lundi 14 mai 2007

CONFIRMATION DE LA FIN DEFINITIVE DU FRONT NATIONAL: DORENAVANT, PLUS UNE SEULE VOIX PATRIOTE NE PEUT SE PORTER SUR LES TRAITRES !


CONFIRMATION DE LA FIN DEFINITIVE DU FRONT NATIONAL: DORENAVANT, PLUS UNE SEULE VOIX PATRIOTE NE DOIT SE PORTER SUR LES TRAITRES !


LE PEN - LA HONTE !

Ce n'est même plus l'odeur de l'échec que nous respirons en provenance du Paquebot, mais les effluves de la décomposition liées à la trahison définitive.

Comme vous le voyez sur cette affiche, nous avons la confirmation que Jean Marie Le Pen a décidé de présenter son propre majordome contre Bruno Mégret sur la douzième circonscription des Bouches du Rhône. Cette affiche, toute en couleurs et qui a du couter très cher, est hautement symbolique. On n'y parle plus du Front National que par le biais du virtuel d'Internet. Les candidats sont des « candidats de Jean Marie Le Pen», pathétique géronte bourgeois déguisé en patriarche.

Nous apportons bien évidemment tout notre soutien nationaliste à Bruno Mégret devant cette infâme perfidie et nous appelons tous les nationaux et patriotes à ne pas laisser impunie cette forfaiture sans nom ! Oser mettre un candidat contre celui qui vous a aidé décrédibilise définitivement, s'il en était besoin, le clan Le Pen ! Nous avons appris que M le majordome recevrait bien, durant sa campagne, la visite des Le Pen et d’Aliot. Quand nous vous parlions de putréfaction…

A la lecture de la liste fournie par le Front, on remarque au premier coup d'œil, le nombre extravagant de candidatures bidon. Cette fois-ci le FN a fait très, très fort dans le « regroupement familial» ! On a battu le rappel des conjoints, (notamment les épouses sous leur nom de jeune fille), enfants, cousins, etc.

On sait tous que le Front a passé quantité de petites annonces pour avoir des candidats. Ca a tellement peu fonctionné qu'il y aura des dizaines de circonscriptions avec des candidat(e)s n'habitant même pas le département ! Etonnant ! (voir les listes départementales dans le sud et en Ile de France, elles sont édifiantes)

Le FN a du multiplier les efforts pour garder « ses» cadres « MNR» revenus après 2002, autrement il ne pouvait pas faire de liste tout court ! Heureusement, nous savons que ces cadres sont bons et nous rejoindront dans l'indispensable reconstruction du Mouvement National après les législatives.

On remarque surtout les absences.

La première absence, c'est celle d'une femme d'envergure. Avec Eliane de la Brosse disparaît la dernière femme de la trempe de Marie France Stirbois. Ce ne sont pas les Le Pen et autre Arnautu qui vont relever le défi...

Ne sont plus candidats pour cause d'antimarinisme avéré: Eliane Guillet de la Brosse donc (l'héroïne du FN qui avait fait chuter Arrecks, alors que le FN manque de femmes candidate SIC), Nicolas Tandler, Pierre Descaves, Patrice de Blignières, parmi des dizaines d'autres, dont quantité de catholiques traditionalistes, pour cause "d'Antonysme" (SIC) !

On remarque également, alors que le FN manque cruellement de candidats, les absences de Gérard de Gubernatis, Maurice Gros, Jean Pierre Reveau et de quelques autres cadres d'envergure.

On note surtout l'absence de Christophe Stirbois, fils de Jean Pierre, qui avait pourtant fait les meilleurs scores du FN aux cantonales sur les Alpes Maritimes. Cela conduit le Front (qui n'a plus de National que le nom) au déshonneur absolu !

Enfin et concernant les absences, c'est la première élection ou le FN ne pourra présenter AUCUN candidat issu des rangs de la Presse Nationale. Rien que ce signe des temps résonne comme un chant du cygne, mais c'est à l'image du reste de cette liste indigne.

On peut noter que, dans les DOM TOM, le FN n'a pour le moment aucun candidat en Martinique, en Guadeloupe, à Wallis et Futuna, à Saint Pierre et Miquelon et en Polynésie Française. Il en a seulement un sur deux en Guyane et un sur cinq à la Réunion. Encore une preuve de la décadence d'un parti qui ose encore se vanter d'avoir les DOM TOM au cœur, et qui, du temps de Stirbois ou Mégret, pouvait facilement présenter des candidats partout. A souligner que personne n'a été viré au FN de Nouvelle Calédonie, alors que ses membres et dirigeants avaient appelé à voter Sarkozy. Edifiant là aussi...

Nous avons aussi remarqué l'absence de candidat sur la deuxième circonscription des Bouches du Rhône. Cette circonscription sera t-elle laissée libre pour l'UMP ?...

D’ores et déjà, nous vous annonçons la création d’un site « spécial législatives » concernant notre « liste des vrais patriotes » (ainsi que les faux évidemment).

Nous pouvons déjà annoncer que nous appelons à faire un barrage patriotique total aux destructeurs en chef, à savoir : Marine Le Pen (14ème du Pas de Calais), Louis Aliot (1ère des Pyrénées Orientales), Jean Michel Dubois (6ème du Val d'Oise), Roger Holeindre (qui vient de récidiver dans l'invective et l'outrance après la campagne - 11ème de Seine Saint Denis)), Jean François Touzé (8ème de la Seine Maritime), Fernard le Rachinel (1ère de la manche) et Jean Claude Martinez (qui vient de s'allier à Soral [conférence « gaucho lepéniste » au Cap d’Agde quand les nationalistes sont brimés et traités d’extrémistes au sein même du FN] et d'insulter Gollnisch - 7ème de l'Hérault).

Nous attirons également l’attention sur le caractère antinational et nuisible des candidatures suivantes, toutes aux ordres du clan des destructeurs : Patrick Bourson (3ème de la marne), Sylvain Ferrua (5ème du Var), Marie d'Herbais (2ème du Seine et Marne), Julien Sanchez (7ème du Seine et Marne), Michel Bayvet (1ère des Yvelines), Jean Claude Varanne (8ème des Yvelines), Martine Lehideux (21ème de Paris), Huguette Fatna (1ère de l’Essonne), Farid Smahi (14ème de Paris), Dominique Joly (2ème du Val de Marne), Lydie Dubois (7ème du Val d’Oise), Rémy François (1ère des Alpes Maritimes), Bruno Ligonie (5ème des Alpes Maritimes), Guillaume Vouzellaud (6ème de l’Hérault), Stéphane Durbec (8ème des Bouches du Rhône), Gérald Gerin, le majordome de Le Pen (EVIDEMMENT - 12ème des Bouches du Rhône, la circonscription de Bruno Mégret), Marie-Christine Arnautu (6ème de Seine et Marne), Michel Guiniot (6ème de l’Oise), Anne d'Auvergne (2ème de la Seine Maritime, la propre compagne de Touzé, également permanente du FN 76), Stéphane Ravier (7ème des Bouches du Rhône), Thomas Joly (1ère de l'Oise), Bernard Touchagues (5ème de l’Eure), Michel Guiniot (6ème de l'Oise), Catherine Iorio (13ème des Hauts de Seine), Marie Paul Darchicourt (17ème du Nord) et Oriane Borja, candidate dans la 4e circonscription de Loire Atlantique, faussement monarchiste déguisée en traditionaliste, (en fait idolâtre de Soral et du "gaucho lepénisme").

Pour cause de tiraillements sur leurs cas, nous ne nous prononcerons pas sur la famille Jamet, Martial Bild, Guy Macary, Eric Iorio, Freddy Baudrin et Michel Hubault.

Nous tenons à saluer les tentatives « unionistes » de Jacques Colombier, de Pierre Jaboulet Vercherre et de quelques autres. Nous ne savons pas encore si nous pourrons appeler à voter pour eux, (et pour cause), mais nous leur en sommes reconnaissants. Nous les retrouverons bientôt...

Nous saluons les candidatures authentiquement patriotes de Bruno Gollnisch (13ème du Rhône), Carl Lang (23ème du Nord), Christian Baeckeroot (10ème du Nord), Myriam Baeckeroot (7ème des Yvelines), Regis de la Croix Vaubois (1ère de la Nièvre), Olivier Martinelli (1ère de Corse du sud), Philippe Bernard (1ère du Nord), Michel de Rostolan (10ème de l'Essonne), Jean-Paul Espinar (3ème du Val de Marne), Thibault de la Tocnaye (1ère du Vaucluse) et Roland Bataille (2ème des Ardennes).

En tout état de cause, nous ne pourrons pas soutenir plus de 15 candidats frontistes, soit le peu de « bons » membres du dernier carré des justes.

Il est sidérant de constater le nombre très important de refus de candidature au sein de ce qui reste du FN.

Ceci était une (très) rapide réaction à chaud en fonction de l’actualité. Nous vous tiendrons bien évidemment informés des prochains épisodes, notamment de la publication de la liste d’Union autour du MNR. Il devrait y avoir des surprises (du moins nous l’espérons vivement). Du côté du MPF, rien à signaler, mais les quelques 30 candidats patriotes du MPF issus du FN ou du MNR devront bien se résoudre à l’évidence : Leur avenir est dans cette Union et pas ailleurs. En effet, Joseph Zrihen, vice-président actuel du CRIF, vient de déclaré cette chose stupéfiante : « Villiers sera peut être présentable quand il se sera débarrassé des quelques amis de Mégret qui gravitent autour de lui ». Pour nous, ce serait plutôt l’inverse qui serait vrai.

PLUS QUE JAMAIS L’UNION AUTOUR DE TOUTE LA DROITE NATIONALE ET IDENTITAIRE EST L’UNIQUE SOLUTION ! ! !

EN AVANT ! IL FAUT DU NOUVEAU !
FAITES PASSER LE MESSAGE PARTOUT ET PAR TOUS LES MOYENS !...

85 commentaires:

Loic a dit…

Vous aviez raison depuis le début. Aujourd'hui je suis bien obligé de l'avouer. Que vois-je ? Que le système et les médias font la part belle à un Front décati et sans militant, le tout pour mieux le détruire (mais qui s'en préocuppe encore?), et de l'autre un MPF totalement aux ordres de Sarkozy.

Et le seul espoir c'est le MNR et ses alliés. La preuve c'est que plus personne n'en parle, c'est bien un signe ça non!

Pas un mot sur le Conseil National, les ralliements, les candidatures, rien, le black out total.

Normal, le système a peur d'avoir un réel adversaire, alors qu'avec un front si gentil et surtout si vide......

Tout ça pour ça! Merci Le Pen!

Anonyme a dit…

Merci des infos que vous nous fournissez.
Le "chef" veut croire encore en la victoire de son parti aux législatives, de nombreuses dépêches en particulier celle de Reuters :

http://fr.news.yahoo.com/14052007/290/jean-marie-le-pen-veut-croire-a-un-match-retour.html

A 78ans bien sonnés, on constate un refus systématique de la raclée prise lors des présidentielles. Ce ne sont pas ses larbins de service, qui tenteront de le contredire.
Il n'y a pas d'étonnement à avoir devant le peu de précipitation pour les candidats aux législatives. Nombreux partisans du FN ont ouvert les yeux, suite à la campagne désastreuses des présidentielles et se tourneront vers le MNR.
A propos de Gubernatis dans les Alpes Maritimes, il y a longtemps que le torchon brûle entre lui et le paquebot.

On peut être certain maintenant que le "chef" a décidé de se saborder à l'insu de son plein gré et avec l'accord de ses "loyalistes".

Christophe. a dit…

N'étant pas militant frontiste, je suis quand même trés surpris que vous puissez mettre en doute et qualifier "d'anti-national" la candidature de B.Touchagues dans la 5° circonscription de l'Eure.
Je connais sufisamment B.Touchagues pour vous assurer que ses compétences ainsi que son engagement militant ne peuvent être mis en cause.
Autant je pense que beaucoup de vos propos (Alliot, MLP, Touzé,Sanchez,...) sont fondés, autant vos propos sur B.Touchagues me semblent profondément injustifié.
Merci d'éclairer vos lecteurs.

Bien cordialement

Anonyme a dit…

Avez vous des infos sur l'accord MNR MPF pour 72 circonscription dont parle Monde et Vie et relayée par le Salon Beige ? est-ce confirmé ?
Merci

Jean-Paul de Paris (très en colère) a dit…

Pour le système, un FN à 5 ou 6 % c'est la tranquilité assurée pour longtemps. On va donc bien aider ce FN moribond pour qu'il ne tombe pas trop bas.
Et bien sûr on ne parlera pas du MNR pour éviter qu'il arrive à se maintenir. Car ce dont nous prenons conscience aujourd'hui c'est que le MNR est désormais le seul parti hors du système.
Pour moi c'est clair : il ne faut plus voter pour le Front ex-national, désormais dirigé par des traitres (non le mot n'est pas trop fort).

Je ne suis pas du tout d'accord avec votre sélection des "bons" et des "mauvais". Ce sont tous les candidats de Jean-Marine Le Pen. S'ils font un score, le bénéfice (au propre comme au figuré) sera pour Le Pen et sa fille.
S'il y a des bons au Front qu'ils se cassent de ce parti pourri ! Leur honneur sera sauf. S'ils restent malgré Marine Le Pen, en aucun cas je ne voterai pour eux même s'ils sont ou ont été des braves types.
Pas une voix pour les partis pourris PC PS UMP FN ! Pas une voix pour les partis du système !

Anonyme a dit…

Mettre des petites annonces pour trouver des candidatures, ce n'est pas nouveau au FN. Les normands doivent se souvenir de celui qui pour en trouver allait dans les bistrot et à coup de billets de 500 francs pouvait remplir les vides. Les ficelles vont encore tenir un mois, c'est suffisant.
Je trouve bien dommage que monsieur Mégret n'ai pas voulu croire ceux qui on attiré son attention sur le plan démoniaque de Le Pen à son encontre. C'est quoi ? de la naïveté, une admiration encore présente pour Le Pen, un manque de claivoyance.
C'est pourquoi il est difficile pour moi de le suivre. Mais si Mégret voulait bien expliquer la chose comme ceux qui y ont cru d'ailleurs. Il suffit de lire ici les réactions pour savoir que l'union était impossible et dans tout les cas pas dans l'esprit du grand chef. Alors qu'ils s'expliquent, sinon comment pourrons nous faire confiance ? vous savez ce que l'on dit pour les chats échaudés. Nous sommes des milliers à être échaudés, mais nous ne sommes que la pietaille pas chefs, cela implique tout de même une responsabilité d'être chef.

Anonyme a dit…

Lu dans le Monde : "Le Front national a investi des candidats dans la quasi-totalité des circonscriptions ("95%", selon M. Gollnisch), sans répondre aux appels du pied du Mouvement national républicain de Bruno Mégret pour une alliance électorale dès le premier tour.
Un accord laissant la place dès le premier tour à un autre mouvement, par exemple régionaliste, serait "tout à fait exceptionnel", a précisé M. Gollnisch."

Voila ! Gollnisch aussi trahi l'union des patriotes. Bref il nous trahi, nous les patriotes. Vous avez eu bien tort de croire en lui semble-t-il.

JEANJEAN a dit…

Plus que de l'ignominie, c'est de la stupidité. Plus que jamais un accord entre les natios était indispensable.
Le Pen préfère faire battre ou essayer de faire battre ses alliés (!) qu'améliorer son camp. Il préfère favoriser l'élection de députés du système plutôt que de risquer l'élection d'un concurrent pour sa fille félone (félone à nos idées).
Les candidats Le Pen (puisqu'ils n'ont même plsu le nom de Front "national" seront écrasés lors de ses élections mais il s'en fout. il s'en fout ! Il se fout de nous, des Français, de la France. Il se fout de tout sauf de lui et de sa progéniture.
MOI JE NE VOTERAI EN AUCUN CAS POUR DES CANDIDATS ESTAMPILLÉS "LE PEN". BONS OU MAUVAIS çA N'EXISTE PAS : IL N'Y A PLUS QUE DES CANDIDATS LE PEN, IL N'Y A DONC PAS DE CANDIDATS POUR LES VRAIS PATRIOTES.

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Quelques réponses à vos premiers commentaires.

Concernant Bernard Touchagues, ce sont tout bonnement (comme à chaque fois) des sympathisants de Normandie qui nous ont demandé de le classer ainsi, nous indiquant qu'il était très proche (y compris sur le plan idéologique de la nouvelle ligne) de Marine Le Pen et de Touzé. Si cela s'avère faux, envoyez nous par emails vos indications et nous le retirerons de cette liste après consultation de nos sympathisants.

Nous ne détenons pas la vérité révélée, c'est pourquoi nous avons bien différencié les cas "symboliques" (les meneurs de la destruction) des autres. Merci de nous continuer à nous envoyer vos informations.

Concernant le pré accord entre MNR et MPF, il est réel sur 72 circonscriptions, et il s'ajoute à des premiers accords entre MNR et identitaires (Nice, Paris Lyon) ainsi qu'entre MNR et régionalistes (Alsace d'Abord notamment) dont on attend la confirmation. Il resta aussi à régler la question de quelques candidatures patriotes autonomes, ainsi que les cas des derniers ralliements au MNR en provenance du FN et du MPF. On attend également le retour de quelques anciens, avant ou après les législatives, c'est à voir. Nous vous tiendrons informés.

Enfin, nous avons refusé deux commentaires en provenance du Paquebot, ces commentaires nous accusant "d'avoir trahi et d'être aux ordres du système, comme payés par lui, ce depuis ... 1999"! A mourir de rire. UN, nous ne sommes pas le MNR et la plupart d'entres nous étaient au FN, le même FN de MF Stirbois, Jacques Bompard, Bernard Antony, Beauregard, Bignon, etc, (ceux qui ont sauvé le FN de Mégret ... rires!), tous exclus par ... Le Pen (demain Lang et Gollnisch ?) ! CQFD ! ... DEUX, si ces gens pensaient cela du MNR, pourquoi diable avoir demandé (et accepté avec joie) l'Union des Patriotes avant de lachement trahir ?
Les derniers sectateurs des Le Pen n'en sont plus à quelques mensonges et contradictions près. Assez lamentable, mais on en a l'habitude.

Nous avons reçu quantité de courriels allant dans le sens de ne pas faire voter pour quelqu'un du FN actuel, pour les mêmes raison qu'évoquer ici dans vos commentaires. Nous allons y réfléchir, alors continuez à nous écrire ici ou en email. Nous ferons le point après la clôture des candidatures. Peut être cela devra t-il se faire.

Une question à toutes et tous: Pouvons-nous ne pas appeler à voter et à faire voter pour Carl Lang ? Cela nous semble difficile. Et vous ?

Faites nous part de votre sentiment. Merci.

Jean Léon a dit…

Quoi ??? Le Pen refuse la candidature de Christophe Stirbois ??? Pourtant il était volontaire et le Front manque de candidats !!! C'est vraiment une volonté politique affichée une telle saloperie !
Dire que même "Nice Matin" parlait de ce jeune homme en écrivant: "Un nom qui claque comme un coup de fouet et une immense envie de travailler le terrain ou il donne du retord à l'UMP".

Ca, plus le retrait d'Eliane de la Brosse et la place faite aux pro Marine, je trouve ça aussi écoeurant que le coup de poignard à M Mégret.

Comme on dit chez moi, ces petits hommes n'ont pas de rate.

J'ai honte d'avoir été un jour au FN.

Quand je pense aux gens du comité du 9 mai qui ont fait l'Union entre jeunes et anciens, pro et anti Marine, radicaux et autres, Identitaires et Patriotes, j'ai honte pour le Front. Au 9 mai, il y avait des identitaires, des pro marine (chatillon iorio notamment) et même des gens qui ne les aiment pas du tout comme Batskin et ses anciens JNR (pour ceux qui s'en souviennent). Ca au moins, qu'on aime ou pas, c'était une vraie démarche d'union. Mais là ça rime à quoi ce piètre et miteux FN dans le système jusqu'au cou.

Finissons en avec ces traitres. Comme le dit quelqu'un ici "non le mot n'est pas trop fort", loin de là. Depuis le temps qu'ils nous en font voir. Ils doivent payer et pour de bon.

Pour conclure, je vais m'avancer peut être, mais je vais quand même vous donner mon sentiment, et je pense même que ce sera un scoop et que l'histoire peut me donner raison, bien que je ne sois pas devin. D'après les renseignements que j'ai, (je suis tout de même resté 12 ans au FN), la crise est si réelle qu'il pourrait fort bien y avoir une explosion fatale avant ces législatives.

En effet, beaucoup de militants en ont vraiment ras le bol, et la colère est évidemment bien plus grande que les médias (aux ordres de Sarko qui protège marine et sa secte) ne le disent.

Je n'en suis pas certain à 100%, mais je crois que ça peut pêter d'un moment à l'autre.

A tous ceux qui se disent: "Ah mais c'est foutu et les autres n'auront que les miettes", j'ai envie de dire: Non, ne baissez pas les bras et tentez le coup de l'union autour du MNR et de quelques autres. Nous ne risquons pas de tomber plus bas (à tous les niveaux) et nous pouvons même réussir.

Ce serait un très beau pied de nez au système qui attend tout sauf ça!

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Un de nos contacts nous a fait parvenir copie de l'email qu'a envoyé Alain Soral à son micro groupe composé de quelques soviets de gogoche nationale. (les 3 lecteurs de "la cocarde", Kavan Herbin, d'autres faux NR (évidemment faux), des idiots utiles genre lorgane, la librairie nationale etc, les 4 membres de Vox NR [pas Vox Dei et encore moins Vox Populi MDR],
des "bobos gogos cocos" pro Marine de type Sanchez, David Rachline, bref que du "bo monde bo linge", la crême, "les litres" intellectuelle du Front new wave via "égalité et réconciliation" pseudopode marxiste version "cabine téléphonique" du sociologue autoproclamé OUF).

A noter également que, dans son groupe (uscule), outre Dieudonné (sur qui nous ne crachons pas, il a du talent bien que pas de chez nous c'est clair) et les adeptes de Boualek and co, (les ogres, la banlieue s'exprime, salut public), il y a Marc Robert alias Marc Georges, félon au FN revenu en grâce par la grâce de Dieudonné et de deux trois verres... Nous y reviendrons assurément bientôt!

Il est vrai qu'autour d'une bonne bouteille (du Pétrus ? du Lanson rosé millésimé ?) tous les hommes sont égaux et se réconcilient! On est de gauche, mais on en reste pas moins Gaulois tonnerre de Dieu!

L'appel solennel n'égale pas celui du 18 juin, mais le ton y est. Sauver Marine des méchantes et affreuses griffes des méchants "nazidentitaires" !

Nous le livrons in extenso.


"Camarades,

Marine Le Pen vient de m'appeler pour me signaler qu'elle subissait les attaques concertés des Identitaires.

Notamment sur le blog de Vox FN.

Elle aimerait que notre groupe leur porte la contradiction (ce qui n'est pas très dure puisqu'en plus d'être racialistes, ils sont régionalistes, anti-natio, adeptes du conflit de civilisation, etc)...

Si vous pouviez vous mobiliser, ce serait bon pour nous...

Amitiés NR

Alain Soral"


Alors, rions un peu mes ami(e)s.

Nous apprenons que Marine ne vit que par et pour le web, y compris dans l'agression, puisqu'elle se dit victime d'une attaque
concerté de la part des identitaires ... sur un site, qui plus est de rigolos !

Nous apprenons aussi que Zorro Soral entend bien répliquer à la barbarie de ces gens là!

Cette piétaille fasciste, ces racailles réactionnaires, mais oui mais c'est bien sur, ils ne sont pas patriotes enracinés mais d'affreux régionalistes,
ils ne défendent pas leurs racines, leur culture ou leur Identité, mais ils prônent la guerre des civilisations,
de fait ils sont anti natio, tant il est vrai qu'un converti de la dernière heure détient obligatoirement le pouvoir de définir qui est "natio" et qui ne l'est pas!

Le proverbe dit bien qu'il n'y a pas pire moralisatrice qu'une prostituée repentie, mais là, la coupe est pleine, merci on a bien rigolé.

Nous voulions vous en faire profiter tant c'est comique.

Ah la la, Soral imitant Gérard Holtz ("MOBILISEZ VOUS"!) ça valait son pesant de cacahuètes.

A la prochaine, pour des informations un peu plus sérieuses...

Jean Paul de Paris a dit…

"Une question à toutes et tous: Pouvons-nous ne pas appeler à voter et à faire voter pour Carl Lang ? Cela nous semble difficile. Et vous ?"

Vou vous posez cette question. Je vous donne une réponse : oui bien sûr. Pourquoi ? Parce que si vous votez pour lui, vous renforcez le FN aujourd'hui totalement inféodé à Marine (ouvrez-les yeux, c'est Marine qui décide de tout mantenant au FN), parce que vous donnez des subventions au FN donc à Marine, parce que ce qui sera jugé c'est le score du FN dans son ensemble donc le succès ou l'échec de la stratégie de Marine. Carl Lang pour les médias cela n'existe pas ouplus. Enfin je dirai une chose, on peut mentir par ommission, on peut aussi trahir par ommission. A force de fermer sa gueule, d'avaler toutes les couleuvres, on finit par faire le jeu des déstructeurs. Pourquoi soutenir Carl puisqu'il ne fera rien ?
A moins bien sûr qu'il se réveille, (qu'il engueule Jacques Vassieux au lieu d'aller le soutenir par exemple), qu'il dise que la ligne Marine nous mène à la catastrophe, qu'il dénonce les profiteurs autour de Marine qui se font grassement payer des services médiocres, qu'il soutiennent ouvertement les patriotes… Ce qui revient en fait à quitter le Front ex-National ou à s'en faire exclure. Il ne le fera pas pour essayer de garder son poste de député européen. Alors oui, il faut appeler à voter contre tous les candidat du Front ex-national, Carl Lang compris ! Même si cela nous fait mal, il faut maintenant couper ce membre atteint de la gangrène, il faut empecher ce Front ex-national de tuer l'ensemble de l'ensemble du courant national.

Anonyme a dit…

Je trouve le jugement sur Mégret sévère. Il a proposé l'union et il a tenté de la faire. Le Pen le trahit aujourd'hui. Certes c'était prévisible mais il fallait le faire pour l'intérêt supérieur de la nation. Mégret continue d'essayer l'union, cette fois avec les identitaires, un peu du MPF quelques régionalistes, c'est plutôt à son honneur. Finalement Mégret est plus rassembleur malgré la faiblesse de son parti que la grosse machine Front national, ce n'est pas parfait peut-être mais c'est tout de même autre chose que Le Pen et sa fille qui ne savent qu'exclure, mépriser, diviser.
Un chef cela doit savoir rassembler. Marine, elle, ne sait qu'exlure. Son père, lui est à la dérive dans son paquebot qui prend l'eau…

Anonyme a dit…

Sauf erreur voici le skyblog du candidat FN contre Megret, cela se passe de commentaire : http://adrien13127.skyblog.com/index.html

Anonyme a dit…

Arretez avec votre liste des bons et des mauvais. Il faut faire battre les candidats de Le Pen pour avoir les moyens de reconstruire le mouvement national en 2008. Un point c'est tout. Tant pis pour Lang et Gollnisch, ils n'avaient qu'à se battre un peu plus !

Sophie a dit…

A la lecture de vos articles et des commentaires, j'ai de la peine et de la colère.

Je me souviens que dans la campagne présidentielle, interrogé sur RTL par Apathie, qui lui demandait ce qu'il ferait si Le Pen mettait un candidat contre lui, Bruno Mégret avait été pris d'un fou rire. Il avait répondu au journaliste en riant: "non, c'est impossible, comment voulez-vous que le FN mette un candidat face à moi à Vitrolles alors que je soutiens Le Pen, ce serait grotesque".

Voila, nous y sommes dans le grotesque, alors je me dis que ceux qui sont énervés contre le FN actuel ont tout de même quelque raison.

Allez mettre un candidat face à Mégret c'est vraiment le truc qui tue en plus. J'ai donc décidé de voter et de faire campagne dans ma sphère d'influence pour le rassemblement autour du MNR.
J'ai tout de même mal au coeur de voir jusqu'ou est tombé le FN et Le Pen tout ça à cause de sa fille.

Ce qui me peine et me met en colère aussi, c'est de voir que le front reste sans réaction du tout, comme atteint d'un mal incurable.
Certains font semblant de ne rien voir, c'est affligeant. L'autre jour je discutais avec le responsable FN sur ma ville et je lui demandais (en faisant l'ignorant) ce qu'il advenait de l'Union des Patriotes.
Il m'a répondu "mais elle est faites, l'union c'est le front"! Je n'ai rien voulu ajouter car il me semblait parler à un Témoin de Jehovah.

Ce que j'espère, c'est qu'après les législatives, l'union autour du MNR va se concrétiser en se matérialisant sous la forme d'un nouveau Mouvement collégial,
mouvement dans lequel tout le monde aura toute sa place.

Je sais bien que le nom ne fait pas tout, mais là il en faut un nouveau. De même que, comme le dit Bernard Antony, il faudra repenser l'organisation et les rapports entres militants.
Je ne crois pas en une structure souple et mobile comme le propose Pierre Vial, car ce serait commode mais inopérant. Par contre, si l'unité est essentiel à mes yeux, elle doit se faire dans la collégialité.

OH je sais bien que nombre de camarades vont dire que cela ne s'est jamais fait à droite, alors encore pire au sein de la Vraie Droite Nationale, mais je pense que là est le grand défi.
Ca ne s'est jamais fait, faisons le!

Roland a dit…

Je suis toujours membre du FN et c'est la première fois que j'interviens ici afin de vous éclairer un peu plus sur ce qui se passe réellement.
Si Le Pen fait le clown en bombant le torse, affirmant qu'il "aura sa revanche du match retour victorieux", s'il va dépenser sans compter, (avion privé pour visiter toutes les régions d'ici le 10 juin,
location de salles de conférences de presse et de salles de meeting pas trop loin des aéroports, hôtels de luxe, journaux eux aussi luxueux, affiches quadri pour tout le monde, traitement intense de tous les fichiers,
sans compter les à côtés), c'est POUR UNE SEULE RAISON: Le Pen a peur, oui, pour cette fois il a peur. Il a réellement peur d'un transfert des voix des nationaux vers le MNR.

Il faut savoir que dans la discussion qu'il y a eu au sein du Front pour les législatives, on a beaucoup parlé du MNR. Le Pen n'est pas fou
et il se souvient bien de la forte cote de sympathie de Mégret en 1998/1999, y compris dans la presse nationale. Le Pen sait bien qu'il y a un gros risque.
Il ne pense pas que le MNR puiss passer devant, mais il a une trouille bleu de le voir passer de moins de 1% à 2/3%, avec dans même temps un FN à 5%.
Il sait qu'il y a un vrai risque que cela se réalise et il ne le veut pas. On se retrouve dans la même configuration qu'aux européennes de 1999, là ou le FN avait fait 5% et le MNR 3,5%.
C'est à dire que le sort du Mouvement National s'est joué à 0,75% près! Sauf que là, la côte de sympathie est du côté du MNR, alors qu'en 1999, elle était du côté du Front et Le Pen le sait.
De plus, personne ne demande au MNR et à ses amis de faire plus que le FN, et 2%, vu les conditions actuelles, ce serait une grande victoire pour Mégret, surtout avec 577 candidats, enfin 500 pour être plus juste.

D'autre part, en ce qui concerne l'intérieur du FN, je dois vous dire, mais certains d'entres vous le savent déjà, il y a en fait 4 camps en gros.
Celui de Marine Le Pen, qui n'est pas une idéologue et qui ne veut que le FN pour elle et ses ambitions, avec l'aide de son père qui, à travers le nom, aurait gagné et entrerait (selon lui) dans la légende. Sa fille
est prête à tout du moment que "c'est dans le vent". Elle se sert de tout et de tout le monde. Après, il y a celui de Gollnisch, qui lui veut rester sur la ligne "Lepéniste" des années 80/90, c'est à dire celle du compromis nationaliste dans la synthèse.
Bruno Gollnisch ne changera rien à ce qui a été fait avant 2002 et il se veut Calife à la place du calife, c'est tout. Il a du boulot, car pas mal de militants ne le trouvent pas à la hauteur de la tache, surtout en comparaison avec Le Pen lui même. (mais qui l'est? encore moins sa fille)
Après, il y a le camp des idéologues dits "gaucho lepénistes" (Martinez, Soral, surtout), alliés de circonstance il faut bien le dire aux NR de gauche teintés d'antisémitisme, d'ou le trouble de Marine Le Pen
de voir son "ami" alain soral fréquenté les Dieudonné etc. A terme, Marine se séparera de Soral, je ne vois que ça.
Enfin, il y a le camp de Carl Lang, le plus restreint, qui est celui des Nationalistes Identitaires. Carl Lang et Gollnisch sont alliés, c'est net. Ils ont demandé à leurs
"troupes" de se "cacher" jusqu'au Congrès. Le problème, c'est que le "Président" peut repousser de Congrès de deux ans s'il le souhaite (circonstances exceptionnelles, ça se trouve ça!). Il l'a déjà repoussé jusqu'à avril 2008, (en fait il a dit "je ne sais pas, on le fera entre novembre et avril 2008"),
alors que nous avons les municipales au printemps 2008. Je pense que Le Pen fait tout pour purger le Front bien comme il faut afin de le donner à sa fille sans problème.

Voila ce qu'il en est du Front aujourd'hui.

La réalité c'est que c'est un volcan. Ca peut exploser demain, comme après les législatives, comme au Congrès. Mais de toute façon, ça a déjà commencé.
Bien des sympathisants se détournent de nous. Je le vois tous les jours, ça sent vraiment la fin parce qu'on ne nous trouve plus aucune utilité.
Ca sert à quoi un FN qui insulte les régionalistes patriotes en les confondant avec les anti français ? Ca sert à quoi un FN qui ne met plus en avant les vraies valeurs ?
Ca sert à quoi un FN qui ne parle plus d'Identité ? Ca sert à quoi un FN qui fait la moue devant la soupe au cochon ? Ca sert à quoi un FN qui tolère les excès de l'Islam ?
Ca sert à quoi un FN qui, plus il est vide, moins il s'ouvre, plus il devient monolythique ? Ca sert à quoi un FN qui n'a plus rien à dire à part "Le Pen Président".
Lors de la dernière fête de Jeanne d'Arc du Front, j'ai entendu plus de la moitié des 3.500 participants (et non 15.000, faut pas déconner, sourires) scander assez longuement "Le Pen Président"!
Je me suis demandé si je cauchemardais ou pas! Je me suis dit: Pensent-ils vraiment ce qu'ils crient ?

Ce que je sais c'est que si la Droite Nationale ne part pas unie aux municipales, il va être dur de survivre en tant qu'organisation puissante.

Voila les quelques reflexions que je voulais faire ici.

Anonyme a dit…

Le Pen prédit pour le second tour des législatives «un match retour victorieux. On va largement reprendre les voix perdues.» Pour y parvenir, le champion du FN, malmené dès le premier tour de la présidentielle avec seulement 10,44 % des voix, va, prétend-il, mouiller sa chemise. Sans lésiner sur les moyens. Un avion privé spécialement affrété par le FN devrait lui permettre, dès la semaine prochaine, d'aller soutenir les 552 candidats frontistes. Une mobilisation pour éviter la relégation en deuxième division et surtout la remise en cause du président du FN, pas du tout disposé à passer la main, à la tête du parti......
le FN a toujours mieux reussi aux presidentielles qu'aux legislatives: pres. 1988: 14.4%; leg 1988: 9.7% leg. 1993: 12.4 % pres. 1995: 15.0%; leg. 1997: 14.9% pres. 2002: 16.8%; leg. 2002: 11.3% le Pen sait pertinemment que son nom et sa gouaille rassemble plus de suffrages que les thematiques FN. Apres lui le deluge...
Tout le monde voit bien qu'il joue son va tout. Il le joue en deux temps: Un, sauver les meubles. Claquer gras de fric pour sauver tout ce qui peut l'être et faire le score le moins ridicule possible.
Deux, tout faire pour que ni Mégret ni Bompard ne soit élu Député, car là il aurait tout perdu et définitivement. Trois, tout faire pour que Marine fasse le meilleur score du FN (ça ne devrait pas être dur vu qu'elle est sur la meilleure circonscription depuis la ruine de la Provence).
Le Pen sait que Gollnisch fera un super score, mais à la hauteur du potentiel de son coin, c'est à dire moindre que d'autres dont Marine.
Gollnisch fera peut être 25% (et encore s'il les fait), alors que Marine part avec un potentiel de 40%, ce qui est différent.
En fait, la seule réelle inconnue pour Le Pen c'est ... Carl Lang!
Lang n'est plus que vice président et membre du BP, et encore député européen jusqu'en 2009, date à laquelle il sera évincé au profit de ... Marine Le Pen!
Carl n'est même plus en charge de quoi que ce soit dans le nord, car les Le Pen l'ont coupé de ses racines politiques.
Mais Carl a encore une carte a joué. Ce sont les législatives. En effet, grâce à ses amis qui lui sont restés fidèles, il a changé de circonscription, tout en restant dans le Nord,
pour aller sur un secteur ou le potentiel est de 25% (alors qu'il avait fait 18 en 2002).
Avec son équipe militante, il batte le rappel.
Et c'est là et seulement là ou je voulais en venir: Et si c'était Carl le meilleur score du FN ? Et si c'était Carl la meilleure carte du FN pour entrer à l'Assemblée ?
Nous ne devons pas écarter cette possibilité.
A bon entendeur.

Enervééé a dit…

Pour Wallerand de Saint Just celui-ci semble être candidat dans 4ème de l'Aisne.

Dans la liste des candidats à battre, je regrette que soient mentionnées les noms de Stéphane Ravier, Michel Guiniot et surtout Thomas Joly.

Stéphane Ravier les marseillais le connaissent bien, c'est celui qui se bouge le plus au sein de la section local, c'est l'un des rares (peut être même le seul) qui colle lui même ses affiches. Ravier est un militant exemplaire et je tiens à rappeler qu'il n'est plus conseiller régional du fait de Le Pen.

Michel Guiniot est le SD (avec Briois) le plus actif de toute la France. Il n'a jamais trahi le combat idéologique et a toujours sû rester fidèle aux fondamentaux idéologiques (par ailleurs il n'est pas vraiment mariniste).

Thomas Joly a été élu conseiller régional au grand dam de...Marine Le Pen. Marine souhaitait imposer quelqu'un dans l'Oise (un peu à la manière de ce qui a été fait pour Touzé dans le 77) et Michel Guiniot s'était opposé à cette manoeuvre.

Le clan mariniste d'ailleurs en 2004 par l'intermédiaire de Eric Iorio, avait envoyé au journal local (le courrier picard me semble t'il) une vieille photo du FNJ sur laquelle Thomas Joly faisait un salut un peu à la manière d'un soldat germanique...si vous voyez ce que je veux dire... Heureusement Guiniot a tenu tête et a fait le forcing pour maintenir Thomas Joly comme candidat.

mélanie a dit…

Je constate que jean paul de Paris partage mon incompréhension.
Pourquoi lorsque l'on est pas d'accord , que l'on se rend compte que l'on va dans le mur par la faute de démolisseurs, que l'on vous place dans un placard, que l'on vous exclu de tout, que ce parti n'a plus rien à voir avec le parti auquel vous aviez adhéré. pourquoi reste t-on ?
pourquoi le silence, même si ce silence est seulement dans notre direction, car au paquebot c'est l'engueulade permanente dans la crainte pour quelques uns que la crise éclate avant les législatives.
Doit-on voir le suicide collectif des membres d'une secte ?
Ou doit on réaliser qu'ils sont à un moindre degré comme les autres ? J'aurai tendance à me dire aujourd'hui qu'ils manquent de franchise, ou qu'ils sont incapables de s'avouer la vérité sur l'homme qu'ils ont suivi jusque maintenant. Que la bravoure qu'il faudrait pour partir ils ne l'ont pas, car ils ne savent comment ils pourraient supporter les joyeusetés dont caligula déguisé en papy mougeot le temps des élections va les abreuver. Je pense avec un peu de recul que tous devraient être boycotté mais qu'ils doivent savoir le pourquoi.
En tout cas les bons. Que leur soit envoyé des mails, des courriers pour leur faire connaitre nos raisons. Qu'ils ne sont boycotté que parce qu'ils sont les candidats de Papy mougeot
Que les nationaux ne veulent plus de ce FN là. Qu'il faut maintenant qu'ils prennent leur responsabilité. Si ils croient encore un tant soit peu à ce qu'ils défendaient auparavant.

Croire en la France a dit…

L'analyse de Roland que je pense être un de mes vieux copains et l’habile artisan d'une utile synthèse nationale, est très pertinente.

Concernant Soral, cela fait longtemps qu'il a été dit ici que Marine s'en éloignerait forcément dans peu de temps. Trop antisémite, trop sulfureux, trop marginal, trop incontrôlable. Il aurait pu faire un excellent compagnon de route, il s'est grillé pour des cacahuètes et ne sert plus à grand chose maintenant. Mais Soral a bien peu d’intérêt en terme purement électoral. Inutile de plus en parler.

Pour le reste, le post de Roland contient beaucoup d'infos utiles sur l'état du Front.
Notre camarade se trompe néanmoins lorsqu'il pense que l'on se trouve dans une situation proche de celle des Européennes de 99. En 99 le système a certes joué Le Pen contre Mégret (invalidation du Congrès, impossibilité pour Mégret de reprendre le nom Front National, subventions finalement versées en totalité à la tendance Le Pen, procès à répétition à Vitrolles et ailleurs pour des faits que le FN-tendance Le Pen faisait ou disait sans trop de problème depuis des années et enfin un petit peu plus de médias pour Le Pen). Pourtant, si dès 1999 le système politico-médiatique qui domine la France a clairement choisi Le Pen contre Mégret, le déséquilibre de traitement entre les deux n’était pas aussi net que lors des présidentielles de 2002 et surtout aujourd'hui.

EN 1998/1999 les médias du système ont beaucoup hésité : pousser Mégret pour se débarrasser de Le Pen ou bien aider le vieux à garder sa boutique ? Après une période de flottement, il est clair qu'il a été décidé de sauver le vieux, beaucoup plus contrôlable et finalement moins dangereux puisqu’il ne voulait régner que sur Montretout et alentours. Ainsi, nous avons eu pendant quelques mois une promotion médiatique de Mégret certes accompagnée d'une diabolisation, mais promotion tout de même… Puis après, juin 99 plus rien. Tellement rien que cela en paraissait anormal bien sûr pour quelqu'un qui analyse objectivement et froidement les choses. En fait, Mégret a fait peur au système pendant quelques mois car on a bien cru qu’il était capable de construire un grand parti et de prendre ne serait-ce qu’une parcelle du pouvoir.

Or aujourd'hui la situation médiatique de Mégret est encore pire qu’en 2000, 2001, 2002. Pour le système, Le Pen n'est pas du tout mais alors pas du tout dangereux. Marine ? C'est mieux encore, elle en est une alliée objective et consciente. Elle sert à la fois à marginaliser électoralement le Front qui ne représentera bientôt guère plus que le CNIP et à imposer un discours banalement correct à la seule frange de l’opinion encore en rébellion contre l’idéologie du système.
Il est donc bien certain que le système va aider Le Pen. Et surtout Marine comme on le voit déjà à Hénin-Beaumont. Et bien sûr que l’on va veiller à n’assurer aucune promotion à Mégret !

Avec un parti clochard, sans aucun média et aucun imprimeur qui n’acceptera de lui faire une avance, Mégret a bien du mérite de réussir à présenter 4 ou 500 candidats. Mais s’il réussit à faire 2 ou 3 % comme le pense Roland, alors c’est un super héros !
Le Pen, lui, sait compter. C’est même ce qu’il fait le mieux. Il sait que Mégret ne peut pas battre le député sortant UMP à Vitrolles-Marignane, qu’il y ait un candidat estampillé Le Pen ou pas. Il sait que le FN ne fera guère plus de 6% , mais que Mégret quant à lui n’atteindra pas les 3 %. Même pas les 2 %.

Alors pourquoi agir ainsi ? La première, pour des raisons de fric. Le Pen va investir un maximum d’argent dans ces législatives en permettant à quelques proches de surfacturer certaines prestations. Ensuite et surtout, Le Pen sait qu’il n’y aura plus rien dans 5 ans. Il est fini, sa fille ne tiendra pas la route plus de deux élections, après lui le désert. Cela le chagrine sans doute un peu mais sans plus. Non, ce qui l’ennuierai vraiment c’est de voir qu’après lui il puisse y avoir quelque chose. Et que ce quelque chose ne s’appelle pas Le Pen. Il faut donc écraser les rebelles pourtant bien pleutres au sein du Front et surtout, surtout, tuer définitivement le seul tout petit espoir de renaissance : Mégret.
En ce moment, Le Pen ne pense qu’à cela. Tous les jours, toutes les nuits quand il dort mal, tous les matins en se rasant. « Comment faire pour qu’il n’y ait plus rien après moi ? » « Comment faire pour enfin assassiner définitivement ce petit roquet si coriace ? »

Tout le reste, à part l’argent bien sûr, Le Pen s’en fout.

Alors va-t-il réussir son pari ? Avec l’aide du système, je pense que c’est possible. Et même très probable.

Si au contraire Mégret s’en tire, alors là je dirai « Chapeau bas Monsieur Mégret » et « bonne chance au mouvement national ressuscité ».

solange a dit…

Je suis écoeurée, dégoûtée par cette histoire hideuse : mettre un candidat contre Mégret, quel bande de pourris ! y'a pas d'autres mots (si, mais encore plus vulgaires!). Ceci dit, Mégret a eu raison de rejoindre l'Union patriotique même si le clan lepénocentrique le jette maintenant comme une vieille chaussette : 1) Mégret devait rejoindre cette union car, même sans illusion, c'était un espoir (sans l'union, vous l'avez dit et répété, on ne gagne pas); 2) Mégret a montré qu'il n'était pas le félon qu'on disait, son geste a été bien accueilli par la base. C'était donc stratégiquement un bon point : Mégret a pu redevenir une alternative pour certains qui ne pensaient pas à lui.

Concernant votre question, voilà ma réponse : NON, il ne faut plus appeler à voter pour Lang et Gollnisch !... et ça me fait mal de le dire, mais il faut être cohérent. Nous voulons une REFONDATION de notre mvt national : que font Gollnisch et Lang dans ce sens ?
R I E N ! ! !
Malgré toute l'admiration que j'ai pour eux, je constate qu'ils sont devenus les alliés objectifs du gaucho-lepénisme. Leur inertie et leur pusillanimité, outre l'écoeurement qu'elles inspirent, confortent le FN dans sa progressive auto-démolition. Eux aussi, ce sont des lepénolâtres alors ?

Ce qu'il faut, c'est que Bernard Antony s'engage dans le Rassemblement national organisé autour du MNR, c'est ainsi, et seulement ainsi, que Mégret peut décoler.

Question : cette nouvelle union patritique consiste concrètement en quoi ? En un désistement réciproque pour les circonscriptions, ou en un vrai rassemblement avec une étiquette commune et une étiquette personnelle (par exemple "Alsace d'abord-MNR" ou "Alsace d'abord-Rassemblement National"...) ?

Car il faut dès MAINTENANT une appartenance commune : sinon c'est flou. Il faut montrer qu'une structure collective est présente pour remplacer un FN moribond !

Pour moi : aucune voix pour le FN. Je rédige en ce moment un texte pour mes proches expliquant précisément la situation : une semaine avant le 10 juin, je leur enverrai pour justifier le vote MNR.

Quand ANTONY se décidera-t-il donc ?

Anonyme a dit…

C'est vrai que Lang pose un problème.
Il sera peut être plus facile pour lui de rebondir si il viré qui si il part en claquant la porte. Dans chaque possibilité il se fera insulter. Les nationaux le suivront ils plus facilement si il fait un coup d'êtat ou si il est victime ? Difficile de savoir ce qui est le mieux.
Certains disent : il y a le congrès nous verrons alors. Je pense que le congrès ne sera que le jour ou le pen sera certain que sa fille sera élue. D'ici là il risque de tergiverser pour le repousser. Les purges doivent être terminées avant le congrès donc certainement pas avant 2008.

Anonyme a dit…

Et ils enfoncent le clou :

http://www.dailymotion.com/video/x1zkqh_lunion-tout-seul-cest-parti

poitiers732 a dit…

bonjour, j'ai recu ce matin dans ma boite aux lettres un tract du FN (tout en couleur, il doit coûter bonbon) pour les législatives dans ma circonscription. le tract porte la mention "candidat d'union patriotique" alors que le MNR est présent ici.
Je suis dégoutté par cette manoeuvre qui vise à tromper les gens.
Je suis en colère contre le front!!
c'est vraiment écoeurant!
je voterais MNR

Anonyme a dit…

Il n'y a plus de bons et de mauvais candidats FN. Il y a des laches et des traitres. Je ne voterai ni pour les laches, ni pour les traitres.

Anonyme a dit…

Elle est grandiose la vidéo conseillée ci-dessus. Le Pen a un air de vieilard méchant, Gollnisch a du mal à assumer. Les journalistes eux-mêmes que l'on ne voit pas semblent à leur ton sidérés de tant de médiocrité et de bêtise. Et ces silences, ces silences genés de tous…
ça sent vraiment le sapin tout ça.

Mariton a dit…

Même si la réaction de certains peut paraitre excessive, force est de reconnaitre qu'ils ont raison.
J'ai été visionner la vidéo et ce que j'ai vu et entendu me laisse sans voix!
Surtout la fin m'a écoeuré, quand on voit Le Pen se fendre la poire et Gollnisch dire à propos des
alliés potentiels que sont les patriotes régionalistes "certains n'ont pas les mains propres". Là, il y a de quoi être effondré.
A quoi il joue Gollnisch ? Il veut se passer de notre soutien ? Ok ma foi banco comme on dit!

Je partage l'analyse de "croire en la France" et, comme Solange, je me demande ce que fait Antony et ce qu'il compte faire, surtout
quand va t-il bouger un peu ? S'il croit que c'est avec une structure flotante du genre de celle que propose Vial qu'on va s'en sortir, là les bras m'en tombent.
Après tout, nous avons le MNR et il sera ce que nous en ferons. Il faut bien se décider à un moment et ne pas rester les bras croisés.

Regardez ce qu'ose faire le pen et sa clique. Une Union patriotique avec le seul FN décati. Le pognon va masquer un tout petit peu la ruine, mais la réalité est là.

Aux dernières nouvelles, l'union avance avec le MNR mais on devrait en savoir plus demain ou vendredi matin c'est clair.

La fin des dépôts c'est vendredi. J'ai hate d'en savoir plus. On sait que ça devrait marcher avec les identitaires et les régionalistes, de même qu'avec 72 "bons" du MPF, mais après il faut voir au final.

Le plus important restant bien sur les futures municipales, indispensables pour le renouveau.

Anonyme a dit…

Sur le blog de Bernard Antony, un communiqué de Chrétienté Solidarité appelle, entre autre, à soutenir Bruno Mégret dans les Bouches-du-Rhone.

Extrait :

"Chrétienté Solidarité appelle ainsi à voter, bien sûr pour ses vice-présidents Thibaut de la Tocnaye (Vaucluse) et Wallerand de Saint Just (Aisne) et pour les candidats emblématiques très proches de ses exigences politiques tels que Bruno Gollnisch (FN Rhône), Carl Lang (FN Nord), Bruno Mégret (MNR Bouches-du-Rhône), Jacques Bompard (sans étiquette, Vaucluse), Jérôme Rivière (DVD dans les Alpes Maritimes)….

Une liste plus importante sera publiée la semaine prochaine.

Publié par bernard-antony à 7:05 AM

FrançoisdeParis a dit…

Non, non Mariton ! Les muncipales c'est important et en effet c'est là que l'on peut faire des scores intéressants avec des listes d'union (si
Le Pen ne met pas son véto absolu, mais que sera-t-il en 2008?). MAIS L'essentiel ce sont les législatives. Parce que les législatives ce sont les subventions et la seule chance de pouvoir exister audelà de 2007. DONC PAS DE DÉMOBILISATION PORU CES LÉGISLATIVES. N'ATTENDONS PAS LES MUNICIPALES !
Je pense qu'il faut voter et faire voter MNR car c'est maintenant notre seule chance de survie. Si le MNR fait un score correct il sera obligé de toute façon de tendre la main au FN pour les municipales. Et là le FN ne pourra plus refuser l'union.

Anonyme a dit…

Grandiose Alliot ! Il faut aller voir cette coupure de presse :

http://ras-le-bol-de-marine.blogspot.com/2007/05/la-voix-de-sa-maitresse.html

(je ne sais pas comment vous faire passer une image).

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Dans la chronique "jusqu'ou le FN descendra t-il?", voici un nouvel épisode.

Nous vous livrons copie du dernier éditorial de Robert Spieler.

Il se passe de tout commentaire.

"A propos de Marine Le Pen et Louis Aliot : La déloyauté, le mépris et l’arrogance!

Malgré les divergences concernant l’Europe et les pouvoirs des régions, j’avais lancé un appel aux maires alsaciens, au nom de la démocratie la plus élémentaire, afin que Jean-Marie Le Pen puisse obtenir ses 500 signatures lui permettant d’être candidat.

Christian Chaton, Conseiller Général d’Alsace d’Abord, lui a apporté sa signature.

En remerciements, nous eûmes droit aux insultes de Marine Le Pen, qui s’en prit violemment à l’enseignement des langues régionales et au régionalisme, « des menaces pour la République ».

Louis Aliot, quant à lui, compara le « communautarisme musulman » au « communautarisme » alsacien.

Quelle élégance…



Mais le summum de l’arrogance fut atteint quand Marine Le Pen et Louis Aliot décidèrent (lorsqu’ils furent certains que Le Pen avait ses 500 signatures) de rejeter le parrainage de Christian Chaton et de ne pas le déposer au Conseil Constitutionnel (vérification faite directement auprès du Conseil Constitutionnel).

On m’a confirmé que certaines signatures apportées par Mégret furent elles aussi « évacuées » afin de minorer l’apport de celui-ci à la campagne de Le Pen.

La preuve est faite que l’ « Union Patriotique », qui aurait pu susciter un élan et une dynamique, était une imposture.



J’ai de la peine pour les militants et sympathisants sincères du Front National qu’ils soient représentés par des dirigeants indignes d’eux et de cet enjeu majeur qu’est la survie de notre peuple.

J’exprimerai prochainement sur mon blog et dans la presse ma position pour les élections législatives".

N'oublions jamais ces choses là!

NB: Dernières infos: Suite à de très nombreux courriers, nous retirons Bernard Touchagues de la liste des candidats à faire battre. Il évolue dans le bon sens.

D'autre part, nous avons eu la confirmation que Damien Bariller ne serait pas candidat pour ces municipales pour le MPF. Il est désabusé et ne veut pas se ridiculiser par un petit score. Allons Damien, on s'en moque du score! Vas y lance toi et bats toi OK! Nous comprenons que le MPF ne te réjouisse pas plus que cela, mais tu devrais alors penser à quitter ce parti. Nous t'attendons après ces législatives, mais ne parles plus de "petit score" Damien, car ce n'est pas notre préoccupation première.

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Merci à l'anonyme pour le "diner de con" avec Aliot.
Affirmer "Mégret est responsable de l'échec du 22 avril", il fallait la faire.
Il serait grand temps de nettoyer nos écuries d'Augias non ?

Plus sérieusement, nous prenons acte de la présence aux législatives et pour le FN de M° Wallerand de Saint Just, excellent militant, de même que nous enregistrons l'absence de Nicolas Tandler, alors que, sur Paris, bien des candidatures sont purement grotesques.

Nous l'avons déjà dit mais nous le répétons: Si en terre de mission on ne se comporte pas en missionnaire, autant rester chez soi!

Anonyme a dit…

Après avoir visionné les interventions de Gollnisch (conférence de presse), d'Eric Iorio et encore de Gollnisch (canal +), je me dis que c'est foutu
et je suis bien d'accord avec celles et ceux qui disent qu'on ne peut plus suivre les mauvais gourous de la secte FN.
Ce sont vraiment tous des faux culs qui mentent aux nationaux. Il n'y a qu'eux qui comptent et ils n'ont aucunement le sens de l'état!
Je ne voterai plus jamais pour ces clapins.

marie a dit…

Le dernier anonyme peut-il nous donner les références de l'intervention d'Eric Iorio et celle de Gollnisch (canal +) ? Merci.

Remarquez j'ai vu les autres et cela m'a suffit : je ne voterai pas FN.

Anonyme a dit…

LE MEPRIS DU FN POUR LES ALSACIENS



En 2007 comme en 2002, le recueil des 500 parrainages d’élus permettant à un candidat de concourir à l’élection présidentielle a une nouvelle fois révélé la difficulté, pour les « petits » candidats qui ne disposent pas de réseaux ni d’implantation locale, a les recueillir.



Le candidat du FN en particulier a dû attendre les quinze derniers jours pour franchir la barre fatidique des 500 précieux paraphes.



Estimant qu’il ne serait ni juste, ni démocratique qu’un candidat recueillant régulièrement les suffrages de plusieurs millions de Français soit empêché de se présenter par manque de signatures, Christian Chaton, Conseiller général du Haut-Rhin (Alsace d’Abord), a ainsi accordé son parrainage à Jean-Marie Le Pen après avoir été sollicité par le représentant régional du FN.



Ce parrainage n’a pas été du goût de Mme Marine Le Pen, vice-présidente du FN, et de Mr Louis Aliot son secrétaire général, qui l’ont rejeté avec dédain au motif qu’il émanait d’un élu régionaliste et ne l’ont donc pas présenté au Conseil Constitutionnel.



Ce geste de mépris à l’égard d’un élu local n’est pas à vrai dire une surprise de la part d’un parti qui a toujours manifesté sa condescendance envers ceux que son président appelle dédaigneusement « les petits élus », tout juste bons à ses yeux à s’occuper des problèmes de chiens écrasés et de tri des ordures.



Il n’est pas non plus à vrai dire une surprise de la part de Marine Le Pen et de Louis Aliot qui durant la campagne présidentielle ont mis sur un même pied l’attachement aux identités régionales et les divers communautarismes immigrés, et déclamé leur hostilité au bilinguisme.



Cette hostilité à l’identité régionale alsacienne a été, à n’en pas douter, un des facteurs qui ont contribué à rétrograder en Alsace Jean-Marie Le Pen de la première à la quatrième place, avec une perte de plus de 10 points entre 2002 et 2007.



L’épisode, certes symbolique, du rejet du parrainage de l’élu régionaliste Christian Chaton devrait également inciter les Alsaciens le plus attachés à leur identité à se détourner les 10 et 17 juin prochains du vote FN.



Christian Chaton

Conseiller Général du Val d’Argent

Conseiller Municipal de Sainte Marie aux Mines

www.christian-chaton.com / www.alsacedabord.org







A propos de Marine Le Pen et Louis Aliot : La déloyauté, le mépris et l’arrogance
Malgré les divergences concernant l’Europe et les pouvoirs des régions, j’avais lancé un appel aux maires alsaciens, au nom de la démocratie la plus élémentaire, afin que Jean-Marie Le Pen puisse obtenir ses 500 signatures lui permettant d’être candidat.

Christian Chaton, Conseiller Général d’Alsace d’Abord, lui a apporté sa signature.

En remerciements, nous eûmes droit aux insultes de Marine Le Pen, qui s’en prit violemment à l’enseignement des langues régionales et au régionalisme, « des menaces pour a République ».

Louis Aliot, quant à lui, compara le « communautarisme musulman » au « communautarisme » alsacien.

Quelle élégance…

Mais le summum de l’arrogance fut atteint quand Marine Le Pen et Louis Aliot décidèrent (lorsqu’ils furent certains que Le Pen avait ses 500 signatures) de rejeter le parrainage de Christian Chaton et de ne pas le déposer au Conseil Constitutionnel (vérification faite directement auprès du Conseil Constitutionnel).

On m’a confirmé que certaines signatures apportées par Mégret furent elles aussi « évacuées » afin de minorer l’apport de celui-ci à la campagne de Le Pen.

La preuve est faite que l’ « Union Patriotique », qui aurait pu susciter un élan et une dynamique, était une imposture.

J’ai de la peine pour les militants et sympathisants sincères du Front National qu’ils soient représentés par des dirigeants indignes d’eux et de cet enjeu majeur qu’est la survie de notre peuple.

J’exprimerai prochainement sur mon blog et dans la presse ma position pour les élections législatives.

Robert Spieler

Président d'Alsace d'Abord

un militant a dit…

Je ne voterai pas pour la secte.
Je refuse le suicide collectif.

Anonyme a dit…

C'est très simple, eric Iorio comme Gollnisch je les ai trouvé directement sur le site du FN. Iorio c'est dans leur émission à la noix ou ils se prennent pour des journalistes, et Bruno Gollnisch c'est soit dans deux vidéos proposées également par le site.

Je pense que vous devriez faire un article complet sur les derniers évènements du genre de l'épisode Chaton.

ET SURTOUT sur le fait que, malgré ce que peut dire Bernard Antony, on ne peut plus faire confiance du tout à Bruno Gollnisch. Je m'explique, il faut savoir être logique. Bernard Antony appelle à voter pour ses amis de Chrétienté Solidarité, très bien,, mais qu'ont fait Wallerand de Saint Just et Thibault de la Tocnaye durant la présidentielle ???

- Ont-ils souteni Antony, leur ami, durant l'affaire du meeting de Lyon ?

- Ont-ils soutenu Antony devant les insultes indignes de Soral ?

- Ont-ils dit quelque chose sur les propos et les reniements concernant la base de la doctrine de Chrétienté Solidarité ? ( le principe de subsidiarité donnant l'enracinement régionale et l'identité culturelle et spirituelle ? la défense de la vie devant les propos outranciers de Marine Le Pen et surtout de son père sur l'euthanasie ? Le furieux jacobinisme du front nouvelle vague ?) ???

- Avaient-ils tout simplement soutenu Antony face à son exclusion injuste et injustifiée du FN, alors qu'il n'avait démissionné que du Bureau Politique en protestation de l'éviction de Marie France tirbois et Jacques Bompard, qui eux n'avaient demandé qu'un rééquilibrage au regard des outrances de Marine Le Pen ?

- Ont-ils simplement dit quelque chose depuis le 22 avril ?

- Et que diront-ils des consignes de leur ami Antony sur Mégret et Bompard ?

Pour moi c'est clair non, non et non, ils n'ont rien fait alors je ne les soutiendrais pas point final!

Je croyais qu'on était le camp de l'amour, de la camaraderie et de l'honneur. Moi si j'ai un ami, je le défends contre vents et marées.

Alors désolé, mais pour moi ça ne passe pas. Ils auraient dit ne serait-ce qu'un petit mot, mais rien de rien, alors je le rédis c'est non et sans regret.

Il faut vraiment être complètement aveugle pour voir qu'il n'y en a que deux qui ont parlé en conséquence. Jean Claude Martinez, qui lui est malheureusement un partisan du "gaucho lepénisme", mais au_ moins il est dans sa logique. Et, pour les nationalistes dits "identitaires", il n'y a PERSONNE D'AUTRE que Carl Lang!

D'ailleurs, il devrait très vite bouger après les législatives, car il est en très, très grand danger au FN et il le sait.

Je ne suis pas à sa place, mais si j'y étais, il y a longtemps que j'aurais pêté les plombs.

A force je suis un peu perdu et je ne sais pas si c'est de la sagesse et de la patience, ou bien de la stupidité. J'ose espérer qu'il ne gâchera pas son image auprès de nous pour un plat de lentilles.

Enervééé a dit…

Lutte contre le racisme et contre l'homophobie.

Quel candidat à votre avis décrit cela comme ses convictions ?

Allez faites un effort et devinez un peu...

Denis Beaupin ?

Noël Mamère ?

Bertrand Delanoé ?

Jean-Luc Romero ?

Clémentine Autain ?

Non...c'est......JULIEN SANCHEZ ! Sanchez, ultra-mariniste (normal, on ne mord pas la main qui vous nourrit) et candidat parachuté dans la 7ème circonscription du 77 évoque sur son site web comme conviction la lutte contre le racisme et l'homophobie.

Retrouvez le lien:

http://www.deputedemain.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=24&Itemid=83

Anonyme a dit…

Je viens de lire l'ensemble des posts.
Inutile de faire un dessin, et encore moins un diagnostique, le FN tel qu'il existait et existe toujours est en état de décomposition avancée.
Pour dire mieux, d'ici les législatives, il ne sera même plus en état d'être identifié.
Seuls quelques "fans" qui croient toujours que le Père Noël existe voteront pour les candidats du "chef".
Ce dernier ne peut accepter la raclée qu'il s'est lui-même offerte le 22 avril.
Ses "alliances" contre nature, son dédain, son mépris ont ouverts les yeux de bons nombres de ses supporters.
Ce n'est pas la faute des autres, si le bouillon du 22 avril est dur à avaler ! Il devrait balayer devant sa porte et surtout dans le staff qui l'a fait mener une campagne nulle !
A force de prendre les élécteurs pour des cxxxx, il s'est lui même donné le bâton pour se faire battre.
Il en sera de même pour les législatives.
Du "paquebot" il ne reste plus que la cheminée en surface.
Par contre il est plus que nécessaire que nous serrions les rangs autours des candidats MNR et autres qui continueront nos idées.

Anonyme a dit…

Incroyable mais vrai ! J'aime être courtois et poli, mais là ce Sanchez est un FDP et une taf..... !

Et merde à la fin, quand les derniers aveugles vont-ils enfin ouvrir les yeux ?

N'ayez ni honte ni peur d'admettre la vérité!

Anonyme a dit…

Bernard Anthony donne des consignes de vote en faveur de Bompard!

voilà qui devrait plaire A madame "catho tra" Maguelone landau guguen, parachutée de Carpentras pour tenter de faire perdre Bompard...

Le plus drôle c'est que cette femme a pris pour suppléant un ancien rad soc (bien connu des sex shop de la région), devenu FN depuis qu'il s'est fait viré de la majorité municipale et qui, véxé que le front ne l'ai pas choisit comme candidat, avait demandé au député UMP sortant de le prendre comme suppléant!
C'est uniquement grace ou à cause de se refus que finalement il a accépté la suppléance front!


J'ai honte de ce qu'est devenu le front!
J'ai honte que des cathos cautionnent cela!
j'ai honte des methodes qu'ils emploient contre Bompard!

j'espère vraiment que Bompard va gagner!

Anonyme a dit…

Visite sur le site du FN
Je suis certainement peu attentive car je n'avais pas remarqué le dessin de la nouvelle flamme du FN.
Le blanc est très discret presque inexistant ; alors que le rouge y est en force.
Serait ce pour faire plaisir à Soral ? A quand la lutte finale ? pour remplacer les lansquenets.
Gollnisch est tout de même très décevant car comment va-til expliquer ses propos après les élections. Même si l'on voit qu'il n'y croit plus.

mélanie a dit…

Sur le site du FN je regardais les communiqués et les plaisanteries de Le Pen ne me font plus rire du tout mais alors pas du tout.
Il parle de PDV et il ne peut s'emp$echer de dire : le petit chien rentre à la niche.
Quoique l'on pense de PDV, ce genre de bassesse dans le langage ne me donne qu'une envie : Que son auteur disparaisse vite vite vite.
Je n'en suis plus au stade de la colère, mais à celui du mépris.

Frédéric a dit…

Je ne vois vraiment pas pourquoi Julien Sanchez se défend d’être homophobe. Qui aurait pu imaginer une telle chose ? oouh ! les vilains garçons…

Dans le genre, j’ai beaucoup apprécié également l’interview sur RTL du désormais célèbre Gérard Geslin, l’homme qui « choisit les cravates de Jean Marie quand Jany n’est pas là. » :


On là trouve ici : http://geraldgerin.celeonet.fr et c’est tout à fait charmant.

Bon enfin, ils sont plutôt rigolos, mais ce qu’ils font de leur jours et de leur nuit ne nous regarde ni ne nous gêne. Là n’est pas le problème.

Non, le problème c’est leur vacuité intellectuelle, leur médiocrité et souvent leur immodestie (notez le nom du site de Julien « député demain ». Pourquoi pas Président de république ?)

Marine et Jean Marie aiment bien s’entourer de médiocres et de larbins.

Pourquoi pas ? S’ils apprécient leur conversation.

En tout cas moi je ne me sens pas obligé de voter pour eux.

Anonyme a dit…

Gérald Gérin est majordome de M.Le Pen. Mais qui rémunère M.Gérin ? Réponse… Le Parlement européen. Car le métier officiel de ce jeune homme qui a fait des études au Lycée Hôtelier de Marseille avant d’être employé au "Carlton" de Cannes, c'est… assistant de Jean-Marie le Pen au Parlement européen.
Même Balkany n'y aurait pas pensé !

Mais peut-être Gérald est il assistant parlementaire le jour et majordome la nuit, il ne faut pas être mauvaise langue.

Philippe a dit…

Après avoir lu tous les commentaires, voici mon sentiment :
- il parraît difficile de voter FN quelque soit le candidat car en le faisant on soutient financièrement ce parti et on retarde donc l'émergence d'une nouvelle force de Droite Natonale.
- classer les candidats FN "bons" ou "mauvais" me semble sans intérêt. Si il y a des bons, qu'ils parlent ou qu'ils partent. Attendre caché un hypothétique congrès est illusoire et la(més)aventure Mégret est certainement dans leurs esprits. Il attendent en réalité la retraite (le décès ?) de Le Pen. Que de temps perdu encore...
- A titre personnel j'avais suivi Mégret. J'ai été beaucoup plus déçu par le fait que tout le monde l'ait lâché quand ça n'allait plus que par ces défaites électorales. J'espère que les nombreux soutiens dont il profite aujourd'hui sont sincères et non pas intéressés.
- Je voterai MNR car ce parti porte l'espoir du renouveau et n'a jamais sombré dans le folklore.

Anonyme a dit…

Je viens de découvrir votre site et je suis assez surpris pas la violence de vos attaques.
Perso, j'ai rejoint le FN durant la campagne de 2007 et j'ai été convaincu en celà par la campagne d'ouverture prônée par Marine Le Pen.
Avec l'arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy, il m'apparait nécessaire d'assurer la cohésion du FN.
Ce n'est que mon avis.

Patriote44 a dit…

J'ai apprécié les commentaires que je trouve de plus en plus riches et fournis en infos.

Par contre, je dirais au dernier commentaire pro marine que je viens de lire, qu'arrivé en 2007 dans nos milieux, que peut-il savoir au sujet de la cohésion du FN ? Cher Monsieur (ou Mme), vous êtes arrivé au FN au moment ou sa cohésion était au plus mal, uniquement à cause de Marine Le Pen (aidé par son père) et de sa petite équipe de médiocres.

Si vous avez été convaincu par la "campagne d'ouverture" (je suppose celle appréciée par le nouvel observateur ou Libé) "prônée par Marine", que dites-vous au sujet de sa "campagne de destruction et de fermeture" bien réelle dans les faits. Démolition de l'union patriotique, insultes à répétitions envers Mégret, les tradis, les régionalistes et les idnetitaires, jacobinisme extrémiste (au mot près le même que sarkozy!), reniements sur les valeurs de vie, sur l'homosexualité, reniements sur l'islam et sur le reste, dictature interne faisant fuir tous les militants, j'en passe et des meilleurs ?

A mon sens, vous devriez réfléchir un peu plus avant de vous prononcer!

Vous dites "qu'avec sarkozy au pouvoir, il faut plus que jamais assurer la cohésion du Front National". Bien. Alors j'ai envie de vous répondre: Quelle cohésion ? De quel Front qui n'est plus National ? Avec qui ? Pour quoi faire puisque le FN actuel est sur la même longueur d'onde idéologique que l'UMP ?

Ah OK! Les fameuses promesses qu'ils ne tiendront pas ! Super ! Ca fait 25 ans que Le Pen le crie et qu'il n'avance pas. Avec ça on va aller loin. Que le FN continue comme ça et il n'aura plus rien à dire du tout tant il dira la même chose que les autres.

Avec le recul, je me dis que finalement c'est une bonne chose que la fin du FN car on va pouvoir faire enfin du vrai travail, ce qui était impossible depuis la mort du regretté Stirbois. Mégret a essayé de colmater les brêches en tentant au moins de faire du FN une organisation interne sérieuse, on a vu ou ça a mené. ET oui cher monsieur, quand on a une organisation sérieuse, les cadres et militants à la base demandent des comptes. C'est cela le prix à payer pour l'enracinement.

Stirbois voulait un grand mouvement populaire basé sur le compromis nationaliste, Mégret, c'est vrai, ne voyait que l'ossature, le squelette, et c'est là son erreur à l'époque. Le Pen lui ne voyait qu'une PMI servant ses intérêts et lui permettant de faire le beau. Il est grands temps pour tout le monde d'ôter les oeillères.

Le Fn actuel me fait penser au parti communiste et à sa chute. Mais le PCF avait les syndicats, les docks et les ports, la RATP et les régies des transports des plus grandes villes, la SNCF, EDF GDF, etc etc, + l'aide permanente des socialistes. Ils ont mis 25 ans à chuter, et là ils vont réellement disparaitre. (enfin et tant mieux) Et encore, ils vont renaitre tel le Phénix, par la grâce d'un grand rassemblement de toute l'extrême gauche, dans la refondation après les législatives.

Avec les 4 ou 5 députés PCF qui vont rester, plus 2 ou 3 marxistes du PS, plus les verts, ils auront quelques appuis à l'assemblée. Ils vont se fondre puisque de laguiller à besancenot en passant par Bové, tout le monde le dit. Ils pourront repartir sous un autre forme.

Mais chez nous ? Le FN n'a rien car Le Pen a systématiquement détruit et saboté non seulement l'héritage de Stirbois, mais aussi le travail de Mégret. (associations, syndicats, rassemblements, cercles, centres de formation, etc)

Et les soutiens ? Le Pen fait tout pour que Mégret, Bompard, Freulet, etc n'aient aucune chance d'être élus.

L'Union ? Le Pen continue à prétendre en fanfaron qu'il la représente à lui tout seul. Les autres sont brimés, écrasés, insultés et humiliés.

Alors avec qui s'unir pour la refondation ? Personne et tout le monde le sent, le sait!

Aussi, je ne crois plus qu'en une seule chose, la reconstruction, en prenant comme base le MNR, mais avec tous les autres sans exception aucune. Comme la plupart de mes relations, je crois en Mégret pour l'organisation et la structuration, mais pour le grand rassemblement dans le respect de nos idées et valeurs, il faudra faire bien plus et aller bien au-delà, dans la collégialité, seule façon de rompre définitivement avec les années Le Pen, qui lui aura pu faire illusion sur son seul talent. Maintenant, les meilleurs sont échaudés et ils veulent vraiment du nouveau, dans l'organisation et dans le mode de fonctionnement.

C'est ce que je crois.

Amitiés à tous.

Enervééé a dit…

Pour reveNir sur ce qu'a dit le dernier anonyme (pourquoi ne pas prendre un pseudonye au fait ?) a propos de la cohésion.

La cohésion je suis pour à 1000% et je pense que c'est uniquement avec cette voie là que l'on gagnera.

Le problème c'est que certains n'en veulent pas de cette cohésion et notamment du côté de la côterie mariniste. Le FN est malheureusement entrain de devenir une sorte de Principauté de Monaco Bis.

Par contre, si il ya des bons candidtas FN il faut voter pour eux. Certains ne parlent pas encore car ils attendent la fin des élections et aussi le prochain congrès.

Actuellement, si le congrès a lieu en septembre et que Gollnisch (ou Lang) se présente à la présidence du FN il gagne. Si le congrès est par contre reporté après les municipales 2008 (c'est la rumeur qui court au Paquebot) alors Marine aura le parti sur un plateau.

Si le FN fait un sale score aux législatives, alors la côterie mariniste aura le culot d'attribuer la défaite à Gollnisch (directeur stratégique de la campagne) tout en oubliant biensur ce qui s'est produit le 22 avril. Marine proposera une "rénovation de l'appareil", ce qui se traduira par la nomination de nouveaux secrétaires départementaux (Durbec dans le 13, Fatna dans le 91, Arnautu dans le 77, Chevrier dans le 78 et vice versa) pour mieux élire Marine lors du prochain congrès.

Si Marine accède à la présidence du FN il n'y pas naturellement d'Union patriotique, le logo restera l'actuel (on oublie la fameuse flamme), le programme sera adoucie (avortement, immigration etc...), le parti sera plus ouvert à certaines personnes (Soral and co) et Bruno Gollnisch sera invité à laisser gentillement sa place de Délégué Général.

Tout cela pour dire qu'il ne faut surtout pas affaiblir électoralement les "bons" candidats du FN sinon ça serait apporter à Marine le FN sur un plateau d'argent.

Anonyme a dit…

bonjour,
je viens de lire un sondage relatif aux legislatives, 40 % pour l'ump, 28 % pour le ps , 10 % pour le mouvement centriste, 8 % pour le fn, 2 % pour le mpf (ou 1,5 je ne sais plus) et 0,5 % ....pour le mnr.
Ainsi votre stratégie a t'elle vraiment un sens?
J'ai l'impresssion que vos consacrer toute votre énergie à tenter de saboter le front national , seul mouvement patriotique connu de la population, au lieu de la consacrer à éviter un raz de maré ump/ps, qui serait peut être préjudiciable pour l'avenir de votre famille de pensée ?
salutation

Patriote44 a dit…

Je ne suis pas du tout d'accord avec la provocation du dernier anonyme (forcément du paquebot), car oser dire que nous serions là, je me cite, "uniquement pour tenter de saboter le FN, seule Mvt patriotique connu de la population" (Ah bon ?), c'est vraiment trop fort. D'accord, la personne nen question est bien poli et nous donne même ses "salutations", mais vous ne devriez pas publier ce genre de commentaire. Je m'explique. Non pas que je désire pratiquer les mêmes méthodes que la secte FN, (quoique si vous allez sur un forum FN dire la vérité vous êtes exclus illico LOL), non pas non plus que je ne suis pas à l'écoute de toutes les opinions, mais bon sang, ces gens ont déjà leurs sites par dizaines, alors qu'ils ne viennent pas poluer celui-là. Surtout que leurs critiques ne sont pas constructives mais uniquement basées sur la provocation, provocation à la quelle il faut bien répondre, ce qui devient très pénible.

En effet, qui "tente de saboter" depuis 203 et surtout depuis 2005 si ce n'est la coterie dont parle "énervééé" avec quelque talent ? Le FN est-il encore "patriotique" ? De quelle famille de pensée parle donc ce commentateur ? Si c'est celle de Marine Le Pen Aliot Touzé ce n'est pas la mienne et ce ne sera jamais la mienne ! Ce commentateur devrait être ravi du ras de marée UMP, puisque l'UMP a le même programme que le Front version parasites du paquebot titanic ! Il faut savoir de quoi on parle à la fin !

Alors parlons-en. 40% pour l'UMP, je n'y crois pas ce sera guère plus de 30 / 33, ce qui est déjà énorme. Surtout aux législatives, il faut raisonner en terme de second tour et de députés et non en termes arythmétiques uniquement. A l'UMP pur, il faut ajouter les ex UDF (22), plus quelques autres à qui on fait plaisir pour donner corps à une ouverture bidon, les radicaux valoisiens de Borloo, les quelques alliés (DLR, MPF canal "majorité présidentielle", libéraux etc), ainsi que les éternels "divers droite". Il faut d'ailleurs noter que, comme à chaque élection de ce type, il y aura des élus "divers" à droite (comme à gauche) qui auront été adversaires de l'UMP (pour cause de parité et autres raisons plus ou moins obscures), et que sarkozy sera ravi d'accepter dans sa majorité. A gauche c'est pareil. L'extrême gauche n'aura droit à rien c'est clair, mais même s'il en va de même officiellement pour le PCF, on sait très bien que certains seront sauvés par le PS et ses alliés, au moins 5 à 10 députés. A cela il faut ajouter les accords avec les pro Chevènement (10), les radicaux de gauche (30) et les divers gauche aussi. Les verts ont refusé les propositions généreuses du PS (les 3 sortants + 15 circonscriptions), ils disparaitront et c'est tant mieux ! Si on prend en compte l'état des circonscriptions, avec les sortants UMP faisant une campagne sur le modèle de celle de Sarko, c'est à dire en se déguisant en candidats de la rupture, (et ça devrait marcher malheureusement), il y aura une écrasante majorité UMP c'est clair.

Quid du "modem" (ridicule ça) de Bayrou ? Il s'affirmera comme un vrai parti avec son financement, mais il n'aura guère d'élus. Bayrou ne se fait guère d'illusion à ce sujet.

Le rapport de force devrait se situer à hauteur d'environ 380 à 420 députés UMP et assimilés, 140 à 180 députés de gauche ou assimilés, et PEUT ETRE au milieu de tout ça, 1 à 5 députés cocos, 10 à 18 députés "modem", 1 vert et une dizaine de non inscrits, on verra bien.

Et nous alors ? Je prie pour que Bompard et Mégret soit élus, mais Le Pen fait tout "pour tenter de saboter" (pour reprendre l'expression de notre "ami") l'élection de patriotes à l'assemblée. Donc, je n'y crois guère. Marine Le Pen ? Ce serait l'élection d'une ennemi déclarée donc il faut tout faire pour que ça n'arrive pas. Carl Lang ? Ce sera très très dur. Franchement, si Mégret, Bompard et Lang étaient élus, je me bourre la gueule au champagne toute la nuit. Mais avec la capacité de nuisance de Le Pen, je n'y crois pas du tout, je me contente de rêver.

8% pour le FN ? Et certains osent y croire ! Mais tout le monde sait et voit que le système fait tout pour aider et sauver Marine Le Pen pour nous détuire définitivement. Le FN aurait fait 8% (et peut être même 10 / 11%), s'il y avait eu une vraie union des patriotes. ca aurait été un véritable exploit, car jamais un parti n'a fait le score de son candidat à la présidentielle lors de législatives, c'est une constante. Donc, ça aurait été contre la logique et ça aurait été un exploit je le répète. Mais non, les Le Pen n'en voulaient pas et veulent encore et toujours tout pour eux.

Le gentil commentateur du FN dit en gros, puisque le mnr est voué à 0,5%, il est sans intérêt de voter pour lui. Comme c'est drôle. Comme le système aide ainsi les destructeurs du FN. Mais les vrais militants savent bien que le seuil pour le financement est de 1% par circonscription. Je ne vois pas par quel miracle (à l'envers), le MNR (dans les pires des conditions) aurait réussi ce pari en 2002 (là ou par exemple les candidats de Christian Blanc ont parfois fait 0,10% MDR), et que dans de bien meilleures conditions en 2007, (avec une image plus que positive dans nos milieux, ça se voit partout), il échouerait!

Le FN finira à 5 / 6% pas plus, et le MNR ne fera pas moins de 1;5%. 1,5% au plan national = + de 2% partout ou le MNR sera effectivement présent. Ne l'oublions pas ! Si ça se passe comme ça, on peut faire la fête, avant de se retrousser les manches pour enfin travailler, car ce sera une réelle victoire.

A ceux qui le croient encore, je dis que non, le FN n'est plus depuis longtemps "le seul mouvement patriotique connu de la population". 1999, 2003, 2005 et 2007 auront été des étapes décisives dans la mort programmée du FN, programmée par les sectaires qui le dirigent aujourd'hui. Si le FN n'a plus guère que 10.000 adhérents, il y a bien une raison, autrement ... il en irait autrement. Normal !

D'ailleurs je vais vous le dire franchement, dans mes relations, on ne sait plus trop si le Front est à la droite ou à la gauche de l'UMP. La "population" est perdue par ceux qui ont mené le FN vers la perdition.

La relève, ce ne peut être qu'une large union de tous les cadres patriotes, nationaux et nationalistes sérieux, qui refusent les dérives du FN canal actuel qui va droit au mur. Ca se fait aux législatives autour du MNR, mais après, ça se fera autour de bien plus de monde, n'en doutons pas. Ceux qui ont encore la flamme au coeur au sein du FN feraient bien de se dépêcher à agir ou à partir, avant qu'ils ne soient emportés et entrainés dans la chute par les mauvais qu'ils soutiennent peu ou prou.

Je suis persuadé que sur la base de ce qui se crée autour du MNR, des identitaires et des régionalistes, avec ce qui reste de bon au FN, idem pour le MPF, plus toutes les personnalités à côté comme Bernard Antony, Le Gallou, Pichon, Vial, etc, quelque chose de neuf et de solide verra le jour. J'en suis persuadé car j'ai encore l'espoir solidement chevillé aui corps.

Anonyme a dit…

Rebonjour
Je répond à patriote 44, qui affirme que je suis un envoyé du "paquebot".
Contrairement à ce qui est dir je ne suis pas un "envoyé du paquebot" je ne suis même pas adhérent du fn (ni d'un autre mouvement). je n'ai fait qu'émettre une opinion suscittée par ce site.
Ce commmentaire , demandant de ne pas publier les commentaires qui ne sont pas dans le ton général du site relève d'une certaine intolérance et un manque de recul.
je trouve cela dommage et peu constructif.Quel débat peut il y avoir lorsque toute réflexion qui ne plait pas est prise pour une porvocation?
Malgrè tout je vous renouvelle mais salutations , ainsi qu'à patriote 44

mélanie a dit…

Je viens de réaliser la chose suivante ; donc maintenant il n'y a plus de candidat estampillé FN mais des candidats Jean Marie le Pen. Allons jusqu'au bout du délire.
J.M Le Pen n'était que le président d'un parti, or j'ignore si le programme est signé Jean Marie mais le mot FN n'apparait plus guère. La flamme est changée, le blanc n'est présent que par la suite des raprochements des deux traits entourant le bleu et le rouge.
Votez ou ne pas votez pour les candidats du FN ne veut plus rien dire, votre analyse devient fausse puisque vous parlez du FN et que celui ci est mort. Et qu'il n'y a pas de candidat sous l'étiquette de ce parti. Je sais que je vais chercher la petite bête, mais vous rendez vous compte que de cette manière il a fait main basse sur un parti qui porte maintenant son nom. un véritable hold up . Et en douceur s'il vous plait. Vous ne pouvez pas faire référence à ceux du passé puisqu'ils n'ont jamais fait adhéré au nouveau parti intitulé JM Le pen. Il y a certainement une arnaque là dessous. Mégret et les autres voulaient faire alliance avec le FN qu'ils aillent le chercher dans les catacombes. aux aveugles faites leur remarquer cette dérive
dont vous ne tenez pas à être complice. Ils n'ont pas adhérés à cela. Qu'ils regardent la vidéo proposée sur Gollnisch c'est effrayant. Auparavant l'on parlait d'honneur, de droiture, c'était dans un autre monde. Qu'en est il dans ce parti intitulé JMLP

JULIEN (DE PARIS) a dit…

Le sondage qu’évoque notre anonyme ne m’a guère surpris. D’une part parce que c’est vrai le MNR ne fera pas un gros score. Il sera même tout petit.
D’autre part et surtout, il était évident que le MNR serait ultraminoré dans les sondages voire ignoré (attendez-vous à des séries de sondages où il n’apparaîtra pas du tout et les intentions de vote en sa faveur seront ajoutés au score du FN). Au contraire, le FN est forcément gonflé. C’est assez simple à faire d’ailleurs, on sait que les gens sont gênés de déclarer leur vote d’extrême droite, on demande pour qui ils ont voté en 2002 (chiffres connus) et on corrige. Mais on dans le cas du FN, on corrige et on prend le haut de la fourchette. Dans le cas du MNR, on ne corrige pas au prétexte réel ou pas que les résultats sont trop faibles pour pouvoir corriger de façon satisfaisante.
Le problème de ce genre de manipulations c’est que premièrement ça marche (la preuve ici même) et deuxièmement nous n’avons absolument pas les moyens d’y parer.

Ainsi, des milliers de personnes vont penser « certes le FN n’est pas parfait, certes il est dans un piètre état mais il faut voter utile donc FN, une fois de plus ».

D’autant que contrairement à ce que dit patriote 44 la situation de Mégret est bien pire qu’en 2002. En 2002, il venait des se présenter à la présidentielle et il existait encore un peu médiatiquement. Même pauvre, son parti n’était pas encore exsangue comme aujourd’hui. Et les sondages lui donnaient 1% à 1,5% aux législatives, ce qu’il a fait.

Aujourd’hui, le système médiatico-politique qui va assurer la promotion de Marine Le Pen va pouvoir maintenir le Front ex-national à 5 ou 6 % (pas 8 %, bien évidemment) et le MNR à 0,3 ou 0,5 %. Ainsi le Front sera exsangue mais il sera sans concurrent. Et Marine triomphera sur des ruines (pour 5 ou 6 ans seulement). Et ce site, bien sympathique, n’y pourra rien. Combien êtes-vous ? Combien sommes-nous en fait ? Une petite centaine à y contribuer et sans doute deux ou trois mille personnes à lire avec plus ou moins de régularité. Une goutte d’eau !

Alors que faire ? Tout est foutu ? NON.

Je dirai que tant que nous sommes vivants rien n’est foutu.
Si chacun de nous, nous arrivons à diffuser nos idées quotidiennement sur d’autres sites, y compris les sites de journaux comme Libé, le Nouvel obs, l’express etc. Les forums proches du Front (où nous seront censurés souvent) mais aussi la presse grand public, les sites des télé, etc., alors cela va finir par se savoir que les militants en croient plus en Le Pen et ne font pas confiance à Marine. Dès lors, nous aurons bien quelques articles de presse et d’autres militants qui se diront « tiens, ils se passe quelque chose » et bientôt des électeurs qui se diront « finalement, si je ne suis pas seul à hésiter à voter pour le vieux schnok, pourquoi pas essayer autre chose ».

Ensuite, il faut permettre aux candidats type Bompard, Mégret, Freulet qui ont été cités ici (et de nombreux autres) de faire une campagne à la hauteur de celle des candidats estampillés Le Pen. Donc il faut leur donner des sous. C’est bien beau de râler dans son coin et que le renouveau passe par l’élection (ou simplement le bon score) de Mégret ou de Bompard mais si ils n’ont que quelques affiches à coller et deux tracts photocopiés, l’électeur de base se dira « bon ben ceux là ils n’ont aucune chance, d’ailleurs ils sont bien seuls, sans militants, sans soutien. Il vaut mieux voter pour l’autre là soutenu par Le Pen comme ce Gerin ». C’est un raisonnement stupide direz-vous ? Mais c’est ainsi que cela fonctionne ! !
De ce point de vue, je ne suis guère inquiet pour Bompard qui a une bonne implantation et un parti plus riche derrière lui. Et puis il est impossible à France 3 et la Provence de ne pas citer le maire d’ornge de temps en temps. Mais Mégret ? et les dizaines d’autres bons candidats MNR ? Ils vont faire campagne à poil et sans aucune presse locale !

Il faut donc :

1/ sortir et porter la bonne parole partout et surtout sur le net, en dehors de notre petit monde.

2/ Participer au financement des bons candidats qui nous permettront d’assurer le renouveau du mouvement national.

Ainsi le MNR arrivera à faire non pas 3%, même pas 2% mais 1% ou 1,3 % avec des pointes à 7 ou 8 % . Ce sera modeste mais ce sera la condition du renouveau. (et c’est cela que Le Pen veut absolument éviter : que d’autres détiennent un petit peu de subventions pour assurer le renouveau de nos idées qu’il trahit avec sa fille). Ainsi nous aurons gagné ! Oui, c’est incroyable mais avec 1% nous aurons gagné car nous aurons survécu dans les pires conditions et le Front ex-national sera en voie de désagrégation. Le renouveau pourra alors se faire, peut-être en 2012. Je sais c’est long et qu’il y a urgence. Mais on ne peut faire mieux en l’état actuel des choses, ne rêvez pas !

Je vais donc donner l’exemple dès aujourd’hui et aller sur des sites grand publics pour témoigner. Et je vais demain envoyer mon petit chèque de 200 euros au MNR (au moins je forcerai l’Etat à financer mes idées en réduisant mes impôts et ça me fait plaisir).

Bon courage à tous.

Benoit a dit…

Je ne peux qu'être en désaccord avec julien de paris, pour la simple raison que cela va à l'encontre de toutes les analyses sérieuses. En 2002, que ça plaise ou non, Mégret avait l'image (je parle bien sur vu de chez nous), désastreuse d'un traître, de la faute de Le Pen mais aussi un peu de sa faute il faut bien le dire, puisqu'en réponse au non geste de Le Pen après qu'il ait appelé à voter pour lui, il avait déconné en donnant des consignes pour faire battre le FN. C'est humain mais ça a été désastreux pour lui.
Là, Mégret a une bien meilleure image, sans aucune comparaison possible avec la calamité de 2002, car il était dans l'union des patriotes. D'ailleurs, il suffit pour s'en convaincre de voir de nouveau la bonne presse qu'il a dans ... la presse nationale amie, les soutiens dont il dispose, (antony, régionalistes, identitaires, y compris de hauts dirigeants du FN on le sait tous), soutiens totalement impossible en 2002, en fait impensables point! Rien que sur mon département (la drome) je peux dire que le MNR, personne n'en parlait en 2002, alors que là il est dans toutes les conversations patriotes.

Il était dans les sondages en 2002, et il le sera encore (vous verrez) après le lancement de la campagne officielle. Ce qui a changé, c'est le système, avec sarko aux manettes, qui veut tout faire pour aider le FN de Marine le Pen, ça c'est très clair et tout le monde peut le voir.

Je pense que malgré sa meilleure image Mégret et son union à lui ne fera pas plus de 1,5%, car cette élection sera très très dur, plus que jamais. Par contre, je suis sur et certain qu'autour du MNR, ils seront les seuls à résister et qu'au final, ce sera une victoire, surtout quand on mettra en parralèlle avec les scores des verts et de l'extrême gauche. On va rire.

Par contre, sur tout le reste, je suis 100% d'accord avec julien et j'ai déjà donné des sousous pour le MNR. Je vais aller aider les candidats sur le terrain et je peux vous dire que je ne ferais pas de cadeau au FN, y compris sur le terrain. Ils en ont trop fait pour mériter le moindre respect.

Partout et dans tout mon entourage, j'indique que le FN n'est plus le vote utile, parce qu'il n'a plus nos idées.

Créons tous cette chaîne de l'honneur, celle de la solidarité de terrain. En avant!

Et bravo julien qui donne l'exemple.

jULIEN (DE PARIS) a dit…

Que Dieu t'entende Benoit ! En tout cas moi je t'entends bien et je garde espoir. Pour la première fois de ma vie je vais voter MNR (s'il y a un candidat chez moi). Et je me mets au boulot tout de suite sur le web grand public.

Amitiés à tous les patriotes. Ensemble tout est possible ! (euh… oui ça a déjà été utilisé mais là c'est vraiment vrai)

cristal a dit…

Le seul espoir, c'est la désignation de Bruno Gollnisch comme président du Front National !!! C'est une des seules personnalités importantes du FN a n'avoir pas voté le mise en écart de Mégret lors de la campagne présidentielle, ne l'oublions pas.

Jean Paul a dit…

Mégret vient d'annoncer que le MNR (avec déjà des ralliements du FN et d'ailleurs) présenterait 450 candidats. Le MNR laissera libre les circonscriptions des identitaires (ce que ne fait pas le FN) et il fera de même pour des régionalistes.
En outre, le MNR et le MPF se sont entendus sur des circonscriptions à laisser libres réciproquement.
Il s'agit en majorité de candidats issus du FN, du MNR ou de patriotes sincères du MPF en minorité.
Le MNR ne fera aucun cadeau (et c'st tant mieux) à Marine Le Pen, Louis Aliot, JC Martinez, ainsi qu'aux autres destructeurs et traitres. Il en sera de même pour Peltier et sa clique.
Reste à régler des cas douteux comme celui de Touzé ou j'espère comme d'autres en la sagesse de Mégret et de ses amis.
Apparemment, ça se peaufine et on devrait en savoir plus lundi matin ou mardi.
Je vous tiens au courant.
Courage.

marc francois a dit…

ca y'est! Le MNR est en course pour les élections legislatives!
Bruno Megret, avec comme objectif, le renouvellement de la droite nationale, lance "l'alliance patriotique".
A tous les deçus des prises de positions de Le pen à la presidentielle, sachez qu'il y a une alternative! Vous pouvez defendre vos idées en votant pour les seuls candidats "nationaux", ceux de "l'alliance patriotique".
Bruno Megret, aprés une longue traversée du desert est resté le seul recour à ceux qui ont compris que le Front c'était fini...
Le pen ne quittera pas la barre du navire, meme si il doit couler avec!Plus rien aprés lui, c'est son unique et sinistre dessin.
Nous ne pouvons plus continuer à soutenir l'insoutenable!
Saluons l'initiative du MNR, et votons pour ceux qui croient encore que nos idées peuvent triompher!

franc-sparte a dit…

bonjour à tous.

Bon, je vois que tout tourne autour du MNR ... alors mettons les pieds dans le plat.

Je suis de ceux qui sont en opposition totale avec la direction actuelle du front. Mes bêtes noires pour me situer : Holeindre, Marine, Alliot et leur clique de trotsko-lepenistes avancés (comme on dit pour un fromage).

J'ai été adhérent de 1996 à 2006 et j'ai aussi été dans ma fédé un des soutiens au front canal historique (devenu aujourd'hui canal hystérique) contre l'offensive de Mégret.
Je ne regrette rien, je me souviens des méthodes utilisées en 1998 par la bande à Megret, elles étaient ignobles. Ce mois de Décembre là, Mégret a perdu toute capacité à diriger un jour le futur grand mouvement que nous attendons tous.

Il est dans la même position que Bompard apres sa scélératesse contre ses propres militants dans sa propre ville pour quelques misérables afiches du FN collées sur un poussiéreux mur municipal d'Orange.

Donc, "oui à Megret et Bompard comme militants et camarades" mais "non mille fois non comme chefs et encore moins comme Chef !"

De plus, si vous remplacez un mouvement électoraliste en décomposition (le feu neuneu) par un autre mouvement électoraliste en décomposition (le meu neu reu)alors, camarades, même cause mêmes effets, vous vous retrouverez au mieux (mais j'en doute) avec un MNR à 10, 15 ...allez soyons fous ...20 % ... et puis alors ????

"On ne parle que du MNR"' chez les mili patriotes ? Admettons ! Mais le peuple lui s'en fout du MNR. Megret a fait 3,5 % en 1999 car il bénéficiait encore de sa notoriété acquise comme délégué général du FN. Depuis il s'évanouit dans l'opinion.

Il a eu 9 ans pour bâtir quelque chose de solide. Résultat ? Néant ou pas loin !

9 ans c'est assez pour juger. Non, ce ne sera pas Mégret !

QUI ? Je ne sais pas ! Pas Marine, pas Megret, pas de Villiers, pas Bompard, pas Gollnisch, pas Briois, pas Lang (j'ai hésité, mais non, pas Lang)

Je n'ai pas de noms à proposer, mais j'ai la totale et absolue certitude que quelqu'un de nouveau viendra bientôt, qu'il rassemblera non seulement les meilleurs des militants de toujours de la cause sacrée de la mère patrie, mais qu'il attirera aussi le France profonde des campagnes, des champs, des villes, des stades, des ateliers, des usines ..toute cette France blanche qui ne veut pas mourir et qui est prete à se donner à celui qu'elle attend de toutes ses forces ...

Pourquoi cette certitude ? Car sinon la France plusieurs fois millénaires disparaitrait. Car sinon les millions de sacrifices de nos pères auraient été vains, car sinon cela signifierait que Dieu nous aurait abandonnés.

Nous abandonner ? Mort de rire ! Tout n'est pas joué, oh non !

Bon, et que faire en attendant ?

Se préserver, blinder ses certitudes en la Victoire, amusez vous si vous voulez à voter MNR ou MPF ou royco au je ne sais quoi, ça ne fera pas de bien mais ça ne fera pas de mal, de toutes façons, nous les fidèles de la mère patrie nous devons compter quelque chose comme 0,001 % alors ma foi ...

Gardez le contact entre vous et plus que jamais :

Courage et confiance, restez vigilants, les choses évoluent parfois TRES vite.

Anonyme a dit…

certains mettent des commentaires stupides et de très bas étages.Une chose et certaine, c'est que l'on est sali que par la merde!

Doudou a dit…

Les prochaines elections legislatives :

Mes chers amis. Decidement l'union patriotique et le Front National c'est bien mort avant même une quelconque finalitée.

Le couple infernal et bradeur du Front National, Marine et Jean-Marie Le Pen, non contents d'avoir imposés silence à monsieur Bruno Megret president du Mouvement National et Republicain lors de la campagne electoral des presidentielles et avoir ainsi brise, tout ce qui faisait le sens et les fondements de l'union patriotique, lui impose en plus, dans sa propre circonscription de Vitrole dans les bouches du Rhone, un candidat concurant sous l'etiquete, Front National Union Patriotique, dont l'unique slogan est pas une voie pour monsieur Megret. Ceci est vraimant se moquer du monde.

Decidement le couple Marine Jean-Marie Lepen, veut l'ecroulement complet du Front National et la fin de l'espérance, pour nos idees nationales et patriotiques.

Monsieur Lepen a le desir de léguer à sa fille Marine le Front National, même si cela lui retire tout adhérent, tout militant et l'essentielle de sa substance electorale et idéologique.

Mes chers amis patriotes il faut réagir aux plus vite, si nous voulons sauver les meubles et concerver l'espoir, que nos idees arrivent un jour au pouvoir.

Il nous faut dorenavant soutenir l'action et la veritable union patriotique, qui sera propose et se forme, par Monsieur Bruno Megret et ses candidats MNR, plus d'autres (identitaires, régionalistes, amis encore au MPF etc) aux prochaines elections legislatives.

Pour votre information, le premier tour des elections legislatives aura lieu, le dimanche 10 juin 2007 prochain et le deuxieme tour, aura lieu huits jours apres, le dimanche 17 juin 2007 prochain.

Sur un plan personnel non seulement je soutiendrai, l'action de Monsieur Bruno Megret president du MNR, mais je voterai en plus, pour son candidat dans la circonscription ou j'habite. De plus je verserai mon obole pour la cause alors que je le faisais avant pour le FN ce depuis 1982, période après 1998 comprise.

Parce que je considere, que seul le MNR, ses amis et Bruno Megret (+ d'autres) reflètent et representent le seul avenir, pour nos idees nationales et patriotiques.

Je considere que le Front National est deja mort et enterré. Parce que de par leur attitude exclusive et hégémonique, n'admetant aucun debat, ni aucune contestation possible, le couple infernal Marine et Jean-Marie Le Pen ont enterré l'union patriotique.

Or l'union patriotique est et sera la seule possibilite d'avenir, pour que nos idees arrivent un jour au pouvoir. Ca sera possible, avec un MNR agrandi, en adherants, en sympathisants, en militants et en electeurs et avec tous les soutiens possibles, et Dieu sait qu'il y en a autour de nous et hors ce FN qui n'est plus qu'un petit syndicat maison des Le Pen.

Messieurs Carl Lang, Bruno Gollnish et les autres, quitez le navire. Parce que je n'aimerais que vous couliez avec, car j'ai de l'estime pour vos qualités et votre action passée, pour la cause nationale et patriotique.

Puis je vous faire remarquer, que depuis que Marine Le Pen veux prendre la tête du Front National, avec l'appui dément et jusqu'auboutistede son père, vous n'avez plus droit à la parole et vous n'avez plus guère accès aux medias. Ce qui est de la part de votre president, Jean-Marie Le Pen, un manque de respect total et de consideration, pour ce que vous avez apporté au Front National et vos actions passées. S'il vous plait, refléchissez-y ?

Mes chers amis patriotes adhérez à la nouvelle union et votez MNR, afin de permettre à Monsieur Bruno megret l'accès au financement des partis politiques. CHAQUE VOIX COMPTE !

A bientôt !

PS: Le dernier anonyme a raison, on est jamais sali que par la m....! N'est-ce pas monsieur ? Vous en êtes un excellent élément "olfactif" de preuve absolu de ce que vous avancez. Votre FN est tombé bien bas.

D'accord à 50% avec Franc Sparte, car, ayant été de ceux qui ont suivi Mégret contre Le Pen, je dois confirmer que les méthodes de Le Pen furent elles aussi ignobles pour le moins, que dans tout conflit les choses dérapent, que si Mégret n'a pas réussi électoralement, c'est normal et ce n'était pas son but (JMLP est bien resté 20 ans à moins de 1%), qu'il se structurait et que les faits et évènements lui donnent raison, qu'il faut tout donner maintenant pour l'Union et qu'en politique OUI tout va très vite.
De toute façon Mégret ne réussira QUE dans l'union avec les autres.
A bientôt

Mariton a dit…

Ah ben! Quand je vois l'autre FN mariniste venu déféquer ses deux lignes d'insultes sur nous, je me dis que ça va très mal finir.

En effet, si je suis pour l'union, et si je pense (du moins au départ) qu'il ne faut attaquer que les trahisons politiques réelles, quand on voit le camp d'en face, on se dit qu'on va finir par se taper sur la gueule.

Ma foi, ils l'auront bien cherché et ça leur ferait pas de mal après tout.

Je sens l'union mal barrée avec des cons pareils.

Jacques le fataliste a dit…

ON peut ne pas être d'accord avec tout ce que dis Franc Sparte mais une chose est incontestable, nous devons chercher autre chose. Quoi que dise Franc Sparte par ailleurs, il est clair que nous ne pouvons plus voter FN. Donc avons-nous le choix ? Que l'on trouve Mégret parfait ou pas , nous ne pouvons pas voter pour d'autres candidats que ceux du MNR. D'abord parce qu'il faut reconstruire et que ce sera plus facile avec le MNR, ensuite parce que voter pour le Front ex-national serait renforcer Marine et sa petite coterie. Donc pas le choix, quoi qu'on en pense il n'y a que le MNR quand il y a un candidat et sinon identitaire (si vous avez la chance d'avoir un candidat !)

Jack a dit…

Le FN maintenant c'est Marine. Et Marine c'est le conformisme, le normatif, l'ennui, la banalité, la bassesse. Le vote FN, n'a plus d'intérêt.

Ronald a dit…

Je ne suis pas vraiment d'accord avec tout ce qui Doudou mais je dois reconnaitre une chose : les faits donnent raison à Mégret. Et comme en politique les choses vont en effet très vite. Finalement tout est encore possible !

Antony a dit…

Moi j'ai la chance d'être à nice sur le secteur de Philippe Vardon et je vais donc pouvoir voter avec une très grande joie identitaire.
D'autant que le MNR a proposé l'union et fidèle à ce principe, il soutient Vardion et appele à voter pour lui.
Par contre le FN place un candidat contre Philippe Vardon et là ça me fout les boules.
Ras le bol de ce FN, qui, comme le dit Jacques le fataliste, est "ex national".
Vivement qu'on reconstruise autre chose, vraiment!

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Les commentaires se font nombreux ce soir.

Je publierais le reste demain, avec un nouvel article contenant bien des informations.
J'en profite pour vous dire, que, plus que jamais, nous avons besoin de vos informations, articles et contributions, notamment sur le quarteron de traitres: Marine Le Pen, Aliot, Touzé et compagnie.

Nous allons leur consacrer un site spécialement pour eux. Alors, envoyez nous vos articles directement par email (collectifnatio@aol.com).

Merci à touts et tous.

A demain.

Encore merci.

Laurence

PS: Depuis quatre mois, vous êtes plus de 1.5 millions à vous êtes connectés ici. Plus qu'un succès, c'est un triomphe que nous vous dédions bien volontiers. Aussi, même moins nombreux (pour cause de campagne bien sur), nous maintiendrons le site jusqu'à la fin des législatives et surtout le début de la refondation, qui, si tout se passe bien pour l'Union autour du MNR lors des législatives, ira très très vite, c'est une certitude.

Jean Pierre a dit…

Je viens laisser un commentaire ici pour la toute première fois. C'est juste pour vous dire que, pour le moment et sans préjuger du reste, (car les dépôts de candidatures sont closes depuis hier 18h00, mais on n'en connait pas encore le détail, on ne le saura que lundi dans la presse), j'ai repérer une vingtaine de candidatures nationales pour le MPF, (oui désolé M Mégret, mais il n'y en a pas 72!), une vingtaine également pour le FN, (pas plus!), plus comme vous l'avez déjà signalé les identitaires et les régionalistes.

Je pense qu'on peut accorder une certaine confiance sur leurs circonscriptions à Nicolas Dupont Aignan et à Jérome Rivière, à la condition qu'il n'y ait aucun patriote face à eux, ce qui semble être le cas, le FN se distinguant en plaçant des pantins (mais pouvait-il faire autrement vu ses forces assez piteuses) sur ces secteurs.

Par contre, pas une voix bien sur pour Peltier et Labadens, tous deux des traitres qui ont affirmé que "la soupe au cochon était une honte pour la France". J'espère donc qu'ils seront écrasés pour de bon!

Pas une seule voiix non plus pour Besse, la remplaçante de Villiers, qui refuse l'étiquette MPF et prend celle de la "Majorité Présidentielle". On ne peut pas accorder nos voix à des valets de l'UMP.

Par contre, et c'est l'objet principal de mon commentaire, je tiens à attirer votre attention sur le fait qu'il va y avoir des candidatures d'authentiques patriotes ou nationaux voire nationalistes, avec des étiquettes quasi inconnus voire sans étiquette du tout et classés "divers droite", mais ayant appartenu au FN, au MNR ou à d'autres petits partis nationaux.

Je vais vous envoyer ma liste mercredi prochain par courriel, quand je l'aurai peaufinée.

Il ne faut pas oublier ces candidats. Je pense qu'ils devraient être au nombre de 20 ou 25.

Par contre, aussi surprenant que cela puisse paraitre, il y a une circonscription, ou, si cela se confirme, le cas sera très particulier. Il s'agit de la 8ème de la Seine Maritime, ou le collaborateur direct de Marine Le Pen, Jean françois touzé, sera apparemment sans aucun opposant patriote. Selon mes sources, à moins d'une dernière candidature de dernière minute (comme cela arrive souvent) il n'y a pas de candidat MNR, pas de candidat MPF, aucun identitaire, aucun patriote indépendant et pire, aucun divers droite. En clair, M Touzé se retrouverait seul à droite en compagnie d'un UMP et d'un UDF "Modem" que l'on peut difficilement classer à droite.
Aussi, il est très important que vous fassiez quelque chose pour que pas une voix patriote n'aille se porter sur le nom de ce triste sir. Si cela se confirme, vous ne pourrez malheureusement pas appeler à voter pour un autre, et il fera tout de même un score, mais vous devrez néanmoins le faire pour que les vrais patriotes de cette circonscription s'abstienne massivement.

Je trouve que tout le monde est bien complaisant avec ce monsieur qui, en privé, se verrait bien à la place de Le Pen à la tête du FN. Cela est très bizarre. Il se murmure qu'outre des susbsides à la provenance curieuse et plus ou moins inconnue, cet individu aurait des liens forts avec l'UMP et de solides amitiés avec "des Frères".

Ca ne sent pas très bon. J'espère que le second tour lui échappera, ce qui releverait de l'exploit, étant donné que, par la complicité de certains (MNR MPF) il est sans conccurence.

Je vous envoie ma liste mercredi.

salutations.

Anonyme a dit…

Réponse à Jean-Pierre de la part d'un cadre MNR :
Il paraît que le MNR est pas gentil car il ne présente pas de candidat contre untel ou trucmuche.
Effectivement, le MNR ne présente que 420 candidats sur 550 circonscriptions. Etant cadre du MNR, nous avons bossé toute la semaine pour récupérer les candidatures. Je n'ai pas reçu celle de Jean-Pierre ou celle de tel ou tel donneur de leçon et stratège sur Internet.
Pourtant, même si Jean-Pierre ou untel habite Albi, il peut être candidat en Alsace ou en Normandie.
Pourtant les cadres du MNR étaient présents au siège tous les jours de 8 heures du matin à 2 heures du matin.
Tout cela pour dire qu'au MNR nous sommes un peu excédés par les leçons et remarques des uns et des autres.
Cette année, les règles administratives pour le dépôt des candidatures aux législatives ont été renforcées : par exemple, seul le candidat ou son suppléant pouvait déposer la candidature et non pas un mandataire titulaire d'un pouvoir (en 2002, le secrétaire départemental déposait les 5 ou 10 candidatures de son département tout seul, pas cette année), il faut que chaque candidat ait un mandataire financier qui ouvre un compte (ce qui ne se faisait pas avant). En plus des 1000 candidats, il faut trouver 500 mandataires financiers qui aillent dans une banque ouvrir un compte.
Autres difficultés : le MNR a proposé un partenariat à Alsace d'Abord : Alsace d'Abord se présente en Alsace et les candidats font un rattachement financier au MNR (le MNR n'aparaissant pas), seulement Alsace d'Abord n'a pas les moyens financiers de se présenter aux législatives: conclusion, le FN est seul en lice en Alsace sauf là où il y a Chaton.
Le MNR a fait tous les efforts possibles pour présenter des candidats partout et jouer la carte de l'union. Le problème est que les partenaires possibles et pressentis n'ont pas toujours été à la hauteur.
Quant aux donneurs de leçons, après la semaine de folie que les dirigeants et les candidats du MNR ont subi, nous leur demandons soit de se taire, soit de venir nous donner un coup de main et du fric.

Anonyme a dit…

Voici la liste des candidats dans les Alpes-Maritimes

1re circonscription : Rémy François (FN)
Philippe Vardon (Nissa Rebella Identitaire)

2e circonscription : Benoit Loeillet (Nissa Rebella Identitaire)
Patricia Pellero (FN)

3e circonscription : Gilbert Pigli (FN)
Jean-Marie Baële (MNR)
Myriam Marchand (Nissa Rebella Identitaire)

4e circonscription : Monique Mathieu (FN)
Laetizia Perez (MNR)

5e circonscription : Bruno Ligonie (FN)
Pierre-Antoine Plaquevent (Nissa Rebella Identitaire)
Rose-Marie Baele (MNR)

6e circonscription : Martine Charrac (MNR)
Monique Lartigue (FN)

7e circonscription : Muguette Llorens (MNR)
Isidore Focachon (FN)

8e circonscription : Henry Vincent-Viry (MNR)
Lydia Schenardi (FN)

9e circonscription : Johanne de Jouvancourt (MNR)
Jean-Marc Degioanni (FN)

Comme vous pouvez le constater De Gubernatis actuellement catalogué FN (mais en rupture de ban avec son parti ne se présente pas).

Anonyme a dit…

QUAND SORAL RETROUVE SES ANCIENNES AMOURS !
Le FN est foutu, bien foutu, il faut être décervelé pour voter pour de tels individus, voici, ce que le pote de Marine (ade) dégoise ! A vous coupez l'envie de coller un bulletin dans l'urne du "paquebot" ou plus exactement du "titanic".

http://fr.altermedia.info/general/premiere-journee-du-projet-alter-national_10835.html

Jean Pierre a dit…

Réponse au cadre MNR,

Je ne veux pas entamer une polémique aussi stérile que vaine, car je connais bien les difficultés monstrueuses pour présenter des candidats avec pour objectif d'avoir accès au financement public.

Cette années, elle sont encore plus dures, aussi je vous félicite pour votre véritable exploit, le mot n'est pas trop fort.

Tout juste, je veux signaler que ces dispositions dictatoriales ne sont jamais mises en accusation, y compris par le MNR, en fait parce qu'une fois en place, on n'aime pas trop la conccurence.

Mais, toutes mes félicitations, je voterai et je ferai voter pour vos candidats partout, sauf exceptions notables.

Par contre, sur le sieur reste, force est de constater que vos propos ne sont que mensonges, cynisme et culot monstre. En effet, vous mentez (sciemment) quand vous dites "untel ou untel etc", parce qu'il ne s'agit que du triste cas du sieur Touzé que j'ai mis en cause et personne d'autre.
Or, il se trouve que moi et mes amis de Normandie, en plus d'avoir déjà fait des dons pour votre formation, nous avons écrit au MNR au siège national dans le 15ème à Paris, et nous avons envoyé des emails, aussi bien sur ceux du site que sur celui du siège par wanadoo! Nous avons proposé de rallier le MNR à plusieurs dizaines et nous avons surtout proposé de placer un candidat contre Touzé.

Nous avons même écrit que si le MNR entendait ne pas placer DU TOUT de candidat face à ce traitre, il devait nous répondre au plus vite, afin que nous le fassions nous mêmes!
Or, nous n'avons jamais reçu la moindre petite réponse de courtoisie de vos services.

Nous ne mettons pas cela sur le compte d'une attitude autocratique "lepéniste", mais sur le compte du travail et de la restructuration en vue des législatives.

Permettez-nous tout de même d'être très dubitatif devant ces non réponses, comme devant l'absence de candidat contre cet individu.
Je regrette de ne pas avoir déposé la mienne, mais c'est trop tard.

Ceci dit, ma légitime colère n'empêchera pas mon soutien et celui de mes proches pour vous. Mais vous devriez vous méfier de ce type de comportement préjudiciable.

Dernier point. On connait l'excuse pour Alsace d'Abord, et elle ne tient pas la route une seconde. Ca ne veut pas dire que le problème vient de vous, car ça peut très bien venir d'eux qui se réserveraient pour les municipales.

Cependant, il ne faut pas prendre les militants pour des andouilles, et Alsace d'Abord avait largement les moyens de présenter des candidats.

De plus, vos propos sur ce point sont un peu léger pour un cadre, car ayant l'habitude de l'organisation d'élections, je peux vous certifier que lorsqu'on demande un rattachement financier à un mouvement (en l'occurence le MNR comme vous l'affirmez), il est bien évident que c'est à ce mouvement de payer les frais de campagne. A tout le moins la moitié, comme c'est l'usage, lorsque ce mouvement (en l'occurence Alsace d'Abord) n'a ni les moyens ni la vocation de présenter 50 candidats, seuil pour le financement public (il faudrait penser à changer l'intégralité de cette Loi ridicule, excluant de facto tout régionalisme).

Vous voyez, je suis en désaccord très profond sur deux trois détails d'importance (comme le cas touzé), mais je reste en total accord avec vous sur l'essentiel.

Alors, merci de ne plus tenter de donner des leçons, et à l'avenir, dites à vos services de faire en sorte que les messages remontent pour que des réponses soient données.

Bon courage et que le succès soit avec vous.

JP

Jean Pierre a dit…

Et si vous désirez les copies des messages envoyés au MNR, ce sera bien volontiers.

Patrick a dit…

Je suis l'anonyme cadre du MNR, appelons moi Patrick, et je réponds à Jean-Pierre plus courtoisiement que je ne l'ai fait tout à l'heure :
Concernant Touzé, la décision de ne pas mettre de candidat contre lui a été rendue publique lors de la conférence de presse de Mégret le 26 avril dernier, il y a près de 4 semaines. On retrouve même sur google actualité l'article du Figaro du 27 avril qui le mentionne.
Rien de secret la dessus. Touzé a pris le risque de clacher avec Marine pour mettre en oeuvre l'union patriotique et a travaillé en ce sens l'année dernière, c'est la seule raison pour laquelle le MNR ne présente pas de candidat contre lui. Après, qu'il soit médiocre et ambitieux ce n'est pas notre problème...des mecs comme lui au FN, il n'y a que cela.
Concernant Alsace d'Abord, le rattachement financier permet d'obtenir l'argent de l'Etat pour la dotation au parti politique. Nous avons proposé à Alsace d'Abord de leur reverser au prorata des voix obtenues, une partie de la dotation mais cela n'a rien à voir avec le fait de payer les professions de foi et les bulletins de vote. Nous avons proposé à Alsace d'Abord d'en prendre en charge une partie.
Visiblement ils n'étaient pas motivés pour les législatives, c'est dommage car le MNR comme Alsace d'Abord sont perdants tant sur le plan financier que sur le plan de la notoriété en Alsace.

Jean Pierre a dit…

Cher Patrick,

Chacun sait que Touzé a participé à la pitrerie de Valmy ("les Céfrans"), qu'il a co organisé Argenteuil, qu'il est très proche de Marine etc, alors, en plus d'être un traitre, c'est un falot et un clown qui n'a rien à faire dans nos milieux.

Ceci dit sans rancune et allons de l'avant sans plus nous soucier de ces piètres individus.

Ce qui serait embêtant, c'est de s'unir plus tard avec ces destructeurs. Je ne suis pas pour leur exclusion, mais qu'ils se contentent de travailler un secteur, une ville et d'y faire leurs preuves, ce que le Touzé en question n'a jamais fait.

Bon courage Patrick?

Salut Patriote.

JP

Picard a dit…

Je crois bien qu'il existe quelques erreurs sur la liste de candidats FN pour qui il ne faudrait pas voter en Picardie.

Michel Guiniot (cité deux fois svp !) est un proche de Carl Lang et de Gollnisch et n'est absolument pas mariniste ! Et encore moins copain avec Touzé !

Thomas Joly est un proche de Guiniot et peut difficilement être soupçonné d'être un mariniste vu ce qu'ils ont tenté contre lui pour qu'il ne puisse être élu en 2004 comme ça a été expliqué par quelqu'un plus haut. De plus, il ne s'agit pas vraiment d'un modéré, loin de là.

D'ailleurs ces deux candidats FN n'ont pas de candidat MNR contre eux...

Quant à Wallerand de Saint-Just, il a beau être un proche d'Anthony, c'est un mariniste fanatique affirmé ! Il ne s'en cache pas et il partage complétement la ligne de la fille. En plus, cet avocat parisien est tout sauf un militant de terrain.

Concernant Aliot qui prétend que le score du 22 avril est dû à Mégret, c'est affligeant... Avec, cerise sur le gâteau, le frétillant majordome de Le Pen contre Mégret à Vitrolles. On dirait un remake de "Die Untergang"... :-)

Hervé Leroy a dit…

DROIT DE REPONSE DE : Hervé Leroy, candidat FN dans la 5ème circonscription du Val-de-Marne.


Il est intéressant de trouver son nom dans la brochette des diablotins de votre site. Mais savez-vous au moins qui je suis ? Non, car nous ne nous connaissons pas, même si j'ai le plaisir de porter à votre attention que c'est moi qui suis allé trouver les Identitaires il y a deux ans sur leur stand pour leur dire de quelle façon il convenait de plaider le droit à la soupe au cochon et de dézinguer l'argumentaire de l'aréopage anti-occidental. Il semble que mes conseils aient été égarés. Si vous cherchez toujours qui avait filé un bifton de cinquante euros dans la corbeille, c'est moi aussi. Ah, je suis un anti-patriote ? Purée, avec le pedigree qui est le mien, en commençant par mon grand-Père Colonel de la Légion, Croix de guerre avec treize palmes et onze citations, Commandeur de la Légion d'Honneur....enfin il y a lui et plein d'autres. Notez que dans ma famille, on a aussi reçu l'Eisernes Kreuz, vous savez, la Croix de Fer, parce que je suis Alsacien par ma Mère, très fier de l'être, et que mes oncles Alsaciens patriotes Français ont été obligés de servir dans la Wehrmacht en qualité de "malgré-nous", et il se trouve que dans la famille, on ne se laisse pas ch..r dessus, même dans les situations involontaires, c'est ainsi. A propos d'Alsace, et là vous touchez une corde sensible, lire que "selon certaines personnes du FN", les Alsaciens sont comme des Maghrébins et que NOTRE dialecte (eh oui, notre, car mon coeur est Alsacien, voyez-vous, le nom de jeune fille de ma Mère, c'est Munch) est une expression anti-Française me donne MOI AUSSI envie de mordre. Qui est le sinistre mongolien qui aurait pu dire celà ? Le crétin fini ? L'âne pruritique ? L'assassin du FN en Alsace ? Allons, je préfère croire que ces propos ont été sortis de leur contexte...Dass Elsass uns'r Laandl ! Mince alors, quand je vois à mon petit niveau tout le temps que j'ai passé à faire la "Paix" entre les sensibilités, à défendre tout le monde, les jeunes, les vieux, les pro-ceci, les pro-cela, franchement, elle est raide !

Alors, vous savez quoi ? Quand on ne connaît pas les gens, on évite de croire deux ou trois baltringues et fainéants jaloux qui colportent des calomnies. Les mêmes qui n'en rament pas une pour la cause nationale et le Front mais qui jactent, bavent, claquent du dentier, pendant que moi je me suis farci trois ans un rôle de Trésorier après dix heures quotidiennes de travail à mon boulot. Moi qui ai tracté sur tous les marchés, collé le jour, collé la nuit, moi qui ai banqué de mes sous au moins dix plaques pour la Cause, en prime, parce qu'en plus j'ai de l'argent et çà....çà rend fou les aîgris. Moi qui ai toujours plaidé pour l'Union de toutes les sensibilités. Les mêmes qui n'ont jamais été capables de faire des mômes (peut-être se sont-ils trompés de trou ?) et qui viennent expliquer à des Pères de Famille comme moi ce qui est bon, en termes de natalité et d'éducation. Les mêmes qui vomissent le MNR devant les FN et lèchent les pieds du MNR devant ses membres. Les mêmes qui ont du mourron à se faire quand ils feront le grand pas, car voyez-vous, moi je crois en Dieu, je pense que Vatican II est une vérole et accessoirement, je connais le Latin beaucoup mieux que les cuistres.

C'est votre droit le plus strict d'appeler à voter pour le MNR. Je ne doute pas une seconde que son ou sa candidate soit quelqu'un de très bien.

C'est la raison pour laquelle je lui souhaite bonne chance, même si je me vais me battre pour les couleurs du Front, quitte à y crever.

Mais je vous demande solennellement d'enlever mon nom de votre liste.

Parce que ce sera tout simplement juste.

Très cordialement.

Hervé Leroy a dit…

Bonjour, c'est encore moi,

Quelqu'un peut-il éclairer ma lanterne ? J'entends dire que l'argument de "haute volée" à propos de la Turquie et de Nicolas Sarkozy serait celui qu'il ne "pourra pas" s'opposer à l'entrée de la Turquie dans l'Union car le refus de son entrée nécessiterait "l'unanimité des membres". Si bien que d'une part, Nicolas Sarkozy serait un baratineur (furieuse révélation) et que d'autre part.....message subliminal (à ch..r), il serait, mais oui, impossible juridiquement de s'opposer ainsi à l'entrée de la Turquie dans l'Union !!!!!! Ma question est donc la suivante : Qui est l'hydrocéphale pelé qui prépare actuellement l'argumentaire du FN sur le dossier turc ?

L'argumentaire élémentaire et imparable est....tout simplement : "Les pourparlers d'entrée de la Turquie de l'Union vont reprendre en juin. A cet égard, Nicolas Sarkozy est tout simplement en droit, en qualité de Président de la république française d'opposer UN VETO DEFINITIF à l'entrée de la Turquie dans l'Union . Il est capital, en cette période de renouvellement de l'Assemblée, de s'assurer du comportement qui sera le sien dans UN MOIS. Car il s'est engagé, devant des millions de télespectateurs à "s'opposer définitivement" à l'entrée de la Turquie dans l'Union, "dès son arrivée à l'Elysée". OUI ou NON opposera t-il son véto ?" (Et le reste, le délire d'imbécile niveau juridique moins douze, aux cagouinsses).

Aussi, qui peut-il éclairer ma lanterne ? Celui qui rédige l'argumentaire " Turquie" au Front est il un débile complet, ou bien a t-il un problème de redressement fiscal et des douceurs à espérer du pouvoir en plombant un argumentaire si simple et si limpide, que le dernier des tarés serait normalement capable de le mettre en oeuvre ?

Anonyme a dit…

eh bien c pas joli joli tout ça... Mais que font Gollnisch et Lang ? Le prochain congres du FN risque d'être comique surtout apres la claque des législatives qui se profile.
Par contre même si je partage la plus part des analyses sur l'état du FN de ce blog sur l'état du FN, j'ai lu des propos injustes sur Julien Sanchez qui certes travaille au paquebot mais franchement s'attaquer à lui en raison de son homosexualité dont on a rien à foutre, il fait ce qu'il veut, c'est sa vie après tout, alors qu'il y a des gens bien plus nuisibles comme Aliot au FN, ne perdez pas votre temps et surtout n'esperez rien de Antony qui comme tous ces chretiens est un faible.... Il continue à vouloir faire voter pour Holeindre, qui insulte des militants de FN ou alors pour des candidats en Alsace comme Codderens qui sont des nulités totales !!!

Anonyme a dit…

Je lis avec attention votre blog qui est à bien des égards fort interessant. Permettez moi cependant une petite critique: je ne comprends pas votre hargne à l'encontre de Jean François Touzé, qui a été, je crois un militant sincère de l'Union des Patriotes, et si sincère qu'il lui fut interdit par Le Pen lui même de venir soutenir, ce qui était convenu entre nous, la manif organisée par Solidarité Alsacienne, avec le soutien d'Alsace d'Abord et de Jeune Alsace, contre les persécutions du Préfet à l'encontre de la soupe au cochon. Il y a peut être des contentieux entre vous, liés peut être au passé, mais je vous suggère de pratiquer le pardon des offenses.
Bien cordialement,
Robert Spieler

Anonyme a dit…

Si vous voulez en savoir plus sur le candidat allez voir ceci...

http://geraldgerin.celeonet.fr/photos/#album=15

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Cher M Spieler,

Pratiquant l'unionisme, nous n'avons rien contre M Jean François Touzé, en dehors de son passé destructeur effectivement, mais nous faisons de la politique au présent et seulement au présent.

Nous ne le connaissons qu'à travers ce que peuvent en dire les sympathisants impliqués localement, comme ceux ayant du souffrir de ses engagements par le passé, comme certains cadres de Bretagne, de la Marne, de Savoie et de Paris qui nous ont envoyé quelques archives.

Néanmoins, ses positions actuelles sont plus acceptables, nous n'en disconvenons pas et nous apprécions la chose à sa juste mesure, sans ostentation.

Cependant, nos sympathisants de Seine Maritime, les premiers concernés vous en conviendrez aisément, n'en veulent tout simplement pas. Nous nous bornons à constater que c'est une énième fédération qui va exploser. Nous avons reçu quantité de témoignages, et sachez que nous n'avons publié que les plus modérés, certains n'hésitant pas à nous envoyer des photographies de colleurs du FN allant gaillardemment afficher pour la LCR en même temps, ce au Havre. Nous n'avons tout simplement pas voulu agraver la polémique, car nous sommes persuadés que l'union passera par l'entente de tous.

Cependant, un petit bémole, comment vous le régionaliste et l'homme de l'enracinement militant, pouvez-vous accorder autant de crédit à un jacobin, VRP multicarte du Mouvement National, non enraciné, ayant changé de casaque aussi souvent et ne partageant pas toutes vos idées loin s'en faut.

Ceci dit nous vous donnons raison sur un point: Il faudra l'union de toutes les bonnes volontés à l'avenir, et force est de constater que M touzé, contrairement à d'autres, à bien évolué sur certains sujets. Il a encore bien du chemin à parcourir, mais il est sur la bonne voie.

Une question: Certaine amitié toute personnelle, conduisant à un soutien que nous imaginons bien "par la bande", vaut-elle le sacrifice de votre idéal ?

Nous faisons notre votre affirmation de la necessité du pardon des offenses.

Merci de votre intervention.

Anonyme a dit…

Spieler défend Touzé ?

Non mais je rêve là !

L'homme de l'identité alsacienne, juste pourfendeur de Clemenceau qui embrasse la cause de l'homme de Valmy !

Quelle blague. Et après on ira parler de perte des repères.