samedi 28 avril 2007

NOTRE CONSIGNE DE VOTE … ET QUELQUES CONSEILS !


NOTRE CONSIGNE DE VOTE … ET QUELQUES CONSEILS !


3 possibilités, (Royal – Sarkozy – Abstention ou vote blanc), pour cinq consignes possibles.

1 Appeler à voter pour Ségolène Royal.

C’est le choix qu’on fait quasiment tous les sectateurs du « gaucho lepénisme », des « nationaux républicains » marxisants aux « nationalistes révolutionnaires » de gauche, en passant par les « nationaux bolcheviques ». Quasiment l’ensemble de cette nébuleuse opaque s’est rallié au panache rose de la candidate Chabichou, les uns pour des raisons disons socialisantes, les autres parce qu’ils refusent « le candidat naturel de la communauté juive » (dixit le député UMP Christian Estrosi). C’est l’opinion d’un cinquième des cadres du FN, ceux qui pensent que la prospérité du Front passe par l’élection de Ségolène Royal.

D’autres ont fait ce choix en y ajoutant une dimension « racialiste », comme le « réseau France nationaliste », précisant que « pas une voix ne devait aller au métèque Sarkozy ».

Les derniers enfin ont fait ce choix par aversion viscérale pour Nicolas Sarkozy, sur des bases avant tout métapolitiques, pensant, avec quelques raisons que, si Ségolène Royal était une adversaire en totale opposition avec nos valeurs, Nicolas Sarkozy se situait lui sur un autre plan, car il voulait changer l’essence même de ce qui fait notre Nation, dans sa culture et dans son esprit, ce de façon radicale. C'est notamment le cas de M Pierre Vial, président de "Terre et Peuple".

Peut-on pour autant appeler à voter pour Ségolène Royal ?

Peut-on soutenir la candidate de la gauche et de l’extrême gauche, tout aussi candidate des lobbies que Sarkozy, tout aussi immigrationiste, tout autant imprégnée de culture de mort et tout aussi opposée en tout à nos valeurs que M de Nagy Bocsa ?

Ce n’est pas parce que cela fait cinq ans que la gauche n’est plus au pouvoir que nous devons forcément oublier son idéologie nauséabonde, son collectivisme et son cosmopolitisme.

2 Appeler à voter pour Nicolas Sarkozy.

C’est le choix qu’ont fait Philippe de Villiers et quelques uns de ses amis, pas tous puisque le Député Européen Paul Marie Couteaux a claqué la porte du MPF, (« je ne veux plus rien avoir à faire avec le MPF »), suite à la consigne du Vicomte. C’est également, ne nous le cachons pas, l’opinion d’un autre cinquième des cadres du FN, les plus droitiers et les plus opposés à la gauche, qui croient qu’il faut marquer Sarkozy à la culotte.

C’est également le choix qu’a fait Jacques Bompard, même s’il certains de ses compagnons jouent sur les mots, affirmant qu’il avait déclaré appeler « à faire battre Ségolène Royal », ce qui revient exactement au même.

C’est également le choix qu’ont fait quelques autres personnalités de la Droite Nationale.

Peut-on appeler à voter pour Nicolas Sarkozy ? Peut-on appeler à voter pour le candidat qui est allé servilement déclamé devant le Congrès Américain, se gaussant des Français, « you know my dear friends, in France, they call me Sarkozy the American », (« vous savez mes chers amis, en France, ils m’appellent Sarkozy l’Américain ») ?

Peut-on appeler à voter pour l’homme de Washington et de Tel Aviv, pour l’homme de la discrimination positive, (préférence étrangère), doctrine américaine (de gauche) dont même les américains ne veulent plus, pour l’homme qui nous a le plus insulté, celui qui s’est vanté de nous réduire à néant, l’homme qui a dissout des organisations nationalistes, le candidat qui n’a qu’une obsession, nous voir disparaitre ?

3 Appeler à ne pas donner une voix à Royal.

C’est l’appel qu’ont lancé le MNR, Bernard Antony et ses différentes associations, et quelques autres. C’est également l’opinion d’un autre cinquième des cadres du FN.

Cette position, dite du refus, est à la fois conforme aux institutions, (au 1er tour on choisit au second on élimine), et ouverte, car elle permet aux militants et aux sympathisants de choisir la voie de l’abstention voire du vote nul ou blanc, s’ils le souhaitent.

4 Appeler à ne pas donner une voix à Sarkozy.

C’est l’appel qu’ont lancé les sympathisants du site « toutsaufsarkozy.com », ainsi que quelques blogs nationalistes sur la toile. C’est également l’opinion d’un autre cinquième des cadres du FN.

Idem que précédemment pour l’analyse.

5 Appeler à l’abstention voire au vote nul ou blanc.

C’est l’appel qu’a lancé le site « nationaliste révolutionnaire » (de gauche) « Rébellion », ainsi que quelques autres chapelles nationalistes, comme certains identitaires indépendants.

C’est également l’opinion du dernier cinquième des cadres du FN (environ bien sur).

Cette position a le mérite de satisfaire tout le monde, c’est pour cela que nous pensons que ce sera la consigne du FN, qui, après la déculottée de dimanche dernier, ne veut surtout pas qu’une crise s’ouvre trop vite en son sein, surtout avant les législatives.


Comme on le voit assez facilement, et rapidement, le second tour divise complètement notre famille de pensée, y compris à l’intérieur de chaque mouvance, dans les moindres chapelles, car, en plus, au-delà des préférences idéologiques, surgissent des considérations tactiques. Tout le monde n’a pas encore délivré « sa » consigne, mais les grandes lignes sont là pour démontrer ces cassures. Jamais un choix de second tour (forcément négatif) n'aura autant secoué nos milieux et la France dans son ensemble. Plus dur sera le réveil pour nos compatriotes, quel(le) que soit l'élu(e)!

Nous l’avions annoncé dès le lancement de notre site, à cause des erreurs dramatiques de Le Pen, comme des fautes programmatiques de Bayrou, ils ont offert sur un plateau le second tour au duo dont personne ne voulait au mois de janvier.

Le vote utile a joué à plein pour Sarkozy et Royal, et forcément, le désenchantement et les désillusions se succéderont très vite, bien plus vite qu’on ne se l’imagine.

En attendant, il y a un second tour, et nous ne voulions pas ne pas donner notre avis définitif sur la question.

Nous sommes d’accord avec beaucoup pour affirmer que le problème de Sarkozy est sur un autre plan que celui de l’échiquier politique traditionnel.

Sans aller jusqu’à résumer tout ce qui a été dit et écrit sur ce personnage bien sinistre, car cela a été dit et bien dit, nous ne pouvons pas ne pas tenir compte du fait qu’il a déclaré : « Je n’ai jamais rien lu de plus absurde que Socrate et sa fameuse phrase : « Connais-toi, toi-même » ! ».

Si Ségolène Royal est notre adversaire de toujours, alliée à nos ennemis éternels, Sarkozy est l’ennemi du substrat même de la France.

Ceci étant dit, nous ne pouvons définitivement pas accorder, de près ou de loin, un quelconque début de soutien à Ségolène Royal, ne serait-ce qu’après consultation de nos sympathisants, qui ne le comprendraient absolument pas.

C’est pourquoi, aujourd’hui, nous prenons cette position définitive.

ABSTENEZ-VOUS ! ALLEZ A LA PECHE ! VOTEZ BLANC OU NUL !

Nous ne voterons pas pour Royal, mais pour nous c’est également :

TOUT SAUF SARKOZY !

Alors le devoir des nationaux c’est



L’ABSTENTION NATIONALE ! ! !


[NB: Nous précisons que plus de la moitié de nos membres et sympathisants vont voter pour Ségolène Royal par option tactique ou en choisissant le choléra par rapport à la peste pour des raisons idéologiques. C'est le choix du "moins pire", du "moins dangereux". Mais, il s'est avéré qu'une partie non négligeable de nos amis refusent mordicus le choix de Royal, aussi, dans un souci de respect, d'équilibre et d'union, nous conseillons collectivement l'abstention. Mais au moins vous saurez tout!... Nous résumons cela par "NON A ROYAL MAIS TOUT SAUF SARKOZY!".]

Enfin, pour conclure, nous ajouterons, pour le moment, (car nous y reviendrons évidemment), quelques petits conseils gratuits à Bruno Mégret du MNR.

M Mégret, vous avez repris à votre compte l’intégralité de nos analyses, analyses que nous vous avions livrée en exclusivité dès le mois de décembre, avant le lancement du site, comme avant votre ralliement à feu l’Union des Patriotes.

Nous ne tirons aucune gloire ni aucun honneur d’avoir eu raison avant tout le monde, pour certains d’entres nous, toujours au FN, depuis novembre 2005, soit un an et demi.

Il fallait être parfaitement aveugle pour ne pas voir que la campagne partait mal avant même d’avoir commencé. Vous ne nous avez pas cru, ou vous nous avez cru mais vous avez joué pour votre compte, peu importe.

La seule chose qui compte aujourd’hui, c’est que vous êtes enfin emphase avec notre analyse de la situation et ce que nous avons toujours proposé pour sortir de l’impasse.

Alors nous ne pouvons que vous féliciter de votre appel à l’Union de toute la Droite Nationale sans exception. C’est ce que nous souhaitons tous, des identitaires au FN, en passant par les régionalistes, les amis de Bernard Antony et ses réseaux catholiques, le MPF, et tous les autres mouvements, dont évidemment le MNR.

Nous comprenons le geste hautement symbolique vis-à-vis de M Dupont Aignan.

Nous comprenons aussi vos gestes unilatéraux vis-à-vis du FN et du MPF. Cependant, nous restons dubitatifs, à tout le moins interrogatifs. En effet, vous dites laisser libre cinq circonscriptions pour le MPF pour montrer votre volonté d’union. Nous attendons de savoir sur quelles circonscriptions vous allez retirer ainsi vos candidats. Car, si on retire les deux de Vendée, la future de M Peltier, celle de M Rivière dans les Alpes Maritimes et celle du bras droit de M Villiers, ça fait cinq. Quid alors de Jacques Bompard, Philippe de Beauregard, Marie Christine Bignon, Damien Bariller, Duvillers, Freulet, Mayadoux, Jaffrès, et tous les autres anciens historiques du FN et du MNR ?

Certes, l’Union n’est pas encore faites et, si elle se fait, cela changera forcément la donne, avec, comme nous l’avons déjà dit, des places qui devront être données aux meilleurs. Mais, puisqu’il s’agit là d’un geste symbolique, c'est-à-dire sensé se faire en direction des candidats les plus proches de nos idées, nous attendons de connaitre les noms des candidats MPF face auxquelles vous retirerez les vôtres.

Dans le même esprit, vous laissez entendre que vous retirez 15 candidatures MNR, toujours unilatéralement, sur 15 circonscriptions ou se présenteront des dirigeants du Front National.

Mêmes interrogations que précédemment, en plus fort, car il nous semble qu’il n’y a malheureusement plus 15 personnalités indiscutables chez les candidats FN. Les bons sont partis (MNR, MPF, Régionalistes, DLR, Identitaires, Antony, autres organisations), en partance à cause de nouvelles purges qui reprennent, ou alors ne seront carrément pas candidats à ces législatives par choix personnel ou par lassitude.

A notre connaissance, voila, pour le moment, les seuls personnalités « indiscutables » qui se présenteront aux législatives pour le FN : Carl Lang, Bruno Gollnisch, Jean Claude Martinez (nous le mettons malgré tout), Jean François Jalkh, Thibault de la Tocnaye, Christian Baeckeroot, Myriam Baeckeroot, Wallerand de Saint Just, Olivier Martinelli (le seul à sauver de la désastreuse campagne), et Christophe Stirbois.

Nous espérons que vous ne faites pas de cadeau aux destructeurs qui ont sabordé la campagne. A savoir : Marine Le Pen, Louis Aliot, Alain Soral (on espère surtout qu’il n’aura pas le culot d’oser se présenter mais allez savoir), Martial Bild, Jean Michel Dubois, Jean Pierre Reveau, Fernand le Rachinel, Roger Holeindre (après ses propos au Choc du Mois, on ne peut plus le défendre il est totalement discrédité), Jean François Touzé, , Varanne, Sanchez, Moreau, Gros, Farid Smahi bien sur, ni un des amis ex « gudard » jet setters bobos de Marine Le Pen, ni, encore pire, un des « nationaux bolcheviques » du FN (il y en aura une dizaine de candidats, de toute façon nous publierons la liste de ces destructeurs à abattre électoralement par tous les moyens).

Aussi nous vous donnons deux conseils M Mégret.

Ne faites aucun cadeau aux destructeurs, qu’ils soient FN ou MPF.

Et réalisez l’union à la base. D’abord avec les amis de Bernard Antony, puis avec tous les régionalistes et les identitaires, puis enfin avec toutes les autres formations nationalistes ou patriotes, sans oublier les candidats nationaux indépendants qui ne demanderaient pas mieux que de rallier une telle dynamique.

Quoi qu’il en soit, bravo Bruno Mégret, vous êtes le premier à répondre présent !

Espérons que vous serez le premier maillon d’une très longue chaîne qui doit se forger dans le respect et la fidélité à nos valeurs, bien au-delà des clivages particuliers.

Nous ne croyons plus au « chef absolu », mais en la capacité d’union des meilleurs dans la collégialité.

Pour le moment, nous souhaitons, comme nous l’avons toujours indiqué, pouvoir nous réunir autour de nos leaders naturels : Carl Lang, Bruno Mégret, Bruno Gollnisch, Bernard Antony, Robert Spieler et d’autres demain !

Quel que soit votre vote (ou votre promenade) du dimanche 6 mai, oubliez cette élection au plus vite et unissez-vous le plus rapidement possible.

L’Union sera notre volonté avant d’être notre force !


OUI AUX MEILLEURS !

NON AUX DESTRUCTEURS !

31 commentaires:

André a dit…

Hé Hé Hé ... Votre Mégret vient de trahir. Il retire son candidat face à Touzé, l'ami de Marine Le Pen! L'art de ménager la chêvre et le chou.
Moi je dis que ce sera Lang Gollnisch et Antony ou rien du tout!

Euh, j'ajoute que novopress et un certain trystan mordrell inconnu du grand public (en fait tristan morderelle qui a bretonnisé son nom, andré chelain étant son pseudo d'auteur ... révisioniste! MDR!), se font de la pub sur votre dos. Dans leur analyse, auto intitulée "la meilleure analyse" (LOL), "le phare et la sirène", ils compilent tout ce que j'ai pu lire de bons sur votre site depuis le début. Ces tocards n'ont rien dit avant et là ils se lachent en vous plagiant à mort!
Ah les voleurs, quelle bande de b.....!
Bonne continuation et oubliez Mégret!

Patriote 44 a dit…

Je trouve votre article excellent. Tout est dit en bien peu de lignes.
Il faudra faire attention, car, si je crois comme vous que le Pen va appeler à l'abstention, il y a abstention et abstention. Le Pen peut soit taper à bras raccourcis sur sarko soit sur royal.
De cette attitude découlera beaucoup de choses.
Si Le Pen cogne sur sarko et que suite au débat Bayrou appele à titre personnel à voter royal, sarkozy ne passera jamais.
Si Le Pen reste équilibré et que Bayrou se taise jusqu'au bout, sarko passe facilement.

Mes amis me disent que si Royal gagne, sarko est le champion de la droite en 2012. Je n'en suis pas si sur connaissant le personnage et ses ennemis de l'intérieur.
Il n'a pas eu de contradicteur sérieux car il était une garantie de victoire finale.
S'il n'est pas élu, sa stratégie du "je sais tout" et sa tactique de "lepénisation" aura montré ses limites.
De plus, si Sarko gagne et échoue. Qui peut croire une seule seconde que ça profitera à la Droite Nationale.
Pour le bon peuple, les mêmes causes produiront les mêmes effets. Ce sera la champion de la droite dure qui aura échoué, peu importe les vraies raisons. La gauche sera alors la superbe gagnante de 2012 automatiquement.

Il faudrait une véritable révolution de nos milieux par rapport aux deux fausses donnes actuelles: le gaucho lepénisme d'un côté, et la droite autoritaire qui marque sarko à la culotte de l'autre.
C'est Antony qui a raison. Si on ne retrouve pas "l'esprit français", les valeurs de l'amitié française, celles du camp de l'honneur et de l'amour, les valeurs catholiques, les valeurs sociales chrétiennes, les valeurs du terroir, la suisidiarité, la solidarité, la liberté dans la responsabilité, bref si nous ne redevenons pas nous mêmes, je pense que c'est peine perdue.

Anonyme a dit…

Allez lire cette excellente étude du vote par le site Polemia.

http://www.polemia.com/edito.php?id=1448

Au moins, ila ajoutent quelque chose en plus à vos analyses, contrairement à tous les pompeurs qui ne font que vous plagier.

Bravo au rédacteur de cette étude. Et merci à vous de savoir recadrer le débat.

Sans attendre Le Pen, je n'irai même pas voter. Je ne veux pas me voir mêler de près ou de loin à cette mascarade. Ils vont élire un second couteau à la Présidence et plus rien ne sera comme avant.

Pauvre France et pauvres français qui se sont encore fait avoir.

S'ils savaient à quel point ils vont "manger"!

Anonyme a dit…

bien sur, les idées de segolene royal nous sont étrangeres à tout point de vue. économiquement parlant, peu de choses différencient sarkosy et royal. parler de collectivisme en ce qui concerne le ps est une erreur.
c'est le ps qui a conduit la majorité des privatisations ces dernieres années. c'est pourquoi voter pour royal, ce n'est pas voter pour l'extreme gauche, loin de là.
pourquoi je vais voter pour royal? tout simplement parce qu'elle refera voter le traité de constitution européene. sarkosy le fera lui passer en force, sans consultation. avec un nouveau référendum, nous pourrons de nouveau faire valoir nos idées. ce sera un moment important de la politique française. rien que pour ça, je voterai contre sarko, cet atlantiste vendu à l'axe washington-tel aviv.

Jean Paul a dit…

La semaine dernière, j'étais allé sur le site du parti populiste en visite et j'avais lu leur communiqué qui indiquait bien que pas une voix patriote ne devait se porter sur Royal.
Je précise que j'ai enregistré ce communiqué, j'adore archiver.

Boum patatras, ce matin je suis repassé sur leur site et leur communiqué avait disparu. En lieu et place, une analyse très gauchisante qui appelait à faire barrage à Sarkozy entres les lignes mais très nettement "nationale gauchiste".

Au début, j'ai été choqué, mais je me suis dit qu'ils cédaient à leurs alliés, tous séides de la stratégie mortelle de marine lepen.

J'ai pensé, de toute façon, ils se réunissent dans une cabine téléphonique et ça ne concerne pas grand monde. Rien de grave!

Puis, j'ai réfléchi et je me suis dit que, comme ce micro groupuscule s'aligne servilement sur le FN de gauche et pro islam depuis le début, (même si dans leurs thèses ... bref passons on passerait des heures pour 20 pelés), c'est peut être une indication supplémentaire qu'au FN ça va continuer de plus belle et qu'o ne change pas une équipe qui perd. Peut être ont ils eu des infos spéciales comme quoi le 1er mai, Le Pen va peut être surprendre son monde en offrant la surprise du chef: Un appel ferme et définitif à voter contre Sarkozy!

Ou alors c'est que ces gens sont des pantins qui ont reniés nos valeurs pour faire semblant d'exister.

A l'opposé, un ami du FN m'a dit ce matin que la surprise de Le Pen serait, au contraire, un appel ferme et clair à voter Sarkozy!

On verra bien mardi, mais je pense comme vous à savoir qu'il pronera l'abstention.

Reste que le plus grave, c'est que tout indique qu'il est hors de question de changer une équipe qui perd au FN.

Même si ça ne me réjouit pas, pour le moment c'est Mégret qui a la main. Je dis que ça ne me réjouit pas, car si je hais les gauchos lepénistes, je n'aime pas les natios du CAC 40, des lobbies et du Medef.

C'est pour cette raison que j'affirme, comme vous, que s'il n'y a pas de caution d'antony en ce qui concerne nos valeurs françaises, nos racines et la doctrine claire au plan sociale, toute initiative ira dans le mur.

Tout ce que j'espère pour le moment, c'est que les parasites dégagent.

Sophie a dit…

Un élément à celles et ceux qui pourraient être tentés par le vote Sarkozy.

Je serai brève directe et franche.

Ok, Sarko a le vent en poupe et le peuple avec lui, qu'on le veuille ou non.

Mais si nous tous, nous faisons chuter Sarko alors qu'il avait toutes les cartes en main, alors là mes amis, plus jamais on ne pourra ignorer la Droite Nationale en la méprisant.

Techniquement, la chute de Sarko obligera à nous respecter.

Méditez cela mes ami(e)s......

Enervééé a dit…

Mégret a en effet fait une très grosse erreur en ne présentant pas de candidat face à Touzé.

Le geste de Mégret doit s'expliquer par le fait que Touzé était avec Martinelli le moins virulent chez les marinistes par rapport au retour de Mégret avec l'Union Patriotique.

Enfin, ne négligez surtout pas le critère de l'enracinement local. Voter pour des gens sûrs certes, mais de préférence enracinés dans leur circonscriptions.

Touzé = conseiller régional en Seine et Marne et actuel candidat en...Seine Maritime !

Marine= conseiller régional dans les Hauts-de-Seine et actuel candidate dans le...Pas de Calais.

Jean-Pierre Reveau: conseiller régional dans les Bouches du Rhône et actuel candidat en...Seine et Marne !

Par contre, je pensais que Martial Bild était un des nôtres vu qu'il a toujours été un proche de Gollnisch et Lehideux.

Anonyme a dit…

Un extrait du Figaro d'hier :

...Il a aussi annoncé que pour « faire un premier pas » vers l'union, le MNR ne présenterait pas de candidats dans 15 circonscriptions où se présentent des dirigeants du FN (Marine Le Pen et Louis Aliot étant évidemment exclus de cette liste où figurent Bruno Gollnisch, Carl Lang, Jean-François Touzé, Olivier Martinelli). Il fera de même dans 5 circonscriptions convoitées par des dirigeants du MPF de Philippe de Villiers, et dans la circonscription du député de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan (ex-UMP).

Bruno Mégret devait exposer son analyse et ses propositions à Jean-Marie Le Pen qu'il a rencontré hier après-midi. Sa fille Marine a affirmé que ce dernier était « le seul qui ait véritablement les clés du scrutin » du 6 mai.

un français a dit…

l'arriviste racole déjà à gauche et au centre ...il mange à tous les rateliers .


laissez les traitres de côté pour ce vote : l'essentiel est de rendre la monnaie de la pièce à celui qui se vante d'avoir fait la peau à la droite nationale.

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Nous ne publierons plus de commentaires posant des problèmes et des questions auxquelles nous avons repondu tant de fois.

Tant pis pour ceux qui ne comprennent pas!

Sur Bild, il était "des nôtres", mais il est aujourd'hui totalement inféodé à Touzé.

Très curieux mais c'est ainsi.

S.de La Pâture a dit…

Dans son "Émissionn 31" mise en ligne aujourd'hui, Le Pen envoie à Villiers une véritable volée de bois vert pour avoir appelé à voter Sarkozy ; il est donc déjà parfaitement clair que Le Pen ne fera pas de même le 1er Mai, ou bien c'est qu'il est devenu complètement fou.

Beaucoup plus amusant, le bruit court, du côté du Paquebot, que Le Pen pourrait appeler à s'abstenir ou... à voter Royal avec des gants et une pince à linge sur le nez !!!

Même si l'idée ne ferait pas l'unanimité au Paquebot, il faut avouer qu'elle ne manquerait pas de piquant ;o) Imaginez la gueule de Chirac et de la chiraquie devant cet effet boomerang inattendu ! Ah, ah, ah ! :oD

Avouons que la synarchie mériterait bien cette petite leçon, elle qui n'a pas hésité à mettre tout l'appareil d'État au service de son candidat officiel en 2002, depuis les recteurs jusqu'aux instituteurs, en passant par les proviseurs, les procureurs, les ambassadeurs, les T.G., les préfets, etc.

Avouons aussi que nous n'aurions pas volé le droit à cette petite vengeance bien sarcastique.

Sacré Jean-Marie : toujours le mot pour rire !

Allez, chiche : fais-le, qu'on se marre une dernière fois :oD

mélanie a dit…

Touzé est le responsable de la seine maritime. Catherine salagnac qui devait prendre le poste ayant été malmenée par les locaux.
Touzé veut faire une liste aux municipales du Havre.

Anne Marie a dit…

Je vous félicite de demander et de pratiquer depuis le début l'union de tous les nationaux et patriotes. Certains, comme les néfastes que vous dénoncez avec raison, ne savent mettre en avant que ce qui nous divise et nous monte les uns contre les autres.
Derniers exemples en date, les soutiens hors FN de Marine Le Pen qui insulte les Mégret et Antony, tout ça parce qu'ils n'aiment pas la gauche, tout en ne faisant pas d'allégeance à sarkozy. Faut arrêter les conneries là. Fort heureusement, cette ultra démago est pratiquée par une ultra minorité, mais bon ça fait mal quand même.
Continuez à agir ainsi pour l'union.
Merci.

Mariton a dit…

M de la Pature,

J'apprécie votre commentaire, mais vous faites une erreur. Il n'y a aucune réaction de le pen sur villiers dans l'émission 31, mais c'est dans le Journal de Bord 63.

Ceci dit, et je le dis exclusivement pour le bien du front, la réaction de le pen (sur le résultat) est franchement minable et terriblement conformiste.

J'étais à la soirée électorale du FN, et je peux vous dire que ce n'était pas une soirée très nationaliste. C'était du n'importe quoi, mais bon après tout chacun son truc.

J'ai compris bien des choses quand j'ai vu marion, une des petites filles de le pen avec son petit copain, yacine, un jeune d'origine tunisienne. Mais il y avait aussi toute une équipe de jeunes UMP autour du DJ qui clamait haut et fort qu'il avait voté Sarkozy : d'autres comme Dieudonné qui disaient qu'ils avaient voté qui Bové, qui Schivardi, qui Nihous, tout à fait délirant!

Si vous voulez que le Front National survive, dégagez ce clan au plus vite, c'est un conseil à tous ceux qui aiment encore ce mouvement et qui croient encore en son avenir.

Mais j'ai du mal à y croire.

Rien que cette semaine, dans les médias, on ne verra que Jean Marie Le Pen, sa fille Marine et Louis Aliot.

On ne change pas une équipe qui perd! C'est la prime à l'échec.

Il faut se pincer pour y croire encore. Et être très fort.

Dernière précision: Pour les législatives, le programme ne change pas! Ahurissant.

Pour sa consigne, je pense que Le Pen appelera à l'abtention, mais rien n'est à exclure.

Attention les yeux si il appele à soutenir sarkozy il légitimera la position de villiers. Mais je crois à une position d'abstention, avec une démolition en règle de Sarkozy, plus que royal en tous les cas.

Anonyme a dit…

Si Le Pen appelle à voter Royal (même avec une combinaison de cosmonaute) il suit sa petite équipe de gaucho lépénistes à deux balles et se coupe des 3/4 de ce qui lui reste comme électorat et qui ira quand même voter Sarko...

Comme IL veut tout casser, le vote Royal me semble, en effet, un bon moyen.

mélanie a dit…

C'est quoi ce truc, ce machin que vous avez le courage ou la bétise de nommer FN ?
Lorsqu'on lit le commentaire de Mariton on se dit : comment un jour ai je pu faire confiance et voter pour ces gens là.

Maintenant pour voter pour le FN il me faudra plus qu'une pince à linge. Pour la bonne raison que tous ici vous protestez et même vous dénoncez tout en continuant à voter pour ces gens , vous êtes suspendu au consigne de Le Pen. Vous lui avez même accordé un dernier vote, et si la "divine surprise" c'était produite vous auriez voté pour lui. j'ai dis un jour qu'il ne sortira que les pieds devant, mais non me fut il répondu. Au lieu de dire c'est un nuisible à notre cause on s'en va.
J'ai cru en lang mais finalement il fait comme tout le monde , il la ferme. Et vous vous en êtes à essayé de trouver une goulée d'air dans un cloaque.
Ceux qui ont disparu dans la nature doivent se frotter les mains en se disant : nous avons eu raison. je vais les suivre et j'aurai dû le faire depuis longtemps. FiNi !
Le Pen n'a pas tué que Brigneau !

Patriote44 a dit…

Plus anti gauche que moi tu meurs, mais je suis bien d'accord avec Sophie. Sarko, c'est la toute dernière "chance" de la branche droite du système de gagner sans la droite nationale.

Si jamais Sarko perd, "ils" vont pleurer et se lamenter, mais au moins ils auront compris que, même tendus comme les cordes d'un arc avec Sarko en pointe droitière (fausse ou vraie et même "pas d'chez nous"), ils auront compris que sans nous, impossible de gagner.

Ce serais bien là, la seule bonne nouvelle de ce scrutin.

Mais c'est sans doute trop subtil pour les nationaux qui préfèrent sans doute suivre bètement et comme des moutons de Panurge, soit les gauchos lepenistes, soit les sirènes de la fausse droite.

C'est comme ça. D'ailleurs, on voit bien le lamentable spectacle de la droite nationale, totalement incapable de la moindre réaction positive et salvatrice après la déroute. Je rigole mais c'est triste que la pensée unique puisse affecter nos milieux que je croyais protégés.

Certains veulent nettoyer la France mais sont impuissants pour nettoyer d'abord chez eux, alors les français se marrent copieusement. Y'a d'quoi!

Patriote44 a dit…

Je reviens juste pour conclure sur une interrogation.

Pourquoi au FN, personne ne dit rien, quand Marine Le Pen ose déclarer, toute honte bue, ceci, à propos des premières critiques émanant de Présent, des identitaires, de Martinez, d'Antony, de partenaires de la Droite Nationale et de quelques personnalités: "Je préfére toujours les gladiateurs qui se battent dans l'arène plutôt que les quelques-uns dans le public qui demandent la mise à mort, surtout quand les gladiateurs se sont bien battus".

C'est une histoire de fou furieux, car tout le monde sait bien que c'est à sa demande et seulement à sa demande que tous les autres ont été exclus de la campagne, alors il faut être croyant à l'extrême et avoir la foi pour y croire encore.

Mariton a dit…

Tout à fait d'accord avec vous Mélanie, mais il faut penser à tous les braves militants encore au FN, et qui eux veulent trouver une issue pour rebondir.

Gardez espoir mélanie, car ça va venir. Ce sera cette année ou jamais.

On va tout savoir très vite, car les vrais patriotes ne voudront plus jamais aller danser boire et manger copieusement après une débacle.

L'amitié française comme dirait bernard antony, ça se mérite et ça se partage dans la communion des valeurs du camp de l'amour et de l'honneur.

Lang et Gollnisch le savent bien. Ils savent que s'ils ne disent rien ils vont se griller à jamais. Alors laissez leur au moins le temps de digérer les législatives.

A leur place j'aurais tout fait pêter maintenant, car après il y aura forcément moins d'échos médiatiques pour couvrir les évènements. Mais s'ils ne font rien, ils sont foutus.

C'est déjà en place. Mégret a fait un premier pas et déjà pas mal de régionalistes, d'identitaires, de nationalistes de tous poils et des anciens MPF le rejoigne. Après, Antony devra choisir après les législatives entre une alliance syncrétique avec Mégret ou avec Villiers. Ca m'étonnerait fort qu'il choisisse Villiers.

Après tout sera en place pour reconstruire. Avec le FN, s'il réagit bien au Congrès, ou bien sans le FN et il faudra s'y résoudre. L'histoire est en marche et il me semble que de bonnes choses se dessinnent.

Aux législatives, c'est une anecdote mais elle est symbolique, il suffira de regarder le score de Marine Le Pen dans la circonscription qu'elle entend bien voler à Steeve Briois pour lui dire "bye bye".

De toute façon elle est allé beaucoup trop loin et Mégret et les autres ne lui feront aucun cadeau!

Gardez courage Mélanie nous avons besoin de gens comme vous. Vos critiques sont à la hauteur de votre engagement, comme trop de bonnes volontés trahies malheureusement.

marc francois a dit…

Notre choix ne doit pas être en une segolene Royal totalement incompetente et ridicule ou un nicolas Sarkozy particuliérement cynique et calculateur.Non!
Le seul scrutin qui compte desormais sera celui des elections legislatives.C'est à ces elections que nous devons penser dorenavant.
Nous avons à tout reconstruire, pour pouvoir dans cinq ans, avoir un vrai candidat de la droite nationale.En attendant c'est l'union des patriotes, des identitaires, des regionalistes, des deçus du mpf, ou du fn que nous devons rassembler dans une structure moderne afin de fedérer tout ceux qui croient encore en la france.Ecoutons l'appel de bruno Megret et arrettons de nous diviser au moment meme ou Le pen est pour la premiére fois en difficulté.Bien que ce soit dramatique pour beaucoup d'entre nous, c'est aussi une chance, un signe! Le pen est mort , alors vive l'union!

Patrick a dit…

Il est devenu complétement fou et pour moi c'est maintenant, je le dis tout net et sans bavure un immonde parasite.

Plus personne ne devrait supporter un type pareil. Il faut savoir ouvrir les yeux et, même si on reconnait le passé, savoir qu'on ne peut pas "être et avoir été", et que, dans son cas, s'il fut brillantissime, depuis quelques temps c'est un vieil idiot et aujourd'hui c'est un ENNEMI A ABATTE RE POLITIQUEMENT.

De qui je parle? De ce parasite fainéant et destructeur de Le Pen pardis!

Allez, je vous donne copie de ce qu'il a déclaré à la presse, j'ai trouvé ça sur une dépêche AFP et dans le MONDE, à propos des consignes et de la campagne.

"Pour l'instant, le candidat arrivé en quatrième position appelle à se concentrer sur "la revanche des législatives".

Sur la présidentielle, le chef du Front national veut faire taire les "critiques", "venant d'ailleurs toujours, des paresseux et des incapables, terreau habituel de l'aigreur". "'On aurait quitté les fondamentaux du Front', prétendent les uns, qui n'ont sans doute même pas suivi notre campagne, ironise M. Le Pen, qui réaffirme son soutien à Marine Le Pen, sa directrice stratégique de campagne. 'On a été trop à gauche', affirment certains stratèges en chambre. Pour les autres, 'on a été trop à droite' ; bref, les petits coassements habituels de grenouilles."

M. Le Pen se félicite aussi de la défaite de ceux qui ont fait moins bien que lui, à gauche ou à droite : "Le Parti communiste est tombé au-dessous de 2 %, Bové est renvoyé au Larzac avec 1 %, les Verts sont réduits en purée, le matamore vendéen récolte 2,2 % la moitié de ce qu'il avait fait en 1995."

LE "VÉRITABLE HOLD-UP" DE NICOLAS SARKOZY

Mais concernant le second tour, le candidat reste ambigu. "Nicolas Sarkozy, fort de moyens considérables et d'une énorme organisation, a réalisé un véritable hold-up sur une certaine partie de nos électeurs, en leur faisant croire que, lui, allait pouvoir mettre en œuvre le programme que nous défendons ensemble depuis tant d'années." C'est par "peur d'une victoire de la gauche sur Le Pen" ou parce qu'ils "avaient oublié les actes de Sarkozy, ministre depuis cinq ans et politicien RPR depuis trente ans", que "certains l'ont cru", regrette le candidat du FN".

Ainsi, cet obscène pourceau qui s'est goinfré sur notre dos à tous durant des décennies fait son analyse à la papa pèpère.

Il insulte donc tous ceux qui font exactement les mêmes constats que vous, constats que seuls des handicapés de la cervelle peuvent nier et encore. Il insulte sur l'analyse de sa chute Mégret et le MNR, Robert Spieler et les régionalistes, Antony, Vial, Présent, les chrétiens de tradition, les identitaires, plusieurs organisations nationalistes, et même dans son propre camp Carl Lang, Gollnisch, Martinez, Baeckeroot, Hubaut, Vercherre, de la Tocnaye, de saint just, bref l'ensemble des gens sérieux.

Non non et non, rien n'y fait.

Le Pen est un Dieu, il a raison sur tout et en tout. Il a un grand parti et interdit de dire qu'il n'est plus qu'une coquille vide, ce mensonge ne pourrait venir que d'un fainéant. Il a d'excellents conseillers, il a fait une campagne d'enfer, il n'a rien renié et il parait même qu'il a encore gagné.

Non mais halte à tout la, il faut fuir ce type à tout prix si personne ne peut le débarquer. Il ira faire la java tout seul en Lepénie ou à l'asile, mais ne perdez plus vos âmes et vos vies pour une ordure.

Vous le savez maintenant. Rien ne changera, rien du tout! C'est Mélanie qui a raison alors maintenant proposez quelque chose, je sais pas ralliez Mégret, créez tous des partis, il y en aura bien un qui marchera non ?

J'ai vénéré et j'ai tout donné à Le Pen et aujourd'hui je me rend compte que c'est un salaud et pas autre chose. Insulter les gens en les calomniant, tout ça parce qu'ils osent juste dire un truc qui déplait au boss, mais c'est ce que le système a fait à Le Pen durant des années. Alors le voir agir ainsi, qui plus est le sourire aux lèvres avec bonhommie, là je claque la porte et pour de bon.

Je ne veux user ni mon temps ni mon argent ni ma santé (oui la colère légitime mine la santé) pour un être dégueulasse pour lequel, que ça plaise ou que ça déplaise, je n'ai dorénavant que du mépris.

Jean Leon a dit…

Cher Patrick,

Ce n'est pas seulement dans la presse, mais sur le site internet du FN que Le Pen crache son venin.

Et c'est vrai qu'il se comporte de façon abjecte mais surtout ridicule et pathétique car il signe son arrêt de mort de façon triste.

Sur les "fondamentaux" il insulte clairement Carl Lang.
Sur le "trop à gauche" et sur sa fille, il insulte clairement Mégret, Vial, Antony, Martinez, notamment.
Sur la campagne totalement ratée il insulte tout le monde.
Et sur l'imaginaire "trop à droite" il se fout de la gueule du monde comme d'habitude.

Ainsi, pour le pen, quand on est pas d'accord avec lui, même pour certains après 25 ans de fidélité, on est un fainéant, un "d'ailleurs" (qu'en des termes élégants ces choses là sont dites), on est petits, ringards, minables, poussant des coassements de grenouilles, en clair il ne serait y avoir que lui de suprêmement génial. C'est super ça!

Le pire, qui doit donner des hauts le coeur à beaucoup, c'est de voir que son seul objectif maintenant est d'abattre Bompard et tous les autres nationaux du MPF.

Voir le Pen appeler Bompard "le traitre Bompard", "le félon Bompard", ça rappele des souvenirs bien bas et médiocres, et ça nous rappele, cher Patrick, qu'il faut en finir avec cet homme miné par l'égocentrisme et qui n'est plus qu'un petit destructeur, un bien petit joueur finalement.

Le Pen, pour moi, aura été le plus grand escroc moral de la vie politique Française. Avoir tant donné espoir et se comporter de façon aussi vile, c'est assez méprisable.

La seule solution pour remédier à cela, et puisque personne ne veut bouger, il faut à tout prix ne pas voter et tout faire pour réduire le score du FN aux législatives.

C'est pourquoi, il faut se résoudre à ne pas voter Front à ces législatives.

Anonyme a dit…

Oui, c'est vrai... Aprés Le félon Mégret, voila le Félon Bompard ! Et encore, Mégret avait fait scission, lui. Bompard a été viré du BP puis il est parti ! Mais il est félon quand même... C'est à dire que quand tu adhères au FN, tu appartiens à la Lepénie toute ta vie. Bompard aurait du arréter la politique aprés le FN...

Je peux vous dire qu'en Vaucluse les 5 militants qu'ils ont encore sur le nord n'ont qu'une idée en tête : faire battre Bompard. Ils en sont à contacter l'UDF pour faire une liste ou à fréquenter le député UMP en lui apportant les fichiers !!!
Je vous rassure (?) : ils n'arriveront à rien car Bompard est fort sur Orange et eux n'existent pas politiquement (le "chef" a fait de la tôle pour cambriolage et vit du rmi !)

Pour les législatives, voila ma position : soutien aux BONS candidats patriotes au delà des étiquettes et ailleurs que chacun se détermine selon sa conscience. mais donner du fric à Le Pen et à sa fille qui dansent les soirs de déroute... Bof.

Sophie a dit…

Bien d'accord avec le dernier commentaire.

Il faut dresser une liste d'indéfectibles patriotes du FN et du MPF, et, pour le reste, appeler à voter pour l'union des patriotes minimale autour du MNR. N'oublions pas qu'aux législatives, on donne notre argent avec chaque bulletin de vote. Il faut donc voter au maximum pour un mouvement qui peut prendre la relève sérieusement.
Il faut donc n'appeler à voter que pour les meilleurs des meilleurs du FN ou du MPF. Je veux dire les plus symboliques. Dommage pour les autres, mais il va falloir se résoudre à donner une prime au MNR je pense.
Comme cela a si souvent été dit ici, notamment dans les commentaires, pour le FN, je ne vois guère que les cadres historiques insultés par Le Pen pour qui voter. Carl Lang, Bruno Gollnisch, les époux Baeckeroot, et éventuellement les deux trois amis d'Antony ainsi que Martinez et Bild qui peuvent avoir encore du crédit même après la désastreuse campagne.

Du côté du MPF, c'est plus simple, il y a Bompard, de Beauregard, Bariller (s'il est candidat; moi je crois que oui), Bignon, Freulet, Jaffrès, Mayadoux, Duvillers, et éventuellement Rivière pour son aide aux rapatriés.

Il ne serait pas idiot d'accepter ce que dit Mégret et de soutenir pour la forme M Dupont Aignan, histoire de voir ce que ça donne par la suite.

Bien sur, je suis d'accord avec vous tous pour dire qu'il faut soutenir tous les candidats nationalistes indépendants, les régionalistes, identitaires et autres. Bon, grosso modo, ça doit faire, tout compris, une quarantaine de circonscription.

Pour tout le reste, il faut voter MNR, c'est, je le crois, la meilleure solution pour donner le coup de pied de l'âne à Le Pen, aux Le Pen et à leurs sbires qui osent la ramener avec une indécence assez répugnante.

Plus les jours passent, plus je crois cette fois-ci au MNR. Mais vous avez raison de dire que toute rénovation passera par l'entente avec les identitaires, les régionalistes, les patriotes indépendants, mais surtout avec Bernard Antony et ses amis. Il ne faut surtout pas qu'antony se démobilise ou se groupuscularise, ce serait dramatique et tout le monde serait perdant.

Son sens de la logique dans la doctrine, et ses compétences dans la formation, tout cela est indispensable, en plus du reste.

mélanie a dit…

Par le net interposé la grenouille, la ringarde Mélanie serre la main à Patrick et à Jean Leon. Oui il me semble bien que ce "monsieur" soit un très grand escroc politique . Il pratique l'escroquerie morale avec une très grande dextérité et bien entendu sans remords. Pour moi cette escroquerie est la pire. Et nous sommes des victimes ;comme tous ceux qui sont partis dans la nature. Nous avons payé dans notre entourage pour les agressions verbales du "monsieur" et l'image de Caligula qu'il cultivait. Nous acceptions parce que l'on y croyait au défenseur qu'il disait être. Nous sommes des gens particulièrement droit et c'est sur cette droiture qu'il a joué pour nous escroquer.

Je me bouffe la vie avec lui, en essayant de tirer de ses pattes des victimes qui ne veulent pas de mes services.
Et j'en suis malade en pensant à tous ces gens qui aujourd'hui vont encore boire ses paroles d'escroc. Ces gens qu'il insultera demain et qu'il laissera sur le carreau un jour ou l'autre.
Ma demande de victime est : Qu'il soit condamné à voir les partis MNR MPF identitaires, régionaux et cie le battre aux législatives.
J'ai cru comme beaucoup qu'il avait été brillant et puis en étudiant le FN depuis son début j'ai constaté que ce n'était que de la poudre aux yeux. Ce qu'il a récolté de bon après la mort de Stirbois n'était que ce que Stirbois avait semé. Ce qui nous faisait reculer était de son fait à lui.
Aujourd'hui on assiste à un film d'horreur de série B. Vous savez ceux dans lequel le mort vivant dans un dernier soubressaut essaie encore de tuer.

Anonyme a dit…

Sans commentaire...

Présidentielle 01/05/2007 - 13:07
Journal du Dimanche

Marine Le Pen raille Bruno Mégret

Présente aux cotés de son père dans le traditionnel défilé du 1er mai du FN, Marine Le Pen a raillé Bruno Mégret et "sa trentaine" de militants présents dans le cortège. Elle lui a conseillé de faire profil bas et précisé qu'"il ferait mieux de s'occuper de ses légilsatives". Après le score de 11% au premier tour del'élection présidentiellle de Jean-Marie Le Pen, le président du MNR avait vertement critiqué Marine Le Pen et sa stratégie, et appellé à une union de la droite identitaire pour les législatives.

Anonyme a dit…

Vu sur : ras-le-bol-de-marine.blogspot.com cette info qui me parait délirante :

"Présente aux cotés de son père dans le traditionnel défilé du 1er mai du FN, Marine Le Pen a raillé Bruno Mégret et "sa trentaine" de militants présents dans le cortège. Elle lui a conseillé de faire profil bas et précisé qu'"il ferait mieux de s'occuper de ses législatives"

Il faut quand même dire à Marine que 30 personnes, c'est plus que le nombre de ses amis au sein de son propre mouvement.

Ouvre les yeux Marine : on en a tous ras le bol de ta suffisance et de ta médiocrité. Et surtout, toi, ne t'en occupe pas des législatives, le mouvement s'en portera mieux. Merci."

Moi aussi, j'en ai ras le bol de cette cinglée!! On dirait vraiment qu'elle a décidé de saborder le mouvement national. Elle ne peut pas se taire un peu ?!
En tout cas, elle vient de me convaincre : pour se débarasser d'elle et enfin la faire taire, je ne vois qu'un moyen , je vais voter MNR aux législatives.

Anonyme a dit…

Savez-vous combien le grand stratège Dubois est payé par le Front ? 10 000 euros par mois !

C'est un proche de Marine (et donc dudit Dubois) qui me l'a dit. Lui même était un peu écoeuré.

Alors moi voter pour que des gens se versent de tels subsides et être aussi nuls, je ne le sens pas.
Car il ne faut pas oublier,comme je l'ai lu ici, qu'aux législatives chaque voix c'est un peu plus de subventions pour le parti. Si c'est pour le dépenser comme cela, je pense que d'autres le méritent plus cet argent.

Anonyme a dit…

J’apporte mon grain de sel à l’édifice que vous avez construit. Vous ne vous êtes pas trompés.

Depuis que « le chef » a repris le parti fondé par Tixier-Vignancour en 1965 si mes souvenirs sont exacts, lequel "chef" avait été à l’époque « directeur de campagne de Tixier lors des présidentielles ».
« Le chef » dis-je s’est royalement payé la tête de ses supporters. Pour jeter de la poudre aux yeux il a su faire (depuis 40 ans) et l’on n’y voyait que du feu.

Dans mon entourage proche, une personne dès le début avait donné un avis implacable sur l’homme. Nous l’avons traité de « looser ». Aujourd’hui force est de constater qu’il avait raison.

Aux infos de midi, sur je ne sais quelle chaîne, nous avons eu droit à une diatribe de JMLP, pour lui sa défaite est une victoire "éclatante". Pourquoi pas !

Cela traduit, que la rouste qu’il a reçue n’est pas encore digérée et, ne le sera pas avant longtemps.

C’était pitoyable, il est plus que nécessaire de faire alliance avec les autres partis MNR et FN dissidents, pour les législatives ! C’est le seul moyen de nous faire entendre et surtout de prouver que nous existons toujours.

Anonyme a dit…

Mégret s'est invité au défilé du 1er mai.
"Elle a saboté l'union patriotique".

ici :
http://www.dailymotion.com/video/x1v71e_megret-010507-bilan-campagne

mélanie a dit…

Vous dites quoi de Bernard Antony aujourd'hui ?