dimanche 27 mai 2007

PAS UNE VOIX POUR LOUIS ALIOT, L'ENNEMI DES IDENTITES REGIONALES !


PAS UNE VOIX POUR LOUIS ALIOT, L'ENNEMI DES IDENTITES REGIONALES !

Candidat FN aux législatives pour la seconde fois sur la 1ere circonscription des Pyrénées Orientales, Louis Aliot s’est permis de rejeter le parrainage de Christian Chaton (Conseiller général de Sainte-Marie-aux-Mines, et vice président d’Alsace d’Abord) aux dernières élections présidentielles.


Parrainage vraisemblablement trop enraciné pour Louis Aliot, jacobin de la pire espèce.
Les Identitaires de Catalogne-Nord appellent les élécteurs à ne pas apporter leur soutien à cet ennemi inconditionnel des identités régionales !


Voici une mise au point de Robert Spieler, Président d’Alsace d’Abord :


Malgré les divergences concernant l’Europe et les pouvoirs des régions, j’avais lancé un appel aux maires alsaciens, au nom de la démocratie la plus élémentaire, afin que Jean-Marie Le Pen puisse obtenir ses 500 signatures lui permettant d’être candidat.


Christian Chaton, Conseiller général d’Alsace d’Abord lui avait apporté sa signature. En remerciements, nous eûmes droit aux insultes de Marine Le Pen, qui s’en prit violemment à l’enseignement des langues régionales et au régionalisme, « des menaces pour la République ».
Louis Aliot, quant à lui, compara le « communautarisme musulman » au « communautarisme » alsacien.


Quelle élégance…


Mais le summum de l’arrogance fut atteint quand Marine Le Pen et Louis Aliot décidèrent (lorsqu’ils furent certains que Le Pen avait ses 500 signatures) de rejeter le parrainage de Christian Chaton et de ne pas le déposer au Conseil Constitutionnel (vérification faite directement auprès du Conseil Constitutionnel).


On m’a confirmé que certaines signatures apportées par Mégret furent elles aussi « évacuées » afin de minorer l’apport de celui-ci à la campagne de Le Pen.


La preuve est faite que l’« Union Patriotique », qui aurait pu susciter un élan et une dynamique, était une imposture.


J’ai de la peine pour les militants et sympathisants sincères du Front national qui sont représentés par des dirigeants indignes d’eux et de cet enjeu majeur qu’est la survie de notre peuple.

PAS UNE VOIX POUR LOUIS ALIOT, L'ENNEMI DE NOS RACINES ! ! !

http://cat.novopress.info/?p=1476

Après l'amateurisme flagrant, l'incompétence, le sabotage de l'Union des Patriotes comme de la campagne présidentielle, après les insultes à Bruno Mégret et à tant d'autres nationaux, nationalistes et patriotes, après tant de trahisons, de bassesse et de médiocrité, plus un patriote sincère ne peut accorder sa voix à Aliot.

Le FN est tombé bien bas en passant de Carl Lang à Louis Aliot !

SUR LA PREMIERE CIRCONSCRIPTION DES PYRENEES ORIENTALES, PAS UNE SEULE VOIX POUR LE PARACHUTE ANTI IDENTITAIRE !

VOTEZ ET FAITES VOTER POUR IDA FLEURY CANDIDATE DE L'ALLIANCE PATRIOTIQUE - MNR !


PAS UNE VOIX POUR ALIOT ! ! !

48 commentaires:

Anonyme a dit…

Lu ce matin dans la presse ces déclarations assez stupéfiantes de Jean Marie Le Pen.

"Selon Jean-Marie Le Pen, le Front national sera en mesure de maintenir "quelques dizaines" de candidats au second tour des législatives des 10 et 17 juin. Ce dernier a battu la campagne à Hyères, puis à Marseille ce Week-end et n'est pas certain que "Sarkozy obtienne la majorité écrasante qu'il croit".

Dans le journal Le Parisien, le président du Front national a, en outre, loué les qualités du nouveau président en indiquant: "Il est clair que Sarkozy a su être un animateur". Il a été assez original et performant. Il a fait une campagne à l'américaine exemplaire. C'est même un modèle qu'on pourra étudier plus tard à Sciences-Po", précisé-t-il. Jean-Marie Le Pen ajoute: "en plus, dans les contacts personnels, je témoigne que l'homme a du charme. Et qu'il le développe naturellement".

Ainsi, le président du FN se contentera de quelques dizaines de seconds tours (lesquels à ce rythme?) et continue à donner des bons points à Sarkozy.

Quelqu'un pourrait-il aider JMLP à arrêter ses délires. J'ai trop de respect pour son parcours et je suis affligé par son actualité.

Quelle influence subit-il ?

Anonyme a dit…

Le Pen ne subit aucune autre influence que la sienne. C'est un ressort désormais cassé que de dire : il est influencé par sa fille, par machin, par truc...

Le Pen suit sa pente naturelle...

Enervééé a dit…

Il y a déjà du mieux...

Je me souviens encore qu'il y a quelques jours, le "Président" fantasmait sur l'élection de députés dès le premier tour...

Là le "Président" me semble être un poil plus proche de la réalité avec ses dernières déclarations.

Moi je crois que le FN sera au second tour dans 20 circonscriptions au grand maximum pas plus.

Mes pronostics: FN: 7%, MNR: 1%, MPF: 1%

B.G a dit…

La signature n'a pas été DONNEE (un don n'est pas un troc) à M. BINDER mais NEGOCIEE en échange d'exigences émises par M. CHATON et Alsace d'Abord, entre autres, de leur laisser 3 circonscriptions aux législatives, ce que le bureau EXECUTIF du FN a refusé. Le Front National n'a pas souhaité et c'est son droit, se vendre pour obtenir UNE signature et c'est donc tout naturellement qu'il a refusé le MARCHÉ et que, par honnêteté intellectuelle, le parrainage en question n'a pas été déposé au Conseil Constitutionnel. Quand Patrick BINDER a amené cette signature en expliquant les conditions exigées en échange, le Bureau EXECUTIF, et NON ALIOT, a refusé !

Olivier a dit…

Euh, étant Alsacien et identitaire, je reste un peu surpris par le dernier commentaire. "BG", c'est Bruno Gollnisch ?
Si OUI, cher Monsieur pour qui j'ai le plus grand respect, je ne peux pas accepter ces explications pour plusieurs raisons.

Déjà, cela fait plus de 15 jours que l'information est parue sur le site de Robert Spieler, puis depuis elle a déjà été reprise quantité de fois par différents sites et organes de presse. Or, jusqu'à maintenant, le FN n'avait jamais démenti.

D'autre part, l'honnêteté intellectuelle de M Spieler me fait douter de telles exigences.

De plus, il n'y a aucun candidat "Alsace d'Abord" aux législatives, le mouvement régionaliste et identitaire alsacien se réservant pour les municipales, après une restructuration que tout le monde connait. Et il n'était apparemment pas dans les intentions des leaders d'alsace d'abord de se présenter à ces élections.

Même M Chaton et M Spieler ne sont pas candidats, c'est dire.

Dernier point, pour avoir moi même fait la chasse aux parrainages en 2002, je sais qu'on ne peut pas donner le document contre une promesse, SURTOUT A L'ENREGISTREMENT AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL, car une fois qu'il est là bas, il n'y a rien d'autre que le document, sans aucune annexe, et d'ailleurs le Conseil Constitutionnel ne l'accepterait jamais.

Le refus du parrainage de M Chaton ne peut donc techniquement pas avoir été refusé au Conseil Constitutionnel, pour un refus de "marchandage", c'est une absurdité et une impossibilité.

Si tel avait été le cas, cela aurait du se faire bien avant l'arrivée du parrainage au Conseil Constitutionnel. Comme ce doit être l'usage.

Votre explication me parait donc quelque peu factice et arrangée.

J'ajouterais que, de toute façon, les propos et les insultes de M Aliot envers les régionalistes et identitaires, sont bien réels, et que le reste est affaire de détails et de littérature.

Bonne chance pour votre campagne personnelle.

Anonyme a dit…

@ olivier
Non BG, c'est probablement Jacques Vassieux.
C'est en tout cas son texte...

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Pour Olivier, le dernier anonyme et les autres.

Nous avons le plus grand respect pour Jacques Vassieux, grand militant nationaliste.

Nous l'avons retiré de notre "liste noire", de même que Louis Armand de Bejarry (qui regrette son engagement dans le "gaucho lepénisme"), et nous appelons à le soutenir et à voter pour lui.

Il nous est apparu que les sentiments personnels et le ressentiment n'étaient ni de bons vecteurs de combat, ni de bonnes valeurs. Ce n'est pas parce que nos analyses ne plaisent pas à certains, ou que des raisons internes font qu'ils ne peuvent pas (encore) (ré)agir au grand jour, que nous ne devons pas voir la réalité en face.

Les querelles entre M Martinet, que nous apprécions, et M Vassieux ne nous concernent pas. D'autre part, la Ligue Savoisienne, à laquelle M Martinet ne participe plus, s'est totalement déconsidérée, (malgré son courage sur l'Islamisme) en soutenant la candidature de Jean Philippe Allenbach.

Que M Vassieux n'apprécie pas et ne partage pas nos positions, ce n'est ni grave ni important en ce qui concerne ses élections législatives. Il faut savoir passer outre les invectives et les vaines querelles pour ne voir que l'essentiel, autrement nous nous déconsidérerions, à l'image de la folie destructrice de certains "gaucho lepénistes".

Sur la 1ère circonscription de la Haute Savoie, pas une voix ne doit se porter sur Didier Jouffrey du MPF, allié de Villiers et Peltier, devenus totalement infréquentables. De même, nous ne pouvons pas appeler à voter pour Patrice Abeille de la Ligue Savoisienne, pour les raisons infoquées plus haut, de même qu'à cause de son fédéralisme forcené l'éloignant du camp des patriotes. Le régionalisme identitaire est tout de même national ou n'est pas.

Nous soutenons donc clairement la candidature de Jacques Vassieux, dans un souci de large union patriote, comme nous vous l'avons fait savoir dans nos derniers envois.

A l'inverse, nous appelons clairement à ne pas voter pour Oriane Borja, candidate dans la 4e circonscription de Loire Atlantique. Nous venons de découvrir un texte hallucinant écrit par elle sur un forum de "gauche nationale" (SIC) pro Soral. Le lien est ici: http://www.salutpublic.fr/spip.php?article90#forum97

Cette personne ose se prétendre de tendance monarchiste et vante le "gaucho lepénisme". Un de nos amis de Loire Atlantique nous a également envoyé copie d'une interview qu'elle a donné à "femme actuelle" assez édifiante. Elle y appele le Front National "le parti", elle se défend de racisme en indiquant que son "père a grandi en Afrique" et que son frère est "marié à une sénégalaise" comme si c'était un brevet de morale, et autres joyeusetés. A l'image de Julien Sanchez, militant du FN par "antiracisme et anti homophobie" (SIC), elle est une des réprésentante de la "nouvelle vague" frontiste nocive contre laquelle nous ne pouvons qu'appeler à faire barrage.

Merci à toutes et à tous de vos informations. Continuez...

Dans notre prochain et dernier article (hé oui), nous clarifierons définitivement nos positions pour ces législatives, mais surtout pour l'avenir, à travers l'étude d'une douzaine de personnalités nationalistes.

Anonyme a dit…

Que vous souteniez Vassieux qui est un onbsédé de la lutte contre tout ce qui n'est pas lepéniste est une erreur... Mais bon...

je n'oublie pas non plus que Vassieux avait insulté les Bompard dans Libération.


C'est mon 1er vrai désaccord...

Anonyme a dit…

Soutenir Vassieux, quand on sait qu'il passe son temps à cracher sur d'autenthiques patriotes comme Tudury, Baeckroot, Bompard est hallucinant.
Personnage toujours prêt à lécher l'arrière train de Marine, Dieudo et Soral, et dont l'interêt politique se limite simplement à son portefeuille, ce vassieux est réellement un triste personnage qui ne mérite pas qu'on le soutienne.

solange a dit…

Tant que les gaucho-lepénistes et autres auto-démolisseurs du mvt national ne seront pas mis hors d'état de nuire ; tant que l'alliance patriotique ne nous aura pas tous réunis, vous DEVEZ maintenir ce site, c'est VITAL pour l'amitié française. Vous n'avez pas le droit d'arrêter maintenant après le travail accompli et devant le travail à accomplir.

Vivent la France et l'Alliance patriotique !

Anonyme a dit…

Nous n'avons pas du tout la même appréciation du "militantisme" de JVassieu.

Il ne suffit pas d'aller en boite avec Marine le pen pour être un militant natio, ou d'insulter les gens qui vous donne de l'eau pour la colle en racontant que vous êtes militants ps!

Ce monsieur est clairement pro soral et n'a pas hésité a mettre sur son forum des photos de lui et du dit gaucho et a applaudi des deux mains les mblambla dieudonneries.

C'est un servile de la famille le pen qui a tout accepté de ce qui s'est fait lors de la campagne des présidentielles, du discours de Valmy au discours d'Argenteuil, de la veuve poignet au discours pro homo et qui pratique l'insulte et la menace à l'encontre de tous ceux qui, comme lui, ne considèrent pas le pen comme un Dieu.

Si il y avait un club des lepenolatre, il en serait le président!

Il suffit de lire ses interventions sur son forum pour comprendre que le cas est pathologique.

Je ne comprends pas du tout ce changement d'autant que j'imagine que depuis la création de ce site il n'a pas dû résister à vous envoyer quelques mails à sa façon.

Vraiment, je ne comprends pas.

Anonyme a dit…

Il a même été jusqu'a l'interdiction de parer de ce site sur son forum, et le peu d'intervention faites à votre sujet ne sont que du vomit!

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Nous n'allons pas passer plus de temps que cela sur le cas de Jacques Vassieux. La guéguerre pour la guéguerre non merci, il faut savoir rester sérieux et ne pratiquer la Loi du Talion (ou Code d'Hammourabi) que dans des cas dramatiques.

Si vous avez des faits précis et des documents, merci de nous les envoyer par email. Mais il ne faut pas oublier que le PNR n'a mis aucun candidat face à M Vassieux et qu'il a le soutien de l'Alliance Patriotique - MNR, de Bernard Antony et d'autres. Face à lui ne restent que le MPF (allié de l'UMP) et la Ligue Savoisienne (qui a soutenu Allenbach). Il faut savoir tirer les conséquences d'une situation donnée, c'est du moins ce qui nous semble le plus juste. Nous avons bien réfléchi, et ce n'est pas parce que quelqu'un a une "grande gueule", qu'il déborde souvent, qu'il a été vu avec tel ou telle, qu'il affiche tel ou tel portrait ou qu'il a fait une vidéo plus ou moins bidon pour tenter de réparer les dérapages de tel secrétaire général, qu'il faut se fermer définitivement à lui. Une telle attitude ne serait ni sérieuse, ni crédible, ni politique, ni unioniste. Cela ne remet aucunement en cause nos convictions et analyses, c'est juste une position logique et ponctuelle par rapport à un instantanné de la situation électorale présente. Cela ne présage et ne garanti rien par rapport à l'avenir, mais nous pensons qu'il faut se garder le plus possible de la politique du pire qui est la pire des politiques.

On peut ne pas partager notre sentiment, cependant, nous préférons prévenir que si nous voulons l'Union de tous, chacun devra faire des efforts, c'est évident.

Nous pensons que chez nous, dans notre famille de pensée, rien n'est vraiment grave ni rédhibitoire. Nous avons certes des divergences, parfois profondes, mais tout le monde devra y mettre du sien à l'avenir. Le danger le plus mortel serait de replonger dans les divisions quasi guerrières des années 50, 60, 70.

Nous pensons que l'union peut se faire, même avec un Soral, pour peu EVIDEMMENT que chacun y mette du sien. Alors il est vrai, (et nous l'avons tous constaté), que ce dernier a versé "le premier sang" en insultant Bernard Antony, les régionalistes, les identitaires et les autres nationalistes qui ne pensent pas comme lui. Cela a clairement crée un grand trouble (pour le moins), car, comme il était nouveau dans notre mouvance, ses délires ont été considéré comme des insultes gratuites, ce qui est tout à fait normal. Il est évident que c'est à lui d'abord à faire le premier pas, puisqu'il a osé commencer à invectiver. Mais nous ne devons pas lui fermer la porte ad vitam, car nous aurons besoin de toutes les forces et de toutes les intelligences à l'avenir.

Cela ne nous coûte pas grand chose de faire le premier pas, sans rien renier évidemment de nos convictions et certitudes, puis d'attendre si les autres en font de même, afin que l'union nationale soit assurée dans l'avenir. De toute façon, les choses vont se décanter très, très vite après les législatives. Qu'il y ait un grand rassemblement national de toutes et tous, ou que le Mouvement National soit scindé en trois organisations (+ leurs annexes), avec, par exemple, le Front National, l'Alliance Patriotique autour du MNR et un Pôle National Identitaire regroupant les amis de Bernard Antony, les identitaires, les régionalistes et ceux que le jacobinisme rebute ; de toute façon il faudra bien trouvé un moyen de s'entendre et de s'unir sur l'essentiel. Cela commence par le respect de chacun.

Par contre, il est tout aussi évident qu'après les législatives, ceux qui continueront à pratiquer l'invective, l'insulte, le sectarisme et qui ne feront aucun effort, devront en accepter toutes les conséquences. Si des séparations surviennent à cause de cela bientôt, elles seront définitives et, pour le coup, seront entièrement légitimes. Prôner l'union et faire le premier pas oui, tolérer plus avant l'intolérable non, jamais!

Concernant M Julien Sanchez, notre ami visiteur n'a pas compris le propos. Nous n'avons effectivement rien à faire de savoir s'il est homo ou non, il y a déjà eu des précédents. Le point le plus grave n'est pas là du tout. Il est ici:

http://www.deputedemain.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=24&Itemid=83

Vous y constaterez que M Sanchez fait du combat contre le racisme et l'homophobie sa première priorité, puisqu'il le met en première position dans sa rubrique "un homme de conviction".

Vous y constaterez d'autres énormités, comme de parler de la normalité de la "bisexualité" (!!!) ou comme d'oser mettre en avant le fait que la sexualité relève du privé. C'est vrai M Sanchez, c'est vrai depuis l'empire romain et son droit séparant la sphère publique de la sphère privée. Alors, UN, pourquoi en parlez vous, en mettant ce "combat" en avant ? Et, DEUX, pourquoi l'explicitez vous par ce genre de propos ?

"Si je marche par coups de cœur en amitié, je comprends tout à fait que l’on puisse marcher par coups de cœur en amour et donc être bi ou homo. (Et le modèle de civilisation ???)

Aujourd’hui, tout le monde connaît au moins un homo ou une lesbienne… (le rapport avec la politique ???)

Et je crois que nous avons déjà assez d’ennuis en France (impôts, chômage, etc.) pouvant amener les gens à déprimer et à être mal dans leur peau pour en plus priver les gens de leurs libertés individuelles… (qui a dit ça ??????? Incroyable, on dirait un discours LCR!!!)

La sexualité, l’amour, ressortent du domaine privé. Par conséquent, voilà, chacun fait ce qu’il veut de son… corps, du moment qu’il n’embête pas les autres avec ça !
(En parfait accord avec l'extrême gauche tout ça!!!)

Et puis c’est si rare de trouver l’amour et d’être épanoui sexuellement que je ne vois pas de quel droit j’empêcherais quelqu’un de l’être avec qui il veut.
(qui a dit ça encore une fois ???)

C’est ma conception, comme celle de beaucoup de gens au FN, à commencer par Jean-Marie LE PEN lui-même qui est très ouvert sur ce point. (ouvert à quoi, on aimerait savoir ???)".

Le problème avec M Sanchez est là et nulle part ailleurs. Alors merci de ne pas nous faire dire ce que nous n'avons évidemment pas dit, et merci aussi de ne pas faire semblant de ne pas voir la réalité et le très grave problème que cette réalité fait peser sur nos valeurs.

NB: Merci de vos courriels avec documents et archives. Nous savions déjà que Jacques Vassieux avait osé insulter tous ceux n'étant pas d'accord avec lui, y compris des "historiques" fidèles à Jean Pierre Stirbois comme Christian Baeckeroot ou Jacques Bompard. C'est effectivement folie totale que de se compromettre ainsi en osant insulter, (allant jusqu'à les traiter de "parasites, bon débarras" SIC!!!), des militants exemplaires en activité depuis les années 70. Ces outrances sont proprement scandaleuses, innacceptables et déshonnorent leur auteur. C'est d'autant plus scandaleux que les personnes insultées ont amené le FN vers les succès, alors que les autres l'ont réduit à 10%! Alors, oser affirmer que "certains parasites veulent rester dans l'opposition", ça peut (et ça doit) se retourner très justement contre son auteur dans un légitime effet boomerang!

Maintenant, notre position est claire: Attendons l'après législatives, faisons le premier pas, et constatons s'il est fait de même "en face" et par tous.
Nous l'avons dit et nous le maintenons, même si nous n'y croyons plus guère, il faut tout faire pour l'union.

Si ce genre de comportement perdurait après les législatives, nous l'avons déjà dit, la séparation serait alors définitive et les auteurs, quels qu'ils soient, seraient alors considérés comme des ennemis, au même titre que ceux du système en place. Notre maître mot est tempérance jusqu'au moment clé et savoir raison gardée, mais après, plus question de tolérer l'intolérable !

Vous comprendrez mieux à la lecture du prochain et dernier article.

Dernier point concernant Oriane Borja.

C'est désespérant. Voilà ce qu'elle affirme sur l'analyse Soralienne du résultat de la présidentielle:

" Truculent, sain, à consommer sans modération!" SIC !

Pour mémoire, voici ce que nous écrivions à propos de cette analyse il y a quelques temps.

"Notre analyse vaut ce qu'elle vaut, mais elle n'est pas pire, vous en conviendrez aisément, que celle assez croustillante (et hors normes) de M Soral, pour qui, avec Sarkozy, c'est le retour du phallus (en minuscule) en opposition revancharde à la « vagino Démocratie » socialiste (SIC), avec au milieu le « PD » (Parti démocrate) de Bayrou (et Sanchez n'a rien dit!), et, au final, le vrai phallus Le Pen en vainqueur dans cinq ans, (si pas "d'Impeachment"), quand les français en auront ras le bol du faux. Là, vraiment, chapeau bas l’artiste, c’est du grand art, toutes nos félicitations. Préparez vos préservatifs, pardon vos mouchoirs. C’est sur, ces gens vous mènent tout droit à la victoire … dans le très difficile combat contre une flutte de champagne rosé."

Mais Mme Borja, elle, trouve le propos "Truculent, sain, (et) à consommer sans modération!". ( http://www.dailymotion.com/comments/orianeborja )

Au fou l'agent !

Ce sera sans nous !

solange a dit…

Suite à votre commentaire, vous dîtes qu'il pourrait 3 pôles (dont le FN) : mais pourquoi l'alliance patriotique de Mégret et le pôle national identitaire de Antony se s'unissent-ils pas ?

Pourquoi (bien se soutenant l'un l'autre), Pourquoi Antony et Mégret ne se réunissent-ils pas ? Je ne vois vraiment pas où est l'obstacle ! alors ...

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Pour Solange,

Ce ne sont qu'hypothèses !

Rien n'est assuré, rien, pas même les noms des organisations. Le futur n'est pas écrit. Nous espérons en l'union de tous, voire de tous sauf le FN canal actuel, si ce dernier continue sur la voie de l'invective et du sectarisme. Mais, encopre une fois, rien n'est garanti.

En attendant, soutenons l'Alliance Patriotique autour du MNR, et soutenons tout ce qui peut la renforcer. Après les législatives, nous sommes persuadés que des initiatives seront lancées en fonction des résultats. Plus le score de l'Alliance Patriotique sera fort, plus l'avenir sera préservé. A l'inverse, il serait étonnant, même à 7% (et encore s'il y arrive, ce qui semble très improbable), que le FN poursuive le chemin tracé par JMLP vers le congrès de novembre et trois ans de plus avec lui à la tête du FN.
C'était encore un effet d'annonce qui ne résistera pas à la réalité électorale.

Agissons et attendons et ne faisons surtout pas l'inverse.

Monique a dit…

Je viens d'écouter Marine Le Pen sur France Inter (lien http://www.radiofrance-podcast.net/podcast/10239-29.05.2007-ITEMA_20072499-0.mp3)

Je suis sidérée. La même rengaine tout le temps. On a gagné, c'est une défaite apparente au plan arythmétique mais une immense et grande victoire idéologique!!!

Moi qui avait toujours cru qu'on avait rien à voir avec ces individus de la droite courbe.

Vous parlez d'effort de part et d'autre, mais elle, est-ce qu'elle en a fai un seul ? NON ! Elle a raison en tout, sur tout, grande stratège, grande politique, ceux qui ne sont pas d'accord sont des imbéciles et des extrémistes. C'est bon quoi, moi j'en ai soupé complet je vous le dis.

Alors, on verra comment ça se passe après ces législatives et avant les municipales, mais j'ai quand même peu d'espoir pour une grande réconciliation de tout le monde sous forme d'embrassade généralisée.

En toute franchise, je suis prête à bien des efforts, à bien des compromis intelligents, mais si je ne suis pas la seule dans ce cas. S'il faut venir dans un grand rassemblement pour se la fermer, voire pire pour être insultée par des fous furieux, là peu de monde sera d'accord.

Pluton a dit…

Pour "collectif sauvons notre ideal" ...

P. Vial avait proposé le Front Charles Martel comme fer de lance de l'alliance patriotique.
Mais un groupe "Charles Martel" aurait par le passé exercé des actions violentes.

Que pensez-vous du Front Jeanne D'Arc comme intitulé de l'alliance patriotique ?

En plus il y a une dimension Christique.

Korentin a dit…

Soutenir Vasseux???

Mais c'est soutenir Marine et son école de la défaite électorale!

La preuve, comme sa maîtresse il ne sait que faire diminuer ses propres scores:

en 97 ce monsieur a fait 14%
en 2002 il fait à peine 11%!
Et combien en 2007!?


Et tout cela grâce à l'attitude prétentieuse que tout le monde lui connaît !

Je veux bien faire du soutient à l'échec scolaire, mais pas celle de l'école de Marine! (même si effectivement le pauvre homme en a bien besoin)

Soutenir les lieutenants marinistes, c'est soutenir le front dans ce qu'il a de plus décadent et de plus soumis à la famille le pen.

Il y a pour moi contradiction entre vouloir faire l'union des Natios (des vrais) et l'union avec ceux qui ont participé activement à la déliquescence du front non? Car lui, à la différence de certains, ne s’est pas simplement contenté d’attendre en serrant les dents dans l’espoir d’un renouveau, mais il a prit une part active dans le soutient de la nouvelle politique frontiste, politique que le front va payer de sa vie !

Je suis surpris, pour ne pas dire peiné par cette décision.

Errare humanum est?

Gaétan a dit…

Je te comprends Korentin, mais si je comprends également le pragmatisme et le réalisme politique dans l'envie d'union.

Je partage ton analyse du moins ta position à 100%. Et les insultes à Bompard sont la honte de ceux qui les ont proféré. Je pense même que la plupart émanaient d'une seule personne. Mais, que dirais tu si demain, l'union se faisait, chacun y mettant du sien. Oui, si après les législatives, tout le monde y met de la bonne volonté pour se rassembler ?

Il faudra bien que les Bompard acceptent les Marine et vice versa. D'ailleurs, si l'union était possible, avec au sommet des exemples hautement symboliques, aller contre serait criminel.

Tu crois vraiment, cher Korentin, que les français vont supporter encore longtemps de nous voir nous quereller de la sorte.

On verra bien comment ça se passe après, mais en attendant, bonne chance à Bompard ton ami. Ah si jamais il était élu...........

picard a dit…

Je vais en revenir à la liste noire publiée par ce blog, qu'est-il reproché à Michel Guiniot et Thomas Joly dans l'Oise ?
Comment ces deux nationalistes peuvent-ils être taxés d'être à la solde de la tendance Marine ? Où avez-vous pêcher vos renseignements ?
Qu'ils soient légalistes et fidèles à Le Pen d'accord, mais de là à en faire des ennemis de la cause nationale c'est n'importe quoi ! C'est en tout cas mal les connaître.
Michel Guiniot a fait de la fédération de l'Oise l'une des plus dynamiques de France et Thomas Joly qui a fait ses armes au FNJ est assez connu pour son franc-parler et sa radicalité.

Vraiment je ne comprends pas...

Je rappelle encore une fois que le MNR n'a pas mis de candidat contre eux, y'a bien une raison non ?

Korentin a dit…

A gaétan et à tous,

Il me semble que nous venons d'avoir un aperçu de ce que valait l'union proposé par les le pen et les lepenolatres:

Insultes, mépris, trahisons (et depuis combien de temps...!?)même Saint Thomas n'aurait pas besoin de voir plus pour non pas "simplement" croire, mais savoir.

Des candidats parachutés pour faire perdre faute d'arriver à gagner.

Vassieux a diffamé madame Bompard racontant qu'elle ne reversait pas au FN alors que le front a toutes les preuves de ce mensonge, et le système a accordé la nullité à vassieux!

Le front a fait parachuté une femme pour essayer de faire perdre Bompard à la législative(comme en son temps le MNR) une femme qui ne votera même pas pour sa propre candidature puisqu'elle réside sur une autre circonscription et qui en est fière en plus puisqu’elle se vante sur le forum de Vassieux qu’elle est bien « loin d’Orange et de ce panier de crabes que sont Bompard et fils » (n’est ce pas maguelone ?), une femme qui espère récolter le fruit de plus de trente ans de travail et de souffrances de la famille Bompard et qui n’ose même pas se présenter sous son nom marital, une femme qui arrêtera la politique aussi soudainement qu'elle l'a commencée, une soi disant catho tra qui fait route avec des pervers et des malades mentaux satellites de l'UMP juste parce que ce sont des anti Bompard primaires et qui a pour seul "militant" un repris de justice qui a crevé les pneu de la voiture d’un fils Bompard, qui est venu chez lui le menacer de mort après avoir défoncé sa porte d’entrée, un voleur dont la famille adoptive, comme sa propre famille refuse de voir, un "militant" qui a tapé sur deux MILITANTES et qui leurs dit des obscénités ignobles quand il les croisent, un malade qui raconte que le pen est son père (tout comme notre cher ami v)!!!

Qui est à l'origine de l'éclatement de la famille nationale?

Qui vire des fidèles de la cause pour les remplacer par des apparatchiks à la solde de le pen et de l'argent, des bobos pro immigration, pro homo?

Le front parti national populiste qui organise des croisières sur la volga à 25000 fr, des soirées "rainbow flag" (emblème des homos) au paquebot et qui fait commander en chine 1 million de capotes bleu blanc rouge pour donner avec le champagne "veuve poignet"

L'amoralité des le pen est plus que consommée, sa fille qui se saoule chez châtillon et ensuite insulte les policiers!

C'est cela l'ordre nouveau, mais c'est celui des banlieux!

Il n'y en a que pour l'argent, les soirées jet set, et le sexe!

Qui a cassé les fédérations une par une pour y nommer des traîtres récidivistes se faisant élire au front pour partir au RPR ou à l'UDF rémy françois, stéphane durbec...)

Qui nous a fait perdre toute nos mairies par jalousie personnelle (peyrat à nice, simonpierri à marignane aujourd'hui UDF, Bompard à Orange aujourd'hui MPF, vitrolles, toulon)

La force du Fn était justement de faire l'union (grâce au travail de Stirbois pour l'essentiel)et c'est le culte organisé de la personnalité de le pen et des lepenolatres qui est cause de cet état d'éclatement.

A cause de qui l'électorat front à préféré voté Sarko?

Pensez vous que ceux qui sont à l'origine du désastre organisé seront ceux par qui viendra le salut de la droite nationale?

Où est le repentir nécessaire au pardon des fautes!?

Vouloir l'union oui et encore une fois oui, mais pas à n'importe quel prix et pas avec n'importe qui !

Il y a un dicton, qui énonce qu’on ne mange pas avec le diable, même avec une longue cuillère, et bien je ne mangerai pas à la table de ceux qui portent en eux toutes les responsabilités de l’éclatement de la famille national et qui n’en n’ont aucune honte ou qui, pour les « meilleurs » d’entre eux n’en sont même pas conscients !

L’union oui, plus que jamais d’ailleurs puisque jamais nous n’avons été aussi éclatés,et donc jamais nos idées n’en ont eu aussi besoin, mais certainement pas à n’importe quel prix !

Vincent a dit…

Le culot c'est ça !
Et pourtant je suis certain que des adorateurs du gourou du mandarome vont le croire...

http://www.dailymotion.com/video/x22r3r_le-pen-menteur-rtl-240507

Pierre a dit…

Etant picard, je peux dire que dans l'épisode des signatures, Michel Guiniot a été en première ligne pour minorer l'apport de Mégret et il a participé au sabotage de l'union. Quant à Thomas Joly, qu'il respecte un peu plus les langues régionales, par exemple, et qu'il soit plus unioniste.
Savent-ils vraiment ce qu'ils font ?
Ne pas avoir de candidats MNR contre soi, c'est pas une preuve ou un certificat de nationalisme ou d'unionisme.
Ceci dit, il est vrai que ce ne sont pas les pires.
Mais bon, quel ridicule ce reportage TV ou guiniot vante les mérites de la nouvelle ligne du FN et quel beau résultat.
Je voterai peut être pour lui par respect pour son engagement, mais à l'avenir qu'il soit plus prudent.
Pierre

Rémy92 a dit…

Je connais bien Vassieux et je peux confirmer qu'il est un sectateur de la furie anti-nationale. Par calcul stupide ou par cinglerie ? Je ne sais. Mais le résultat est le même. A ce compte là je ne vois pas bien pourquoi on doit être plus clément avec Vassieux qu'avec Touzé. Mais je pense comme le collectif que ce cas ne mérite pas de long débats. De même pour Guiniot et Thomas Joly. Cela vaut-il la peine de mesurer leur degré d'implication dans la folie antinationale de la secte de Marine ?
Tout ceci montre bien que la position du collectif comme d'Antony d'ailleurs est intenable. Il ne faut pas chosir tel ou tel par ce qu'il est bon ou tolérable et jeter l'anathème sur d'autres, soit-disant traitres avérés à la cause.
Moi je dis : "Tuez les tous, Dieu reconnaitra les Siens". Il n'y plus au Front ex-national que des félons à la cause, des lâches ou des crétins. Certains réussissant bien sûr l'exploit d'être les 3 à la fois. Il ne faut pas aider ce parti en état de décomposition en se disant "on verra après les législatives". NON ! Il faut se débarasser de ce parti au plus vite pour reconstruire autre chose. Si le F.exN se maintient ou garde sa capacité de nuire dans notre camp, nous ne pourrons rien reconstruire. DONC pas de discussion sur tel ou tel : PAS UNE VOIX POUR LES CANDIDATS DU FRONT EX-NATIONAL !

franc-sparte a dit…

Le Bompardisme est une des formes dégénérées du Lepenisme ! (Avec le Villierisme, le Langisme, le Megretisme, Le Gollnischisme ...)

Je suis stupéfait que des militants qui par des réflexes sains rejettent le FN tel qu'il est devenu, Marine et ses oeuvres, et toute la clique de dégénérés qui l'entourent, apportent leur soutien à cette andouille de Bompard ! C'est un peu comme plonger sous l'eau pour éviter que la pluie ne vous mouille !
(Voir à la fin le haut d'arme de Bompard qui le prive à jamais de tout rôle politique)

Enfin tout le monde ici appelle à "L'union" comme si c'était la panacée. Mais l'Union de qui grands Dieux ?

De gens qui ne cessent de s'exclure les uns les autres et de se battre comme des romanichels pour une poignée de pourcentages électoraux ??? Fumisterie !

Le rassemblement du peuple se fera certes, mais certainement pas avec des Megret des Bompard, des Lang des Gollnisch, des Villiers, des Robert, qui TOUS sont dans le marigot depuis des décennies, pour des résultats désastreux !

Certes Lepen a échoué en totalité, mais tous les autres aussi je vous signale.

MNR 9 ans d'existence, bilan nul, Villiers en politique depuis 20 ans, bilan zéro ....Robert est là depuis des années, pour quels résultats ... et tous les autres sont à la même enseigne.

J'en suis même à me demander aujourd'hui, si le Chef Nationaliste qui va arriver bientôt (ça j'en suis absolument certain) ne devra pas fonder son grand combat de survie CONTRE la faune excécrable des dirigeants nationalistes, AVEC le concours des Français de la France profonde et des derniers militants d'estreme droite restés purs et durs.

Pour sauver la France il va d'abord falloir se débarrasser de tous ces chefaillons incapables !

Le petit rappel que les adorateurs de Saint-Jacques-d'Orange ne supportent pas mais qui est tellement significatif que je ne m'en lasserai pas !

Donc :

Ne JAMAIS oublier que quand Bompard était au FN et mieux membre du BP du FN il a commis l'IGNOMINIE qu'à ma connaissance aucun homme politique en France de l'extreme-droite à l'extreme-gauche - n'a jamais commise :

Porter plainte contre des militants de son propre parti car ceux ci avaient faits ce que font tous les miilitants depuis toujours, coller quelques bouts de papier sur des murs !!!!!!!!!!

Alors que premierement le FN était le parti contre lequel la repression judiciaire était la plus féroce et qu'il n'avait pas besoin qu'un Collabo du régime vienne en rajouter et que deuxiemement si vraiment sa suffisance Jacques d'Orange ne supportait pas de voir sa chere ville défigurée il n'avait qu'à emmener les coupables enlever les papiers à coups de pompes dans l'arriere train !

Ce seul fait méritait à lui seul l'exclusion, sous les huées, de Bompard !

Puis Bompard a été au MPF. Le MPF a fait voter pour Sarkozy, Bompard est donc de facto un suppôt de l'UMP.

Cessez donc d'accorder votre soutien à ce minus de la politique et cherchez pour vous conduire un militant qui a de l'Honneur et de la Volonté !

Anonyme a dit…

Bien, voila où nous en sommes avec la politique de "terre brulée" de Marine et cie...
Comment a-t'on pu en arriver la ? J'ai quitté le FN en 2003 pressentant les dérives qui allaint venir et je dois dire que j'ai été comblé plus qu'il n'en fallait !!!
Moi je me pose une question. Où sont passés Carl Lang et Bruno Gollnisch pour réagir fermement à tout ce délire ? J'espere simplement qu'ils attendent la déculottée annoncée du 10 juin pour se manifester.
Apres il faudra tout reconstruire et n'exclure aucun mouvement identitaire y compris les régionalistes. Le Pen s'est foutu de nos gueules avec sa fille et sa clique de tarés. Le Soral avec le Dieudonné franchement c'était du délire !!!!!

Anonyme a dit…

Ne vous faites aucune illusion sur le sieur Guiniot qui n'est qu'un "alimentaire", un parasite de la cause nationale. il irai telle la girouette dans le sens du vent, si c'est Marine qui l'emporte au FN il sera de son coté ou l'inverse aussi. Il s'est demené pour récolter les signatures pour Le Pen uniquement pour sauver sa place de permanent à Saint Cloud, qu'il risque pourtant de perdre avec la claque des législatives...

Anonyme a dit…

Le FN sondé à 4%. La dégringolade se confirme. (dernier sondage Ipsos/Dell)

Jean Roger a dit…

Franc Sparte,

J'apprécie tes commentaires, mais je ne peux pas te laisser insulter Bompard sans réagir.

Comment insulter et banir un homme tel que lui pour une seule faute dans sa vie ?

Et encore il ne l'a commise que par la faute de la haine que le pen lui a voué. Ne pas oublier que si Bompard et MF Stirbois ont été exclu, c'est pour avoir défendu, au sein du FN, la ligne NATIONALISTE, et qu'Antony a été exclu plus tard en catimini pour les avoir soutenu.

Alors cher Franc Sparte, il faut savoir pardonner à Bompard une pécadille et reconnaitre qu'il est un authentique nationaliste.

C'est un mec bien qui a commis une connerie, et, par rapport à d'autres qui ne savent faire que ça (des conneries), son parcours est sans tache.

Je suis sur qu'il regrette, comme je suis sur que tu regrette de dire de lui "minus de la politique" et que tes mots ont dépassé ta pensée.

Je me moque pour ma part des cas vassieux et autre second couteau.

Après les législatives on verra bien ce qui se passe, mais avant, tout ce que je souhaite, c'est un bon score des identitaires (même si c'est pas le but premier), un bon score (pour la thune) des candidats MNR, un bon score des natios encore au MPF (plus pour longtemps) ou encore au FN (il y en a encore). Pour le reste, j'aimerais bien que Marine Le Pen et Aliot soient éliminés dès le premier tour pour le fun et qu'ils payent leur comportement. Les autres ? Ils sont inconnus je m'en tape le coquillard complet.

A+

Korentin a dit…

Franc sparte,

Comme je l'ai déjà dit Bompard n'a jamais porté plainte contre des militants du front pour avoir collé des affiches car c'est tout simplement impossible.

Il est légal de coller des affiches et il n'y a aucun moyen de porter plainte contre ce qui est légal.


Quand au militant dont tu parles, c'est un malade mentale qui s'était fait exclure à cause de son casier judiciaire plus que chargé et qui n'a retrouvé sa place au front que parce qu'il n'y a plus de militants en vaucluse!

Je te laisse relire mon dernier message qui relate ses derniers hauts faits de militantisme (crevaison de pneu, violence sur des militantes, menaces de mort...)


Enfin, il n'y a pas de Bompardisme, Bompard contrairement à d'autres n'a jamais voulut être calife à la place du calife, et n'a pas attendu non plus, tel un vautour, la mort du père pour récupérer quelques miettes!

Au contraire, à plus de 60 ans il est reparti à zéro chez Villiers, tracts et affiches à la main, au milieu de ses militants (je serais curieux de savoir quel le pen, megret, ou quel autre en fait autant!)

Ta jalousie ou ta haine t'aveugle sans doute ou alors tout simplement tu es mal informé.

Korentin a dit…

PS:On ne va pas dans un parti qui fait 2% quand on pratique le culte de la personnalité et de l'égo.

franc-sparte a dit…

A Jean-Roger et à tous les camarades,

Tu seras peut-être surpris JR mais je suis assez d'accord avec toi.

J'ai toujours dit que Bompard avait sa place dans le grand combat qui s'annonce, j'ai seulement dit que je le voyais mal en chef que je suivrais. En militant, pas en chef.

Ce qui me peine et me fait serrer les poings et écrire des choses dures et inutiles je l'admets, c'est que vous êtes prets à recommencer les mêmes erreurs juste en changeant un cheval fourbu par d'autres chevaux tout aussi fourbus dans une course toujours autant truquée que vous ne gagnerez jamais. Tant de peine dépensée, et au bout tant de peine ressentie...

On ne s'en sortira pas ainsi. Et nous n'avons hélas plus beaucoup de temps.

Donc, esprit offensif, plutôt que critiques stériles. J'arrête toute attaque personnelle contre quelque chefaillon que ce soit. Jean-Roger, tu m'as convaincu.

Je ne parlerai plus de l'affaire Bompard, ni des échecs de nos chefs, c'est même la dernière fois que je les évoque là maintenant dans cette phrase.

De toutes façons les choses deviendront claires d'elles mêmes le moment voulu et nous rirons de nos divisions de ce jour.

Tous les combats de nos ancêtres des siècles passés, ont été faits par des guerriers qui ne passaient pas leur temps à se faire des mamours, ils avaient entre eux de solides rancunes, des haines vivaces, mais au combat ils étaient unis et tranchaient en deux les mêmes envahisseurs.

C'est tout le mal que je nous souhaite, que le bouillonnement de notre sang soit digne du leur.

Tu souhaites de bons scores aux identitaires aux législatives. Moi aussi mais juste pour que tu connaisses un moment de joie car au fond je sais que ce sera inutile.

Moi je souhaite, j'espère des centaines de milliers de militants bien organisés, qui tiendront la rue et quelqu'un qui les rassemble.

Pour une fois la leçon vient de nos pires ennemis :

"Notre avenir n'est pas au fond des urnes. Les bulletins de vote ne sont que des chiffons de papier, notre avenir est entre nos mains. On n'a jamais rien obtenu par les élections, mais seulement par les luttes"

Arlette Laguiller, hier.

Seront nous plus mollassons que les trotskards ? Si oui alors nous méritons notre sort.

Mais comme je sais que non, alors :

Courage et confiance

Anonyme a dit…

Salut du Vaucluse !

Un mot quand même sur cette affaire d'affiches du FN contre lesquelles Bompard aurait porté plainte ! Il faut quand même stopper ce genre de délire auquel National Hebdo et Rivarol ont donné corps pour complaire à Le Pen.

Bompard a porté plainte en tant que maire d'une ville contre un mouvement, le FN, qui collait ses affiches non pas en "sauvage", on a tous fait ça, mais sur les murs de batiments municipaux ! Le salopard qui collait en avait même mis sur des murs de villas ou d'immeubles !!! Bompard n'a porté plainte que sur ce qui concernait la ville. Il n'a pas porté plainte quand le FN avait collé sur des boites de nuit, par exemple, en "sauvage".
C'est le FN qui a fait moussé cette affaire dans le but évident de montrer du doigt le "félon".

Par ailleurs, Bompard n'a jamais voulu être "le" chef. Il est partisan plutot d'une aristocratie militante. le culte du Duce, on voit où ça mène...

Mais, prenez le dans le sens que vous voulez, Bompard est le seul type qui ait vraiment réussi sur le terrain et qui dure encore. Il sera réélu maire les doigts dans le nez.

Dernière info, demain c'est son banquet de campagne. Il y aura 600 personnes à 15 euros la place, toutes de la circonscription. On aurait 100 Bompard en France, l'affaire serait pliée. Alors, de deux choses l'une, ou bien Bompard, en effet, n'est pas un type qui sort de l'ordinaire mais alors où sont les 99 autres ???? Ou alors, Bompard sort du lot et, sans être le Duce, il a toute sa place à la tête du renouveau national, largement plus que des mecs comme Touzé, Aliot ou la Mémère.

Robert a dit…

Personnellement je ne vois aucun intérêt à discuter du cas Bompard. C'est un mec bien, qui fait son boulot, qui a toujours été un grand nationaliste, mais qui ne se prend pas pour le grand mamouchi ni le super gourou.

Entièrement en accord avec la personne qui affirme qu'avec 100 Bompard, ce serait plié.

Mais qu'est ce que c'est que toute cette haine de certains nationaux fanatiques du chateau de saint cloud envers des militants exemplaires. Comparez un peu avec d'autres cas svp. Et surtout comparez avec le bilan du chef suprême deux minutes.

Autre exemple, voila que Marine Le Pen vient de déclarer sur "France Info" qu'il était anormal que certains ne travaillent pas le lundi de Pentecôte, car cela empêchait, par exemple certaines femmes de mettre leurs enfants à la crêche pour aller travailler et donc qu'elle ne travaillait pas. Elle a dit qu'elle était pour ce jour de solidarité avec le anciens (POURQUOI PAS UN AUTRE JOUR ?????????), à la condition, écoutez bien, que ce soit pour TOUT LE MONDE !!! Avec elle, c'est vraiment la dictature anti française, car anti catholique. Pas un seul mot de sa part sur le caractère religieux de ce jour saint !!! En clair, c'est la position exacte du système en place, surtout de la gauche.

Elle a aussi déclaré sur la déroute du 22 avril: "On ne vas pas encore en faire toute une histoire pendant des mois" !!!

Elle a déclaré qu'elle avait été considéré comme un putching bull, un bouc émissaire, un baudet (harot sur la baudet qu'elle a dit SICC), uniquement par "quelques individus qui réglaient là des comptes personnels", (rappelons qu'il s'agit quand même de Carl Lang, Bruno Gollnisch (OUI même s'il s'en défend aujourd'hui il a bien critiqué la "dédiabolisation"), Jean Claude Martinez (très sévèrement), les époux Baeckeroot et une vingtaine de cadres importants, rien que pour le sul FN, car en dehors du FN ce fut une volée de bois vert largement méritée). Elle a aussi déclaré qu'elle n'offrirait aucun autre discours aux militants du FN et qu'elle était en accord sur tout avec son père sur Sarkozy (hold up idéologique, grand charme et compagnie), et surtout, elle a déclaré que TOUTE LA BASE DU FN LA SOUTENAIT ET ETAIT EN ACCORD AVEC ELLE ET TOUTES SES ANALYSES !!!!!!!!
(ce sur tout, campagne, sarko, stratégie, bilan, etc, ajoutant même que tous les militants sérieux du FN savaient qu'elle (et son père) avaient raison)

Sur la succession, elle a dit qu'il était normal que son père se représente pour garder la tête du FN encore trois ans, parce qu'il devait choisir lui même son successeur, et qu'il devait prendre son temps.

Le pire du pire, écoutez bien, c'est qu'elle a encore une fois osé affirmer que "les individus" qui la critiquaient étaient ceux qui "POUSSAIENT A UNE RADICALISATION DU FN" OUI VOUS AVEZ BIEN LU ! Alors, si on ose vouloir en revenir aux fondamentaux qui ont fait nos succès, dorénavant, c'est une radicalisation. Si on est contre le gaucho lepénisme, c'est de la radicalisation, pire, si on ose critiquer sa majesté marine, c'est de la radicalisation. Du Procès en sorcellerie, du stalinisme le plus pur !!!!!!!!!! Je suis bien placé pour savoir que jamais personne n'a demandé une radicalisation du Front. Pourquoi des militants ayant tout donné pendant plus de 30 ans demanderaient une quelconque radicalisation ???????
Elle n'est là que depuis 2003 et elle ne sait que foutre sa merde ! Vous dites que chacun doit faire des efforts, mais non seulement elle n'en fait aucun, strictement aucun, et en plus elle enfonce le clou dès qu'elle le peut !

Qui va oser soutenir ça ? Intenable comme position. ET puis ce qui reste du FN ne sait faire de la pub que pour fifille, aliot, sanchez et compagnie. Plus un seul mot sur Lang et ses amis. Pauvre Front.

Vous parlez d'espoir, mais y en a t-il encore ? Franchement, vous parlez d'entente et de concorde indispensable, même si à terme il y a trois partis dans le mouvement national. Mais vous croyez qu'on pourra pardonner si par malheur Carl Lang est obligé de partir ? On peut pardonner sur des désaccords, mêmes profonds, mais on ne peut jamais pardonner des tombereaux d'injures, les mensonges et la diffamation en guise de politique.

Je suis très très pessimiste.

Patriote44 a dit…

Vous défendez Gollnisch, bien. Mais est-il encore fidèle à son image ? Moi je le vois, je l'écoute, et je ne vois aucune différence avec les tenants de la ligne actuelle. Désolé, mais j'adhère pas du tout. Comme l'a dit quelqu'un ici, à partir du moment ou la moindre petite critique est assimilée à de l'extrémisme déviationiste, comment appeler ça si ce n'est des méthodes dignes d'une secte ? J'admire et je loue votre volonté d'union. Je suis d'accord avec vous sur la necessité d'accorder crédit à l'initiative du MNR. Par contre, je vous donne rendez-vous après les élections et vous constaterez que le grand rassemblement ne sera pas possible. Même si le FN s'écroule, ils auront raison en tout et sur tout! Ceux qui critiquent seront forcément de méchants extrémistes, des fachos qui veulent conduire le front vers la ruine, (quelle ruine si le FN fait 4%?). Il faut être aveugle pour ne pas voir. On peut ne pas aimer le personnage de touzé, j'en suis bien conscient, mais force est de reconnaitre que, même si elle est factice et de circonstance, son analyse du choc du mois est réelle et pleine de bon sens. Il a bien vu que ça allait au mur, mais sa position elle même est intenable, car se dire équidistant de deux tendances, l'actuelle et une "extrémiste" qui n'existe pas, ça le place seul sur ce terrain. Il n'ira pas bien loin, soyez en sur. D'ailleurs, fondamentalement, il est aussi éloigné des idées traditionnelles défendues par certains (Lang, Baeckeroot, Antony, Spieler, Robert, Pichon et d'autres), que de celles des autres, avec qui il partage l'amour de la sacrosainte république (comme Mégret d'ailleurs, vous voyez un peu l'étendu, la profondeur insondable du problème). L'avenir du Front, n'en doutez pas, c'est marine le pen, que son père placera à la tête du FN coûte que coûte. La vieille garde lepéniste suivra comme un seul homme, et je parle bien des lepénistes (Reveau, Holeindre, Le Rachinel and co), pas des ex stirboisiens, comme Lang, Baeckeroot etc. D'autres suivront pour la gamelle, et peut-on leur en vouloir, surtout à ceux qui ont des familles et qui sont fatigués. Le "think tank" du FN sera mis en place par Martinez et Soral, créant une fracture sans précédent. On fera une place "technique" à Gollnisch et ses quelques fidèles. Je vois ça gros comme une maison. Ne rêvez pas, tant que le FN n'aura plus aucune idée à défendre, autre que les deux mamelles de la laïcité et la préférence nationale, on ira pas bien loin. Il est devenu lointain le temps ou on parlait d'idéal, d'idéaux, donnant lieu à pléthore d'idées traditionnelles réactulisées et modernisées. Sans vouloir jouer les vieux cons, à l'époque on parlait de ne jamais renier cet idéal, de toujours être fidèles à nos idées, de toujours voir les problèmes de société à travers le prisme de notre pensée, d'avoir sans cesse une réponse fidèle à nos idées, de ne jamais abandonner le terrain, que c'étaient les militants qui faisaient le mouvement, et autres affirmations qu'on disait valables pour l'éternité et qu'on a abandonné pour je ne sais quelles raisons. Alors je ne sais pas quoi penser, ce que vous voulez défendre, mais je reste d'accord avec Franc Sparte: Un leader viendra qui saura trouver les mots qui nous ramèneront dans le droit chemin. Je ne suis pas mystique, mais simplement réaliste. Sans cet espoir pas d'espérance.
Pour le présent et le futur proche, je vois se profiler un première ligne de fracture: Les identitaires et les vrais nationalistes ne rentrant pas dans le moule vont être méchamment harcellés et opprimés par l'administration Sarkozy. On verra à ce moment là qui les soutient et qui les abandonnent lâchement. A partir de ce moment là, le reste n'aura plus guère d'importance.

Enervééé a dit…

Si Marine a apporté un petit plus au FN sur le plan médiatique, en revanche celle ci a été un vrai boulet pour le FN.

On va faire simple: depuis qu'elle (et ses amis) a des responsabilités au sein du parti, le FN enregistre que des mauvaises performances électorales.

D'abord il y a eu les régionales avec le très mauvais score de Marine (12% contre 16% en 1998 pour le moins médiatique Le Gallou).

En 2004 Marine pensait faire 20% aux élections régionales, elle a finalement fait 12% au premier tour puis 10% au 2ème tour.

Elections européennes 2004 en Ile de France: 8,58% alors qu'elle pensait faire entre 13 et 15%

Présidentielles 2007 elle a en charge toute la stratégie de campagne, inutile de revenir au résultat du 22 avril 2007...

Là Marine va essayé de faire un score dans la 14ème circonscription du 62, naturellement elle n'aura aucun mérite si elle y parvenait vu que c'est Steeve Briois qui a déjà préparé le terrain depuis 1995.

Marine au départ ne devait pas se présenter aux élections législatives mais elle a changé d'avis en plein été 2006. Au début elle voulait se présenter dans la meilleure circonscription du FN d'Ile de France, c'est à dire la 4ème du 77. Puis elle a pensé ensuite à celle de Carpentras dans le Vaucluse (la 4ème du Vaucluse était encore mieux électoralement parlant mais il y avait un petit hic aux yeux de fifille: Bompard).
Puis elle a pensé début avril à retourner dans le Pas de Calais et pourquoi pas à Hénin-Beaumont (bien que Briois avait déjà l'investiture).

Finalement ce qui a décidé Marine, ce n'est pas l' "amour" des militants locaux mais tout simplement les résultats du 22 avril au soir.

Louis Aliot est dans le même cas et il s'est décidé à se présenter aux législatives à Perpignan le lendemain du 22 avril (alors qu'il était prévu depuis plus de deux ans que ça soit Madame Costa-Fesenbeck qui en soit la candidate).

Anonyme a dit…

Touzé est un atout pour le Front. Et, si vous l'accusez, donnez des preuves. Car, là, c'est bien léger.

Anonyme a dit…

Ce mercredi midi sur France 3 national, reportage sur Jacques Bompard et son adversaire (visible sur le site de France 3).
Mais EX-TRA-OR-DI-NAI-RE, le passage où la candidate du FN affirme que s'il est élu Bompard siègera isolé à l'assemblée alors que le FN peut avoir un groupe et donc représente un vote utile.

A ce niveau là, on hésite entre la camisole ou la douche glacée...

Anonyme a dit…

Je partage assez l'analyse de patriote 44. Et qui va avoir le courage de defendre son idéalnos idéaux lorsque Sarkosy va vicieusement attaquer tout "les desouche" défendant une cause supérieure. Je pense que cet homme nous envie d'être "d'ici". et ne pouvant l'être il va s'empresser de mettre ça et là des pièges, des petits harcelements. Et c'est effectivement là que l'on va découvrir les meneurs intégres et de plus, courageux. Pour l'instant il est difficile d'en voir beaucoup, même au sein de ce qui fut un jour le FN

A lire absolument a dit…

Les marinistes passent à l'attaque

Ronald a dit…

En pleine campagne électrorale, Aliot annonce qu'il va virer la moitié des secrétaires départementaux plus ceux qui n'auraient pas été fidèles à Marine en… 2004 ! (cf Le Monde d'aujourdhui). Ce type est complètement idiot ou bien c'est un saboteur ! Sans doute les deux d'ailleurs.

Saint Simon a dit…

Qu'est ce que c'est que ce commentaire sur Touzé ? C'est lui même ou quoi ? De un, personne ne l'agresse sur ce post, et de deux, on dit ce qu'on veut ici c'est un espace de liberté, on n'est pas au Havre place de la Basse Vieille Tour ici non mais !

Et puis vous, amenez donc les preuves qu'il serait un atout pour le F exN. Pour le nouveau front façon aliot surement, (fin du nationalisme à voir ici: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-916688,0.html ), mais pas pour nous désolé. Allez au diable, des preuves, mais toute sa vie pseudo militante est une preuve. Il a toujours été opposé à nous et il ne sert que ses intérêts. Pauvre Marie France, elle doit s'en retourner dans sa tombe si jamais elle lit des âneries pareilles.

Par quoi tient-il ? Quels sont ses moyens financiers ? Et ses soutiens occultes ? Quelles sont ses qualités ? Que sait-il faire ? Quels sont ses succès ? Et ses amitiés ? J'apprécie beaucoup son "ami" Roland Hélie qui est un vrai nationaliste, cultivé, drôle, sympathique, unitaire, mais que diable s'embarrasse t-il de ce parasite ? Je ne comprends pas, mais ça ne m'empêche pas de voir la réalité en face.

Chouan a dit…

Quelle cacophonie tout de même !

Heureusement que nos adversaires ne fréquentent pas ce blog...

Je souhaiterais poser une question :

Faut-il toujours adhéré au Front pour pouvoir peser de tout son poids en vue d'un prochain congrès ou quitter le navire et laisser donc les "rénovateurs" s'emparer définitivement des commandes ?

Merci de m'éclairer.

solange a dit…

Voici l'article du Monde du 31.05.2007:

Jean-Marie Le Pen décrète la réorganisation générale du FN
LE MONDE | 30.05.07 | 15h21 • Mis à jour le 30.05.07 | 15h21
A 8 heures par e-mail.

S'il ne parle pas encore de préparer sa succession - qu'il n'envisage pas avant les élections européennes de 2009 -, Jean-Marie Le Pen annonce "des changements" au sein du Front national lors du congrès prévu les 17 et 18 novembre à Bordeaux. "La collecte des parrainages et la campagne présidentielle ont montré des défaillances du parti. Certaines sont conjoncturelles, d'autres proviennent de nos mécanismes de fonctionnement. Je n'ai pas encore eu le temps d'y réfléchir mais je pense qu'il faut faire des réformes et que je suis le plus à même de les faire accepter par consensus", a-t-il ainsi confié aux journalistes qui le suivaient, samedi 26 mai, lors de son déplacement en Corse.

Cette résolution devrait plaire aux cadres qui, depuis la scission de 1999, réclament une réorganisation du parti. Mais eux pensent déjà à l'après-Le Pen. Chacun a son idée des réformes à entreprendre et entend la faire valoir. Deux conceptions diamétralement opposées s'affrontent. Certains plaident pour un parti "plus homogène", d'autres soutiennent un rassemblement de toute l'extrême droite, y compris les Identitaires, avec la droite extrême de Philippe de Villiers.

La première proposition est défendue par les partisans de Marine Le Pen, vice-présidente du FN, et par le secrétaire général, Louis Aliot. La seconde trouve ses partisans parmi ceux qui voyaient en Bruno Gollnisch, le délégué général, le successeur naturel à M. Le Pen, mais qui aujourd'hui penchent vers une forme collégiale. A leur tête, Carl Lang, ancien secrétaire général. " Je compte proposer à Jean-Marie Le Pen un renouvellement de la moitié des secrétaires généraux après les législatives", explique M. Aliot. "Il y aura, dit-il, des mises à la retraite et des remplacements dictés par le mauvais esprit de certains responsables lors de la présidentielle. Sans compter ceux qui ont mis des peaux de bananes sous les pieds de Marine Le Pen pendant sa campagne aux élections régionales d'Ile-de-France."

"EPINAY DE LA DROITE NATIONALE"

Au-delà de cette mise au pas, M. Aliot défend une refonte du parti (bureau politique ramassé, fin de la double structure secrétariat et délégation générale, etc.) autour d'un programme "clair tournant autour de thèmes comme la préférence nationale, la souveraineté nationale, la liberté sous toutes ses formes et l'Europe des patries". "Le Front doit rompre avec son habitude de rassemblement avec des milieux groupusculaires qui n'apportent que des ennuis", insiste M. Aliot qui vise tant les "catho-tradi de Bernard Antony" que "Bruno Mégret", président du MNR, lesquels mènent bataille contre Mme Le Pen. De même souhaite-t-il se "débarrasser" de ceux qui "veulent combattre le "lobby juif" en se cachant derrière le drapeau du FN".

A l'opposé, M. Lang estime que le Front doit s'acheminer vers un "Epinay de la droite nationale". Une orientation logique pour ce responsable qui a défendu, pour la présidentielle, l'union patriotique avec M. Mégret. "On peut survivre dans la division mais on ne peut pas gagner les élections sans un rassemblement", affirme-t-il. Selon M. Lang, il faut revenir à ce qui a prévalu lors de la création du FN, amener "tout le monde à se réunir pour réfléchir à un compromis national qui permettra de retrouver un grand parti".

Reste que quand on l'interroge sur cette idée "d'Epinay" M. Le Pen lance : "C'est de la connerie !" "Ceux qui à l'extérieur plaident pour cela ont trahi le FN et veulent revenir pour le diriger quand la succession sera ouverte", dit-il. De même ne voit-il pas d'avenir avec M. de Villiers, à qui il "ne pardonnera jamais" d'avoir voulu l'"empêcher d'obtenir ses parrainages pour la présidentielle".

Christiane Chombeau
Article paru dans l'édition du 31.05.07. Elections 2007

CE QUI DEVAIT ARRIVER ARRIVE : Monsieur Carl Lang, c'est votre dernière chance, d'agir, courage ! Rejoignez Antony et Mégret ! l'Alliance patriotique Antony-Mégret-Lang ! ça en aurait de la gueule !...

Anonyme a dit…

Touzé est un militant nationaliste de la première heure, un traditionnaliste. Il a fait ses preuves, en créant un parti en marge du front. Non, vraiment, je ne vous comprends pas. Taper sur les Le Pen, d'accors, mais sur Touzé, cela revient à taper contre le nationalisme

Jean Paul a dit…

Merci à Solange pour cet article.

Tu as raison, ce qui devait arriver arrive. Fou quand même de la part de ceux qui devaient bien voir ce qui allait se passer.

Finalement, c'est un mal pour un bien, car maintenant c'est clair, il va falloir choisir son camp.

Ca ne veut pas dire qu'on ne pourra pas s'entendre avec le front plus tard, mais il nous faut une autre structure dans laquelle nous lutterons pour nos idées. Après tout, plus tard, on verra bien qui a gagné entre nous et les gauchos lepénistes. Le meilleur devra présenter son candidat à la prochaine présidentielle, et le meilleur sera celui qui, ce n'est pas un paradoxe, aura le mieux travaillé l'aspect militant, l'enracinement, et donc pas forcément privillégié la seule option électorale, sauf bien sur les municipales, base de l'enracinement.

L'Alliance du MNR sera t-elle cette structure ? A voir, car les patriotes régionalistes, les identitaires, les catholiques et ceux qui, comme Carl Lang, parlent "d'unité nationaliste" sur la base d'idéaux auront bien sur leur mot à dire. Mais à la lecture de cet article, tout me sépare de plus du FN, et mes amis pensent comme moi. C'est malheureux mais c'est ainsi.

Pour Chouan, je ne pense pas qu'il faille prendre sa carte, car on voit bien, que dis-je on sait bien que les le pen se moque bien des adhérents. S'il y avait 80% du FN pour Carl Lang, Le Pen continuerait à dire "ce sont des conneries".

Ceci dit tu peux toujours essayer, puisque c'est ce que je vais faire sans aucune illusion, mes valises étant prêtes. Mais moi j'y suis déjà.

Amitiés

Anonyme a dit…

Celle la c'est la meilleure de l'année. Critiquer touze c'est critiquer le nationalisme. Vraiment, c'est plus le FN c'est le Mandarom.

Si c'est maintenant l'invocation en guise de profession de foi, je me dis à quand l'imprécation.

Korentin a dit…

Pour le dernier anonyme, à propos de Touzé, l'incarnation du nationalisme...

Depuis quand un homme incarne à lui seul un courant politique!?

Ah oui, c'est vrai, depuis le pen!

lol