lundi 7 mai 2007

SARKOZY : UNE EXEMPLAIRE VICTOIRE A LA PYRRHUS ! ET NOUS ?...


SARKOZY : UNE EXEMPLAIRE VICTOIRE A LA PYRRHUS ! ET NOUS ?...

Nous serons très bref dans notre analyse, pour ne retenir que l’essentiel, car nous œuvrons déjà toutes et tous, sur le terrain, à l’émergence d’une vraie et authentique union de tous les patriotes pour reconstruire le Mouvement National sur de nouvelles bases. Nous vous invitons d’ailleurs vivement à nous rejoindre…

Que retenir, avant tout, de ce vote attendu, vu de chez nous et dans ce que les analystes patentés ont omis de signaler sciemment ou non ?

UN. Même si c’était la seule consigne possible, l’appel à l’abstention de Jean Marie Le Pen n’a pas été suivi. Là encore, c’est l’aplomb, le toupet monstre de sa fille qui a tout cassé. En claironnant partout que les 10% de son père c’était « le socle inaliénable et incompressible du FN », que « 50% minimum des électeurs de Jean Marie Le Pen allaient suivre la consigne d’abstention massive », que « Jean Marie Le Pen détenait seul les clés du scrutin » et autres bêtises, elle a fait subir à son parti une deuxième défaite, après la déroute du premier tour. En effet, avec 53,06% pour Sarkozy et 46,94% pour Royal, avec le même pourcentage de bulletins blanc ou nuls qu’en 2002 (4,2%) et avec une participation de 84%, on ne peut pas dire que la consigne ait été très bien suivi. Il faudra en tenir compte pour le futur. L’image subliminal pesante de Jean Marie Le Pen s’efface définitivement et n’est plus guère opérante qu’au sein de la secte et encore.

DEUX. C’est l’échec total et patent de l’ensemble de la secte « gaucho lepéniste ». A l’intérieur comme à l’extérieur du Front, leurs appels indécents et ridicules au « vote pour Ségolène » a été aussi efficace qu’un shampoing sur un chauve. Les appels structurés et argumentés au « Tout Sauf Sarkozy », au « Tout Sauf Royal » ou à « l’Abstention Nationale » ou au vote blanc ont droit au respect le plus absolu. Mais se donner à un camp ou à l’autre sans réserve avait quelque chose de malsain et de pitoyable. Les quelques dizaines qui l’ont fait pourront faire un congrès unitaire dans une cabine téléphonique. Adieu, bon vent et bonne chance…

TROIS. Beaucoup plus important, l’étude du vote.

On s’aperçoit que jamais la France, dans son électorat, n’a été aussi divisée. Il y a déjà une division géographique « Est – Ouest ». La très grande majorité des trente départements ou Ségolène Royal arrive en tête (et la vingtaine ou elle fait presque jeu égal avec Sarkozy) se trouve dans l’ouest de la France. A l’opposé, Sarkozy fait ses plus beaux scores dans l’est du pays. Ensuite, il y a une division générationnelle et socioéconomique. L’ultra majorité des jeunes, des jeunes travailleurs, des inactifs et des chômeurs, ainsi que les couches populaires a voté pour Ségolène Royal. A l’inverse, une très forte majorité d’actifs de plus de 25 ans, les retraités, les propriétaires, bref de ceux qui ont quelque chose et qui ont peur de le perdre a voté pour Nicolas Sarkozy. Il y a aussi une forte division culturelle. La majorité des fonctionnaires, des intermittents du spectacle, des artistes, des intellectuels ou supposés tels, des bénéficiaires directs de la RTT et des membres du monde associatif a voté Royal. A l’opposé, les artisans PME PMI TPE, les patrons, les cadres, les paysans, les travailleurs indépendants, les VRP et commerciaux, les sportifs et ceux qui ne bénéficient aucunement de la RTT ont voté pour Sarkozy. Il n’y a que les bobos et autres employés de bureau qui se sont équitablement répartis entre les deux finalistes. On en attendait pas moins. Comme on pouvait se douter que le vote « Gay Lesbien Bi et Trans » allait se porter massivement sur Royal, tandis que le vote « Chrétien » (en dehors du sud ouest) et celui de la communauté juive allait se porter sur Sarkozy. Pas de surprise réelle à ce niveau.

Mais il y a pire. La vraie nouveauté dont peu de monde parlera, soyez-en certains, c’est le vote ethnico religieux. Jamais il n’a été aussi flagrant et affirmé. Il apparait très nettement que les musulmans, les gens de couleur (des DOM TOM ou de nationalité plus récente et d’origine subsaharienne) et ceux que les médias désignent sous le vocable de « jeunes des quartiers » ont voté dans des proportions gargantuesques pour Ségolène Royal. A l’inverse, on peut facilement imaginer au regard des résultats, que l’immense majorité des Français de souche a voté pour Sarkozy. Dire le contraire relèverait de l’escroquerie morale totale, car, s’il en allait autrement, Royal l’aurait emporté aisément. CQFD.

Ainsi, plus que jamais, ce sont deux France qui se font face. La « minorité agissante » face à la « majorité silencieuse », le « pays légal » face au « pays réel », le « camp de la décadence » face au « camp du renouveau », les « progressistes » face aux « conservateurs ». Qu’on nomme ce phénomène comme on veut il est là, bien présent, omniprésent même. Très curieusement, chaque camp aura eu un représentant atypique et cela n’aura pas empêché chacun de s’y retrouver. Très curieux. Ségolène Royal, femme issue d’une grande famille de droite et du terroir aura représenté la gauche, tandis que Nicolas Sarkozy, immigré hongrois de la seconde génération seulement, et donc sans racine dans le terroir de France, aura représenté la droite. Un symbole ? L’histoire le dira…

Le plus grave pour notre pays c’est ce que vous ne lirez nulle part ailleurs, à savoir les conséquences qu’auront ce vote ultra divisé A la lecture des résultats, il apparait très nettement que la très grande majorité des villes de plus de 30.000 habitants a voté Ségolène Royal dans de larges proportions. Le reste de ces villes a voté 50/50, et une minorité s’est donné à Nicolas Sarkozy. Le symbole étant Amiens, la ville de Gilles de Robien, allié parmi les alliés de Sarkozy, ou Royal l’emporte haut la main avec près de 55% des suffrages.

A l’inverse, les campagnes et les villages ont voté massivement, avec des scores parfois dignes d’une république bananière, pour Nicolas Sarkozy.

Certains ont très mal analysé un phénomène qui a commencé il y a déjà plus de quinze ans et qui s’est accentué depuis les cinq dernières années (et ce n’est que le début !) : La fuite des français de souche des zones urbaines vers les zones rurales, qui pour fuir l’immigration incontrôlée, qui pour fuir l’insécurité galopante, qui pour échapper à la pollution, qui pour avoir une meilleure qualité de vie, qui pour retrouver et redonner un sens à la vie, etc, etc. Il faut évidemment ajouter en corollaire, outre l’instinct d’autodéfense des campagne (une nouveauté), la volonté férocement affichée de Jospin et Chirac, notamment, de changer le visage de la France en « délocalisant » des dizaines de milliers de « français de papier » récents et d’immigrés, des très grandes villes et banlieues vers des zones urbaines moins denses, ce, depuis des années, mais surtout récemment, par le fait des différentes lois de mixité urbaine allant déjà dans la direction, même déguisée, de la discrimination positive chère à … Sarkozy.

Il ne faut pas se faire d’illusion. Ce phénomène ne sera pas sans conséquence sur l’avenir politique en France. Vraisemblablement pas de façon définitive aux législatives, ou l’UMP devrait tirer son épingle du jeu une dernière fois par l’effet perdurant du quinquennat (quoique, on verra), mais assurément lors des futures échéances municipales, ou l’on devrait mécaniquement assister à une véritable correction pour la droite, dans les villes de plus de 30.000 habitants, celles qui comptent.

La meilleure preuve, l’emblématique preuve de ce que nous avançons, c’est la décision surprenante de Ségolène Royal, (une première en France), d’organiser sous 10 jours un grand meeting de remerciement pour ses partisans, et surtout de l’organiser à … La Courneuve. Si certains n’avaient pas compris le message, voila qui est fait !

Ce matin sur LCI, des français d’origine magrébine, faisant parti du contingent d’électeurs inscrit par les « opérations citoyennes » de la gauche (avec la complicité surprenante car suicidaire de l’UMP), affirmaient de concert que ce qui avait changé, c’était qu’ils étaient là et bien là, qu’ils allaient continuer à voter massivement et à s’impliquer en politique. Ils étaient abattus par l’élection de Nicolas Sarkozy, mais, à l’image d’une extrême gauche plus que combative, ils assuraient qu’ils auraient obligatoirement leur revanche. Ce que les médias ont appelé hier « de légers incidents », (22 départements touchés, des bureaux de vote saccagés [encore une première en France], plus de 800 voitures brûlés dont 35 dans Paris intra muros, 60 en Seine Saint Denis, 20 à Nantes, 30 en Alsace, etc, une école incendié, des violences volontaires, des manifestations tournant à l’émeute, des agressions de passants, etc), même si Sarkozy calme le tout rapidement, ça se retrouvera qu’on le veuille ou non dans les urnes, et bien plus rapidement que prévu. Encore une fois, nous annonçons à l’avance que les élections municipales de l’an prochain vont être de véritables chemins de croix pour l’UMP.

Les représentants de cette nouvelle clientèle électorale de la gauche seront peut être les Harkis de cette même gauche, encore une fois, aux législatives, mais gageons qu’ils exigeront bien plus après. Ce sera le prix à payer pour la gauche qui acceptera bien volontiers, n’ayant plus que cela pour revenir.

D'ici là, la France comptera son cortège d'émeutes et d'agressions sans fin, avant de payer l'addition sur son identité...

Et la Droite Nationale dans tout ça ?

Il va être extrêmement compliqué pour le FN canal officiel de revenir en arrière, d’aller raconter qu’on s’est trompé, que les citoyens des quartiers ne sont plus « les branches de l’arbre France », qu’il ne compte plus sur ses 0,5% de « Céfrans », qu’ils ne sont plus « des français à part entière », que l’Islam est (re)devenu incompatible avec la très chère République, qu’il faut de nouveau lutter contre « l’Arabisation du Pays » et pour la « France des terroirs et des clochers » (deux slogans de Jean Pierre Stirbois), bref que le problème est certes politique, mais aussi et surtout culturel, spirituel et identitaire. D’autant que les Le Pen ne sont nullement décidés à faire le moindre effort d’analyse, la moindre concession, d’accepter le plus petit compromis, en clair de reconnaitre les erreurs dramatiques qu’ils ont commis à tous les niveaux.

En guise d’aggiornamento, il faudrait en fait un grand Mea Culpa ! N’attendez pas, il ne viendra jamais, à moins d’un miracle, d’un miraculeux miracle. Ne rêvons plus !

Le FN va encore chuter aux législatives. Le phénomène sera freiné grâce à l’implantation de quelques uns entrainant, une dernière fois, un vote dit « de fidélité finissante » (vote dont le FN devra définitivement se passer après), mais le parti lepéniste aura bien du mal à franchir la barre des 5% et devrait, selon nous, atterrir aux alentours des 6%.

Nous prévenons afin que ceux qui devraient agir le fasse immédiatement, avant qu’il ne soit trop tard. Si rien ne change, la mort programmé du FN adviendra lors des municipales. Cette échéance sera le cimetière du Front National, si tout le monde continue à se taire et à tolérer l’intolérable. C’est inévitable ! Déjà qu’il a du mal à couvrir toutes les circonscriptions lors des prochaines législatives (plus que le MNR, comme en Ile de France, c’est dire), mais aux municipales ce sera éminemment pire. Alors si le FN veut mourir, qu’il ne change surtout rien, mais au moins nous aurons prévenu … et c’est gratuit.

Les patriotes, les nationaux et nationalistes ne se font aucune illusion. Nous avons toujours dit que sympathie n’équivalait pas à adhésion. L’adage « si tu veux la paix, prépare la guerre » n’est même plus en simple odeur de sainteté au paquebot. A quoi cela servira t-il de gambader librement sur les marchés de banlieue, (et encore sous très haute protection comme on l’a vu, l’extrême gauche haineuse et ses supplétifs allogènes restants mobilisés comme jamais), en faisant 1% ? Au petit jeu du socialisme et des quartiers, la cible visée préférera toujours l’original à la copie, tout le monde le sait. La paix civile médiatique, illusion chimérique, sera LE piège mortel pour le FN. Le système se gausse déjà « dans les gazettes » de cette « coquille vide » qu’est devenu le Front. Nous l’avons déjà dit, mais la vraie et seule « dédiabolisation » qui entrainera la « paix civile » pour nos milieux, c’est la force, force de la présence et de l’enracinement. Tout autre choix ne conduira qu’à la ruine, c’est une évidence.

Il sera intéressant de voir le nombre de « gaucho lepénistes » au meeting de Royal à La Courneuve.

Nous avons parlé de la stratégie de la gauche, parlons un peu de celle de l’UMP.

C’est bien simple, Nicolas Sarkozy a fait le pari de l’économie et du social. Il se dit que, vu l’état de la France, nos compatriotes veulent d’abord du travail, à manger et un peu d’ordre et qu’ils se moquent du reste. Dans le même temps, il doit se dire que les éternels jeux du cirque et des valeurs à minima, celle du plus petit dénominateur commun jacobin, feront le reste. Et il n’a pas tort…

Le trait est grossi mais il est là. Seulement, qu’adviendra t-il quand les français auront bien mangé et travaillé (si jamais cela arrive) ? Les valeurs ressurgiront d’elles mêmes. Identité, Europe, Valeurs Spirituelles trop oubliées, Racines, Culture, Libertés, Vie tout simplement. La roche Tarpéienne n'est jamais loin du Capitole, et un simple coup d’œil rapide aux résultats bruts de l’élection dans son ensemble démontre que l’élection de M Sarkozy ne tient qu’à une seule chose, la mobilisation soudaine du « pays réel », qui a bel et bien aidé à contrebalancer l’extraordinaire mobilisation du ban et de l’arrière ban de la gauche. Ce « pays réel » n’avait plus voté comme ça depuis 1965. Gageons qu’ayant donné son quitus, il ne reviendra pas avant 2040. La gauche elle restera mobilisée et soudée, quoi qu’on puisse en dire aujourd’hui.

Dans des conditions certes imposées par le système, M Sarkozy, illusionniste ou non, (on s’en moque), a reçu mandat du Pays Réel, pour le perdre aussitôt, car il est déjà reparti au travail et à sa famille lui, passionné qu’exceptionnellement par les urnes. M Sarkozy ne pourra plus compter sur lui après les législatives, c’est clair.

Deuxième grande erreur de M Sarkozy. Il n’aura aucun autre mouvement que l’UMP sur lequel s’appuyer pour confirmer et mettre en pratique la politique qu’il s’est promis d’appliquer. Il avait compté sur le MPF, c’est raté. Il a voué aux gémonies l’ensemble du Mouvement National depuis 30 ans et aujourd’hui le FN est en lambeaux.

Résultat ? M Sarkozy assurera peut être sa réélection, « à la Chirac ou à la Mitterrand », mais il n’assurera pas le renouveau de la France, c’est certain, nous le savons bien.

Nous le répétons, vous pouvez en être certains, une fois l’ensemble de ces paramètres intégrés, les municipales seront un calvaire pour l’UMP et toutes les élections entre les futures législatives et 2012 seront gagnées par la gauche (de Besancenot à Bayrou), comme d’habitude serait-on tenté de dire. Comme d’habitude aussi, l’histoire politique s’écrira sans nous, sans même un sanctuaire en guise d’espoir.

Les grands perdants seront la France et nous, ses défenseurs !

Les bénéficiaires seront, comme d’habitude, les partisans de l’anti France, la gauche, la droite « bobo » et le système. Royal, si l’on peut s’exprimer ainsi !

A moins que, a moins que… Et c’est la seule et unique chance pour la Droite Nationale de rebondir et d’aller de l’avant. Il faut déclarer l’Union Sacrée ! Mettre de côté et à leur place les destructeurs, sans les exclure, et que l’ensemble de la Droite Nationale, Sociale et Populaire s’unisse totalement.

Puisque la Direction du FN veut le laisser mourir, aidons le FN canal historique, aidons nos amis encore au FN à s’en sortir.

Cela doit se faire en deux temps.

D’abord une union autour du MNR, de Bernard Antony et de ses réseaux, avec les Identitaires, les Régionalistes, les Nationaux Républicains et les Monarchistes, la vingtaine de mouvements autonomes et indépendants de notre famille de pensée, l’ensemble des clubs, cercles, associations et personnalités de nos milieux, les Pieds Noirs et Harkis, sans exclusive et sans exclusion, aucun patriote, national ou nationaliste ne devant rester sur le bord de la route.

Une fois cette union faite, il faudra alors la proposer au FN, au MPF (comme au RIF de M Couteaux) et à DLR (Nicolas Dupont Aignan, un cas à part qu’il faut voir sur la durée). Ne nous faisons aucune illusion là non plus, la folie des Le Pen et du couple Villiers Peltier empêchera un tel accord d’aboutir avant les législatives, et, la proximité de celles-ci empêchera nos amis encore au FN de réagir sainement. Il faudra alors agir pleinement dans ce sens après les législatives, afin de préparer au mieux les municipales, An 1 de la reconstruction, du renouveau et de la reconquête, sur nos valeurs et nos idées.

Savez vous bien ce qui se passe au MPF ? Le néant absolu de la vassalisation à Sarkozy, sans saveur, sans odeur et sans valeur. Bref, la mort lente, douce mais certaine de nos idées.

Savez-vous bien ce qui se passe actuellement (encore) au FN ? Renseignez vous bien et vous verrez qu’il est grand temps d’en finir avec les criminels agissements d’un petit clan de nuisibles. Le plan est au Paquebot et tout est prêt. D’abord l’éviction définitive de Carl Lang et de ses amis, comme du dernier carré d’Antonystes. Ensuite, mettre à genoux Bruno Gollnisch et ses fidèles (c’est presque fait). Après ? Marine prendra la tête de liste de la région Nord Ouest aux européennes, le numéro deux (parité oblige) en étant soit Steeve Briois, soit Jean François Touzé. Jean Michel Dubois prendra celle d’Ile de France, Jean Marie Le Pen (ou Touzé) celle du Sud Est, Aliot (exit même Martinez) celle du Sud Ouest, Bruno Gollnisch gardant celle du Nord Est s’il est sage et ne dit rien sur les purges qui se préparent. Le voila le plan du FN, triste canal officiel, le Gourou se partageant le dernier gâteau avec ses derniers apôtres, le tout après s’être gobergés pendant des décennies sur le dos de militants courageux, admirables et qu’on ne cesse de mépriser. Marine Le Pen a bien raison de parler d’illusionnisme, elle est maîtresse en la matière.

Est-ce cela que veulent les nationaux ? Le retour aux années silencieuses, à la traversée du désert, au groupuscularisme ? Car c’est la et nulle part ailleurs ou nous conduisent ces gens là, ultimes parasites, jouisseurs d’un labeur qu’ils n’ont jamais effectué. Alors crions le bien fort : Non, non et non, ça jamais !

Merci à Jean Marie Le Pen de nous avoir aidé à sortir de l’ombre et à connaitre des succès (à défaut d’enracinement et c’est bien là le seul problème), mais NON, tu ne nous ramèneras pas en arrière. Comme malheureusement d’autres avant toi tu termines très mal ton parcours, mais tu ne nous entraineras pas sur le chemin de l’anéantissement !

Il faut donc tout faire pour aider à l’émergence, comme à la consolidation d’une première union de toute la droite identitaire autour du MNR, comme nous l’avons déjà expliqué, avant de passer la vitesse supérieure. Pour cela, il faut IMPERATIVEMENT voter et faire voter pour les candidats de cette union, seule manière d’assurer et de garantir notre avenir.

Il n’est plus temps de tergiverser, il y va de notre avenir.

Si les dirigeants actuels du Front National persistent dans leur volonté destructrice à rejeter toute union sincère, comme c’est malheureusement le cas actuellement, alors PAS UNE VOIX PATRIOTE NE DEVRA SE PORTER SUR LE MOINDRE CANDIDAT DU FN ! (sauf exceptions, voir nos autres articles)

Autrement, ce serait la mort de l’ensemble du Mouvement National !

Il n’est pas question de donner un blanc seing à qui que ce soit, mais il est de notre devoir de préserver l’avenir et de nous donner au moins une chance.

Pour notre part, nous allons travailler dans ce sens, en espérant que Bernard Antony prendra position avant les législatives et n’attendra pas de suivre le vainqueur des « petits » entre le MPF et l’Union autour du MNR. Ce serait très malheureux, car si l’union autour du MNR s’écroulait à moins de 1% et que, dans le même temps, le MPF fasse ne serait-ce que 2%, l’union serait compromise du fait des proximités douteuses entre le clan Villiers et l’UMP.

Il faut que l’ensemble des militants patriotes sincères donnent une prime à l’Union autour du MNR, afin que, justement, l’Union de tous soit possible après.

Ne compromettons pas l’avenir de notre Idéal !


UNIS NOUS SERONS LES PLUS FORTS !

EN AVANT POUR LA RECONQUETE !

UNION DE TOUTE LA DROITE IDENTITAIRE !

UNION DE TOUTE LA DROITE NATIONALE, SOCIALE ET POPULAIRE !

UNION DE TOUTES LES DROITES FRANCAISES DE CONVICTION ET DE TRADITION !

EN AVANT ! ! !

NON A LA MORT !

OUI AU RENOUVEAU !

NB: A notre analyse, nous ajoutons une interrogation capitale: Que diront les français quand Nicolas Sarkozy aura, par exemple, installé Rachida Dati au ministère de l'intégration ? C'est évidemment symbolique, mais nous voulons dire par là que la politique intégrationiste de Sarkozy secouera et choquera à terme très fortement nos compatriotes. Ca, ajouté à son américanisme avéré, (quid d'une nouvelle guerre?), plus son européisme forcené, vous obtenez le cocktail de l'échec potentiel voire assuré. Avec une gauche radicalisée, l'avenir peut sourire de nouveau à la Droite Nationale, à la condition préalable de s'unir sur nos valeurs. L'ère des Le Pen est terminé ! Ouvrons une nouvelle page de notre histoire ! Mais avant, il faudra simplement survivre. Courage et en avant !

71 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis bien d'accord avec vous. Faisons cette union et préparons les municipales afin que nous nous implantions enfin partout en France.
Il faut ôter les oeillères, autrement nous disparaitrons.
Merci de dire la vérité, nous en avons besoin en ce moment.

Noël a dit…

Le Pen sur LCI a déclaré: "Je ne crois pas du tout que l'élection présidentielle ait affaiblie le Front National qui n'a perdu que le cinquième de son électorat. Les français doivent élire, dès le premier tour (SICCCC), des députés FN".

Oh que voila un bel exemple de la méthode coué. Mais M Le Pen, si vous ne vous rendez pas compte que votre score ne doit qu'à l'effort de vrais patriotes qui se sont raccrochés aux branches (pas celle de l'arbre france) pour voter pour vous encore une fois et qu'ils vont tous vous lacher à terme, c'est que vous êtes devenu fou ou sénile.

Quand à des députés FN, laissez moi rire, vous êtes devenu vraiment un comique troupier un peu has been à force de fréquenter Dieudonné.

Un conseil: Faites l'Union vite vite vite, autrement ces législatives confirmeront la chute de la maison Le Pen.

Pour ma part je voterai pour la petite union autour du MNR que j'espère grande dans l'avenir.

Salutations.

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Allez tous lire l'analyse de Bernard Antony sur son site.

Nous la partageons entièrement.

En avant!

http://bernard-antony.blogspot.com/

solange a dit…

Merci pour vos analyses : tant que la droite nationale n'aura pas été réunie et rénovée, vous devez maintenir votre présence sur la toile.

Ne cessons jamais de clamer qu'il nous faut l'UNION : quand alors Antony rejoindra-t-il effectivement et concrètement Mégret ? Impossible de sortir de cette idée pour moi : sans cette alliance de la force doctrinale et de la force structurelle, ça ne percera pas. Il faut cette dynamique ABSOLUMENT et IMMEDIATEMENT (cad avant les législatives !).

Qu'attend Carl Lang de son côté ?... Pourquoi (alors que tout le monde sait qu'il est assis sur un siège éjectable), Pourquoi ne fait-il RIEN ? Tous les cadres (qui restent) savent que JMLP a décidé depuis longtemps d'installer Marine : il n'y a rien a faire, c'est comme ça. Et Gollnisch ne s'y opposera finalement pas. Alors qu'attendent-ils ? Ils n'ont rien à perdre puisqu'ils vont être mis sur la touche voire virés.

Il faut agir maintenant et ne pas attendre la lente agonie du lepénocentrisme : sinon on en a jusqu'en 2012 ! et encore...

Mariton a dit…

Quelqu'un aurait-il la recette pour mettre les Le Pen hors d'état de nuire.
Maintenant, la fille le Pen me fait le même effet qu'un opposant: Quand je la vois je ferme ma TV.
Quel écoeurement devant ce gâchis par rapport aux espoirs passés.

Ca fait 25 ans que Le Pen dit "ils ne tiendront pas leurs promesses, à nous la victoire"... ils ne les tiennent jamais et nous n'obtenons rien, pas même un lieu dit à gérer, pire que des clodos politiques. Ca n'est pas QUE la faute du système merde à la fin.

Ca fait 25 ans que Le Pen et ses valets disent "demain la vague FN déferlera sur le pays, Le Pen vite vite vite"... et au bout du compte rien.

Même ça on s'en moquerait si le respect était au rendez-vous, mais même pas ça, alors qu'ils aillent tous au diable.

Comme les législatives, c'est un peu de sousous pour le parti, je voterai MNR, histoire de donner un coup de pouce. Ca mé dégoutera moins, ça marchera peut être pas, mais ça sera peut être une heureuse surprise.

Voyons ça un peu.

Ami de Korentin a dit…

Bon assez d'accord avec l'essentiel de votre article. Sauf sur la notion de "pays réel" qui était déjà fausse sous Maurras...

Mais passons...


Je ne voterai pas MNR aux Législatives car j'aurai le choix entre Bompard et une parachutée du FN.

Celle-ci, une catho tradi du nom d'Emmanuelle Gueguenne-Landau a fait une réunion il y a une semaine. Je vous cite le propos paru dans le journal : "faire en sorte que Jacques Bompard ait le moins de voix possible".

Aliot le débile est passé à Avignon annoncer que le FN allait faire un carton !!!

Oui, il est grand temps de mettre fin à la farce lepéniste.

Enervééé a dit…

La situation devient grave et desespérée.

Les Le Pen ont le culot de dire qu'il va y avoir des députés du FN élus dès le premier tour ! mdrrrrrrr

Dubois va faire 56% au premier tour dans le 95 et Sanchez dans le 77 sera élu lui aussi au premier tour avec 80%. Il y aura donc selon les prévisions de Paco Rabanne et d'Elisabeth Teissier plus 50 députés FN élus au 1er tour puis 250 au 2ème tour (les 2 V, ceux de la double victoire dixit Le Pen).

Je vois en tout cas que les choses commencent à bouger sur internet. Après Robert Spieler, Olivier Pichon, Bernard Antony et Alex Corvus, c'est le blog identita nostra du pourtant très lepéniste Kreuzer qui commence à ouvrir les yeux sur la situation:

http://identitanostra.blogspot.com/2007/05/elections-lgislatives-quelles.html#links

Chouan a dit…

Je suis de très près vos analyses que je partage de plus en plus.

Le problème de fond reste celui de la légitimité aux yeux du "grand" électorat qui n'est absolument pas informé ni interessé par nos histoires de famille.

Je suis de ceux qui regrettent grandement que le Front National se soit sabordé au moment où, selon moi, il avait le vent en poupe et était promis à un grand avenir. Pour moi, le déclin date de cette époque. C'est la raison pour laquelle je reste encore sceptique quant aux chances de voir émerger un nouveau grand mouvement national, sauf si l'union prend une tournure VISIBLE, c'est à dire si elle se traduit par un rassemblement de leaders de différents mouvements dont la notoriété n'est plus à faire auprès du "grand" électorat.

On peut bien sûr envisager de repartir à zéro et se donner rdv dans 20 ans. Sauf que dans 20 ans, le sort du pays sera scellé depuis déjà longtemps...

Salutations à tous

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis d'accord avec chouan, mais pas d'accord avec Identita Nostra.

En comptant très très large, (allez y faites le compte vous toutes et vous tous aussi), il y a déjà plus de 100 circonscriptions légitimes pour le MNR. Si on y ajoute la trentaine pour les identitaires et les régionalistes (les bons LOL), plus une vingtaine d'autres symboliques à donner pour l'union à d'autres organisations et personnalités, on arrive à 150, sans le MPF!

Au MPF, il y a déjà une cinquantaine de candidats tous légitimes et issus du FN ou du MNR. Alors quand Identita Nostra parle de donner plus de 400 secteurs au FN, je trouve cela complètement démentiel.

Autre chose, je suis bien d'accord avec l'ami de Korentin et si j'habitais Orange, je voterais Bompard sans problème. Comme si j'habitais Mulhouse je voterais Freulet, et ainsi de suite. Mais à part ces rares endroits particuliers, il faut voter partout MNR, car c'est le financement qui est en jeu, et même si KET a raison de dire que le côté électoral ne fait pas tout, il faut aussi en tenir compte, il faut tenir compte de tout en fait.

Je vous suis totalement sur votre analyse.

Anonyme a dit…

Pardon, je ne parlais pas de chouan, mais d'énervééééé sourire.

Mais je partage aussi l'opinion de chouan.

C'est dramatique, mais si on s'unit tout est possible comme dirait sarko ...

Il ne faut jamais désespérer.

Salut nationaliste.

Patriote44 a dit…

On connait tous le plan diabolique du FN actuel pour évincer Lang et les autres vrais nationaux du Front, mais, il y a un mais qui va tout contrecarrer: C'est le vote mes amis.

En effet, qu'en sera t-il du score du Front au moment des européennes. A mon avis, il n'y aura plus que les miettes à se partager. Et encore.

Ca va être une de ces débandades. Et dire que personne ne dit rien. Je n'arrive même pas a y croire une seconde. Ca se passe sous nos yeux, tout le monde peut le voir et silence radio.

En termes capitalistes, à la Bourse des valeurs politiques, les marques "Front National" et "le pen" sont en baisse. Surtout n'achetez pas, ça ne vaut plus rien. Gageons qu'un rapace comme Miguet va les racheter pour jouer avec.

Il vaut mieux en rire qu'en pleurer et repartir de l'avant ailleurs. Ne nous lamentons surtout pas! On pourrait se lamenter si quelqu'un l'ouvrait et qu'on le vire, et on pourrait même le soutenir à fond, mais là c'est terrible le patient meurt et on le laisse mourir.

Tournons la page et retrouvons la joie de militer et de partager dans la camaraderie retrouvée.

Anonyme a dit…

les bisbilles dont vous faites état n'interessent que moins de 1% du corps electoral et encore je suis généreux....
les electeurs du FN votent pour une marque ,un point c'est tout et peu importe l'âge du capitaine et ses frasques!
il a perdu des electeurs en chemin (et il en perdra encore) car sarko a réussi un magistral tour de passe passe.
La reconstruction de la doite nationale,désolé mais je n'y crois pas car en en discutant autour de moi,cela n'interesse personne!
Alors je crains que cela soit un flop de plus.
Bon courage quand même.

Robert a dit…

Pour le dernier intervenant, je suis d'accord avec vous sur le fait que ça n'intéresse que notre famille et notre sphère d'influence et guère la masse des "citoyens".

Cependant, c'est tout de même bien plus que 1% du corps électoral, bien au-delà de cela.

D'ailleurs, le problème n'est pas, et vous l'aurez compris j'en suis sur, d'avoir des députés de l'union autour du MNR, mais de tout faire pour faire 2% afin de pouvoir reconstruire après un grand mouvement unitaire: Un Grand Congrès d'Epinay de toute la droite nationale comme l'ont suggéré autant gollnisch (déjà en 2006), Lang, Mégret et maintenant sous une autre forme M Antony.

Vous sousestimez les membres de la famille nationale. Ils sont adultes et responsables, bien plus que vous ne l'imaginez, soyez en surs. Sur ma ville (Nantes) qui n'est pourtant pas une ville élue pour nos idées, ça discute pas mal dans les cercles et les réunions.

Nous n'avons pas perdu espoir.

Surtout que, et c'est là que je vous donne tort, non la marque FN n'est plus du tout du tout une marque vers lesquels les électeurs vont. Vous dites "point final" ou "un point c'est tout". Et bien moi je vous dis que non, point final, ce n'est plus une marque du tout du tout!

Je le vois tous les jours, sans cesse, maintenant c'est fini et les gens en ont plus que marre.

Je partage totalement l'avis de Patriote44 à ce sujet, quand il dit justement que la marque ne vaut plus rien du tout.

De toute façon on le verra bien aux législatives, là ou le score va encore tomber et surtout aux prochaines municipales. Car il faudra bien me dire qui va aller sur les listes du Front National? Qui? Sur la nouvelle ligne ? Mais les électeurs irons vers la gauche c'est clair? Et qui ira sur la nouvelle ligne ? Les amis de Dieudonné, Soral, Boualek? Smahi?

Il faut être sérieux, quand on s'engage chez nous, c'est pour une ligne claire, sinon on va au MPF, au CNIP, chez les divers droite voire carrément à l'UMP, comme ça s'est toujours produit.

Alors, je suis bien d'accord avec mes amis qui, dans leur grande majorité, me disent que le FN c'est bel et bien fini. Personne ne dit rien alors tant pis et malheur à eux. Aux législatives ce sera 7% et 2 à 3% aux municipales, et encore je crois plutôt à la fin totale.

C'est pourquoi il faut reconstruire patiemment et sur des bases nouvelles, saines, solides. Mais avant, la seule porte de sortie c'est de tout faire pour que le maximum de patriotes votent pour le MNR et l'union autour de lui.

Rien n'est facile mais il ne faut pas baisser les bras. Si le MNR fait 2% je boirais deux bouteilles de champagne car ça voudra dire que tout redevient possible.

Dernière chose: Le FN confirme qu'il n'y aura aucun accord, qu'il refuse la main tendue de Mégret, qu'il rejette les pré accords de quelques uns de ses cadres de province en les menaçant d'explusion et qu'il placera un candidat FN contre Mégret!

Tout ça + la prime donné aux perdants, c'est bon, on a compris, ça écoeure toutes les personnes de mon entourage, même celles ne faisant pas partie de nos milieux. Ils me disent que c'est la fin pour les Le Pen, et j'ai tendance à les croire.

Pour moi et mes amis militants, en tous les cas c'est bien fini et même si on n'est pas nombreux, on fera tout et on donnera tout pour rebondir.

Amitiés patriotes.

Anonyme a dit…

Ok pour votre analyse.

Ca va être dur pour Sarkozy et tant mieux.

Maintenant les législatives seront le vrai super test pour la Droite Nationale car si par malheur les patriotes se comportent comme des andouilles et n'ouvrent pas les yeux sur les dérives du couple Le Pen, ça va être dur de créer quoi que ce soit.

Je regardais "c dans l'air" sur la 5 tout à l'heure et je voyais un quidam du fn dire qu'il serait en tête (c'était dans l'eure je crois). Je me suis dit quel frapadingue vu que le pen n'a fait que 14% sur son coin et qu'il en faut 12,5 (des inscrits donc bien plus de 18 pour se maintenir), mais comment empêcher les gens de devenir beaufs quand le pen fait le premier pas.

Ca n'est pas plus mal si le front se prend une nouvelle rouste. Ca peut même obliger les cadres sérieux à bouger pour sauver ce qui peut l'être après. Pour le moment les oeillères sont encore là, mais après ça peut changer.

C'est ce que je crois.

Anonyme a dit…

analyse de la victoire de sarkosy et de la defaite de le pen par le marxiste soral.
voila celui que l'on a mis en avant à la place des lang, golnish, megret.
http://www.dailymotion.com/video/x1uzft_apero-avec-soral

Enervééé a dit…

Le problème commence à devenir grave et terriblement inquiétant.

Je ne me permettrais surtout pas de cracher sur la totalité de l'équipe dirigeante du FN, mais il faut que certains arrêtent la branlette.

J'ai l'impression que certains font comme si de rien n'était, comme si il n'y avait pas eu le 22 avril.

Certains cadres du FN ont le culot de penser que le FN fera 15% (au moins) aux législatives et qu'il y aura des députés élus...

Soit ils disent cela pour motiver les troupes (ça peut se comprendre) soit ils sont devenus complètement fêlés !

Aux dernières nouvelle (info sûre à même pas 50%), Aliot qui comptait se présenter dans son Ariège natale ou au pire à Toulouse, pourrait finalement reprendre la direction de Perpignan (mieux vaut faire 10% que 2%).

Comme l'ont dit certains ici, le FN ne peut que réagir en cas de raclée aux législatives et encore, pas impossible que Le Pen considère un score de 6 ou 7% comme un "gros succès", une "belle victoire idéologique" (sic).

Gilles D a dit…

Oui ils en parlent dans l'article de soral anonyme . MDR. Quelle tache celui la. Je veux bien que F Robert en dise du bien mais c'est un demeuré quand même. Mais bon pourquoi pas s'il sait rester à sa place comme Carlos vec Sarkozy.

Plus sérieusement, je pense que c'est un service à rendre à nos idées que de ne pas donner une seule voix au FN aux législatives malgré les bons qui restent encore, car chaque voix FN confortera de nouveau les parasites et autres baltringues.

Pardon de ma franchise mais bon j'en ai un peu marre de voir tout partir en vrille. Salut.

Anonyme a dit…

Fabrice Robert ne dit pas "du bien" de Soral. Il pointe les divergences et reste courtois sur le reste.

A quoi servirait la violence verbale ou physique ?

Anonyme a dit…

Chouan aurait il changé d'avis sur Le Pen?

iledefrance.over-blog.com/article-5374896.html

Mélanie a dit…

Je vais certainement faire hurler derrière les claviers, mais je trouve que nous avons du culot de crier parce que Sarkosy à gagné grâce aux nationaux un peu naifs.
Sarkosy n'a pas eu beaucoup à faire pour avoir les électeurs du FN. Et il aurait bien stupide de ne pas prendre ce qu'il lui a été offert sur un plateau d'argent : une corde pour pendre des nationaux moribonds. Cette corde lui a été généreusement offerte par une maffia (clan c'est trop d'honneur), mais elle, lui a été également offerte par des cadres qui savaient et qui ont préféré se taire. Ils connaissaient les dérives et pourtant ils cachaient , ils mentaient même pour sauver quoi ? leur place ? . L'important était le silence, la chappe de plomb. Il fallait être un peu déficient mental ou fumer de la moquette, mais aussi avoir la mémoire courte pour imaginer un seul instant que Le Pen puisse gagner ces élections. En 2002 nous le savions tous , il suffisait de regarder la tête de Le Pen à l'annonce des résultat et la soi disant campagne qui a suivi. Le Pen ne voulait pas être élu.
Dans ma liste de responsables de la déroute je n'oublierai surtout pas ces journalistes, ces responsables de publications dites de la famille qui pendant des années ont su et ces gens ont voulu ignorer les problèmes
Ces gens vous donnant des analyses concernant le FN que vous payez pour avoir, mais qui sont plus fausses que celle du petit militant du coin qui lui n'a pas perdu son bon sens. Ces gens ont su preuves à l'appui que le parti allait vers un désastre. Pourquoi n'ont ils rien fait ?
Soral a été plus de six mois présent au FN avant que les militants aient la joie de le rencontrer et de savoir qu'il était désormais le maître à penser. Ca c'est de la clarté. Ca c'est le respect du militant ! Ne me dites pas que des personnes se disant,et journalistes et responsables ne nous ont pas pris pour des cons ! Je connais le refrain , pas de vagues,pas de bruit, la méthode coué : ça va s'arranger. Et puis maintenant comme le con il en a marre d'être pris pour un con il s'en va. Il s'en va dans la nature, il s'en va chez le voisin. Le con il se dit que puisqu'il est cocu quoiqu'il fasse autant l'être par quelqu'un qui a une réputation d'illusioniste au moins il ne sera pas déçu. Il pense aussi l'idiot utile, que si les responsables de son malheur de nationaliste pouvaient se retrouver tout en bas, sans rien , ma foi il n'irait pas jusqu'aux pleurs.
Le problème maintenant c'est la confiance. A qui voulez vous faire confiance ? A Lang qui se tait toujours, à Gollnisch qui se noie chaque jour un peu plus, les autres cadres ? Lesquels ? ils se taisent.
Pourquoi voulez vous acheter des journaux, des revues de gens qui vous ont pris pour des personnes incapables de recevoir une vérité. Là également il y avait des moyens de le faire et non la dire toute crue. Ce site à au moins le mérite de dire la vérité. Et si, il y a union, ce ne sera en aucun cas grâce à des gens qui sont quelquepart des lâches ou qui n'en ont rien à foutre de notre devenir. Je vous le redis Sarkosy n'a même pas le mérite d'avoir tué les nationaux. Ils l'ont fait eux mêmes. Par bétise, par orgueil, par mépris, par une certaine détestation de ce qui n'est pas leur nombril, le militant qui alertait n'était pas valable. Eux
ont un nom, un place, on les reconnait, on veut serrer leurs mains. Le militant, l'adhérent c'est quoi ? Oh simplement un type qui fait des histoires de personnes
Ces gens n'ont pas voulu savoir
que l'avenir prenait sa source dans le passé, mais seulement sa source. Un exemple, une comparaison avec les musiques celtes. Il fut un temps ou elles étaient la réplique de ce qui se faisait dans les siècles passés, mais l'oreille avait changé et la sclérose de cette musique en aurait sonné le glas. Alors elles ont évoluées. Tout en gardant leur source, ce qui est leur essence. Actuellement, une façon de jouer se projetant dans l'avenir. L'union ils la font en quelque sorte.
Pour moi l'échec actuel est dû à cela, pas d'envie pour la plupart de projection véritable. Un tribun d'un âge respectable resservant un discours avec toujours les mêmes plats. Le même brouet.
Et de cela Sarkosy n'est pas responsable. Et ne venez pas me dire que je défends Sarkosy mais j'ai horreur de faire l'autruche.

Doudou a dit…

J'ai bien lu attentivement, l'analyse qui a été faite de l'élection de Nicolas Sarkozy, ainsi que des conséquences futures, sur le climat social en France et les prochaines consultations électorales.

Je pense personnellement que les conséquences électorales n'attendront pas les élections municipales de 2008. Je pense que les élections législatives, du mois de juin prochain seront très animées, très tendues et très chaudes.

Personnellement je plein les députés candidats, leurs suppléants et les militants de l'UMP, qui devront faire campagne.

Pourquoi ? Parce que j'ai l'intime conviction, que si monsieur Sarkozy a été élue Président de la République. Il ne l'a pas été, part une adhésion franche et réelle à son projet.

Il l'a été part défaut, en raison de l'incompétence de Mme Royal, ainsi que de la grande confusion et du coup prohibitif de son programme, qui aurait ruine la France.

C'est personnellement mon cas. Je n'ai pas voté, pour Nicolas Sarkozy, part adhésion, mais part défaut. Je ne voulais pas de Mme Royal, comme Présidente de la République.

Parce que je trouve qu'elle n'a pas les qualités, le charisme ni la hauteur d'esprits, pour présider aux destinées de la France.

Je trouve qu'un président de la République française doit avoir les qualités et la hauteur, pour outre passer les querelles de personnes, les querelles idéologiques et politiques, afin de fédérer un maximum de personne, sur un projet et sur son nom, lui permettant de présider à la destinée de la France.

Si une personne n'est pas capable d'effectuer cette démarche au sein d'un mouvement, où d'un parti politique. Elle ne mérite pas de présider aux destinées de la France.

C'est mon opinion. Je ne sais pas si Nicolas Sarkozy est réellement digne de cette fonction présidentielle. En tout cas il a réussit à fédérer l'ensemble de l'UMP, sur son nom et sur un projet claire et a prendre la tête de l'UMP.

Démarche que n'a pas réussit à faire, Mme Royal au sein du PS. Je pense que c'est quand même un signe.

Je pense donc que les résultats des élections législatives ne sont pas joués. Je pense que dans cette campagne l'UMP et les candidats de la nouvelle UDF (majorité présidentielle) seront bien seuls.

Je pense que le PS, ainsi que l'ensemble des partis de gauches et de l'extrême gauche seront sur mobilisées, (par hostilité envers le président Sarkozy, dont une frange non négligeable de la population, n'accepte pas son élection et n'entend pas lui fournir une majorité parlementaire).

Je pense que François Bayrou et son mouvement démocrate, parti hostile envers la personnalité et le programme du président Sarkozy, sera clairement à gauche.

Je suis donc convaincu que l'UMP et l'UDF (Majorité Présidentielle) ne pourront compter que sur leurs propres forces et leurs voix.

Je suis aussi convaincu qu'avant le premier tour, il y aura des accords secrets, entre le Mouvement Démocrate de François Bayrou et le PS de François Hollande, en ce qui concerne des accords de désistement réciproque, pour le candidat le mieux place pour être élue.

Je pense qu'il y aura aussi des accords secret, entre François Bayrou et François Hollande, afin d'éviter les triangulaires, qui feraient le jeu des candidats UMP.

Je pense que les élections législatives de Juin prochain seront passionnantes. Parce que les électeurs hostiles à la personnalité et au programme de Nicolas Sarkozy, qui n'ont pas forcement une étiquette politique et sociologiques particulières, n'acceptent pas son élection et désireront prendre leur revanche.

Je pense que cette élection va se faire et se jouer, dans un climat très tendu, où les électeurs de toutes origines seront extrêmement motives pour participer à la campagne et à la consultation.

Je pense que l'ors des deux tours de scrutins qui auront lieux, les dimanche 10 juin et 17 juin prochain, les taux de participation seront très forts.

Je pense qu'ils seront aussi forts que l'or des deux tours de scrutin de la dernière présidentielle. Voila mon analyse, qu'en pensez-vous.

Je ne crois plus pour l’instant en Jean Marie Le Pen, vu son aveuglément, qui doit partir à la retraite.

Anonyme a dit…

Petites infos qui vous amuseront.

Sarkozy a menti sur son grand père durant la campagne et Le Pen le savait.

info ici: http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=23952

Marine Le Pen sera bien candidate sur la circonscription de briois.

Confirmation: Refus du MPF et du FN de toute union patriotique.

Bref, plus que jamais vous aviez raison.

Arnaud a dit…

Je suis de Rouen, ancien du FN et ancien sympathisant et électeur du MNR. Je n'ai jamais voulu aller au MNR parce que je n'y croyais pas. Là, un peu grâce à vous, j'y crois. Non pas pour crier faussement "demain la victoire", mais pour dire "demain un grand parti". C'est tout, ça s'arrête là et c'est pas plus mal car il y a encore loin avant la reconstruction d'un très grand mouvement.

Par contre, je vous avoue que je ne comprends pas le cadeau de Mégret à Touzé, qui retire son candidat unilatéralement.

Je m'explique. Ce n'est pas parce que c'est Touzé. Je le connais mal, mais on l'a vu sans cesse avec Marine et Soral et il est très trouble comme garçon. Il a fait la campagne avec les traitres, mais il s'en désolidarise en disant maintenant qu'il est à droite, alors qu'avant il vomissait la droite. C'est à n'y rien comprendre, mais le personnage (un peu falot pour le moins) avait déja trahi pendant 10 ans, alors il n'est plus à ça près. Qui a trahit trahira.

Mais je maintiens que ce n'est pas parce que c'est lui que Mégret fait une grosse connerie.
Il eut été préférable qu'il ne soit pas candidat, mais ça, ça regarde le front, et la personne en question si elle a un peu d'honneur. Quand on parle de "responsabilisation" et "qu'on ne promotionne pas l'échec" (avec les "golden parachute" notamment), on s'applique à soi même ses propres principes, mais bon passons, l'honneur a disparu de nos jours.

Ce qui est génant et symbolique, c'est que Mégret a demandé à Philippe Fouché Saillenfest de se retirer unilatéralement, et ça c'est dramatique.
Le docteur Philippe Fouché Saillenfest est un des leaders historiques de la Droite Nationale en Haute Normandie. Il a été au FN puis au MNR.
Il est enraciné, avec des militants et une grosse structure locale.

Si Mégret voulait faire un geste face à ce Touzé, le minimum aurait été de demander au touze de se mettre candidat ailleurs.

Mais cette évidence a échappé à Mégret.

Résultat? Le docteur fouché saillenfest ne veut plus aller contre Mégret, recommencer ailleurs ou aller dans l'indépendance et il arrête tout.

Encore des gens dans la nature alors qu'on le dit partout: Seul le travail de terrain doit compter.

J'espère que Mégret reviendra sur sa décision criminelle, ou que le docteur fouché saillenfest maintienne sa candidature. C'est au FN a arrêter ses candidatures partout ou il y a des nationaux légitimes enracinés localement.

Pouvez vous aidez ce docteur s'il se présente quand même ?

Pouvez vous présenter un candidat contre ce touzé ? Vous aviez affirmé votre volonté de donner une leçon aux traitres. Pouvez-vous le faire ?

A bientôt. J'attends de vos nouvelles.

Jean Paul a dit…

Bravo pour votre analyse courte mais terriblement vraie.

Sur ma ville, Royal bat sarkozy à l'aise, mais ouh la la, dans les campagnes, c'est sarkozy qui fait un carton, avec des scores de parfois plus de 75%.

Les Français se rendent-ils compte qu'ils sont en train de perdre leurs villes?

En dehors de l'Alsace et d'une partie de l'est, des Alpes Maritimes, du Var, d'une partie des Bouches du rhone, la droite sera en danger partout.

Rien que les grandes villes ça va être chaud. Même Strasbourg, c'est du 50/50. Lille, Nantes et Montpellier vont rester à gauche nettement. Paris et Lyon, il y a de fortes chances. Marseille avec ce benet de Musellier, ça va être dur pour l'UMP. Bordeaux, avec sarko battu et l'UDF qui passe à gauche, ça va être on ne peut plus difficile. Toulouse va surement passer à gauche. Amiens c'est plus que sur.
Moi je dis que si le Mouvement National joue bien le coup de l'union, il y a de l'avenir pour nous si on reprend le travail à la base. Se montrer, se faire voir pour les envoyer tous se faire voir.

On peut encore faire quelque chose.

Les municipales peuvent être un trampoline pour notre famille de pensée.

Enervééé a dit…

Mégret retire Fouché Saillenfest pour aider Touzé ? C'est vraiment dommage et incompréhensible.

Touzé se présente donc au Havre tout en restant conseiller régional de...Seine et Marne ! Quelle formidable preuve d'enracinement local ! Au fait, ce même Touzé est-il toujours chargé de mission en région PACA ?

Sur ce coup là, Mégret me déçoit beaucoup, en tout cas si il faudra un leader pour le renouveau de la droite nationale, ce sera Antony, Robert, Lang ou Gollnisch mais pas Bruno Mégret.

Mélanie a dit…

Dans l'éviction de Fouché Saillenfest j'aurai tendance à voir le point final de la démolition d'une fédération qui fut puissante. Fouché Saillenfest était le dernier qui fasse encore quelque chose. Tous les responsables sont plus ou moins dans la nature. A part une qui est revenue au FN.
C'est aussi cela que l'on peut regarder dans cette stalinisation du FN ; c'est une destruction méticuleuse de ce qui existe. Et une mise à terre de ceux qui ne veulent pas obéir à la volonté de Caligula. On ne supporte pas qu'ils aillent ailleurs. Là où ils sont il faut les salir, les empêcher d'agir, de faire naitre ou progresser quelque chose.

Anonyme a dit…

Les premiers accords MPF/MNR apparaissent pour les législatives.
Le MNR retire son candidat à Roanne (voir blog du MNR 42)dans la Loire, pour soutenir Norbert Chetail, un ancien MNR passé au MPF.
D'autres accords vont suivre.
Par ailleurs et concernant Touzé, si le MNR ne met pas de candidat contre Touzé, c'est tout simplement parce que Touzé a beaucoup fait pour le rapprochement MNR/FN dans le cadre de l'union patriotique, comme Martinelli d'ailleurs qui appartient à la bande à Marine.
Le MNR soutient des candidats FN en fonction de leur attitude vis à vis de l'union patriotique et non parce qu'il a déjeuné ou pas avec Marine.
Quant au docteur Fouché Saillenfest, il se présente évidemment car il y a deux circonscriptions à Rouen.
Merci de ne pas lancer trop de rumeurs invérifiables

Patriote44 a dit…

Bien d'accord avec énrevéééé, si je crois en Mégret c'est seulement pour son sens de l'organisation, sinon il est un peu léger quand même.

Mais ne boudons pas notre plaisir de voir qu'il est le seul aujourd'hui à proposer une union nationale large et identitaire.

De toute façon, après l'ère Le Pen, (qui malgré ses défauts ayant tout cassé restera comme un grand tribun capable de mobiliser sur son verbe quand il était grand), il faut une nouvelle époque marquée par le travail sur le terrain et donc sur l'enracinement.

Ne sortons pas de cette logique, même si les noms cités par énervééé sont il est vrai de solides arguments doctrinaux.

Surtout mes amis, ne cédons jamais aux bouffonneries du piège grossier de la direction du FN actuel, qui, fidèles aux ordres du système, veulent faire passer tous ceux qui ne sont pas d'accord, (c'est à dire nous!!!) pour des réactionnaires, des fascistes, des nazis, des minoritaires groupusculaires et autres mensonges qui ne discréditent que leurs auteurs.

N'oublions pas que notre devoir est de justement ne jamais ressembler à nos critiques et de retrouver le chemin de l'amitié et de la camaraderie.

Nos idées sont plus que jamais d'actualité alors à nous de savoir en profiter.

Antoine a dit…

Je me contrefouts de savoir avec qui à dîner Marine Le Pen, mais je tiens juste compte de la campagne.

Qui était à Valmy comme à Argenteuil ? Qui a tenu des propos ignobles et a continué à affirmer que la campagne avait été parfaite ? Qui a trahit durant 10 ans pour revenir donner des leçons ? Qui ose la ramener, tout en sachant que Lang est condamné ? Qui est la honte du Mouvement National peut être pire que Marine ?
C'est Touzé, ce traitre professionnel! Alors ce n'est pas parce qu'il a affirmé "vouloir une plus grande visibilité du MNR dans l'union patriotique" qu'il est sincère et mérite notre attention.

Attention dans vos commentaires à tenir plus compte de la réalité.

Ce type est un scandale à lui tout seul et j'espère que quelqu'un va aller contre lui sur son coin.

Qu'attendez vous pour vous lancer ?

Merci.

Je précise tout de même que je me moque de ce que va faire le docteur Saillenfest ou quelqu'un d'autre.

S'il y avait dans un éventuel second tour un coco face à Marine Le Pen, je vous jure bien que je vote le coco sans état d'âme.

Rendez-vous compte, si on se met à donner des primes aux saboteurs, que valons nous ? On ne vaudra guère mieux que les français et françaises qui réélisent des gens comme Balkany, Longuet etc.

Il y en a marre des hésitations de certains qui sont devenus aveugles à ce point.

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Merci pour ces commentaires qui se bousculent à cette heure de pointe.

Nous avons refusé certains commentaires pour propos "nazis".

(référence à l'un de nos derniers visiteurs)

Nous pensons que ces propos viennent du clan que nous dénonçons.

La caravane passe ...........

Encore merci à toutes et tous.

On avance.

mélanie a dit…

A monsieur l'anonyme qui raconte un peu n'importe quoi ce n'est parce qu'Arnaud qui dit ne pas connaitre Touzé est de Rouen, que le Sieur Touzé se présente à Rouen. Au lieu de dire au collectif de ne pas raconter n'importe quoi renseignez vous avec votre bêbête intelligente (internet) Vous constaterez par vous même que Fouché Saillenfest c'est au Havre qu'il se présente habituellement , et c'est dans cette même ville que Touzé va se présenter. la désinfo elle est faite par vous monsieur le supporter de Touzé. Désolée d'apparaitre encore une fois, il est bon de rectifier.

Enervééé a dit…

Restons sur le cas du Havre.

Pour moi un seul candidat est légitime au Have: Fouché Saillenfest et personne d'autres.

Je vois que l'on parle de Rouen, mais cette ville seul deux cadres du camp national y avaient une grosse légitimité: le regretté Dominique Chaboche et l'ancien MNR Gilles Penelle (que devient-il ?).

Le MNR retire son candidat contre Norbert Chetail, pourquoi pas, mais j'ai le sentiemnt que dans cette affaire Mégret joue au harki de service de la droite nationale. Il y aura au moins un petit geste j'espère pour le MNR: pas de candidats FN et MPF contre Mégret à Vitrolles et contre Bay à Sartrouville.

Anonyme a dit…

Ben non c’est raté énervééé, il y aura bien un candidat FN contre Mégret ! Ils n’ont pas de rate ces pourris ! Je commence à les haïr. Je sais je ne devrais pas car nous avons tant d’ennemis face à nous qu’on devrait s’unir, mais eux, que font ils hein ? Alors je les hais vraiment ! Le seul but de Le Pen est de démolir Bompard et d’enterrer Mégret sur ordre de sa fille. Ce sont eux les rac------ ces Le Pen, je ne peux plus les voir.
Pour Norbert chetail, c’est un cadeau de Mégret à son ancien fidèle du mnr passé au MPF. Mais il doit y avoir des mystères locaux puisque la Loire (là ou chetail est le SD du MPF) c’est un des endroits ou Mégret est assez fort en militants. Donc j’imagine que c’est une sorte de « gentlemen agreement ».
Pour le cas du traitre Touzé, que je trouve pire que Marine encore (si si c’est possible) pour quatre raisons (la dernière campagne ; il a déjà trahi 5 fois dans sa voie politique ; comme l’a dit énervééé il pratique le déracinement (IDF Normandie PACA etc) et enfin il est terriblement mauvais et désespérément nul, se faire représenter par des caves pareils, c’est à pleurer), donc pour son cas miteux, je confirme qu’il sera bien candidat sur le secteur de Fouché Saillenfest et que le docteur a reçu l’ordre de Mégret de ne pas se présenter. Assez lamentable. Ca part mal pour Mégret.
En ce qui concerne Gilles Penelle, aux dernières nouvelles je l’avais croisé encore au MNR mais il était en partance, du moins c’est ce que j’avais cru comprendre. Si quelqu’un a des nouvelles je suis preneur aussi.
A+

Anonyme a dit…

J'avais oublié. Touze est bien le pire des politiciens. Il parle pour ne rien dire. Il trahira marine comme il en a déja trahi d'autres dans sa vie, ça ne le gène pas. Voila ce qu'il a déclaré à propos des causes de l'échec du FN, en plus du soit disant vol idéologique de Sarkozy. "Des raisons internes existent aussi et nous ne pourrons faire l'économie d'une réflexion sur notre organisation, nos structures, notre stratégie". Et Hop voila le tour est joué. On le dit sans rien dire. Comme ça on se mouille pas et on a raison à tous les coups.
Et c'est chez nous ça ???
C'est beau comme du chirac version bouse de vache.
A pleurer de rire ou de tristesse.
Moi je préfère me marrer.
Vive ces gugusses, ils vont conduire le pen à la ruine définitive.
Qu'on passe à autre chose SVP.

Sophie a dit…

Briois annonce lui même fièrement que la presse a raison et que la fille Le Pen sera bien candidate sur sa circonscription.

Il le dit lui même: "Etant l’artisan de cette venue, je suis particulièrement ravi de ce choix".

Ravi est un mot "particulièrement" bien choisi.

Comme quoi, on peut être bon et ...

J'ai une idée pour vous, faites un site "pas une voix patriote pour les destructeurs"; comme ça on pourra tous faire campagne avec un site référent.

Franchement, je serais très mal si elle faisait un score, elle ou ses collègues maudits.

Pas un vote pour ces rigolos qui détruisent tout sur leur passage.

PLUS JAMAIS CA a dit…

Et ça continue encore avec Marine le pen et son équipe.

A les entendre, les 10% de la dernière élection, c'est le socle qui n'appartient qu'à Le Pen et donc ils en feront ce qu'ils veulent.

Vraiment de quoi être écoeurée. Surtout quand je regarde les autres formations politiques, toutes avec une nouvelle génération de cadres entre 40 et 60 ans!

UMP: Sarkozy Président à 50 ans et une équipe d'une quinzaine d'hommes et de femmes qui renouvellent le paysage politique français.

PS: Même chose, avec Royal, Montebourg, Peillon, et une dizaine d'autres.

UDF: Idem avec Bayou et sa dynamique équipe.

Même l'extrême gauche avec des clémentine autain + l'héritière de Laguiller + Besancenot etc, ils font mieux que nous.

"Nous" c'est quoi ? "La famille" avec les Le Pen + Aliot + Soral qui "pense" et Touzé qui tient la chandelle en attendant apparemment son heure.

J'ai honte, totalement honte.

Pourtant, comme vous le rappelez sans cesse et très utilement, on en a des "bons". Ca ne donne pas un "leader naturel", mais il y a de quoi faire une très belle équipe.

FN: Lang, Gollnisch et leurs amis.

Hors FN: Mégret, Antony, Vial, Le Gallou, Pichon, Spieler, Robert etc.

MPF: Bompard, Bariller, Freulet, Bignon et d'autres que j'oublie.

Ca ferait une belle équipe pour repartir de l'avant ... et avoir plus de femmes, parce qu'à force d'être aussi sectaire et replié sur lui même, le FN n'a plus aucune femme à mettre en avant, à part qui vous savez bien sur (ceci explique d'ailleurs peut être cela).

Nous les femmes on veut bien venir militer et participer au combat des idées nationales pour la France, mais il faut que ce soit du sérieux, du palpable et qu'on donne du sens à notre engagement, autrement on reste chez nous.

Désolé d'être aussi franche, mais c'est ce que je pense.

Allons messieurs du courage.

Enervééé a dit…

Marine a indiqué aujourd'hui dans le Pas-de-Calais que non seulement il n'y avait aucune raison de "radicaliser" le discours FN (ce qui veut dire en gros NON à un retour aux fondamentaux)mais qu'en plus l'appareil du FN allait être "rénové" après les élections.

La "rénovation" d'adressait t'elle à Jean-Marie Le Pen et à ses 79 ans ?

A mon avis, la "révonation" de l'appareil se traduira dans un tout premier temps par la mise à l'écart des époux Baeckeroot, ensuite il s'agira de Carl Lang et de tous ceux qui le soutiennent puis, enfin, des amis de Bruno Gollnisch avant de s'en prendre à lui finalement.

Si l'on suit bien le cours des choses, on pourrait se retrouver avec ça en 2008: Marine Le Pen (Présidente du FN), Louis Aliot (délégué général) et Jean-François Touzé (secrétaire général).

Futurs membres du Bureau Politique: Steeve Briois (lui c'est mérité), Julien Sanchez, Marie d'Herbais, David Rachline, Catherine Iorio, France Jamet, Stéphane Durbec, Jean-Richard Sulzer et Guillaume Vouzellaud.

Mélanie a dit…

Si il est un exemple du mal que Le Pen et Chaboche réunis ont fait c'est la fédération de la seine maritime. Toute velléité de mieux et de plus travailler était mise à l'index par Chaboche et le Pen. l'extension était freinée. Déjà la démolition au programme.
A la scission Ils ont été considéré comme suivant mégret sans qu'ils aient eu le temps de se poser la question. En fait on en profitait pour les évacuer. Déjà les purges!
Avec le temps vous pouvez vous demander si cette scission n'était pas une purge grand format. On ne peut ici tout raconter. Le problème est que ces personnes ont très mal digéré ce qu'elles ont considéré comme une souillure. Ils étaient honnêtes et droits. Le ressort ayant été cassé. Ils sont partis dans la nature. Des familles ont éclaté. Pennelle n'a pas pu garder son travail de professeur il est parti. On m'a dit qu'il avait changé de région. Pour lui et les siens il y eu une descente aux enfers , pour d'autres également. Et je vous assure que je fais light dans le récit et les responsabilités. Car ils ont dûs subir en plus beaucoup de salissures et de mensonges.

Il restait Fouché comme rescapé. C'est un exemple du mal qui peut être fait. On est très loin là de tête haute et mains propres je vous l'assure. Ces gens ont aimé admiré Le Pen. Ils n'ont rien compris. J'espère que des inconditionnels de Le Pen liront toutes les lignes de ce site. Peut être que des yeux s'ouvriront. J'ai très mal au coeur lorsque je pense à cette fédération et à ce qu'elle est devenue. L'ombre d'elle même.
C'était la fédération d'un parti , mais aussi bien autre chose. beaucoup plus qu'une simple histoire de politique. c'était un clan, dans le sens le plus noble.
Avec des fédérations comme ça partout en France nous aurions gagnés.

En 2002 la candidate FN avait fait 14,55 % dans la 8 eme circonscription du Havre.
Le docteur sous l'étiquette MNR 4,27 % Je doute que touzé fasse les 18,82 % cette fois ci.

Anonyme a dit…

vendredi 11 mai 2007, 12h32
AFP
Marine Le Pen: aucune raison de "radicaliser le FN"


COURCELLES-LÈS-LENS (AFP) - La vice-présidente du Front national Marine Le Pen a affirmé vendredi à Courcelles-lès-Lens (Pas-de-Calais) qu'elle ne voyait "aucune raison" de "radicaliser" le programme du parti d'extrême droite dans sa campagne législative.
Pendant la campagne présidentielle, "Le Front national a défendu son programme, il n'avait aucune raison de se radicaliser (...) Nous devons rester droit dans nos bottes et nos certitudes", a expliqué Mme Le Pen lors d'une conférence de presse.

"Plus radical que cela, c'est le programme de Philippe de Villiers, et c'est 2,5%", a-t-elle affirmé.
Mme Le Pen venait présenter sa candidature aux législatives dans la 14e circonscription du Pas-de-Calais (Hénin-Beaumont).

"Nous avons été victimes d'un hold-up électoral" de la part de Nicolas Sarkozy, "qui a marqué à la culotte le Front national, pas seulement dans cette campagne, mais depuis 2002, en reprenant ses thèmes", a estimé la députée européenne.

"Il a siphonné une partie de notre électorat (...) Certains de nos électeurs se sont dit: Nicolas Sarkozy n'appliquera que 20% de mes idées et des idées de Jean-Marie Le Pen, mais il a des chances d'être élu", a analysé Mme Le Pen.

"Nous n'avons pas enregistré une défaite absolue", a-t-elle souligné, énumérant les difficultés du PS, des Verts et du PCF et ajoutant que selon elle "les idées de Jean-Marie Le Pen sont majoritaires en France".

Interrogée sur les critiques formulées à l'intérieur du parti après l'échec de Jean-Marie Le Pen au premier tour de l'élection présidentielle, Mme Le Pen les a attribuées à Christian Baeckeroot, un élu FN du Nord, et à "des personnes qui sont à l'extérieur du Front national", dont Bruno Mégret, président du Mouvement national républicain (MNR).

Elle a cependant indiqué que le FN allait "profiter des mois qui viennent pour rénover son appareil, qui reste affaibli par la scission" avec les partisans de M. Mégret.

André a dit…

C’est la première fois que j’interviens sur ce site et je dois dire que vous dites tout haut ce que je pensais tout bas avec nombre d’autres militants.

Mais ce qui me pousse à intervenir, ce sont avant tout les derniers commentaires. Non pas que je tombe des nues en découvrant le fil à couper le beurre, mais comment ne pas être estomaqué par la réalité effrayante du Mouvement pour lequel j’ai donné une partie de mon existence.

A la lecture de ce qu’ont dit le dernier anonyme, Mélanie, plus jamais ça, mais surtout énervéééé, là je n’ose en croire mes yeux. Je suis pris de tristesse et de colère, et ce n’est pas peu dire. C’est tellement du n’importe quoi que je ne sais plus par où commencer.

Ce qui m’a choqué il y a quelques jours, c’est de voir que les portes paroles du FN, du moins le petit comité autour de Marine Le Pen, ne se rendaient pas compte du mal qu’ils faisaient en osant affirmer que ceux qui critiquaient ne voulaient que la « radicalisation à droite » du FN. Personnellement, je ne sais pas ce que cela peut bien signifier dans le concret. Mais je m’aperçois surtout que ces personnes reprennent sans vergogne les méthodes de nos ennemis. Piètres personnages en fait. Comme de demander de la hauteur aux autres et de ne vouloir que « le moins de voix possible pour Bompard », et pire pour Mégret qui a été un fidèle allié.

J’avais déjà bien lu vos commentaires là-dessus, dans les articles et les commentaires eux-mêmes. Je me disais que je n’étais pas le seul à penser comme ça.

L0, ça dépasse les bornes dans les grandes largeurs. Je sais qu’on ne doit pas être grossier, mais j’ai furieusement envie de l’être. Entendre Marine Le Pen continuer à dire « qu’il ne fait pas de radicalisation » alors que les fidèles ne demandent que le respect des fondamentaux, et la voir utiliser contre Villiers (que je n’aime pas) les mêmes armes que le système contre le FN … avant ! Tout ceci est terriblement destructeur et minable. Que veulent ces gens à la fin ? Ca me rendrait presque Villiers sympathique … presque, car il est en fait de la même race de traitre que cette Marine, point final !

Voir la marine dire « il faut rester nous-mêmes » (mais c’est qui nous-mêmes sans tous nos amis, au premier rand desquels les Baeckeroot que cette [CENSURE] ose jeter en pature, du moins le croit-elle, moi ça me renforce dans mes convictions), la voir insulter Villiers, Mégret, les Baeckeroot, tous ceux qui ont osé critiquer, la voir faire son analyse comme Copée réciterait son petit sarkozy illustré, la voir parader alors qu’elle a tout brisé en mille morceaux, ça me rend Mégret très sympa et je vais dorénavant rouler pour lui, en espérant que les autres, à commencer par les Vial, Antony etc fassent de même, sinon tant pis j’irai quand même, car il n’y a que son initiative et rien d’autre sur la place.

Merci aux quatre ou cinq derniers visiteurs de ce site qui ont laissé un commentaire, vous avez fini de m’ouvrir les yeux et vous m’avez aussi ouvert les yeux.

Si vous saviez à quel point j’ai la rage au cœur de tout ce qui se passe.

Je suis disponible pour tout ce que vous voulez au plan politique, même être candidat contre un de ces traitres, ce sera alors avec le plus grand plaisir.

André.

Enervééé a dit…

Le problème qui se pose c'est que d'un côté nous sommes en colère et que d'un autre nous attendons toujours qu'il se passe quelque chose.

Moi je n'attends qu'une chose: que Bernard Antony et Pierre Vial fassent alliance avec Mégret. Si Antony et Vial se joignent à Mégret, alors la machine sera lancé et les Spieler, Robert, Guillemot, Bardet, Le Gallou suivront le mouvement.

Aux législatives le FN fait 6%, le MPF 1,5% et tous les déçus (et les futurs exclus) se joignent à leur tour au mouvement.

Ce que Le Pen, Brignaud et tant d'autres ont réussi en 1972, nous, les petits militants de bases, nous qui sommes bon qu'à coller et à boiter, c'est nous qui allons enclencher la machine et c'est nous à notre humble niveau qui forcerons les élus et cadres de la droite nationale à l'Union.

Jean-Jacques a dit…

Dernière saloperie du clan de Marine : bien qu'ayant refusé l'union patriotique partout en France, il vient ont déposé le nom "union patriotique" pour… l'utiliser à son seul profit. Il va donc y a voir des candidats mariniste avec le label "union patriotique". Grotesque, certes mais aussi indécent car ceux qui ont souhaité faire l'union pour relancer la campagne de Le PEn puis maintenant pour limiter la casse aux législatives, comme Mégret par exemple, n'auront pas le droit d'utiliser ce label !!!
Ils sont vraiment désespérants de médiocrité ! Mais comment faire pour s'en débarasser ? C'est peut-être étonnant mais moi je crois que je ne voterai pas pour un candidat FN, même si je n'ai pas d'autre choix. Je ne veux pas renforcer cette insupportable Marine et lui offrir des subventions pour qu'elle puisse se goberger et cracher encore sur les vrais militants nationalistes. Pour moi c'est décidé ce soir : tant qu'il y a Marine au FN, tant que les vrais nationalistes sont baillonés, PAS UNE VOIX POUR CE PARTI EN ÉTAT DE PUTREFACTION AVANCÉ.

Sophie a dit…

Je suis bien d'accord avec "énervééé", et c'est la raison pour laquelle j'ai décidé de rejoindre le MNR et les autres déjà autour ... en espérant Antony et les autres.

Le scénario d'énervééé, je le souhaite de tout mon coeur.

Et pourtant, je vais raconter ici une anecdote. C'était en janvier 1999. La scission venait d'avoir lieu et j'avais rencontré Damien Bariller (le très regretté rédac chef de Français d'abord) pour le camp de Mégret. Je lui avais dis que je trouvais que c'était perdu d'avance et il m'avait rétorqué "si tu savais on n'avait pas le choix".

Je ne vais pas m'étendre, mais moi j'avais pris le parti de Le Pen, parce que j'estimais, comme beaucoup, que, même si Mégret avait raison, il aurait du rester dans son fief de Marseille et s'arranger comme ça, mais je n'étais pas au courant de tout.

En fait, je devais aller voir Carl Lang au Paquebot. Comme pas mal de gens à l'époque, j'avais bien remarqué que la très grande majorité de la presse nationaliste refusait de pourfendre Mégret voire lui donnait largement raison. J'en avais été troublée, mais j'étais resté "FN version JMLP", avant tout pour Carl, Antony, la vieille équipe avec les tradis, les solidaristes que sont les Baeckeroot, les Natios autour du noyau avec Bompard notamment, mais surtout pour Carl et Marie France que j'admirais plus que tout.

Je rencontre donc Carl Lang au Paquebot. Et là surprise, une bande de barbouzes que je n'avais jamais vu avant, avec des têtes pas possibles, mais alors là pas du tout le look de chez nous. Des cheveux longs voire crasseux, enfin bon je ne critique pas mais des têtes que je n'avais jamais vu auparavant.

Ils étaient armés et bien armés. Habillés moitié maquisard moitié mercenaires, certains faisant carrément gitans.

Ils surveillaient partout et ils montaient bien la garde en organisant des contrôles des papiers trois fois avant d'arriver dans le couloir menant au bureau de Carl.

Carl me reçoit. Il me dit: "tu vois c'est particulier, on attend une éventuelle visite des Mégrétistes en masse, ils sont déjà venus il y a trois jours et il n'y avait que Iorio, Bild et deux mecs de la sécu, c'était très léger. Le Pen a dit que s'ils revenaient, ils trouveraient à qui parler, au besoin par les armes. Mais c'est chaud, ça craint vraiment, je suis effondré".

Je lui demande alors ce qui se passe vraiment et que peu de monde sait et il me répond que si la crise couvait il ne s'attendait pas à ça. Il me dit tout net: "Je crois plutôt à une histoire de corne-cul ou à un truc démentiel, car si Le Pen a un peu déconné, l'attitude de Mégret me laisse pantois. On est là pour faire de la politique et pas pour se faire plaisir. Il faut savoir courber l'échine. Il avait son fief de Vitrolles et du fric pour tenter de prendre Marseille, de plus il restait Député Européen. Il mettait ses amis de côté et il revenait plus fort dans dix ans, mais là c'est stupide".

Je lui donne entièrement raison et je lui donne des tuyaux pour récupérer (déjà) quelques "bons" qui hésitaient vraiment.

C'était tangeant, très!

Et Carl de me conclure: "Heureusement que Le Pen nous a. A une poignée on a tenu bon la baraque. Entre Bruno (Gollnisch), moi, Bernard (Antony), Marie France (Stirbois), les Baeckeroot, plus deux trois autres, on a abattu un formidable boulot. Autrement c'était la fin!".

Et je l'ai quitté alors qu'il partait en mission sur Marseille pour contrer Mégret. Il finirait pas installer là bas l'ancien Susini.

De mon côté je décidais de rester au Front avant tout pour cette belle équipe si courageuse et si fidèle.

Si j'ai pris le temps de raconter tout ça, c'est parce que depuis 2003, mais surtout 2005, Le Pen a vraiment tout cassé, je vous donne mille fois raison.

Tous ces gens de premier plan qui ont tous sauvé le Front ont été viré ou mis au placard.

Ma conclusion sera plus brève que le reste: Comment Le Pen peut-il se regarder dans la glace après de telles agissements ? Je crois au final qu'il aura fabriqué sa propre légende en en rajoutant des tonnes et qu'il aura bien trompé son monde.

Je suis allé le voir au meeting de paris cette année pour accompagner une amie. Ah ok le discours était magnifique, ça il sait faire, mais en arrivant avant par un accès par le côté de la salle du palais des sports de paris, je l'entendais parler à Gollnisch et à une attachée de presse sur un ton glacial: "Ah non désolé on me vouvoie et pas autre chose, faites y attention".

Dans mon fors intérieur je me disais: "Elle est très loin la légende".

Aussi je dis comme énervééé, aidons tous à rebâtir autre chose et à redresser la barre.

Si il se passe quelque chose aux législatives, nous pourrons alors tendre la main à tout le monde, sans jamais plus ressasser le passé. C'est ce que je souhaite.

Amitiés à toutes et tous camarades.

Anonyme a dit…

Petite devinette

Pourquoi le siège du FN a t-il pris le nom de paquebot ?

réponse :
Pour un clin d'oeil à la vérité.
Le but étant de vous mener en bateau sans vous le dire.

Hervé a dit…

Je ne peux que vous approuver. Ancien du PFN, mouvement qui jouait la carte de l’enracinement local et du combat des idées avec un certain succès (des bastions à plus de 5% dans les années 70), j’ai rallié le Front pour, par et au nom de l’Union sacrée. Je ne regrette rien, car il ne faut jamais, mais là je ne vois aucune autre solution que de jouer la carte de l’union autour du MNR.

Quand on y réfléchit, il est vrai que l’option Villiers était une carte jouable avant l’élection, mais là il est clair que même si nous nous retrouvons très nombreux au MPF, l’expérience du Front montre que le nombre ne vaut rien face à la mégalomanie. Non seulement Villiers est comme Le Pen, mais en plus il est tenu (comme le pen ?). Inutile de s’y perdre. Quand je vois comment le FN et le MPF joue à « qui c’est le plus extrémiste », avec Peltier qui rappelle les « dérapages » et la Marine qui dit « plus radical c’est Villiers ! », je me dis qu’ils sont ridicules.

Je discutais avec un membre de la Fraternité Saint Pie X l’autre jour et il me disait qu’il soutenait l’initiative de Mégret, tout en étant vigilant sur les fondamentaux, car c’était la seule possible aujourd’hui. Moi qui suis croyant sans plus et qui m’attache plus aux éléments identitaires et économiques, je me disais que nous avions là une belle opportunité de repartir de l’avant. Je suis certain que si les choses se passent bien, il y aura un vrai boum aux municipales de l’an prochain. Je connais quantité de sympathisants qui aimeraient s’investir, mais plus avec le Front car ils ont compris qu’à terme ils avaient le choix entre l’humiliation et l’exclusion.

Avant de vous laisser, je voulais juste rappeler une chose à M Le Pen si jamais il me lit ici (puisqu’il ne répond jamais à mes courriers et courriels), chaque fois que vous parlez depuis 15 jours, vous trouvez le moyen de citer « le traître et le félon Bompard ». Vous avez parachuté une candidate contre lui, avec Aliot qui est venu faire le clown en affirmant que le mot d’ordre était « pas une voix pour le traître Bompard » (bravo, vous qui parlez sans cesse d’intérêts supérieurs du pays, ça c’est un bel exemple !). Alors, je voulais vous dire quand même que c’est vous et vous seul qui avez exclut Bompard, uniquement parce que, organisateur de VOTRE université d’été, il avait crée une petite association « esprit publique » et qu’à ce titre il avait invité à l’université d’été Fabrice Robert des identitaires, avec l’accord de Marie France Stirbois et Bernard Antony. Ca vous l’oubliez un peu. A la place de Bompard, j’en connais qui auraient pété les plombs bien plus.

D’ailleurs, votre perfidie ne connait plus aucune limite avec l’âge, puisque vous osez maintenir un candidat contre M Mégret, de plus avec quelques moyens.

Vous dites souvent qu’on récolte ce qu’on a semé, alors attendez vous à ce que vous méritez : Le retour à l’ombre.

Vous auriez du vous méfier bien avant, car vous êtes en train de passer de l’état de boulet au mépris. Après, ce sera l’indifférence, ce qui est encore pire.

Je crois que Le Pen n’est plus du tout emphase avec l’opinion des nationaux.

Hervé a dit…

Je ne peux que vous approuver. Ancien du PFN, mouvement qui jouait la carte de l’enracinement local et du combat des idées avec un certain succès (des bastions à plus de 5% dans les années 70), j’ai rallié le Front pour, par et au nom de l’Union sacrée. Je ne regrette rien, car il ne faut jamais, mais là je ne vois aucune autre solution que de jouer la carte de l’union autour du MNR.

Quand on y réfléchit, il est vrai que l’option Villiers était une carte jouable avant l’élection, mais là il est clair que même si nous nous retrouvons très nombreux au MPF, l’expérience du Front montre que le nombre ne vaut rien face à la mégalomanie. Non seulement Villiers est comme Le Pen, mais en plus il est tenu (comme le pen ?). Inutile de s’y perdre. Quand je vois comment le FN et le MPF joue à « qui c’est le plus extrémiste », avec Peltier qui rappelle les « dérapages » et la Marine qui dit « plus radical c’est Villiers ! », je me dis qu’ils sont ridicules.

Je discutais avec un membre de la Fraternité Saint Pie X l’autre jour et il me disait qu’il soutenait l’initiative de Mégret, tout en étant vigilant sur les fondamentaux, car c’était la seule possible aujourd’hui. Moi qui suis croyant sans plus et qui m’attache plus aux éléments identitaires et économiques, je me disais que nous avions là une belle opportunité de repartir de l’avant. Je suis certain que si les choses se passent bien, il y aura un vrai boum aux municipales de l’an prochain. Je connais quantité de sympathisants qui aimeraient s’investir, mais plus avec le Front car ils ont compris qu’à terme ils avaient le choix entre l’humiliation et l’exclusion.

Avant de vous laisser, je voulais juste rappeler une chose à M Le Pen si jamais il me lit ici (puisqu’il ne répond jamais à mes courriers et courriels), chaque fois que vous parlez depuis 15 jours, vous trouvez le moyen de citer « le traître et le félon Bompard ». Vous avez parachuté une candidate contre lui, avec Aliot qui est venu faire le clown en affirmant que le mot d’ordre était « pas une voix pour le traître Bompard » (bravo, vous qui parlez sans cesse d’intérêts supérieurs du pays, ça c’est un bel exemple !). Alors, je voulais vous dire quand même que c’est vous et vous seul qui avez exclut Bompard, uniquement parce que, organisateur de VOTRE université d’été, il avait crée une petite association « esprit publique » et qu’à ce titre il avait invité à l’université d’été Fabrice Robert des identitaires, avec l’accord de Marie France Stirbois et Bernard Antony. Ca vous l’oubliez un peu. A la place de Bompard, j’en connais qui auraient pété les plombs bien plus.

D’ailleurs, votre perfidie ne connait plus aucune limite avec l’âge, puisque vous osez maintenir un candidat contre M Mégret, de plus avec quelques moyens.

Vous dites souvent qu’on récolte ce qu’on a semé, alors attendez vous à ce que vous méritez : Le retour à l’ombre.

Vous auriez du vous méfier bien avant, car vous êtes en train de passer de l’état de boulet au mépris. Après, ce sera l’indifférence, ce qui est encore pire.

Je crois que Le Pen n’est plus du tout emphase avec l’opinion des nationaux.

Jean Léon a dit…

Bonjour,

Je suis venu avant tout pour remercier Sophie de son message si sincère, mais aussi pour vous dire que plus que jamais vous êtes dans le vrai. Le journal Le Monde vient de publier un article dont le titre est évocateur: "Marine Le Pen mise sur l'élection de juin pour conforter sa place au FN". Ils indiquent en gros qu'elle compte maintenir le cap à gauche.


Voila tout est dit. Alors faites en sorte que le moins de voix possible se porte sur elle. Je compte sur vous et je ne suis pas le seul.

Ras le bol de ces gens méprisants et méprisables.

Anonyme a dit…

Je reviens du conseil national du MNR qui s'est tenu ce jour à Sevres : les nouvelles sont plutôt bonnes de notre coté car le MNR joue à fond la carte de l'union patriotique : il appelle à soutenir 12 candidats du FN, et un accord est en vue avec plusieurs candidats du MPF pour des candidatures uniques.
Le MNR laisse plusieurs circonscriptions à Alsace d'Abord même si Alsace d'Abord n'est pas encore sur de présenter de candidats.
Le MNR ne présente pas de candidats dans les circonsriptions niçoise où les Identitaires se présentent.
Concernant les "ragots", Philippe Fouché Saillenfest non seulement n'a pas décroché du MNR mais il était présent au conseil national où il s'est activé toute la journée pour boucler les candidatures pour les législatives sur son département.
En revanche, Bariller ex MNR passé au MPF est découragé et ne sera pas candidat aux législatives.
Bernard Antony n'est pas intéressé par les législatives et ne se passionne plus pour les élections : inutile de révêr sur un hypothétique accord entre lui et Mégret.
L'union se fait donc entre le MNR et les gens intelligents de la droite nationale. L'union se fait avec le MNR comme pivôt.

Anonyme a dit…

La candidate du FN contre Bompard à Orange, parachutée, s'appelle Emmanuelle Gueguen-Landau. Une catho trad, parait il.

Elle ne fait pas campagne, du moins, pour l'instant, on ne l'a pas vu.

Sur la 4/5 militants du FN qui tractent, deux tractent aussi pour Mariani l'UMP.

leur seul but : faire battre Bompard... Le triso en chef, 52 ans, exclu du FN par Bompard pour comdamnation (vols, cambriolages...) arbore le drapeau à croix méga sur son balcon certains jours et le portrait de Tonton dans le salon. accessoirement, il passe au tribunal début juin pour avoir agressé une de nos militantes, coups de poings dans les seins, qui collait seule avec une autre fille.

On ne les trique pas afin d'éviter un scandale dans la presse locale qui n'attends que ça.


Et c'est ça le FN chez nous !


pendant ce temps, La Tocnaye n'est toujours pas à Avignon et ce bon vieux Macary, l'age du Président, fait comme d'hab : pas campagne !

Un marseillais a dit…

Je ne comprends pas très bien Sophie. elle nous dit en citant Carl parlant de Mégret : "Il avait son fief de Vitrolles et du fric pour tenter de prendre Marseille, de plus il restait Député Européen. Il mettait ses amis de côté et il revenait plus fort dans dix ans, mais là c'est stupide".
Je lui donne entièrement raison…"
Je pense que lorsque Sophie donne raison à Carl c'est à l'époque des faits. Car avec le recul et la situation actuelle, elle ne peut plus lui donner raison. Que ce serait-il produit si Mégret avait "courbé l'échine" comme disait Carl ? Il aurait été marginalisé, aurait eu de moins en moins de place dans les campagnes électorales, serait peut-être, dans un premier temps, resté député européen puis il n'aurait pas empêché la catastrophe électorale, il n'aurait pu constuire un grand mouvement populaire, il n'aurait pu empêcher la destruction du mouvement national par Marine et si tout d'un coup il avait essayé de redresser la barre, il aurait été exclu. Bref il avait le choix entre devenir come Bompard en ouvrant sa gueule trop tard ou comme… Carl Lang aujourd'hui en continuant à la fermer. Ah ! C'est sûr il serait peut-être encore député européen (s'il était resté, comme Lang) ou maire de Vitrolles (s'il avait agit comme Bompard). Bien ! mais le mouvement national où en serait-il, lui ? Le Front National serait exactement dans la même situation qu'aujourd'hui et il n'y aurait même pas la roue de secours du MNR. Finalement ce serait pire. La situation n'est pas merveilleuse, certes mais nous avons encore un petit espoir.

Finalement avec le recul, moi qui étais très sceptique sur l'entreprise Mégret, je me dis aujourd'hui que c'est Carl qui avait tort. A moins que son objectif n'ait été uniquement de conserver ses mandats électoraux… C'est vrai, Mégret a quasiment tout perdu mais avec honneur. Lui, n'a pas troqué ses idéaux contre une voiture de fonction et de bonnes indemnités. Moi je trouve cela plutôt classe finalement. Et puis c'est notre seul espoir de reconstruire quelque chose.

Jeanjean a dit…

Non, on ne désigne plus le siège du FN sous le nom de paquebot. Son nouveau nom, c'est le Titanic.

Anonyme a dit…

La fin est officielle pour le MPF:
http://www.dailymotion.com/e-tribesman/video/3296538

Robert a dit…

Grâce à tous les commentaires (tous intéressants) on en sait un peu plus, alors merci à toutes et à tous. Oui, j'ai bien lu sophie et je suis sur qu'elle pense la même chose que nous, à savoir que Mégret a eu raison trop tôt. Mais que pouvait-il faire avec plus de 18.000 déçus de Le Pen. Les abandonner? Je crois que son erreur a été de trop imiter Le Pen et de ne pas rechercher d'union sur la base des idées à l'époque. J'ai bien peur que ça continue à lire le commentaire du membre du Conseil National du MNR. Qu'on ne se méprenne pas, je ne critique pas et je trouve très bien la tentative d'union de M Mégret. Mais une chose principale me dérange: Dire n'importe quoi sur Bernard Antony. Oui, il est écoeuré, oui il ne croit pas qu'aux élections et il est vraiment blazé des belles paroles. Mais ne soyez pas dupe monsieur (ou madame), il ne rêve que d'union et tout le monde sait bien qu'il faut l'activer et le motiver pour qu'il donne tout. Quand on sait s'y prendre, il donne vraiment tout et il apporte énormément. Vous dites "ne rêvez pas", alors qu'on a tous envie de rêver justement après toutes les bassesses des Le Pen. On a envie de rêver et surtout pas de voir le MNR se compromettre en soutenant un des "hauts" responsables de la déroute de la Présidentielle. Si vous trouvez que de ne pas placer de candidat contre Touzé, ne pas réactiver Bariller, dire "ne pas rêver" pour Antony, faire la place libre à des douteux et des facheux du MPF ou du FN (pour Bompard, Freulet, Carl Lang, le couple Baeckeroot et Gollnisch je suis OK mais le reste ? Beurk! En toute franchise et en toute amitié), si vous croyez que tout cela va nous motiver et permettre le renouveau, là, j'ai de très gros doutes. Alors, je ne vous suis pas sur ce terrain du défaitisme, de l'autosatisfaction, du conformisme et du refus d'originalité, (toutes choses qui caractérisent le Front actuel), car c'est le chemin de l'échec, là aussi en toute franchise et en toute amitié. Je vous dis néanmoins bravo de dénoncer les dérives du FN, de faire cette petite union, (à propos comment aller vous faire puisqu'apperemment, le FN a déposé "l'union des patriotes" et "l'union patriotique" .. ça c'est une erreur car "union des patriotes" était déposable), je vous dis que c'est bien, que c'est un bon début et je vais voter pour votre candidat et faire voter partout pour vous et vos amis dans mes relations. Cependant, si je vous excuse pour les législatives car vous manquez de temps, je vous le dis pour vous, une dernière fois en toute franchise et en toute amitié, après, vous devrez trouver autre chose pour nous motiver tous, autrement vous n'irez pas bien loin. Respectueusement.

Anonyme a dit…

Après le bref compte rendu que j'ai fait du conseil national du MNR, je réponds à Robert en toute amitié.
Tout d'abord, nous n'avons pas divulgué la liste des candidats du FN et du MPF que nous soutenons, donc pas trop de spéculations.
Ensuite concernant Bernard Antony, pour passer un accord il faut être deux, or, Bernard Antony ne s'est pas manifesté.
De même, si Damien Barillier ne veut pas se présenter nous n'allons pas le mettre candidat d'office.
Je crois que beaucoup de gens ici ne se rendent pas compte que cette semaines, le MNR doit déposer 500 candidatures avec 500 suppléants et 500 mandataires financiers (car c'est obligatoire). Il faut donc réunir 1500 volontaires, 1000 attestations d'inscription sur les listes électorales, ouvrir 500 comptes bancaires.
Chaque dossier de candidature nécessite que le candidat et son suppléants remplissent chacun 6 papiers, soit 6000 attestations.
Sans compter les professions de foi et les bulletins de vote (80 millions) à imprimer entre le 15 mai et le 19 mai.
Cela ne laisser aucune minute de disponible pour aller rencontrer des gens qui sont dans la nature et leur remonter le moral.
Je suis désolé d'être rude mais nos cadres et candidats vous faire de la politique à raison de 10 heures par jour cette semaine, en plus de leur activité professionnelle.
Si certains voulaient faire un pas en direction du MNR et de Bruno Mégret, il faillait le faire avant.
Rassurez vous plusieurs ont fait ce pas et le MNR a eu des contacts avec beaucoup de monde.
Pour ce qui est du slogan d'union pour les législatives, nous ne le révèlerons pas sur internet. Il faudra attendre de recevoir les professions de foi : c'est une surprise !

Robert a dit…

J'adore parler politique nationale, même un dimanche.

Blague à part, je remercie Robert de sa réponse courtoise, en toute amitié.

Contrairement à ce que vous pensez cher miitant MNR, je me rend bien compte de tout cela, d'autant que j'ai déjà été candidat pour le FN à de nombreuses reprises. Je sais bien que même si de nos jours on peut réduire les coûts de manière drastique et qu'il n'y a plus les cautions à payer, cela reste un travail titanesque.

Si vous m'avez bien lu, je dis bien bravo et merci, dont acte, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, sinon vous allez décevoir beaucoup de monde. Vous voyez bien qu'ici comme ailleurs beaucoup de monde veut sauver la petite union autour du MNR afin de ne pas détruire toute chance de rebondit sur nos idées. Je vais tout faire pour passer ce message simple à l'ensemble de mes relations: voter et dites à toutes vos relations de voter pour les candidats MNR, car ce n'est pas une question de programme mais UNIQUEMENT de financement et chaque vois comptera puisqu'il faut faire plus de 1% obligatoriement.

Vous voyez donc bien que je suis de votre côté, ça ne fait aucun doute.

Cependant, vous ne pouvez pas empêcher que pour recréer le Mouvement National autour de vous, il vous faudra faire tout de même bien plus. je vous sens intelligent, alors ceci n'a pas du vous échapper. Des dizaines de milliers de militants dans la nature, échaudés, écoeurés, dégoutés, vous n'allez pas leur redonner la flamme comme ça.

Vous dites, M Antony ne s'est pas manifesté,or, en disant cela, vous faites comme les autres: venez à nous ou allez vous faire voir. Je me fais dur mais c'est pour notre bien à tous. Vous savez pertinnement que ce qui fait la force de Barnard Antony et de ses réseaux, c'est l'indépendance totale! Si Le Pen n'était pas allé chercher ces gens, ils ne seraient jamais venus au FN et ils ne s'en porteraient pas plus mal.

La preuve de ce que j'avance, c'est que M Antony est le seul, je dis bien le seul à avoir osé dire son fait à Le Pen en 2005. C'est bien pour cela que les gens qui le suivent le suivent, car il est plus qu'un caution morale, c'est une valeur étalon.

J'espère pour vous que vous aurez compris que c'est ç'est à vous à aller vers lui tant il est déçu et non le contraire.

Vous devez le savoir mais je vais me répéter. Si les patriotes ont des doutes sur M Mégret et le MNR, c'est parce que vous avez commis bien des erreurs entre fin 1998 et fin 2005, soit durant 7 ans pleines. Je ne reviendrais pas dessus c'est inutile. Aujourd'hui, vous êtes les seuls à offrir un avenir autre que l'échec dans le national gauchisme, alors tenez-en compte. C'est autant pour vous que pour nous tous.

Relisez l'excellent article publié ici sous le nom de "réponse à M Briois", car tout y est dit sur les valeurs. Et M Mégret n'a pas toujours offert les garanties suffisantes à ce sujet, vous le savez bien, autrement il aurait gagné depuis longtemps vu que le FN est en décripitude depuis quelques années déjà, la surprise de 2002 ayant tout masqué pour notre plus grand malheur. Bernard Antony, s'il vient à vos côtés, sera pour nous tous la preuve que nos valeurs seront respectées, dans le juste syncrétisme, dans la synthèse nationale qu'il nous faut absolument.

Une dernière question avant de vous laisser. Comment vont faire les électeurs pour savoir qu'il faut voter pour des régionalistes et identitaires, car si vous n'allez pas au combat sous la même banière, cela peut désorienter l'électorat dans ces circonscriptions.

Enfin, pour le slogan, je me doute bien que votre "surprise" tournera autour de deux pôles: L'union des patriotes (quel que soit le nom) et surtout le Renouveau de la Droite Nationale, peut être en y indiquant une forme de légitimité. J'ai ma petite idée et je n'en dirais pas plus. Je sais que vous savez que l'important étant d'assurer le financement (donc l'avenir) et non d'avoir des élus, vous axerez votre campagne sur les sympathisants avant tout.

Concernant les touzé et compagnie, je ne préjuge de rien et j'espère que vous ne commetrez pas cette erreur, tant ces personnages sont nuisibles. J'aurais même tendance à vous faire confiance là dessus aussi confiance, car chat échaudé ......

Le plus important sera surtout après les législatives, car il vous faudra alors faire la vraie union. C'est là que ça commencera.

Aussi je vais finir comme j'ai commencé: Bravo et merci, vous nous donnez un espoir, ne le gâchez pas!

Je termine pas une question: Quel candidat le FN ose t-il mettre contre M Mégret sur Vitrolles ? Je suis de Normandie mais si M Mégret fait un meeting de soutien dans le sud, j'y viendrai avec plaisir.

Amitiés nationalistes.

Anonyme a dit…

Il parait que L'UMP a décidé de tout faire pour aider Marine à Hénin Baumont. Le but serait que le Front soit écrasé partout mais que Marine soit une des seules à faire un bon score pour la renforcer et la conforter dans sa stratégie. Avez-vous des infos supplmentaires ?

Mariton a dit…

Pour répondre au dernier commentaire, il ne faut pas être grand clerc pour constater que l'ensemble du système politico médiatique se réjouit de voir Marine Le Pen détruire la résistance nationale et ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour l'aider.

Regardez comment Le Monde, Le Figaro, les radios, TV, journaux etc relatent le moindre geste de Marine le pen, c'est totalement hallucinant. A l'inverse, pas un mot sur les autres.

Non mais laissez moi rire, on ne tombera pas dans le panneau, pas les militants du moins.

Anonyme a dit…

Dans la circonscription de Vitrolles-Marignane, Le Pen ne présente rien moins que son majordome contre Mégret. J'ai idée que c'est pour être certain qu'un autre ne se désiste pas ! l'intention de nuire est manifeste !!!

Je cite un passe du livre de Marc Fauchoux, "le dernier combat", page 95.
(le passage relate une anecdote en Corse le 7 octobre 2006, c'est pour situer un peu)

"[...] Gérald Gérin, "un porteur de valises", aux fonctions multiples, trentenaire à la belle gueule, embarque également dans l'avion. A la fois intendant et majordome, il est chargé de gérer les effets personnels du chef - au service duquel il est entré à l'age de 19 ans - et de la gestion de ses comptes courants. Avec déjà la certitudes, pour ce jeune autodidacte, d'être investi candidat à la députation, aux prochaines législatives, dans la douzième circonscription des Bouches-du-Rhône. [...]"

Bref si Le Pen maintient cette candidature, la preuve sera faite que la clique Marine, Aliot, etc n'est pas seule responsable, mais qu'il aura bien dirigé tout ce gâchis !

Anonyme a dit…

Il suffit d'aller sur le blog de Briois pour voir que le candidat de l'UMP est un Arabe inconnu dans le coin... Bref, on déplie le tapis rouge à la Fille du tambour major.

Mais soyez tranquilles... à terme, le score du Fn plongera à Hénin, comme il a baissé partout où papa s'est présenté dans le sud. Parasites...

Jean-Paul a dit…

La réponse à la question de l'anonyme sur Marine aidée par l'UMp est (notammnet) sur : http://ras-le-bol-de-marine.blogspot.com

je cite :


"L'UMP a décidé de sauver la petite Marine.
"Il ne faut surtout pas écraser Marine Le Pen ! Au contraire, on va lui donner un petit coup de pouce "

C'est la consigne étrange mais oh combien machiavélique qui est actuellement donnée à l'UMP. L'idée de l'équipe Sarko est de renforcer Marine au sein du FN pour que celui-ci s'enfonce un peu plus. "Le FN va s'écrouler aux législatives, mais si Marine Le Pen, elle, fait un score correct à Hénin Baumont elle pourra faire taire toutes les contestations au sein du Front. Il n'y aura plus rien en face d'elle. Et bientôt… il n'y aura plus rien autour d'elle !"

Les stratèges de Sarko savent bien qu'elle fera fuir les militants et entrainera le FN dans des abymes électorales. Bref, pour eux, il faut aider Marine pour tuer le mouvement national !

Première étape, on va l'aider à passer le premier tour en présentant à Hénin-Beaumont un quasi-inconnu d'origine maghrébine. Le pauvre Nersredin Ramdani qui est tout de même un des 3 ou 4 militants de l'UMP du coin, va permettre à Marine de conserver cette partie de l'électorat de son papa qui s'était porté sur Sarko dès le premier tour. Avec un pareil concurrent, pas de risque que l'agitée se remettent à courir après les hypothétiques voix beurs et voit finalement son électorat traditionnel voter UMP ! (notons que sans militant ou presque Sarkozy a fait 6 points de plus que papa Le Pen à Hénin-Beaumont, et il n'y a que le gentil Steeve Briois pour ne pas se rendre compte que la campagne quasi islamophile de Marine Le Pen a jeté, ici comme ailleurs, des bataillons d'électeurs FN dans les bras de l'homme au karcher)

C'est sûr que comme stratèges, la bande à Sarko c'est quand même autre chose que Marine, son petit cerveau et son gros égo… "

Par ailleurs Mariton a bien raison de noter à quel point le système médiatique soutient Marine, à l'évidence pour soit détuire le FN de l'intérieur, soit parce que Marine sert à faire admettre le poltiquement correct à tout un secteur de l'opinion qui lui étati rétif, soit, ce qui revient au même, à les faire revenir vers un vote pour les partis trditionnels. En revanche, moi je pense que beaucoup de militants se font encore avoir. On n'en a pas fini avec elle !

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Nous vous donnons une copie d'un des messages (rares il est vrai) que nous recevons de l'ultime dernier carré de la Lepénie patenté (ou zélote c'est au choix).
Vous constaterez la "qualité" de ces gens, qui, à l'image de ce pauvre Jacques, représentent ce qui se fait de "mieux" chez nous pour notre plus grand malheur.
Nous publions ce message car il est hautement symbolique de la secte débile qu'est devenu ce pauvre FN.
Si nous lisons attentivement, nous nous apperçevons que:
- Ce type de personne n'a rien lu de nos articles et commentaires. Normal, puisque si on lit, on doit répondre. Ils en sont bien incapable.
- Ils pratiquent l'outrance, la vulgarité, l'anathème, la grossièreté, le mensonge, la diffamation, le tout avec la pire des mauvaise foi.
- ils sont au service exclusif de la ruine de nos idées.
- Ils sont les valets de Marine Le Pen, Aliot, Touzé et consorts.
- Ils sont de facto (et ils ne peuvent pas le nier) contre Carl Lang, Bruno Gollnisch, Bruno Mégret, Bernard Antony, Vial, Pichon, Baeckeroot, Martinez, Bompard, Brigneau et les centaines d'autres qui partagent nos analyses communes.
- Ils n'acceptent pas la moindre critique!
- Ils sont devenus complètement fou!
- ils sont les sectateurs des dérives et trahisons.

Voila le message. Nous n'y avons rien corrigé.

Vous vous dites "patriotes" ? Et vous crachez sur tous ceux qui se battent pour VOUS depuis trente ans! le FN a, quoi que vous en pensiez, obtenu 3 900 000 voix et ce malgré la puissance de la machine UMP. Bande de couilles molles ! Vous êtes des militants vous ? Vous êtes des tapettes... des petites tapettes !
Vive le Front National et merde à ceux qui se mettent à chialer (comme vous le faites) à la première pichenette reçue !
Je serai candidat une nouvelle fois aux législatives pour le FN, avec Fierté, Honneur et Enthousiasme. Et pendant que vous, vous continuerez à jouer les politologues et les stratèges et les stratèges de mes deux, j'irai au charbon avec mon équipe de vrais militants patriotes faire entendre la voix du bons sens et de la vérité.J'irai défendre la France et les Français d'Abord.
Et vous continurez à vous branler... Connards !
JACQUES

Nous avons reconnu le personnage. Il s'agit selon nos sources de Jacques Vassieux, sinistre clown qui dirige ce qui reste du Front en savoie, région ou la légitimité appartient, qu'il le veuille ou non à Martinet et à personne d'autre!
Ce pantin, grotesque pitre ayant déjà insulté Mégret, Spieler, Antony et d'autres, fait partie de ceux qui voient "des députés FN élus dès le premier tour".
Autant les laisser mourir de leur belle mort.
Si ce n'est pas Vassieux, de toute façon ça ne change rien au fait que ce dernier est un valet incompétent du Marinisme UMpisto Marxiste qui nous fait tant de mal.

Nous tenions à vous informer de l'état de décomposition du petit clan. Voyez comme ces gens méprisent toutes celles et tous ceux qui ont tout donné pendant des décennies. Voyez surtout comment ces gens là osent squatter nos idées en les déformant.
Plus que jamais il est temps de passer à autre chose.

Vous êtes prévenus. C'était pour votre édification, nous ne publierons évidemment plus ce genre de saillie vomitive.

Vive des députés de cette "qualité".

Anonyme a dit…

Bonjour,

J'interviens ici pour dire que vous vous êtes tous fait bien des illusions depuis 2003.

Le problème est on ne peut plus simple. Il est tellement limpide qu'il aveugle bien des passionnés.

En fait Le Pen avait le choix en 2003 au Congrès: Soit il passait la main et il demeurait, malgré ses défauts réels, une icone intouchable ayant mené le Mouvement National, malgré la crise, au second tour d'une présidentielle, et il restait alors dans l'histoire à jamais; soit il faisait ce qu''il a fait, à savoir poursuivre aveuglément sur la voie de l'échec et de la ruine, et il écornait sérieusement son image avant de la pulvériser.

En choisissant le chemin de la déroute, Le Pen a brisé à jamais le miroir et son image d'épinal a totalement disparu.

S'il était parti en pleine gloire, qui aurait osé parler de ses défauts? Personne alors qu'ils exsitent depuis des années, et bien avant 2003!

En fait, en choisissant de rester mordicus, Le Pen montre ainsi son vrai visage et c'est tant mieux.

Là ou je me fais bien du souci, ce n'est pas du tout pour le FN, car il est condamné ous sa forme actuel.
Je me fais du souci pour l'après municipales, quand il faudra d'une manière ou d'une autre recoller les morceaux avec ceux restés au Front. Là ça va être dur et je n'ai pas beaucoup d'espoir tant ils sont aveuglés par l'image de Le Pen et par une marque de fabrique qui n'existe plus.

C'est pourquoi je ne crois pas en Mégret seul, je crois encore moins en Antony seul (car il ne faut pas bouder les élections même si ça ne fait pas tout on est d'accord) et je ne crois pas en une réaction isolée au sein du FN.

Pour moi ce sera la collégialité dans le respect ou rien. A la lecture des dires des uns et des autres, j'ai de gros doutes, mais force est de reconnaitre que depuis le 22 avril au soir, c'est uniquement un petit comité de démolition publique qui, de l'intérieur du Front, s'échine à terminer leur besogne sans le moindre regret et toute honte bue.

Il faudrait trouver un moyen de ne pas se rabaisser à leur niveau, mais je sais que c'est bien difficile quand on les voit à l'oeuvre.

Essayons d'être inventifs après les législatives.

Anonyme a dit…

Fin 1998 je pense, mais peut être était-ce en 1999. Chard avait fait un dessin très visionnaire sur la fin du FN. On y voyait le paquebot FN couler.

Jean Paul a dit…

C'est aujourd'hui que le Front donne sa liste pour les législatives.
Aucune nouvelle du MNR et de ses amis nulle part. Ils doivent être occupés c'est normal, ils n'ont pas les moyens du FN.
La cloture des candidatures c'est vendredi prochain minuit, soit dans quatre jours maintenant.
A noter que plus que jamais la presse du système donne des coups de pouce au clan de Marine, ça devrait au moins alerter un tant soit peu les nationaux.
Rien du côté d'Antony, il doit attendre après les législatives, ou qu'on vienne le relancer.
Ca devient quoi votre idée d'un site contre les destructeurs?
J'ai pas mal d'éléments de première main.
A bientôt.
JP

Enervééé a dit…

Cette semaine sera décisive car nous connaîtrons effectivement la liste de tous les candidats aux législatives.

Nous allons voir si Le Pen aura fait un petit cadeau à Mégret ou pas (je pense surtout à la 12ème circonscription du 13). Si j'en crois les dernières rumeurs du Paquebot, Gérald Gerin sera vraisemblablement candidat FN dans la 12ème et recevra les visites de Aliot et Marine pendant la campagne électorale (et peut être même de Le Pen himself).

Une fois les listes de candidats connues (FN,MNR,MPF,Identitaires, Régionalistes etc...), alors nous devons tous ensemble faire NOTRE liste d'Union des Patriotes en sélectionant 577 bons candidats (sans aucun critère d'étiquette bien entendu, il faut faire un effort là dessus).

Une fois la liste faite et approuvée par la majorité des habitués de ce blog (nous sommes tous sur la même longueur d'onde de toute façon) alors on va diffuser la liste sur la blogosphère nationaliste (au moins 200 sites et blogs) ainsi qu'à toutes les adresses mails des différents partis.

L'Union des Patriotes peut se faire. Vu qu'elle a du mal à se créer par le haut et surtout au FN, alors à nous, les militants de la base de la créer. Notre statut de militant de base (vous savez , ceux qui sont bons qu'à coller, à boiter, à tracter et surtout à fermer leur gueule) ne doit pas nous interdire de prendre des initiatives.

Jean Paul de Paris a dit…

C'est amusant, il y a au moins 2 Jean Paul, ici. Pour ne pas faire de confusion (bien que je n'ai rien à retirer de ce qu'a dit mon homonyme) je m'appelle désormais "Jean Paul de Paris".
Je voudrais répondre à l'anonyme qui vient de faire une bonne analyse de Le Pen, Du front de Mégret etc.
Bonne analyse certes mais mauvaise conclusion : "essayons d'être inventif après les législatives" ; être inventif d'accord mais il ne faudrait pas que les militants se disent que l'on pourra s'organiser après les législatives. Si le MNR ne fait pas 2 ou 3% aux législatives et que la félone Marine conserve l'essentiel des subventions avec 6 ou 7% des voix, tu peux toujoiurs essayer d'être imaginatif, ça ne changera rien. Ce sera la mort lente du mouvement national et pas de perspective de renouveau. Le système le sait et c'est bien pour cela qu'il pousse Marine à fond (l'UMP aussi, d'ailleurs, come on le vois à Hénin) et pas un mot sur Mégret qui vient de tenir son conseil national et sans doute de désigner des candidats.
Pour moi c'est clair : ne pas voter MNR ce serait se suicider.

Anonyme a dit…

bonjour,
M'intéressant à la politique ne général , j'ai lu avec intérêt certains de vos articles de même que certains des commentaires de vos lecteurs.
N'étant pas un militant , je vous donne un point d vue extérieur sur votre tentative.
je trouve votre stratégie bien étrange, car elle consite à vouloir fédérer un mouvement autour du mnr. Or , qu'on le regrette ou pas (j'ai l'impression que nombre d'entre vous le regrette de par leur appartenance à ce mouvement), le mnr est un astre un peu mort de la vie politique , qui n'a jamais pu émerger. Je pense qu'il représente actuellement moins de un pour cent du corps électoral. Aini toute union dans ce sens serait , à mon avis, voué à la marginalité.
Les gens se fichent pas mal de vos débats par manque de temps et par les tracas de la vie quotidienne, ils ne peuvent pas retenir autre chose que les slogans médiatiques( d'ou entre autre le succès de notre nouveau président). Cela n'occupe que l'esprit des militants qui à tord ou à raison émettent les critiques que l'on trouve sur votre site.
Voilà, j'espère que vous ne prendrez ce message que comme ce qu'il est , celui de quelqu'un qui s'intéresse à la politique en se baladant sur la toile et en visitant les sites de toutes tendances politiques (ce qui ne veut pas dire que mon analyse soit forcément fausse).
salutations

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Nous avons recu confirmation de ce que nous vous affirmions auparavant sur la provenance du message mentionné. Nous mettons au panier les missives de ce genre, missives prouvant que ce(s) personnage(s) est d'une délicatesse exquise et serait un digne représentant des "céfrans" au Palais Bourbon.

Ainsi, Vassieux déteste Martinet, ("pourriture d'extrémiste, ordure, racaille, suceur (si si!), saloperie, crevure", etc, bref la loghorée des "chiottes" de la politique emphase avec le type), alors que Martinet est un très bon pote de certains des supérieurs du bitru savoyard. Comprenne qui pourra. L'asile "psy" nous semble particulièrement bien indiqué pour ces immuno déficients de l'intelligence.

Le mieux est de nous débarrasser de ces fanfarons, de ces "chansonniers" de la politique une bonne fois pour toutes.

Pour le reste, tout à fait d'accord avec "énervééé", nous commençons d'ailleurs dans notre dernier article.

Un dernier mot pour les deux derniers commentaires: Non chers amis, nous respectons vos analyses, mais nous pensons que tout se jouera aux municipales.

N'attendez pas plus de 1,5% de la petite union autour du MNR aux législatives, et n'attendez pas que le FN chute en deça de 5/6%.

Ces législatives vont être très très difficiles, ce pour tout le monde. Il y aura des morts et des déceptions, alors 1,5% ce serait déjà très, très bien.

Croyez nous, ce sera déjà le début d'une grande victoire.

Laurence
La Secrétaire.

Collectif "Sauvons notre Idéal" a dit…

Nous avons recu confirmation de ce que nous vous affirmions auparavant sur la provenance du message mentionné. Nous mettons au panier les missives de ce genre, missives prouvant que ce(s) personnage(s) est d'une délicatesse exquise et serait un digne représentant des "céfrans" au Palais Bourbon.

Ainsi, Vassieux déteste Martinet, ("pourriture d'extrémiste, ordure, racaille, suceur (si si!), saloperie, crevure", etc, bref la loghorée des "chiottes" de la politique emphase avec le type), alors que Martinet est un très bon pote de certains des supérieurs du bitru savoyard. Comprenne qui pourra. L'asile "psy" nous semble particulièrement bien indiqué pour ces immuno déficients de l'intelligence.

Le mieux est de nous débarrasser de ces fanfarons, de ces "chansonniers" de la politique une bonne fois pour toutes.

Pour le reste, tout à fait d'accord avec "énervééé", nous commençons d'ailleurs dans notre dernier article.

Un dernier mot pour les deux derniers commentaires: Non chers amis, nous respectons vos analyses, mais nous pensons que tout se jouera aux municipales.

N'attendez pas plus de 1,5% de la petite union autour du MNR aux législatives, et n'attendez pas que le FN chute en deça de 5/6%.

Ces législatives vont être très très difficiles, ce pour tout le monde. Il y aura des morts et des déceptions, alors 1,5% ce serait déjà très, très bien.

Croyez nous, ce sera déjà le début d'une grande victoire.

Laurence
La Secrétaire.

Hervé a dit…

Dommage, j'appréciais Vassieux et son site, mais il ne peut surement rien dire, il doit être tenu. Comment peut-il ne rien voir ? Je le sais plus intelligent. Il doit dans son fors intérieur approuver vos critiques, car elles sont toutes vraies. A moins qu'il soit totalement aveuglé par ce qui est devenu une secte et en soit victime.
Comment peut il approuver toutes ces fautes, ces dérives, l'absence de militant, les purges, tout ce qui montre à qui veut voir que c'est bel et bien la fin.

Et comment supporter le sort fait à Mégret sur sa circonscription ?

Rien que pour ça je voterai MNR, et si je pouvais le faire deux fois, je le ferais deux fois!

mélanie a dit…

Je reponds ceci à un anonyme qui parle de l'image et du piédestal de Le Pen.
Je croyais jusqu'il y a deux jours que l'image de grand chef à jamais resterait. Et puis non le mur se fissure très vite. J'avais parmi mes amis des personnes ayant des responsabilités et jusque maintenant des lepénolâtres à qui j'avais essayé d'ouvrir les yeux. Elles se sont fachées, ne voulaient plus me parler et puis cette semaine j'ai eu la surprise de les entendre au téléphone. Et j'ai su que j'avais fait mouche. Dire qu'elle vont venir sur ce site s'exprimer, non ! mais pour elles le FN après les élections se sera du passé. Toutes les deux m'ont dit, trop c'est trop. Vous n'aviez pas tort mais ce n'était pas possible à entendre. Difficile à réaliser, mais là, ça éclate de partout. Et puis Gollnisch, Lang et d'autres ! Je ne peux continuer à être aveugle. Ces personnes n'ont aucun contact entre elles mais, elles m'ont tenu à peu près le même discours. Il n'y a que Le Pen qui soi disant ne réalise rien. Mais vous voyez que l'espoir n'est pas perdu, même si effectivement il reste des indeffectibles, comme de gaulle a les siens.