ... et qui ne méritaient que son mépris et leur soumission.

Mais le peuple souverain au temps de "Ridicule" n'était pas le peuple mais le Roi de France. Las, l'Abbé de Cours, au moment de terminer son délire de rhétorique athée croise alors le regard du Roi, juste avant que ce dernier ne se lève et se retire, toute colère rentrée, et comprend alors, mais un peu tard, que son temps est révolu, à l’instant même, dans l'enceinte de la Cour ...

Eh bien, c'est cela Le Pen !

Un affabulateur, un prestigitateur, un illusionniste qui sait tout et qui ne croit en rien, qui n'aime rien et qui ne recherche que l'approbation de ceux qui adorent se délecter de ses tours de passe-passe, en particulier quand cela leur rapporte - pour les salariés de l'escroquerie - ou quand cela ne leur coûte rien pour les électeurs de l'entreprise. Quant aux bénévoles, il suffit d'en dénombrer les cadavres et les désabusés, sans nombre, au bord du chemin, pour comprendre que si les conseilleurs n'ont jamais été les payeurs, les expériences des autres ont besoin de lustres sans lustre pour finir de convaincre les plus irréductibles.

Puisse le Front enfin disparaître, lui et son indigne chef !

Une Berezina pour la retraite d'un chef aussi grande gueule que Monsieur Le Pen, que rêver de mieux ? Une Berezina les poches pleines avec l'Aiglonne pour la relêve de Sedan ! Le pied !

VITUS

Xavier a dit…

Ah la la ! Ce qu'il faut pas entendre!

Le Le Pen des années 80 et JP Stirbois doivent s'en retourner dans leurs tombes.

"Ah mon Dieu, cata aux élections, le MNR n'a plus de financement public, etc etc"

OH, mais c'est quoi ça ?

Avant 1983, le FN faisait 0,5 et ne vivait que des dons, pas mêmes des adhésions.

Entre 1983 et 1993, soit dix longues années, il n'y avait pas de financement public du tout pour personne!

Alors fini de pleurer, aidez le MNR et que le MNR s'allie au plus vite à tous les autres (antony, identitaires et compagnie), et retroussons nos manches.

On ne va pas pleurer parce qu'on a pas gagné au "jeu du système" non !

C'est du délire comment le pen a pur rendre les natios irresponsables.

Vivez entièrement et pas par procuration, et surtout ne vous laissez plus mener.

Xav

Nounours a dit…

Effectivement, c'est le MNR qui doit attirer nos aides et soutiens de tous genres.

Le "tremblement de terre" d'hier concernant "feu FN", doit nous permettre de tourner la page et de ne plus parler de ces loosers qui ont souhaité (on ne peut pas penser à autre chose) la chute du parti.

Certaine grande gueule qui vous avait adressé un message de haute tenue intellectuelle, eh bien l'auteur que vous aviez parfaitement identifié s'est pris un royal (sans jeu de mots) 4,76% dans sa circonscription. Etant donné qu'il a certains revenus, il pourra assumer le tout, sinon en termes choisis comme vous avez eu droit, il fera comprendre aux "imprimeurs amis" qu'ils n'ont qu'à faire don de leur boulot.

Maintenant, l'objectif est 2008 : les municipales. Si un accord se fait en dehors "des félons", tout n'est pas perdu loin de là.
La lutte sera chaude, mais il faut y croire !

Quand à "fifille" en ballotage non favorable, souhaitons lui un bon coup de pied dans le fondement dimanche prochain.

Ce ne sera que le retour des crasses qu'elle a faites à tous les purs et durs qui n'ont pas voulu, la suivre ainsi que son "chef" de père dans leur délire

Jean Paul a dit…

Bient dit Nounours, je partage totalement ton analyse, à la seule condition que le MNR arrête ses conneries dans son programme et l'image, parce que bon, la république ça commence à me saouler grave.

Dis moi tu fais comment pour laisser des commentaires en gras ?
(je sais c'est sans rapport avec le sujet et assez léger mais bon je me posais la question.

Amitiés et courage à tous!

alain a dit…

vu l'ensemble des réactions qui ne sont que critiques voire haine envers la maison d'en face, je crains que la réconciliation de la famille nationale est bien mal engagée....
peu de propositions constructives et le gros problème c'est que sur la majorité des sites et forums nationaux,l'atmosphère est identique!
il nous a bien eu le sakopipo!

Sampang a dit…

La réalité est vivace et vous éclate au visage : le peuple ne veut ni de Mégret, ni de Gollnisch, ni même de Carl Lang qui sortent de ces élections laminés.
A la différence des périodes sans subventions publiques, le MNR va avoir face à lui des partis plus riches et ne tiendra aucunement la distance.
Dire de Mégret qu'il n'a pas perdu ses cadres est un vaste mensonge, faut-il citer les noms des gens respectables et appréciés qui l'ont quitté???

Acceptons la refondation, collégiale peut-être jusqu'à l'éclosion de leaders naturels, mais cessons de penser que d'anciennes têtes sans assise populaire pourraient redresser le mouvement national.

Nissart a dit…

Bin moi mon poullain à nice a fait 2.66 , il a battu le mpf (d'ailleurs sur toutes les circonscriptions niçoises Nissa Rebela bat le mpf)je suis fier de nos candidats : Vardon , Loeuillet,Marchand,Plaquevent , avec des moyens dérisoires on peut arriver à quelque chose,l'enracinement , l'honnêteté intellectuelle en jouant cartes sur table avec ses idées réussit à payer et ce n'est bien sûr qu'un début.

Les municipales niçoises s'annoncent électriques car le jeune mouvement Nissa Rebela mise davantage sur ces élections plutôt que sur les législatives.

mélanie a dit…

Moi c'est ce long mail de l'anonyme que j'aime. Nous devons coûte que coûte ouvrir les yeux des gens afin qu'ils soient prêt à reconstruire.
Tous ici vous savez qu'il y avait magouille sur magouille au "paquebot" et curieusement jamais les journalistes si friands de scandales ont sorti quelque chose là dessus. On a jamais parlé du FN que dans des rails bien huilé, mais jamais de ce qui était la vérité. Les adhérents étaient bien silencieux ? Je pense qu'il y en a eu des bavards mais si il parlait de le pen autrement que dans le langage convenu ils n'ont pas été écouté ! Et pourtant il y a eu matière. Pour moi ils étaient tous complices Le Pen était l'artiste qui servait leur intérêt. Il va peut être vendre ce qui reste du Titanic et surtout licencier. M ais l'argent du cimentier lafarge ? ne serait ce pas le moment de le sortir ? au moins les intérêts. Non, nous ne sommes pas des aigris des jaloux nous sommes des gens qu'un malhonnête homme, un homme qui s'en foutait complétement de nous : des ringards, et autre réjouissances a mené vers les récifs consciemment.
Remarquez je pense qu'il faut se rejouir tout de même De gaulle en parlant des français disaient des veaux, les veaux l'ont chassé ; le pen lui parle de ringards, de cons et ceux ci l'ont envoyé dans les profondeurs. Pour moi cela veut dire que les français n'ont pas totalement perdu leur bon sens. Vous me direz qu'il y a sarkosy mais pour combien de temps et en attendant c'est la gauche qui est foutue dehors. Alors tout espoir n'est pas perdu pour 2012 !

Anonyme a dit…

je crois moi aussi que le pen ous atous menti pendant toute ces années. il jouait un role que l'establisment attendait de lui. et si jamais il dépassait les bornes, on pouvait resortir les dossiers et le detruire mediatiquement. le pen n'a jamis été l'homme d'une cause. il est bien plus soucieux de son compte en banque, de s'accaparer les legs des sympathisants pour son bien personnel ou de refourguer son champagne dans les rassemblements militants. un boutiquier à la gouaille certaine, un tapi version droite nationale. qu'il aille en enfers lui et sa clique de valets.
ma deception est à la mesure de mes espoirs d'hier. je ne suis pas sur de garder mon sang froid avec les derniers disciples sevissant dans mon departement. l'heure n'est plus aux tergiversations. il faut reconstruire sur les ruines du mouvement national. il faut que le front qui n'a plus rien de national disparaisse rapidement. tant qu'il sera present sur la scene politique , il nous plombera. on se fera traiter de raciste ou de fachos par des farid smahi ou des aliots. il est temps de retrouver les attitudes de vrais militants nationaux. megret est bien trop poli avec la racaille de montretout.

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Pour Cristal,

Comme vous pouvez le constater, nous publions tout, pro mégret, pro lang, pro antony, pro identitaires voire anti "un de ceux là", mais nous ne publierons AUCUN message pro l'ennemi décolorée.

Donc inutile, vous ne serez jamais publié, il ne manquerait plus que ça. Allez déverser votre amour de la traitresse sur vos forums dédiés à "la double victoire".

Pour Sampang, nous ne sommes pas 'tout à fait) d'accord, mais chacun son opinion.

Pour Alain, le problème n'est pas "sarkopipo", mais les Le Pen et seulement eux. "Ouvrons les yeux" et "sortons de notre réserve" !

Suivons l'eemple de notre ami Nissart, en avant et courage.

Et, dimanche prochain ... PAS UNE VOIX POUR LA TRAHISON PERSONNIFIEE ! ! !

Roger a dit…

Je remarque que, dans mes relations, certains n'ont strictement rien compris du tout.

Il fallait que l'autre blondasse soit au second tour et tous les autres laminés, car c'était la seule manière d'assurer la succession de le pen par sa fille.

Autrement, faut pas rêver, elle n'aurait jamais fait le poids face à un Lang ou un Gollnisch.

Alors il fallait tout faire pour en arriver là. Et pour attirer tous les médias sur sa fille, le pen s'est arrangé pour faire échouer Bompard près du but.

Je vous le dit, toutes ces saloperies étaient magouillés d'avance, et avec l'UMP.

La seule solution pour réparer ça, que la Le Pen aux longues filasses se prennent une tôle dimanche prochain.

Lisez et relisez le blog de cette bouffonne. Sur son site nauséabond, elle ose écrire un texte à sa gloire qui commence ainsi:

"Exceptionnel, formidable, génial ! Les mots manquaient à l’annonce des résultats" !

Et OUI, vous avez bien lu, c'est la fête dans le nord, alors y'a pas moyen, tous contre marine Le Pen dimanche prochain. Si jamais elle faisait plus de 40, quelle honte pour nous!

Boutons là hors de la politique.

Anonyme a dit…

Le gras double de Montretout remet ça.

Lu dans la presse ce soir.

"Marine Le Pen postulera à la tête du FN.

Marine Le Pen a déclaré lundi qu'elle n'excluait pas de briguer la présidence du Front national, même si la succession de son père n'est pas encore ouverte. "La succession pour l'instant n'est pas ouverte.

Jean-Marie Le Pen a dit qu'il serait candidat à sa succession, pour une raison simple : il veut (...) se laisser un peu de temps pour organiser justement l'avenir du Front national dans les conditions les plus sereines possibles", a expliqué la seule candidate frontiste au second tour des législatives, avant d'ajouter:

"Chacun exposera ce qu'il veut faire du Front national, quelles sont ses idées, quels sont les points de force sur lesquels nous devons appuyer et les adhérents choisiront celui ou celle qui leur paraît le plus performant pour redonner de l'oxygène au Front national."

Elle sera sans doute confrontée à l'ambition d'un historique du FN, le numéro deux Bruno Gollnisch."

Fermez le ban, il faut s'en débarrasser, du moins ne jamais accepter de discuter avec des gens comme ça aussi néfastes et aussi parasites.

Cette fois ci c'est fini !

Anonyme a dit…

Les Le Pen misent sur l'echec de Sarko pour se refaire une santé, plus tard. A ce qu'il parrait sarko va décevoir les Français, donc naturellement les militants et les electeurs reviendront au bercail du Front. Je ne doute pas une seconde que Sarko c'est du pipo, mais concernant le Front décidement ils n'ont toujours pas compris qu'ils nous ont déjà décu, au moins nous n'avons pas à attendre...

solange a dit…

Lu sur le site du Figaro (sera publié demain 13/06/2007) :

"La vice-présidente du parti espère tirer avantage de son score de dimanche pour faire taire ses adversaires.
NONOBSTANT la déroute du Front national, le scrutin de dimanche, pour Marine Le Pen, avait sûrement un goût délicieux. Jalousée depuis 2002 à l'intérieur du parti pour l'importance qu'elle a prise dans le mouvement et pour ses succès médiatiques, décriée pour le résultat de son père à l'élection présidentielle par tous ceux qui espéraient la voir descendre de son piédestal, la vice-présidente du FN en est devenue, par son résultat, la vedette incontestée et inattaquable, derrière son père. Candidate dans la quatorzième circonscription du Pas-de-Calais, elle a multiplié les records à l'intérieur du Front national. Elle est la seule des 577 candidats du FN à pourvoir participer au second tour, même si ses espoirs de succès sont minces. Avec 24,26 % des voix, elle est parvenue, dans la conjoncture désastreuse qu'a connue le mouvement, à améliorer de quatre points le score obtenu en 2002 par Steeve Briois, désormais son suppléant. Elle obtient environ six fois plus de voix en pourcentage que la moyenne des candidats lepénistes ; et se distingue nettement des autres responsables du FN. Bruno Gollnisch, son rival pour prendre la tête du mouvement après le départ de Jean-Marie Le Pen, a obtenu 6,95 % des voix dans le Rhône au lieu de 23,23 % en 2002. Et Carl Lang 11,60 % au lieu de 24,26 % en 2002.
Il sera donc difficile aux adversaires de Marine Le Pen de lui contester à l'avenir l'efficacité stratégique. Depuis la présidentielle, elle répondait aux critiques que le mauvais résultat de son père à l'élection présidentielle était dû à des facteurs extérieurs - la méthode de Nicolas Sarkozy - et non pas à la stratégie de « dédiabolisation » : argument qu'elle pourra étayer par son succès personnel.
Et Marine Le Pen a laissé entendre qu'elle briguerait la succession de son père. Certes celle-ci « pour l'instant n'est pas ouverte », a-t-elle dit hier sur LCI, car « Jean-Marie Le Pen veut se laisser un peu de temps pour organiser justement l'avenir du Front national dans les conditions les plus sereines possible ». Mais, le jour venu, a-t-elle expliqué, « chacun exposera ce qu'il veut faire du Front national, quelles sont ses idées, quels sont les points de force sur lesquels nous devons appuyer et les adhérents choisiront celui ou celle qui leur paraît le plus performant».
En attendant, Marine Le Pen a fait valoir que, si elle était élue dimanche, elle serait « un député totalement libre ». « Je voterai, a-t-elle poursuivi, les lois qui m'apparaissent positives, qui m'apparaissent aller dans le bon sens et je m'opposerai de toutes mes forces à ce qui ruine notre pays. Je serai quoi qu'il arrive un député totalement libre. » Une façon de faire savoir que la normalisation continue pour un FN dont elle assure qu'il « n'est pas mort ».
Un FN à propos duquel son président assurait hier qu'il « en avait vu d'autres » et qu'il entendait rester plus que jamais à la barre. « Quand la mer est mauvaise (...) le commandant du navire monte sur la passerelle et prend la barre », a déclaré Jean-Marie Le Pen. Le bureau politique du FN, qui s'est réuni hier après-midi, a fixé aux 18 et 19 novembre 2007 à Bordeaux le prochain congrès du mouvement, lors duquel Jean-Marie Le Pen briguera un nouveau mandat de président. Il a expliqué le résultat de son parti par le fait que « les Français n'ont pas voulu la vérité » et ont préféré « le mensonge doré » des promesses de Nicolas Sarkozy « à la réalité froide » décrite par le FN. Ce sont donc des raisons « externes » qui expliquent « l'échec », la « défaite » du FN."

Marine présidente du Front dès le congrès de novembre ? mais ce serait parfait ! Franchement, ça déciderait peut-être, ENFIN, Carl Lang a réagir. Comme son élection, je pense que le triomphe de Marine sonnera le glas du FN et l'espoir d'une refondation du mouvement national.

Car enfin, voyons la réalité en face : si Marine était restée en IDF, elle aura fait un score minable, et il faut se rappeler la médiatisation forcenée qui a entouré la campagne électorale de la fille. C'est une illusion : Marine compte reconstruire sur le feu d'artifice de sa campagne électorale, mais c'est éphémère et superficiel !

Il faut que la fille soit élue dimanche prochain, et s'appuyant sur cette "victoire" accordée par le système qu'elle brigue la présidence du FN ! Les choses seront clarifiées une bonne fois pour toutes ! et obligera chacun à se positionner !

Pour répondre à Alain qui croit que la famille nationale ne pourra jamais se réunir : je ne considère pas que la fille et sa bande de gauchistes fassent partie de la famille nationale, donc pas besoin de se réconcilier avec eux. Le lepénisme ça suffit, changeons le personnel et prenons les meilleurs : Lang-Mégret-Antony. Elle est là la famille nationale.

L'urgent est donc que ce triumvirat patriotique se décide MAINTENANT à s'unir en vue de fonder un NOUVEAU FRONT NATIONAL, collégial, pluriel, flanqué d'une bonne colonne vertébrale doctrinale et de l'enthousiasme retrouvé des années 1983-1997 en vue de la VICTOIRE.

Vive le Nouveau Front National !

Vive l'Alliance patriotique Lang-Mégret-Antony !

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Solange,

On peut partager votre point de vue, mais les militants nationaux ont également le sens de la justice, surtout immanente, même s'ils souhaitent la provoquer quelque peu.

En effet, nous avons reçu en commentaires et par courriel plus de 150 messages anti marine le pen, tous indiquant qu'ils (ou elles) souhaitaient sa défaite et/ou qu'ils (ou elles) considéreraient toute victoire ou tout éventuel bon score comme une insulte à la face des militants de la cause nationale.

Nous n'avons pas vocation à être un défouloir anti marine le pen, donc nous ne publions pas tout, loin de là. Cependant, nous sommes emphases avec l'opinion largement répandue dans les milieux nationaux, à savoir "pas une voix pour elle", point !

De toutes les façons, la manipulation UMP - sarkozyste en faveur de la destructrice du paquebot a ses limites.

En effet, l'ensemble de l'extrême gauche, les écolos, les centristes et les divers ont appelé à voter socialiste et à faire barrage à Marine Le Pen. De plus, hier, Jean Claude Gaudin a donné le coup de grâce en indiquant qu'il avait demandé à tous les électeurs et électrices de droite, au nom de l'UMP, à ne pas voter pour marine le pen, afin surtout de ne pas faire de vague vis à vis des ministres dits de "l'ouverture".

Il a noté que "de toute façon nous savons que c'est le socialiste qui sera élu".

Selon les projections les plus optimistes, la fille Le Pen ne peut obtenir tout au plus que 32%. Dans un contexte on ne peut plus favorable pour elle, c'est la limite supérieure. On peut donc en conclure que les municipales sont pliées. Elle y ira peut être pour son image, c'est pourquoi il nous semble important que les vrais patriotes s'organisent pour lui opposer une liste aux municipales.

Pour dimanche prochain, nous nous contentons d'indiquer que plus son score sera bas, mieux ce sera. Si elle pouvait faire moins bien qu'au premier tour, ce serait un message clair.

Mais, quoi qu'il arrive, elle sera indubitablement battue. On ne peut pas empêcher les "cocos bobos gogos" de ce qui reste des ruines du FN d'y croire, comme ils ont cru au second tour (et même à la victoire finale), comme ils ont cru au "match retour victorieux" des législatives e à tout le reste. Cependant, ils seront de nouveau déçus, car elle sera battue, c'est sur et certain.

Pour rire, nous avons reçu seulement trois messages (évidemment non publiés) des derniers sympathisants FN. L'un d'eux était pathétique et nous vous le livrons tel quel. "Vous êtes des salauds et des mongoliens, jean marie le pen est le chef incontesté et le meilleur à jamais. Il le prouvera encore en 2012 et il sera élu quand sarkozy aura échoué, c'est écrit".

Et OUI, ça existe encore. Ca fait presque peur...

franc-sparte a dit…

Le score de 10,5 % avait été commenté par la Lepen comme une grande victoire, montrant que les idées du FN avaient diffusé dans la société.

Donc 4,5 % logiquement c'est l'apothéose .....

Soyons ambitieux et fous, visons maintenant les 1 % ....

En revanche si j'ai bien suivi, les idées de Mme Lepen n'ont pas trop "diffusé" dans la société d'Hénin-Beaumont ou alors il va falloir m'expliquer ....

Camarades, guettons, soyons à l'affût de toute initiative nouvelle ....

courage et confiance

Chantal a dit…

Je suis une habitante d'un petit village dans la Mayenne.

Ici, le FN, après des années de vaches maigres, s'était stabilisé autour de 10%, surtout parce que ls gens était vigilants par rapport à "l'immigration invasion". On peut dire qu'ici, on prenait des précautions.

Là, patatras, tout est fichu, car il fait ici maintenant 1,84% et plus personne ne le prend au sérieux. Si jamais ils annoncent des candidatures à la mairie, ça va faire jaser, je vous le dit.

Ce qui me rend le plus dubitative et curieuse, c'est que j'avoue avoir voté FN dans le mouvement, par défaut et sans aucune forme de sympathie pour la nouvelle ligne.

Alors je m'interroge. Si moi j'ai voté FN, (alors que bien évidemment je ne vais plus le faire), combien d'autres sont dans mon cas ? Si c'est ce que je pense, la prochaine fois ce sera sous les 1%. Et encore s'il y a une prochaine fois.

solange au collectif a dit…

Petites précisions :

1) je ne souhaite pas la victoire de la fille en soi. Simplement on en a tellement marre du feuilleton "succession de Le Pen" ! Qu'elle l'a prenne la présidence du Front et enfin chacun pourra se positionner. Ca me fait penser aux "Feux de l'amour" (rassurez-vous je ne suis pas fan) vous regarder un numéro un jour, puis un autre 2 mois après, c'est pas grave, il s'est rien passé entre, vous pouvez prendre en cours. Le FN depuis 99 c'est ça ! Si Mégret a fait péter la marmite c'est que déjà le problème de la sucession posait difficulté. Donc, pour moi mais je peux me tromper, il faut que l'abscès se perce : on sait tous que c'est la fille qui va être pdte, alors le plus tôt sera le mieux afin de réorganiser un Nouveau Front National.

2) quand je dis Marine élue ce serait bien, dans le sens que j'ai indiqué, je n'ai pas dit que les nationaux devaient voter pour elle (combien de nationaux dans la circo d'ailleurs ?). Ce sont les électeurs lambda qui peuvent l'élire.

3) sa vraie victoire, Marine l'a déjà remportée : c'était d'être au second tour et d'améliorer le score par rapport à 2002. Comme le dit le "Figaro" elle devient indéboulonnable maintenant !

4) je tiens à vous rassurer ! j'ai horreur de la fille et j'ai toujours plaidé pour le triumvirat Antony-Mégret-Lang (en tout cas depuis que j'ai compris que Gollnisch était un mou et qu'il ne ferait rien). L'idée d'une liste aux municipales contre Marine est excellente, mais il faut l'union et une stratégie nationale d'une très grande envergure pour menacer efficacement la fille (car le score de Marcel Part doit être dérisoire je suppose) ; donc un Nouveau Front National.

Voilà, j'ai précisé, mais je sais que le collectif et les bloggeurs auront compris ce que je voulais dire en espérant que Marine soit élue: que la situation se décante enfin et qu'on aboutisse à quelque chose de concret car les sympathisants nationaux en ont ras-la-hotte d'attendre un grand mvt national depuis 1999.

En fait, à côté du dégout, il y a l'impatience qui domine aussi.

franc-sparte a dit…

J'appuie ce que dit Chantal, dans mon village, on passe de plus d'une vingtaine de voix en 2004 à ...2

Surprenant, les électeurs lambda ne sont pourtant pas au courant des dissensions internes de la dérive marinesque qui leur passent au dessus de la tête ....

Le supposé "talent" de Sarkozy n'y est pour rien, on est toujours responsable de ses défaites

Alors que s'est-il passé ?

Il s'est passé que Lepen a déjoué. Argenteuil n'est pas passé, les flottements sur Sarkozy, l'intégration, l'avortement .. tout ça n'est pas passé.

Ce n'est pas telle ou telle position isolée qui a nui au FN c'est cette impression de flottement généralisé et donc de faiblesse.

On ne confie pas sa destinée aux hésitants. Mieux vaut un roc qui se trompe qu'un mollusque qui a raison de temps en temps.

Lepen n'est plus ressenti comme le bloc de certitudes rassurant, ce n'est plus le menhir, c'est devenu - et les électeurs l'ont perçu parfaitement - une sorte de gélatine flasque et un peu ridicule.

Le roi est nu .. tout le monde le voit maintenant tel qu'il est.

C'est pour cela qu'on peut tenter une prévision. Le FN (le MNR idem) ne retrouvera plus jamais les scores d'antan.

Mais aussi, les Français sont maintenant seuls face à eux mêmes.

Même parmi ses adversaires les plus farouches il y avait tapi quelquepart au fond d'eux mêmes cette idée que si les choses tournaient mal le FN était là en ultime recours.

Comme ces gendarmes qu'on n'aime pas trop voir mais qu'on appelle quand c'est nécessaire.

Aujourd'hui plus de gendarmes politiques, plus de FN, les Français vont avoir au creux des tripes une drôle d'impression aux heures prochaines ou l'immigration-invasion reviendra dans une actualité qu'elle a quitté provisoirement durant les 4 mois de la farce électorale.

Les heures ou ils comprendront que le nouveau pouvoir n'est pas plus de leur côté que l'ancien.

Ils chercheront alors vers qui se tourner.

Camarades, il faudra être là. En rangs et décidés !

La providence le courage et la confiance feront que nous serons là. Et tout sera clair.

Noël a dit…

Solange a raison, mais bon il faut attendre quand même la semaine prochaine, car souvent le soufflet retombe très vite comme on le sait.

Le Figaro dit ceci cela (figaro si figaro la), mais si elle prend une veste, la mayonnaise retombera et toute tentative de prise de pouvoirt se soldera par une explosion généralisée tuant définitivement le front.

Par contre entièrement d'accord, si elle fait genre 45% ou pire si elle est élue (ce qui est impensable je suis bien d'accord), la question ne se posera plus du tout.

Il restera alors à Lang qui a de l'honneur qu'à partir, ce qu'il fera, et à Gollnisch de pleurer avant d'obéir, ce que je suis absolument sur qu'il fera, j'en mets ma main à couper.

On verra ça très vite.

Pour terminer, une info que vous avez oublié. Pour la première fois depuis 20 ans, le FN passe derrière le Parti Communiste en nombre de voix. C'est dire l'ampleur sans précédent du désastre. Mais puisqu'on nous dit que tout va bien, c'est que tout va bien.

Sinon, bien que tout aille bien, Le Pen fait quand même un appel aux dons "au nom du devoir patriotique et forcément pour la cause".
Alors préparez vos chéquiers et "à votre bon coeur m'ssieurs dames".

Allez, plus vite que ça..........

Anonyme a dit…

Contrairement à Alain je pense que ce site n'est pas consacré à la haine de la maison d'en face. Nous sommes des gaulois et nous avons envie de dire ce que pendant des années nous avons vu, dû supporter. Et l'on ne peut faire supporter aux gens des vexations , des insultes, des rejets familiaux et professionnels et dans les associations de loisirs sans en retour donner du solide, du vrai. Le camp d'en face ne reçoit en pleine face que ce qu'il a semé. J'ai été jeté de ma famille, mes enfants également, de plusieurs club de loisirs à cause du clan d'en face. Monsieur je n'ai envers eux aucune haine ce serait leur faire trop d'honneur. Je les méprise. Et contrairement à vous je pense qu'ici la majorité n'a pas de haine. Elle sait à qui elle doit ses divergences, les dissensions avec les fidèles et elle a aussi maintenant les arguments pour leur montrer que la famille nationale est toujours là, prête à aller de l'avant. Personne sur ce site n'a été trompé, endormi. Personne n'y a été mené en bateau. Sur ce site il a été fait appel à l'intelligence, à la reflexion, pas à la haine, qui se situe chez ceux d'en face. Donc la reconciliation est beaucoup plus proche que l'on pourrait le croire. Nous savons tous une chose même les inconditionels c'est que le FN aujourd'hui n'est plus celui auquel nous avons adhéré. Même les accrocs de la secte le savent. Et quoique vous puissiez en penser cela rapproche.
Les fidèles, à part les intéressés du porte monnaie ont envie que leur idéaux ne meurent pas. Et Le Pen en restant alors que sa santé est chancelante nous rend un service puisque les fidèles lorsque nous commençons à donner les arguments les plus soft disent : "Je vous l'accorde il est trop vieux maintenant, il a tendance à mal vieillir !"
Sans le savoir ils font déjà le chemin vers autre chose.

François a dit…

Après analyse des résultats des élections et consultation de la majorité des responsables départementaux, le MNR décide de continuer et de persévérer.
Tout d'abord, les cadres ne sont pas découragés : aux européennes de 2004, les résultats du MNR étaient identiques.
Ensuite, les cadres MNR partent du principe que si le MNR s'autodissout où iront-ils : au FN ??: personne ne voudra d'eux et franchement rejoindre en masse le FN cela n'est pas excitant.
Le MPF : même chose : quitter son minuscule chez soi pour un petit chez les autres, aucun intérêt.
Les scores du MPF sont minables et le MPF a rallié l'UMP.
La perte de la subvention publique n'est pas catastrophique car ces 4 dernières années, le MNR a trés bien géré son patrimoine et la subvention et a remboursé en grande partie ses fournisseurs.
Donc la situation financière du MNR est loin d'être dramatique.
En revanche, les dons et cotisations sont les bienvenus.
Concernant, l'image du MNR sa structure et son positionnement des changements sont à prévoir : un conseil national est organisé dans les prochains jours.
Les candidatures pour les municipales seront organisées d'ici au mois d'août.
Le MNR continue et le soutien de tous est nécessaire !

marc francois a dit…

Mes amis, celà ne sert à rien à se lamenter!Certes le front national, le mnr ou le mpf ont echoués...
Mais, c'est pourquoi nous devons repartir à zero!
Nous avons tout à reconstruire!
Robert spieler vient de lancer l'information aujourd'hui, que dans les jours qui viennent, les identitaires allaient annoncer la creation d'une nouvelle structure pour que notre combat continue.
fabrice Robert et pierre vial seraient de la partie.
Le Front Identitaire Europeen et Regionaliste serait pour l'instant le nom de ce nouveau mouvement qui serait une federation et non pas un parti centralisé.
Alors, arrettons les sanglos, mettons nous au travail et rejoignons tous FIER! pour l'avenir de la droite identitaire!

Nounours a dit…

En réponse à Noël

Sinon, bien que tout aille bien, Le Pen fait quand même un appel aux dons "au nom du devoir patriotique et forcément pour la cause".
Alors préparez vos chéquiers et "à votre bon coeur m'ssieurs dames".

Eh bien, il se trouve que mon carnet de chèques est en vacances ! Donc que "le chef" aille vendre son champagne à d'autres !
Quand on joue au potentat, il faut savoir qu'il y a toujours un retour de bâton.
Il y a un proverbe qui dit Dieu ne fait jamais payer le samedi suivant, mais il te présentera toujours la facture

Cela est parfaitement vrai, l'écran de fumée où les "grands chefs" se planquaient et menaient en toute sérénité une vie confortable, vient de partir. Voilà ce qui arrive lorsque l'on se prend pour une "seiche" pour ceusses du midi une "sépia".

Je souhaite du plus profond de moi, que le 17 juin soit le "knock out final" de la "blondasse".
Cela aura un avantage, elle se taira ou tout au moins la presse n'en parlera plus, sauf quelques torchons gauchistes (merci Soral).

Lorsque l'on épluche les taux de participation effectivement, le "font dénational" arrive après le PC.
Quand à attendre une réaction des membres du comité directeur comme Gollnish, je veux voir, mais il est aussi consistant que de la gélatine. Lang a perdu la sienne à moins qu'à l'heure des règlements de comptes qui ne manqueront pas de se produire dans le "Titanic", il reprenne sans mot dire sa liberté.

Maintenant notre seul objectif : les municipales.
A Nice les identitaires ont eu un petit score, mais s'étant lancés dans la bataille sans gros moyens, je trouve leurs résultats excellents.

Anonyme a dit…

Bonsoir
Personnellement , je ne crois pas du tout que Monsieur Antony offre une option pour relancer le mouvement national .
En effet, il est le tenant de certaines positions qui sont très marginales au sein de l'opinion publique française en général, et ne sont pas celles de l'ensemble des patriotes . D'après moi sa "base militante" n'est pas si nombreuse que cela . De plus , c'est mon opinion personnelle, je ne pense pas qu'il ait vocation à être un "tribun charismatique". Il me semble donc qu'un mouvement centré sur lui et ses positions aurait encore beaucoup moins d'audience que le mnr de Bruno mégret.
Enfin, et surtout, Monsieur antony ne semble pas vouloir se lancer dans une telle aventure.
Ainsi le "triumvirat" megret antony lang , après les déroutes électorales du premier et selon mon analyse pour le second ne me semble pas tenir la route.
Je crois qu'il ne faut pas rêver en une quelconque refondation basée sur des individualités. Le temps est venu pour une reflexion en profondeur sur le mouvement patiotique, maintenant que le cycle des élections présidentielles et legislatives est sur le point de s'achever. Le pouvoir de l'ump est solidement installé pour longtemps en ayant notamment "syphonné" une part de l'électorat patriote et découragé une autre partie.
IL faut attendre la suite des évènements et tenter d'analyser les raisons de cette situation.
Je ne pense pas que la partie soit finie pour les patriotes, à condition de rester calmes et pondérés et de ne pas se lancer dans des anathèmes et des attaques basées sur des frustrations ou des aigreurs personnelles. Les querelles de personnes n'ont guère de sens et je crains qu'elles ne deviennent l'unique carburant des agissements de certains.
Les urnes ont parlé et elles ont été particulièrement défavorables pour les patriotes cette année, c'est un fait qu'on peut regretter mais il est là et rien ne pourra le changer. Il faut aussi savoir perdre,même cruellement comme en ce moment, sans remettre en cause le combat électoral. Seul le peuple est souverain par son vote il est vain de prétendre qu'il a tort. Les patriotes ont reculés car ils n'ont pas su convaincre , de leur faute mais également de celle de leurs adversaires, qui cette fois ont bien joué . C'est ainsi , il faut l'admettre, mais ce n'est pas la fin du monde
Cordialement

Anonyme a dit…

Petit bonhomme pas mort ...

http://jacques.vassieux.free.fr/modules/news/article.php?storyid=339

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Chère Cristal,

Regardez un peu la liberté qui règne ici, dans le respect et la courtoisie, car seul un aveugle ne la verrait pas. Par contre, il est sur que nous ne vous publierons jamais pour soutenir qui vous savez, car vous pouvez très bien le faire sur tous les forums du paquebot. Dépêchez vous de le faire car bientôt il n'y aura plus de sous et donc plus personne pour faire vivre ses réseaux fantômes. Blague à part, évitez également de dire des âneries, car, non seulement Mégret n'a jamais appelé à voter Sarkozy, mais en plus, chez nos sympathisants, une très large majorité s'est abstenue, une minorité a voté Royal contre celui qui était pour eux le "candidat de l'étranger" et une dernière minorité a voté Sarkozy car pour eux "pas de compromission avec la gauche". Nous avons respecté toutes ces préférences comme dans une famille, tout en appelant à l'abstention nationale. 'revoir nos articles et les commentaires. Vous dites préférer Carl Lang ? OK, tant mieux, nous serons alors ensemble dans le même combat, car son sort est scellé au cas où vous l'ignoreriez...

Pour l'anonyme qui n'est guère Antonyste,

Premièrement, les forces de Bernard Antony et de ses réseaux c'est une réalité, un fait avéré que tous les observateurs admettent, même quand ils n'aiment pas le personnage. Deuxièmement, il n'a jamais au grand jamais prétendu être un leader charismatique (sourires...) mais il veut un mouvement national, identitaire et chrétien sous forme d'alternative au "tout république". Son "dada" c'est la formation, la doctrine, la propagande et l'enracinement, dans le respect des valeurs. Troisièmement, nous trouvons vos propos très surprenants (pour le moins) car l'ensemble de votre analyse est en fait un "copier coller" de celle du FN canal officiel. A vous lire, on retrouve tous les poncifs du paquebot. Désolé mais c'est comme ça. (Antony et ses amis auraient des positions marginales [on dirait du marinaliot] ; sarko nous a siphonné ; le peuple a parlé et il est souverain [même quand il est cocu] ; on aura notre revanche plus tard ; les adversaires ont été très bon alors c'est juste dommage mais c'est comme ça ; les patriotes ceci les patriotes cela ; il ne faut pas faire de querelles [qui a commencé depuis 2005 ???], etc, etc).

Aussi, puisque nous vous croyons sincère, nous vous invitons à mieux analyser l'état de toute la Droite Nationale.

Ne rêvez pas. En 1998 / 1999, Le Pen avait autour de lui Marie France Stirbois, Bernard Antony, Carl Lang, Jacques Bompard et leurs amis. Là, il n'a plus rien, c'est fini, terminé, OUT !

Alors, pensez-vous une seule seconde qu'il pourrait résister à une alliance syncrético politique de Lang, Mégret, Antony, Robert, Pichon et de tous leurs amis et réseaux ? Ce n'est ni sérieux ni envisageable. Il aurait quoi à opposer ? Il a lui même systématiquement viré comme des malpropres tous ceux qui lui avaient permis de résister à Mégret, alors si le Roi est nu c'est qu'il s'est lui même mis à poil !

Enfin, vous devez très mal lire Bernard Antony dont vous livrez une grotesque caricature. De quelles positions marginales parlez-vous donc ? Allez relire les 7 points clés de Bernard Antony et vous constaterez qu'aucun d'eux n'est ringard ou marginal. Au contraire, Antony est passé maître dans l'art de la synthèse en campant fermement sur des valeurs éternelles et identitaires.

Un conseil: Revenez à la raison et ne faites pas du combat électoral une valeur, ce n'est qu'un outil, point.

Pour "Le Pen, tu vivras toujours",

Evidemment, vous pouvez toujours attendre pour être publié. Votre "Heil Le Pen" était ... amusant !

Concernant les différents "petits bonshommes",

Remarquablement pitoyable de bricoler en amateur, allant jusqu'à se réjouir de ne perdre, dans une cantonale partielle, que les deux tiers de son score. SIC ! Mais le plus fort est d'aller affirmer des choses du genre "les milieux autorisés pensent que l'établissement a peur du sursaut frontiste". Riez, buvez un coup et laisser choir ces branques !

Concernant le FIER (dont nous vous avions déjà parlé),

Nous suivons cela de près, mais nous disons ATTENTION ! En effet, il nous semble que toute démarche sans union large et entente préalable ni caution est voué à l'échec. Il ne faut pas que les identitaires se "grillent". En effet, la sympathie qu'ils suscitent est réelle, palpable et authentique. Cependant, elle n'existe que parce que dans l'imaginaire, dans l'image subliminale qui est la leur, les sympathisants y voient une démarche nationale, patriote et enracinés dans des valeurs françaises. Partant de ce constat, la seule voie possible est celle de l'identitarisme patriote et nationaliste. La seule solution consiste donc, comme nous l'avons toujours affirmé dans la synthèse, dans le syncrétisme, c'est à dire dans la voie du principe de subsidiarité dans le tryptique déclinable "Ville / Région / Nation", avec, en corrolaire, le corporatisme, dans le tryptique "Individu / Famille / Métier" lui aussi déclinable. Pour l'Europe, l'intégration doit être un processus naturel dans le temps, à très, très long terme, (si elle doit avoir lieu un jour), en conséquence, la seule voie est celle de l'Europe des Patries. N'oublions pas non plus la Francophonie et la Francité. Enfin, tout mouvement qui ne prônerait pas, comme le souhaite M Antony, toutes les libertés sous couvert du respect de nos valeurs gréco romaines, chrétiennes et humanistes (non négociables), irait droit dans le mur.

Pour nous, avant de se lancer, il faut avoir d'abord proposer une entente à messieurs Lang, Mégret et Antony. Il n'y a plus longtemps à attendre, tout au plus une semaine, alors attendons un tout petit peu. Nous pensons bien évidemment là à Carl Lang, qui, si Marine Le Pen est sèchement battue pourra, (avec Gollnisch devenu vraiment mou), reprendre la haute main sur le FN. Laissons lui cette chance là non ?

A ce propos une anecdote. Avez-vous bien regardé dimanche soir Le Pen sur TF1 attendant les résultats de fifille ? A leur annonce, il a eu ce cri de rage et ce mouvement du poing qui ne démontrait aucune joie, mais de la haine et de la colère jouissives. Vraiment, il avait prévu ce coup depuis longtemps, contre Gollnisch mais surtout contre Lang et les nationalistes encore au Front ex National.

Nous avons assez attendu, alors attendons encore un peu. Il serait dommage, notamment pour les Identitaires, de se griller trop vite.

A notre avis, il faut attendre la semaine prochaine, et lancer une grande initiative, non pas de Congrès (car un congrès est fondateur), mais un "Sommet de la Droite Nationale, Sociale, Populaire et Identitaire" en y invitant tout le monde sans exception. Les absents auront alors et comme d'habitude toujours tort.

Pierre a dit…

Touzé a dit qu'il fallait l'union de tous "sans exclusive sinon celle qu’exige l’efficacité politique".

Puisqu'il ajoute ce "sinon celle qu'exige l'efficacité", tant mieux, alors qu'il commence par se l'appliquer: DEHORS ! Oui dehors l'incompétent notoire!

Qu'il aille avec marine quémander à l'UMP voire chez les grecs!

Je vous confirme ce que je vous ai dit par email, à savoir que je lance une initiative pour une liste municipale au Havre dès fin septembre de cette année.

J'ai déjà quelques soutiens, mais j'espère le votre.

Anonyme a dit…

Amis de Seine-Maritime,

il semble évident que TOUZE vous mène à votre perte avec sa petite bande de fécamp et du Havre tous aussi incappables les uns que les autres.En fait ils sont peut nombreux et totalement incappables d'affronter leurs adversaires.
Ils veulent juste vivre des finances de la fédé sur votre dos et arroser leurs amis!
A vous tous qui avez quitté le FN 76 à cause de lui,à ceux qui proches de nous se sont mis à l'écart à cause de lui,que vous soyez partis sous d'autres couleurs ou chez vous: il semble que ce perdant en redemande par le biais de son entourage alors...
Ceux qui ont juste rendu la monnaie étaient près à en rester là mais...la clique de parigots semble vouloir une nouvelle lecon!
En 2008,ceux qui ont servi cette année contre certaines cibles désignées parmi certains de ses candidats aux législatives ont le signal qu'ils attendaient!
Vous aviez raison,il faut redonner au département un vrai chef quel qu'il sera.
Il appartiendra à ceux restés au FN de le choisir et de relancer leur fédération sinistrée par cet intermitant qui vient prendre sa racclée tous les cinq ans et se fait élire en ile de france pendant que la base prépare sans le savoir ses futures campagnes normandes.
Pour celà, il faut détruire politiquement TOUZE et sa très petite garde raprocchée POLITIQUEMENT vous aviez compris...
Vous allez vous reconnaitre car je vous sais nombreux et nombreuses à vouloir venger ceux qui ont été méprisés par ces guignols et renvoyer ces parachutés mégalos au placard.
Ils se sont assez engraissés sur le dos de leurs militants qui ne le voient pas toujours.
Les actuels adhérents du FN 76 ont du mal à comprendre qui est le couple qui les dirige dans ce département et il est de notre devoir de faire ce qu'ils n'arrivent pas à faire...LE MENAGE!
Une racclée aux cantonales s'impose pour les cibles habituelles et celles qui seront désignées le moment venu ce qui nous fera un exercice supplémentaire.
A celles et ceux qui attendaient un signe pour renforver les anti-Touzé déjà présents en 2007 nous disons chiche on valide le tir et on le renvoie là ou il est élu sans faire son boulot.
Cette fois on y va tous et on répond à toute attaque publique comme il était prévu de le faire si celà avait été le cas cette année.
le programme est simple:
Ils font joujou en 2008,prennent leur branlée habituelle et en 2010...on pulvérise leur liste aux régionales qui ne doit pas passer la barre des 5%
Ainsi ils verront que l'on ne prend pas indéfiniment les normands pour des imbéciles.
Visiblement la clique Touzé s'amuse dans notre dos et cette fois plus de pitié on met le paquet!
Que ceux qui feront l'erreur d'aller se présenter sous les ordres de cet amateur sachent que 2007 n'était qu'un tir de réglage et que cette fois c'est la guerre contre ce casseur.
Nous allons nous rencontrer progressivement et mettre les choses en place pour finir le travail débuté.
Pour ceux qui se sont déjà fait plaisir cette année...vous n'avez qu'a lire la phrase suivante pour savoir qui vous parle.

Ils en redemandent:LA RINCETTE 2

Quant à vous qui semblez préparer la même chose au havre pour les municipales allez-y montrez-lui qu'il n'est rien face à vous les locaux et faites en sorte qu'il paye sa campagne de sa poche!

Sachez qu'a partir de ce jour un groupe ami composé d'ex-FN et d'indépendants va vous aider sans être candidat mais en mettant tout en oeuvre pour virer ce "candidat fantôme" à qui nous avons déjà causé de gros dégâts.
Nous savons quelles sont ses faiblesses et celles de sa petite bande.Nous allons les mettre à la retraite dès 2010.
A vous de prendre la place après lui.
Ceux d'entre nous qui étaient au FN vous saluent et vous souhaitent bonne chance après son départ.

que ceux qui crachent leur venin gratuitement se rassurent:
ils vont savoir ce que veut dire "nager avec des requins dans l'aquarium"

Toi qui croyais avoir reconnu ma prose,tu me reconnaitra,il faut dire aux tiens que nous allons le faire pour eux,pas contre eux.
Nous allons vous donner une nouvelle chance de vous refaire car Touzé and co... ne savent pas comment nous allons nous y prendre et n'auront pas les militants pour réduire l'ampleur de ce qui les attends.
Comme dirait l'autre: être chef ne suffit pas,il faut savoir mobiliser et ca, s'il savait le faire on l'aurai vu!