mercredi 14 mars 2007

TOUS AVEC JEAN MARIE LE PEN !



TOUS AVEC JEAN MARIE LE PEN !
(Obligation – Choix – Devoir)


Vous retrouvez notre site quelque peu changé et, peut être pensez-vous que c’est nous qui le sommes. NON, nous ne nous sommes pas transformés en idolâtres et nous ne regrettons évidemment rien de notre action, y compris dans cette phase terminale.

TOUS AVEC JEAN MARIE LE PEN ! TOUS DERRIERE JEAN MARIE LE PEN ! C’est le résultat du vote interne de notre bureau suite à notre réunion parisienne d’hier soir. En fait de vote, après deux heures de discussions, cette décision a été prise à l’unanimité ! Nous le répétons A L’UNANIMITE ! Malgré lui pourrait-on ajouter… En fait, nous savions que nous allions finir par en arriver là depuis une plus d’une semaine et nous espérions au moins un geste positif pour agir. Ca n’a pas été le cas, tant pis tant mieux. Ce manque d’honneur et de droiture, nous le comblons pour « eux » et nous sommes fiers, tous ensembles, d’offrir ce geste symbolique à sens unique ! Nous ne devions publier l’article sur le site que demain soir, mais puisque la décision est prise, autant le faire de suite, ne pas tergiverser et SURTOUT ne rien regretter ! Alea Jacta Est…

Cela faisait déjà quelques temps que l’idée était dans l’air, c’est clair. Pourquoi ? La principale raison, la seule même, c’est une cascade d’évènements, une chaîne de noms enfilés comme des perles diaboliques, dont la pointe terrifiante aura été Jacques Chirac ! Maurice Papon, Raymond Barre, Nicolas Sarkozy, François Bayrou, Jean Pierre Raffarin, Ségolène Royal, Marie Georges Buffet, et tous les autres à commencer par les serviteurs de la presse au garde à vous ! Tout a commencé avec la mort de Maurice Papon. Déjà, les principaux initiateurs de ce collectif s’interrogeaient devant le déchaînement médiatique de haine antinationale déversé à cette occasion. Notre dégoût pour ce système puant et ses séides rééquilibrait forcément notre aversion pour les reniements des autres. L’affaire « Raymond Barre », venant après les scandales Bové, Dieudonné et Soral, (hé oui nous savons défendre nos adversaires contre nos ennemis), a fini de remettre les pendules à l’heure, et le discours de Chirac nous a achevé ! Voir cette armée de super nantis, ces prébendiers, ces puissants arrogants avec leurs pieds d’argile, se comporter es qualités, c'est-à-dire comme les propriétaires exclusifs de tous les rouages de l’état et de l’ensemble des fromages de la République, avait quelque chose d’effarant, d’écoeurant, de repoussant. Les voir vomir sur nos valeurs « entres amis » était d’une telle indécence qu’ils ont fini par nous rappeler qui ils étaient. Que pèse donc nos critiques (pourtant toutes réelles et fondées) face à cette fureur criminelle. Nous avions raison de vouloir commencer par le nettoyage de notre camp, mais « ces gens là » ne méritent rien d’autre que l’Union contre eux ! Si l’autorité légale c’est « eux », alors crions tous à la sédition civique par notre vote du 22 avril !

Comment résister à une telle chaîne nous enchaînant au seul vote possible : Celui pour Jean Marie Le Pen ! Si ces gens là s’étaient tus au moins, nous aurions donné la préférence à notre option première du seul fait de la stratégie suicidaire des contempteurs de notre idéal, mais non, il a fallut qu’ils parlent, encore et toujours, crachant sur la France et vomissant sur nos valeurs. Et si eux ont parlé, d’autres se sont tus : Dupont Aignan et Villiers se sont bien gardés de réagir, apparaissant finalement pour ce qu’ils sont : De biens petits joueurs. On peut, à l’instar de Jacques Bompard, critiquer des paroles malheureuses, mais entre trop en dire et ne rien dire notre choix est définitivement fait ! C’est la grande leçon que nous a légué Jean Pierre Stirbois : Ne jamais ressembler à ses critiques mais ne jamais cédé sur rien, autrement c’est le début de la fin ! Ceux qui se sont tus ont cédé, et si nous nous étions également tus, cela aurait été un crime contre nous-mêmes. Désolé mais nous ne céderons jamais ! Nous sommes volontaires mais pas suicidaires.

Alors, et concernant Jean Marie Le Pen, nous faisons notre ces mots d’un de nos sympathisants de Beauvais qui nous écrivait il y a trois semaines que « lorsqu’on voit qui est contre on ne peut être que pour ». Nous ajoutons, à destination de tous nos amis, que lorsque vous voterez Jean Marie Le Pen, dites-vous bien que vous voterez CONTRE vos ennemis. Peut être certains d’entres vous vont penser que nous avons cédé à la facilité, voire pire que nous étions de mèche avec le paquebot, marchant main dans la main avec ceux que nous dénoncions. Nous pensons tout particulièrement à tous les écoeurés de toutes les scissions et purges depuis 25 ans, à celles et à ceux qui comme Max, Mélanie, JP, Anne Laure, Jean Yves, Stéphanie, Korentin, Claude, Patriote44, Stéphane, Gwenn, Patrick, Ket le belge, les trois Eric, les deux Gilles, Magali, Isabelle, les deux Yves, Pierre, Jeannot et tant d’autres nous ont demandé une seule chose : Tenir bon et ne pas céder à la pression. Ne nous jetez pas la pierre, ne nous condamnez surtout pas à l’avance et donnez vous le temps d’une saine réflexion. Nous ne vous avons pas trahi ! Nous avions bien l’intention d’aller jusqu’au bout et nous avions même commencé à organiser des actions militantes de terrain. Mais là c’est plus fort que nous, plus fort que vous, bien trop fort pour nous tous. Nous n’avons pas changé mais ce sont les évènements qui ont décidé pour nous. Nous savons que vous ne pouvez que partager notre analyse. Nous savons que nous mèneront ce combat ensemble et que nous pouvons compter sur vous. Nous avions tous raison, nous avons raison encore aujourd’hui et demain nous appartient plus que jamais.

Aussi notre réflexion et notre action vont s’articuler autour de trois grands axes.

Premièrement, nous voulons rassembler sur notre position définitive. Nous ne voulons surtout pas que vous vous sentiez trahis. Nous ne changeons pas une seule virgule à nos critiques. Elles sont justes, authentiques et de simple bon sens. Nous n’allons pas citer tout le monde mais nous voulons avant tout nous adresser aux plus réticents d’entres vous. Il faut bien l’avouer, si les militants actuels du FN également membres de notre collectif, si les ex fidèles de Jean Pierre Stirbois et les nationalistes intégraux ou révolutionnaires nous ont suivi sans réticence, nos amis Pieds Noirs, Régionalistes, Catholiques Traditionalistes, les déçus de la scission et les exclus de 2005 ont plus de mal à l’accepter, c’est évident. A vous tous, nous voulons dire que, si nous ne devons rien regretter, (il ne manquerait plus que cela), nous ne devons ni avoir honte ni avoir peur de ce choix qui s’impose à nous. S’abstenir peut être une option noble dans une situation normale. Après tout, quand on n’est pas d’accord et qu’on adhère plus, on se doit de le dire, y compris dans les urnes. Le dossier à charge est lourd, très lourd contre nos ennemis de l’intérieur, mais il ne pèse pas l’équivalent d’une plume en comparaison des ennemis de la France qui, aux abois, sont dorénavant prêts à tout.

S’abstenir aujourd’hui, c’est obligatoirement cautionner le cauchemar haineux de l’Anti-France comme l’enfer de la décadence. Soyons tout à fait francs. Nous pensions évidemment à tout cela depuis le début de notre action. Fidèles à la devise de Rivarol, nous avons alerté de façon salutaire sur l’extrémisme ravageur d’un petit clan de destructeurs, en nous répétant inlassablement. Mais, maintenant, à un peu plus de 5 semaines de l’échéance, c'est-à-dire à l’heure du choix, force est de constater que nous ne pouvons QUE donner pleinement raison à Jean Marie Le Pen, sur le fond plus que sur la forme bien sur : POUR QUI D’AUTRE VOULEZ-VOUS VOTER ? Alors, encore une fois, nous ne renions rien et nous ne sommes pas des obsédés du vote, mais ce vote est devenu, du seul fait des ennemis de la France et de leur jusqu’auboutisme, une arme puissante pour affirmer que NON ils n’ont pas gagné et que OUI ils nous trouveront toujours sur leur chemin ! Le vote Le Pen n’appartient pas à Jean Marie Le Pen. C’est le levier qui doit nous permettre de reprendre le contrôle. Enfin, aux derniers hésitants, nous leur demandons de se poser cette seule question : Pourquoi, dans ce que nous pouvons appeler l’affaire « Papon – Barre – Chirac », Villiers est-il resté totalement muet ? C’était une occasion en or pour lui de montrer et de démontrer qu’il avait réellement rompu avec le système. Etait-ce « rendre les idées patriotiques incomestibles » que de rappeler seulement certaines vérités et ne pas laisser cracher sur la France ? Encore une fois, si « rendre les idées patriotiques comestibles » c’est baisser son pantalon, NON JAMAIS, nous n’en serons jamais !

Deuxièmement, nous pensons au futur et à l’après, plus que jamais. C’est pourquoi nous allons tout faire pour assurer l’avenir de nos idées. Comme nous l’avons toujours affirmé, cela passe par l’Union autour de nos leaders naturels que sont Carl Lang, Bruno Gollnisch, Bruno Mégret et tous ceux qui voudront les suivre. C’est pourquoi nous sommes pour un élargissement total, (un grand écart), de l’Union des Patriotes à terme, et, pourquoi pas, dès les élections législatives de juin prochain ! Contrairement à d’autres, nous n’avons jamais pratiqué l’exclusion au sein de notre famille de pensée. La politique du pire est bien la pire des politiques, c’est pourquoi nous ne sommes pas opposés à la présence de gens comme Marine Le Pen, Alain Soral, Louis Aliot et leurs amis dans le cadre de cette union patriotique. Nous, nous ne méprisons, nous n’écrasons et nous n’ignorons personne, du moment que l’Union se fait sur la base de nos idées et sur des principes immuables, dans le respect de toutes et de tous.

Si une vraie union non feinte n’est pas possible aux législatives autour du FN, nous la souhaitons alors autour du MNR, sans aucune exclusive, encore une fois en allant des patriotes sociaux aux identitaires, sur la base de la défense de notre identité et de nos valeurs. Enfin, fidèles à nos principes de subsidiarité et de hiérarchie pyramidale, si même cette union à minima n’est techniquement pas possible pour les législatives, alors, en dehors d’une cinquantaine de circonscriptions bien précises, il faudra soutenir à 100% les candidats du MNR. Mais avant cela, nous ferons tout pour arriver à une union des patriotes sincère, globale, incluant absolument tout le monde, (TOUT LE MONDE !), c'est-à-dire la trentaine d’organisations appartenants à la grande famille patriote, (FN, MNR, Identitaires, Parti Populiste, RN, RF, PRN, Œuvre Française, Nationalistes Révolutionnaires, Régionalistes, y compris les patriotes libéraux, le Mouvement National Libertaire, le PDL, le MSP, l’ASP, la Gauche Nationale – Front du Travail, Réconciliation et Vérité (Soral), toutes les associations sans exception (à commencer par celles de Bernard Antony, de tous nos amis Pieds Noirs et harkis, de Jean Yves Le Gallou, Alain Dumait, Claude Reichman, Michel Schneider, Emmanuel Ratier, Philippe Randa, Ahmed Moualek, Dieudonné et tous les autres, c’est dire notre volonté d’Union sans faille aucune). Bref, il ne faut plus jamais écarter qui que ce soit et arrêter de pratiquer l’insulte en guise de discours politique. Plus que jamais nous pensons que ce qui nous rapproche est bien plus fort que ce qui nous divise. Alors cette union, nous la désirons plus que tout, de toute notre âme et de tout notre cœur. La folie extrémiste de quelques uns a entraîné notre saine et juste réplique, parfois aussi extrémiste, il faut savoir le reconnaître, mais bel et bien à la hauteur des drames inconséquents qui se sont déroulés depuis 2003 ! Notre seul mot d’ordre aujourd’hui est ! Tout le monde se calme !

Cette Union, il faut la faire ! Coûte que coûte ! Elle doit s’effectuer sur la base de trois critères. Un, elle doit se constituer sur le socle de nos valeurs clés. Celles-ci ne sont pas nombreuses mais ne doivent souffrir aucune discussion : Souveraineté et Indépendance de la France (Inscription de ces principes dans la Constitution) – Défense de notre Identité (La France n’est, peut être, ni une race ni un peuple au sens germain, mais elle est d’essence Européenne et Chrétienne. A nous de ne jamais l’oublier !) – Réforme du Code de la Nationalité (Instauration du Droit du Sang et maintien du principe d’accession à la Nationalité au mérite. Solution mixte et la mieux adaptée au modèle Français) – Défense des valeurs chrétiennes (le décalogue) dans la société, à commencer par la Famille, cellule de base de notre civilisation – Instauration de la Préférence Nationale à tous les échelons – Défense du principe de subsidiarité (à la fois contre le mondialisme et le jacobinisme) sur la base du triptyque « Ville – Région – Nation » (Nous devons défendre et promouvoir les identités régionales. Les régions sont un atout pour le pays. Ils ne sont pas les ennemis de l’état et la Nation ne saurait être l’adversaire de ses propres régions) – Primauté absolu du Politique sur tous les autres lobbys – Défense des libertés individuelles, tant d’action que d’expression. Tout le reste peut se discuter sans problème. Deux, cette Union doit se faire obligatoirement en tenant compte des réalités et des effectifs militants de chacune des composantes, mais également sur des critères de valeur intrinsèque des cadres et techniciens de chaque formation. Il faut aussi montrer une volonté affichée de tous de faire des efforts. Trois, l’union que nous appelons de tous nos vœux doit se faire sur la base des réussites locales et de la notoriété de chaque candidat. En mélangeant ces trois critères et en y mettant de la bonne volonté, il n’y a aucune raison valable de ne pas y arriver.

Troisièmement, fort des deux points précités, nous devons tout faire pour que notre consigne soit suivi par toutes et tous. Nous avons fait un choix et nous voulons nous y tenir. Pas question de lancer cet appel et de ne pas le relayer. C’est pourquoi nous vous demandons non seulement d’aller voter pour Jean Marie Le Pen le 22 avril 2007, mais nous vous demandons de convaincre tous les membres de vos familles y compris les plus lointains, tous vos amis, vos relations, qu’elles soient amicales ou professionnelles, vos contacts et clients éventuels, y compris des personnes que vous ne pouvez joindre que par téléphone. Chacun d’entre nous doit convaincre au minimum 30 électeurs autour de lui, et ces 30 compatriotes doivent à leur tour en faire autant et ainsi de suite. Il nous faut créer la chaîne de solidarité immédiate, celle du cœur mais avant tout celle de la raison. Faites comme nous, nous vous le demandons expressément, dites-vous à propos de ceux qui n’ont pas voulu d’Union que, tous ensemble, nous allons la faire malgré eux voire contre eux et que nous allons donner l’exemple !

Nous allons évidemment mettre ce site entre parenthèses. Nous ne viendrons plus que pour gérer de temps en temps les commentaires et pour assurer le suivi. Nous devons maintenant mener campagne sur le terrain pour glaner la moindre voix, même des plus sceptiques ou des moins enthousiastes. Le seul mot d’ordre doit être le suivant : VOTER LE PEN C’EST VOTER CONTRE NOS ENNEMIS ! Et, devant l’urgence, il n’y a aucune explication à donner, tout juste cet unique argument : VOTONS LE PEN POUR LA DERNIERE FOIS ! OUI, faites passer ce message partout et par tous les moyens, nous allons voter pour Le Pen pour la dernière fois de notre vie ! Nous n’allons pas appeler à voter Le Pen tièdement ou en affirmant à nos interlocuteurs que nous allons le faire à titre individuel, mais nous allons le faire pleinement et sans réserve. Il n’est pas trop tard pour donner un nouvel élan à cette campagne. Et si jamais quelqu’un ose vous dire que vous ne savez plus sur quel pied danser, répondez-lui que nous n’avons jamais eu tort et qu’entre deux maux il vaut encore mieux le coup de pied de l’âne que la décapitation. Le savions-nous avant ? L’ampleur des trahisons et reniements nous a-t-elle aveuglés ? Bien sur que NON ! Nous avons tiré la sonnette d’alarme avec honneur et droiture, mais cette sonnette s’est transformée en corde, corde qui aurait cassé si nous avions poursuivi, et une partie de nous se serait brisée avec cette corde. Nous avons assez demandé à nos interlocuteurs d’ouvrir les yeux pour ne pas les ouvrir nous-mêmes. Nous avons assez demandé aux autres d’avoir une foi agissante pour ne pas exiger cela de nous-mêmes. NON, nous n’avons jamais eu tort, mais il y a des priorités que les ennemis de la France se sont chargés de nous rappeler fort à propos. Nous les avions crus calmés par décadence de leurs propres forces et nous avions même pensé qu’ils se croyaient vainqueurs par défaut, même à bout de souffle, puisqu’on commençait à leur donner raison dans nos cénacles. Mais, comme toujours, c’est à terre que la bête est la plus dangereuse et qu’elle mord le plus. Elle peut même tuer dans un dernier soupir. L’extrémisme de ces gens ne connaît aucune limite. Alors nous devons leur montrer que nous n’en avons aucune nous non plus, y compris dans une sagesse à sens unique.

C’est pourquoi nous le redisons, si on vous pose des questions sur le sens de notre engagement, dites la vérité : Si la campagne avait été « propre », nous aurions été jusqu’au bout de notre logique car nous avons raison. Maintenant, nous avons opté pour une autre logique, à sens unique nous le répétons : TOUTES LES VOIX LE PEN SERONT DES VOIX CONTRE CE SYSTEME CORROMPU SECTAIRE DECADENT ET DICTATORIAL !!!

Si vous pensez que Nicolas Dupont Aignan « présente » bien, parce qu’il est jeune et apprécié des médias, dites vous que voter pour lui c’est conforter tous les puissants, tous les médias, tous les lobbys qui ont insulté la France dans l’affaire Barre.

Si vous pensez que Philippe de Villiers a réellement et sincèrement rompu avec le système en place, dites vous qu’il est resté bien silencieux sur ces sujets durant les deux dernières semaines.

Si vous pensez que Bayrou est LA solution pour éviter Sarkozy ou Royal, alors écoutez attentivement François Bayrou, écoutez le bien et vous comprendrez. Il a poignardé Raymond Barre dans le dos comme les autres. Il ne mérite aucune considération de notre part.

Si vous pensez enfin que seule l’abstention peut donner une bonne leçon à Jean Marie Le Pen pour son comportement, ses purges, sa fille, les amis de celle-ci et ses reniements, et si vous ne voulez plus jamais cautionner Le Pen, dites vous que, tous ensemble, c’est bien la DERNIERE FOIS QUE NOUS ALLONS VOTER POUR JEAN MARIE LE PEN !Et ce n’est pas promis juré, car on ne nous y reprendra plus. La prochaine fois, nous serons prêts à l’avance pour ne pas devoir agir comme nous l’avons fait cette fois là. Nous avions laissé faire, ça ne nous arrivera plus car nous sommes maintenant prévenus et plus forts car unis. C’est donc la dernière fois que nous voterons pour Le Pen !

Ce n’est pas une promesse, c’est une volonté ! Nous pensons à tous nos amis, à tous nos camarades, hommes et femmes du Mouvement National, égarés dans la nature, dispersés dans quantité de formations, perdus au MPF. Nous vous comprenons plus que quiconque. Nous sommes de tout cœur avec vous et nous savons que nous nous retrouverons tôt ou tard. Jacques Bompard, Damien Bariller, Philippe de Beauregard, Gérard Freulet, Jacques Mayadoux, Claude Jaffrès, Marie Christine Bignon, Daniel Simonpieri et les centaines d’autres partis au MPF, nous savons, oui nous savons que nous mènerons bientôt et de nouveau les mêmes combats côte à côte. Nous savons surtout que vous ne pouvez pas resté insensible à notre choix définitif, du fait de notre action passée. Nous savons que vous êtes autant en colère que nous après le tollé suite à l’affaire Raymond Barre. Nous espérons donc en votre sagesse, ne serait-ce que dans le secret de l’isoloir. Plus que jamais nous devons rester en contact, être unis et forts ! Nous nous sommes connus (ou retrouvés) dans ce combat inédit, (une première), et nous allons continuer à mener les mêmes luttes nationales, bien au-delà de nos chapelles respectives.

Après la Présidentielle, tout sera fait pour une Union sincère, loyale, authentique, sur les bases définies ci-dessus. Nous ne changerons jamais d’objectif, jamais ! Et, sans rien renier de ce que nous gardons au fond de nous-mêmes, nous devons tous, nous allons tous voter une dernière fois pour Jean Marie Le Pen !

Pierre Desproges affirmait dans un sketch : « L’enfant croit au Père Noël, l’adulte non, il vote » ! Nous approuvons, mais cette fois-ci, les évènements nous conduisent à partager l’opinion d’Abraham Lincoln (pour une fois) qui indiquait à ses partisans que : « Parfois, un bulletin de vote est plus fort que la balle d’un fusil ». L’image est audacieuse et fallacieuse. Mais, pour le cas de figure actuel, elle est parfaite ! Utilisons cette élection comme une arme contre le système. Nous ne l’abattrons peut être pas, c’est très probable, mais nous aurons au moins mis tout ce beau monde dans l’embarras en donnant un maximum de voix à Le Pen ! Et, s’il n’est pas au second tour, ce n’est pas grave, nous aurons au moins fait notre devoir. Il n’est plus temps d’ergoter, les derniers évènements sont pour nous la seule raison valable. Et surtout, n’allez pas voter et faire voter pour Jean Marie Le Pen comme Strauss Kahn a fait voter Chirac en 2002, (avec une pince à linge), ce serait honteux, car, à travers notre mobilisation, ce n’est plus une question d’homme, mais uniquement de dire NON à tous les serviteurs des lobbys étrangers qui entendent faire leur Loi chez nous. Voter Le Pen quand même et malgré tout, c’est dire NON à la racaille politico médiatique qui nous insulte !

Ce choix s’impose à nous ! Imposons-le à notre tour, puis tournons nous résolument vers l’avenir. Nous avons commencé notre action dans l’honneur, nous la terminons pareillement…

Tous ensemble, affirmons que nous votons POUR LA DERNIERE FOIS POUR LE PEN !

100% NATIONALISTES ! 100% PATRIOTES ! 100% DES VOTES POUR LE PEN !

LE 22 AVRIL 2007, TOUTES LES VOIX PATRIOTES POUR JEAN MARIE LE PEN !

PAS UNE VOIX POUR LES CANDIDATS DU SYSTEME !

LE SEUL VOTE PATRIOTE C’EST LE VOTE JEAN MARIE LE PEN ! ! !

FAITES PASSER LE MESSAGE PARTOUT ET PAR TOUS LES MOYENS ! ! !

TOUS AVEC JEAN MARIE LE PEN !
(Obligation – Choix – Devoir)

VOTEZ ET FAITES VOTER POUR JEAN MARIE LE PEN PAR TOUS LES MOYENS, Y COMPRIS LEGAUX

LES NATIONALISTES ET PATRIOTES AVEC LE PEN ! ! !

37 commentaires:

Anne Marie a dit…

Bon, je vous avoue être surprise, mais je pense comme vous! J'allais tout de même voter Le Pen malgré vous, même si je suis entièrement d'accord avec vous et toutes vos analyses.
Je pense qu'il faut, comme vous le dites, voter Le Pen "malgré lui".
J'ai trouvé l'expression adéquate.
Et une autre aussi: "voter pour lui pour la dernière fois"!
Là, j'adhère! Mais bon, avouez que ça fait mal au coeur toutes ces trahisons.
Je vous écris et je compte sur vous pour la suite. Merci

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Anne Marie, nous venons de réécrire votre commentaire, car nous ne pouvions pas publier une adresse email d'un tiers. Merci de votre compréhension. (nous avons retiré le paragraphe entier, reformulé le si vous le souhaitez)

"Franc Sparte", nous sommes de tout coeur avec vous, mais SVP, pas de haine! Nous sommes autant en colère que vous des reniements, et sans doute même plus, mais nous avons fait un choix politique! Rien de plus, nous maintenons TOUTES nos positions.
Si nous pouvons compter sur vous pour la suite, écrivez nous et nous vous contacterons, mais calmez-vous et analysez la situation comme nous l'avons fait vis à vis de nos ennemis!
Merci!

Pierrot a dit…

Je n'ai qu'un mot à dire BRAVO! Je suis Pied Noir et je ne peux pas supporter les références incessantes à de gaulle de le pen, mais je vais voter pour lui malgré tout car je supporte encore moins les autres. Mais attention, il ne faut pas trahir l'esprit de votre combat et poursuivre les dénonciations de tous poils.
Marre de ces dérives intolérables!
Si jamais le pen dérape encore, je vote Villiers. C'est mon choix! Et j'espère qu'il va redresser la barre cette fois-ci!

Quentin a dit…

Quel retournement de veste...

Anonyme a dit…

Votre position vous honore et en effet si JMLP a beaucoup de torts,n'oublions jamais qu'il a fait émerger la droite patriotique de la confidentialité......
L'après JMLP doit absolument se traduire par un retour au bercail de toutes les brebis égarées (notamment au MPF) et par une modification des statuts du FN afin que cesse l'autorité absolue de son président.
Contrairement à ce que vous pensez,les prestations télévisuelles de MLP sont bénéfiques car elles touchent une nouvelle frange de la population;ne mélangeons pas les positions adoucies du porte parole d'un parti politique avec le fond de son programme.
Votez JMLP ,c'est effectivement votre contre ses ennemis!

mélanie a dit…

Désolée mais je ne pourrais pas vous suivre cette fois ci.
Chacun est libre dans l'isoloir.

Je pense que votre vote vous laissera un goût amer dont vous aurez du mal à vous débarasser.

J'y ai réfléchi depuis 2002 et déjà en 2002 j'avais eu du mal à voter étant donné toutes les trahisons de Le Pen. Alors ma réponse était déjà non sauf si.... Et rien de bon ne s'est passé au contraire. Alors elle reste non. Votez oui serait une malhonneteté envers moi même.

JMLP75 a dit…

Chapeau! Il fallait oser votre action, car c'était tout saus évident. Et il fallait encore plus oser revenir dessus, du moins sur la finalité, car vous maintenez vos critiques que je partage. C'est tellement plus facile de camper sur son idée de départ.
Oui, vraiment, ça ne devait pas être évident. Et je dirais à Mélanie que je la comprends, car mon fils aussi est écoeuré de toutes ces merderies.
Mais, écoutez ce qu'ils disent ici et votez une dernière fois pour Le Pen.
Je sais bien que c'est pas facile car, dans un autre registre, mon meilleur ami d'enfance m'a trahi et je ne peux plus et ne veux plus lui parler. Mais si cet ex meilleur ami était l'ennemi des ennemis de la France, je voterais sans doute pour lui!
Faites cet effort svp, et après on passera à autre chose, c'est plus que nécessaire.
Ce n'est pas la voix de la sagesse, juste celle du plus juste.
bah, je sais que vous ferez tous le bon choix, car quand je les entends à la TV, je voterais même pour Marine Le Pen, c'est dire.
Courage.

Noël a dit…

J’espère que vous allez tenir parole et que vous allez soutenir Adeline s’il se présente !
OK avec 300 parrainages il a peu de chances, mais vous aviez promis alors s’il y a un miracle, on compte sur vous. Ce ne serait pas changer d’avis une 2ème fois mais être en accord avec vos promesses. Merci
Je trouve scandaleux qu’il y ait 6 candidats d’extrême gauche et pas de monarchiste ou de nationalistes radicaux ! Démocratie fausse et inopérente.
Si adeline n’est pas présent je vote lepen

Anonyme a dit…

Je n'aurais pas lu votre article jusqu'au bout, j'aurais pensé à des rigolos. Mais, après lecture, ça se tient, c'est tandu, mais ça se tient.
Je ne voulais pas voter Le Pen, car TROP RAS LE BOL D'ETRE PRIS POUR UN CON mais je ais réfléchir.
Voter MNR aux Législatives ? Franchement, je vais voter selon la qualité du candidat ou de la candidate, à la condition qu'il (elle) appartient (nne) au MNR, au FN, au MPF ou que ce soit un patriote indépendant. Maintenant, c'est fini l'étiquette, il faut voter selon la personne car il y en à marre des candidats bouffons et incompétents qu'on place là comme des chêvres.

mélanie a dit…

Vous interpréterez mon refus comme vous le voulez, ce que je dis je le dis sans agressivité.
Demandez donc à un
ancien aveugle de bien vouloir pour une journée reperdre la la vue. Même pour une heure il ne pourra pas. Tant que Jean Marie Le Pen sera là puis ensuite sa fille il y aura du côté du système des actions et toutes sortes de raisons qui feront que pour leur donner tort vous voterez pour la famille.
Le piège est très bien fermé par la famille Le Pen. Je m'en suis sortie ce n'est pas pour y retourner. Je suis en accord avec vous sur un point, votre action à été bien tardive, trop tardive. J'espère retrouver les mêmes combattants un jour lorsque l'ankou sera passé et Marine chez Sarko ou chez Arlette. Si Adeline a ses signatures je voterai pour lui. C'est tout. Sinon je ferais comme les bretons de l'Adsav.

Anonyme a dit…

Réflexion faites vous voulez rire ou quoi. Imaginons Le Pen gagnant vous faites quoi pour Marine Aliot et les autres ? . Et puis Le Pen il gouverne comment ? Les gens honnêtes, capables sont virés, vous voyez Marine accepter de travailler avec Mégret et ses cadres ?. Dites, vous avez l'épiderme bien fragile pour vous sentir blessés ou je ne sais quoi à cause de Papon de Raymond Barre et Chirac. Vous voudriez maintenant faire élire une personne qui n'a jamais voulu de ça. Mais enfin vous l'imaginez serieusement dans un conseil des ministres renvoyant un ministre parce qu'il n'a pas dit bonjour comme il le fallait. Ce que vous lui repprochez d'avoir fait depuis la mort de Stirbois, vous croyez véritablement qu'il ne va plus le faire. Finalement c'est du délire d'appeler à faire de la propagande pour Le Pen. Vous savez très bien que chaque matin monsieur va donner ses ordres (Il se mêlait de tout dans les municipalités FN) . Vous croyez qu'il va vous demander quoique ce soit. Qu'il va avoir de la considération pour vous. A l'idée qu'il puisse être élu. Plus d'un même admirateur de l'homme ou adhérent va mettre son bulletin en disant je vote pour lui mais pourvu qu'on ne soit pas nombreux. Vous imaginez Aliot, Dubois ou même Martinez en ministre de l'intérieur. Et pourquoi pas Touzé. Mais hier vous êtes tombé sur la tête ? Je ne pense pas que ce message soit à votre convenance. Je ne suis pas politique.
Je le dis comme je pense. J'ai lu votre message et puis j'ai laissé passer un peu de temps, je me suis dit ça se défend, même si je ne suis pas d'accord. Mais décidemment je ne peux être d'accord. Car si personne n'a répondu de façon à détruire vos arguments vous ne pourrez pas transformer le négatif passé, présent, futur en positif.

Korentin a dit…

Sondages quand tu nous tiens...
Facilité quand tu nous tiens...

On est loin de l'honneur fidélité aux valeurs prôner par la soi disant "droite nationale", et du légendaire héroïsme des patriotes de Camerone !

Arrêter les chants natios, et reprenez ensemble ce refrain bien connu: "mourir pour des idées d'accord mais de mort lente"!

Le pen n'a cessé de donner des gages au système allant même jusqu'a proposer sa signature à Dupont aignant (qui serait plus patriotes que Villiers! quelle blague) après nous avoir fait pleurer sur le fait qu'il ne les avait pas alors qu'il ne daigne même as signer pour sa propre candidature!!

La seule patrie de le pen c'est son portefeuille et c'est cela qui l'a rendue pareil sinon pire que le système et qui le rend facile à manipuler!


Contre l'abstention, contre le pen, Je voterai Villiers!

Contre Sorale et la sarkozyste Marine imposée de force par son père, je voterai Villiers!

Contre la minimisation de la politique de la vie, je voterai Villiers

Contre la montée de L'islam et pour la tentative d'interdiction du voile à Orange je voterai Villiers!

Pour son intégrité morale et financière, je voterai Villiers!

Pour la réussite vendéenne et l'hymne d'amour patriotique à la France du Puy du fou, je voterai Villiers!


CONTRE LES PURGES, LES CHANGEMENTS DOCTRINAUX, LES METISSES SUR LES AFFICHES, LES TERRES EN CHAMPAGNE ET LES CUVEES "VEUVE POIGNET" RESERVEES AUX BARS GAYS ET LESBIENS, CONTRE LA DIABOLISATIONS DE NOS IDEES A CAUSE DE LE PEN, CONTRE LES INSULTES ET MENACES FAITES A STIRBOIS ET BOMPARD BEAUREGARD TUDURY… CONTRE LES MENSONGES, LA MAUVAISE FOI ET LE MANQUE DE COURAGE ET D INTEGRITE DES PATRIOTES COUVERT PAR TOUS CEUX QUI SAVENT, MAIS QUI NE DISENT RIEN/

JE VOTERAI VILLIERS !

Chez nous, le nombre n’a jamais fait la force, et nous pouvons dénoncer de toutes nos forces la démocratie, ses dérives, les sondages, nous faisons pareil que les autres, et agissons en fonction de cela, ce n’est plus ‘l intérêt supérieur de la nation ou du bien commun qui nous anime, mais l’hypothétique facilité de la victoire et cela à n’importe quel prix, même avec celui que nous savons le pire !!
Nous TOLERONS le pen et toutes ses dérives , non pas pour faire taire d’éventuelles querelles intestine en vue d’un bien supérieur, mais parce que nous désespérons de la victoire et sommes prêts à céder sur l’essentiel, pourvu que cela paye !

Et tout ça en jouant les durs de la cause, les mecs prêts à mourir pour Dieu le roi, nos ancêtres celtes le paganisme, prêt à se battre « jusqu ‘a la mort » tout cela sans aller jusqu’au bout de l’intégrité et de l’abnégation nécessaire à cela !

Ne nous y trompons pas nous ne valons pas mieux que le peuple français qui s’est laissé berné par ses dirigeants comme nous nous laissons berner par les « nôtres » !!!
Nous sommes cette masse informe qui préfère se laisser conduire, même à l’abattoir, plutôt que de prendre chacun en main son destin et agir avec sa conscience et d’aller jusqu’au bout de la seule véritable démarche conséquente pour des gens qui prétendent faire de la politique : NE PAS SUIVRE UN POURRIT !

Quel est ce renversement de valeur que nous prétendons faire avec un leader aussi peu moral ?
Quel libération prétend t on apporter au peuple que nous ne sommes pas seulement prêt à nous l’apporter à nous ?
Quel exemple politique et civil sommes nous , nous qui prônons « mains propre et tête haute » et qui savons ce que nous savons, et l’acceptons quand même ?

Pensons nous mettre au pouvoir nos idées un homme qui ne les appliquent en aucune façon, allons nous prôner une morale et une conduite que nous n’avons pas ?

Sommes nous tout simplement devenus aussi démago que ceux d’en face ?

Et aussi « con » que le peuple que nous critiquons parce qu’il se fait trahir par les mêmes depuis trente ans et qu’il continue de les suivre !

Sommes nous nous aussi devenus des « faites ce que je dis, pas ce que je fais » ?

Le pen aura au moins réussit à faire perdre l’espoirs des nations qui lassé d’attendre la révélation finissent par danser autour du veau d’or comme le pendu dense au bout de sa corde !

Ps : heureusement que Jeanne n’avait pas fait de sondage avant de partir à la bataille, car avec la même mentalité, elle n’y serait pas allé ou ce serait vengé derrière le roi de France de l’époque qui donnait passivement la France aux anglais, comme le pen vend le front au système




« Si je recule, tuez moi… »

Anonyme a dit…

Felicitations. vou avez fait le bon choix. meme si le pen est un traitre d'une certaine façon il faut imperativement voter pour lui pour donner une leçon a ces pantins du systeme. Grace a vous il pourra de nouveau etre au second tour et peut etre meme president. j'ai deja ouvert les yeux a bon nombre de gens qui n' avaient absolument pas l'intention de voter pour lui au debut(enfin j'ai surtout convaincu des gens qui ne votent pas mais bon). donc on mene campagne sur internet et on convainc les gens sur le terrain aussi. pour les sceptiques on continue la dediabolisation de jmlp, et pour les nationalistes identitaires les plus chevronnés on insiste bien sur le fait que les autres candidats n'ont AUCUNE consideration pour nos valeurs. On fait donc campagne partout ou on peut. bien qu'il y ait encore des gens qui ne veulent plus voter pour lui on peut toujours les convaincre. Bravo encore pour votre courage, ce n'est pas facile effectivement de voter a nouveau pour lui. Allons y ensembles camarades, il reste encore un mois avant les elections. vive l'union patriotique, vive le france.
LE 22 AVRIL VOTONS LE PEN.

Anonyme a dit…

ah j'ai oublié. allez vous reussir à convaincre les anciens cadres du FN tels bompard de quitter le MPF pour soutenir votre action? si vous y parveniez on pourrait reussir à coup sur.

Anonyme a dit…

Regardez tous sur le site du FN: y a la video de carl lang qui est passé sur bfm tv. il est fort, il arrive a clouer le bec de ce sale journaliste.

Moi j'en ai marre des Le Pen et de leur mépris a dit…

Voter Le Pen, c'est donner un blanc seing à Marine et aux trois cloportes qui l'entourent.
Voter Le Pen, c'est le conforter dans son mépris pour les militants nationalistes.
Non je ne voterai pas Le Pen encore une fois. On nous fait le coup du vote "national utile" à chaque fois. Et à chaque fois une fois l'élection passée, nous les militants, on se fait niquer par la famille Le Pen.
A chaque fois, on se dit "votons pour lui malgré tout, parce que c'est le vote anti-système". Et lui rigole bien, il peut dire et faire ce qu'ils veut on votera toujours pour lui.
Et demain ? Il faudra voter Marine pour la même raison ?
Que la famille Le Pen nous fournisse la vaseline avec le bulletin de vote. Ce sera plus facile et plus clair.

Geneviève a dit…

Bon courage pour gagner votre ligne original.
Finalement, c'est vous qui avez raison, car moi même et mes proches, on va voter Le Pen, mais sans aucune illusion.
Il a désespéré trop de monde, mais les autres c'est encore pire.
Si il y avait eu un autre candidat que Villiers pour le MPF, genre Antony, Bompard, ou feu Mme Stirbois si elle était encore de ce monde, nous aurions eu un autre choix, c'est évident. Mais là, Villiers ressemble aux défauts qu'on lui prête au lieu de rassembler. Ce n'est pas avec du soft qu'on gagne, même si je suis persuadé que philippe de villiers fera un excellent score. Je le vois à travers mes relations qui l'aiment bien quand même.
Ca m'étonnerait qu'il fasse moins de 6 à 7%, un peu comme Bayrou en 2002. Mais je voterai Le Pen, comme vous, car Villiers cède bien trop aux médias et aux puissants.

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Captnmorgan,

Nous ne pouvons vous publier, nous ne voulons pas de procès pour propos racistes, vous le savez très bien. De plus, il nous étonnerait fort que Philippe de Villiers partage votre analyse.
Lisez notre précision. Merci.

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

PRECISION A TOUTES ET TOUS

Notre décision déchaîne les passions. Pour le moment nous sommes suivis par 80% de nos sympathisants. Mais les 20% vont être très difficiles à convaincre, nous le savons et nous ne baissons pas les bras.

Pour commencer, il est tout de même incroyable que certains viennent oser nous critiquer, alors qu’avant, ils n’avaient rien fait du tout. Nous avons été les premiers à analyser TOUTES les dérives, et, dans nos mouvements respectifs comme sur le terrain, nous en avons pris « plein la gueule » comme on dit ! Alors merci de nous respecter, on ne va pas accepter de publier n’importe quelle connerie. On ne l’a pas fait avec les patentés du paquebot, alors on ne le fera pas plus avec les « popotes » de Peltier ! Que cela se sache !

Pour revenir à des choses plus sérieuses, prendre cette décision n’a pas été une chose facile ni simple. Comme nous vous l’avons dit, NOUS NE CHANGEONS PAS UNE SEULE VIRGULE A NOS CRITIQUES ET NOUS COMBATTONS CONTRE LES MEMES DERIVES. De plus, à l’attention de certains se croyant forcément plus sage, (que n’ont-ils fait mieux que nous ?), il faut savoir que plus de la moitié de notre collectif, dès l’origine, est composé de CADRES DU FRONT NATIONAL et que l’autre moitié est issu de différentes organisations ayant « officiellement » opté pour un candidat : Le Pen, De Villiers, Yves Marie Adeline, Armand Galea voire Dupont Aignan. La logique exigeait que nous nous dévoilions TOUS ET EN PUBLIC pour mener cette campagne jusqu’au bout ! Nous avions certes commencé à nous structurer en interne, à la manière d’une amicale, et nous avions même commencé à recruter. Nous étions prêts à prendre ce risque, même si cela n’aurait pas été sans soucis, du fait des candidatures que nos membres doivent assumer lors des prochaines échéances. Mais nous avions néanmoins tous décidé d’aller au charbon, seulement à deux conditions.

La première, (pas la plus importante), c’était qu’au moins UN LEADER NATIONAL ait le courage de nous suivre. Les félicitations « dans le dos » on a déjà donné merci. Alors, nous avons demandé (voire harcelé) à Bruno Gollnisch, Carl Lang, Martial Bild, Wallerand de Saint Just, Thibault de la Tocnaye et à d’autres de moindre envergure de mener la lutte avec nous. Nous l’avons également demandé à des « personnalités » en dehors du FN, mais patriotes de toujours, comme Bernard Antony, Christian Baeckeroot, notamment. Il nous fallait au moins une seule caution morale pour motiver tout le monde. Pas un n’a voulu se mouiller, pas un seul !!! Nous avions espéré en Bernard Antony, mais finalement c’est nous qui nous sommes rangés à son option et nous ne le regrettons pas !

La seconde, (la plus vitale), c’était que nous devions être suivis par de nouveaux venus permettant de créer une chaîne vitale sur toute la France. Certes, nous avions largement les capacités de mener notre combat seuls, et de publier notre appel seuls aussi, puisque nous en étions, en interne, à déjà plus de 230 signataires de quelque importance réelle. Mais, nous devions impérativement nous appuyer sur une base nouvellement crée permettant de légitimer, autrement que par l’aigreur, notre combat salvateur. Nous n’allions pas franchir le Rubicon sans être certains d’avoir une chance de gagner ce combat là ! Or, il faut savoir se ranger à la réalité. Des milliers de gens nous ont contactés, des centaines nous ont dit que nous avions raison et que notre lutte était la leur. Mais combien ont réellement voulu s’engager pleinement à nos côtés ? Combien ? Au final fort peu. Frédéric F, Stéphane D, Madeleine S et JP G de la PACA. Noël M, Yves L, Mireille LM, Ludovic P de l’IDF, Yves G et Maureen M de la Bretagne, Jean Leon L de Corse, Marc D, Elisabeth M, du nord, Christian B et Jocelyn L du sud ouest, Anne Marie du centre et Pierre de la Savoie. C’est tout ! Et encore, dans cette liste, deux personnes nous ont dit « vous pouvez compter sur nous », mais sans même adhérer ! En deux mois, nous avons fait adhérer plus de 400 personnes, mais aucune ne voulait se mouiller vraiment ! Pourtant, quand ils faisaient notre connaissance, ils voyaient le sérieux de notre action comme des personnalités composant notre groupe. Mais NON, chacun avait une bonne raison de ne rien faire de trop voyant ! Les autres, même les plus réceptifs à nos arguments, ne nous ont même pas contactés pour adhérer ! Alors, il faut savoir être sérieux ! Que signifie tout ceci ? Simplement que nos arguments sont les bons, mais que 99,99% des militants de la Droite Nationale ont fait le choix d’attendre l’après pour le renouveau. Il faut AUSSI savoir être à l’écoute des désirs de tous ! Nous avions d’excellents contacts avec des anciens du FN, des anciens du MNR, des anciens de l’AP, mais justement ils étaient tous et toutes des « anciens » dont certains ne votaient déjà plus pour Le Pen depuis très longtemps. Ils avaient tous toute notre sympathie et notre compassion pour les épreuves subies, mais nous n’allions pas avancer sans base solide et légitime. Alors, nous en avons tiré les conséquences.

Encore une fois, NOUS NE RENIONS RIEN, PAS UNE SEULE VIRGULE, mais nous sommes du côté du peuple, et le peuple, le peuple opprimé, ne veut pas d’un autre candidat que Le Pen pour le moment. C’est facile de sans cesse parler de Villiers, mais diable, pourquoi Villiers n’a pas cessé d’appeler nos milieux « l’extrême droite », pourquoi a-t-il condamné la soupe au cochon, pourquoi n’a-t-il rien dit, pas un seul mot (on ne lui demandait de trop en faire non plus), sur les scandales Papon Barre Chirac, pourquoi Villiers envoie t-il Peltier donner des gages à la gauche à chaque émission, pourquoi Villiers ne met-il pas en avant ses anciens du FN (ils puent ?), pourquoi, pourquoi, pourquoi ? Si Villiers avait agit différemment, il aurait forcément eu des échos en provenance de notre mouvance comme du peuple ! Si Lang, Gollnisch, Mégret, Baeckeroot, Antony, Bild et les autres avaient agit différemment depuis les purges de 2005, alors tout était encore possible.

Nous avons fait le très difficile choix de la raison, alors merci de ne pas nous jeter la pierre, surtout de la part de ceux qui n’ont même pas pris la peine de nous rejoindre !

A bientôt pour de nouvelles informations. Nous avons en effet décidé de poursuivre la campagne sur le site, et nous allons développer notre action pour le futur de la droite nationale. Avec tous et toutes ! Et, s’il y a d’autres scandales, alors nous les dénoncerons évidemment. NON, nous ne renions rien !

Andrée a dit…

En voila une sage décision. J'étais d'accord avec vous sur les critiques, mais ne pas voter CONTRE nos ennemis, je n'aurais pas pu. Et pourtant, je sais bien que Le Pen a tort depuis des années. Il a détruit plus la cause nationale qu'il ne l'aura servie, mais là il faut voter pour lui!
Aux hésitants je dirais ceci: croyez vous que les cocos ont voté mitterand de bon coeur ?
Soyons sérieux, mais ils l'ont tous fait !!!

Duchesne a dit…

Depuis le début j'ai toujours eu l'impression d'avoir affaire à des gens objectifs et honnêtes à travers vos méls.

Le linge sale se lavera en famille.

L'urgence c'est de galvaniser la vraie France, c'est de réveiller les consciences.

IL y a quand même quelques indices qui montrent que Le Pen ne bazarde pas toutes vos idées... Et surtout, ces derniers temps, encore hier soir chez Bern l'Arène de France avec un représentant FN, un MNR et Lesquen (je suis neutre dans l'affaire Radio C) voyez la haine, l'arrogance, la fourberie des gens en face: et je ne parle pas des Sollers qui veulent jouer les Diderot et nous jouent la partition du politiquement correct, le crétin.

Car je regarde pas mal d'émissions, tous, ils vous crachent à la gueule, tous, ils ne font pas la différence entre un Soral, un MNR, un FN modéré, un FN intransigeant.

Ils vous écraseraient du talon sans trier, s'ils le pouvaient.

Tous se retrouver ensemble dans une bataille cela fait du bien: même si chaque cohorte peut préférer tel ou tel chef.

La priorité, c'est le combat du moment. En haut de la crête, vous venez d'avancer d'un pas. Nous vous en sommes gré, et nous sommes avec vous.

Duchesne
Barry Lindon et les autres

Anonyme a dit…

Bravo !

Villiers est le candidat du système; il est encré dedans, il est franc-maçon et pro-sioniste et Bush !!!

Le Pen sera mon choix même si, il est vrai, il a quelque peu changé...

mélanie a dit…

Je promets qu'après ce soir je ne polémiquerai plus jamais sur votre site. Si je ments je vais en enfer. Permettez moi de dire ce qui suit :

Merci Korentin.
Je vais garder en mémoire votre intervention. Mais nous sommes très loin de camerone.
Dans ma famille on a toujours aimé Cadoudal que mes ancêtres avaient suivi ; même quand ils savaient que tout était perdu.
Je me sentais un peu mal. J'espère que quelqu'uns dans le collectif vont réflechir. Ce sont peut être ceux là que nous aurons envie de suivre. Je sais en tout cas que nous sommes au moins deux.
Au collectif, Je suis désolée, le sort de Jean Marie Le Pen m'indifère il ne me représente aucunement. Cet homme n'a pas mené le combat qu'il devait mener à la place qu'il avait. Il nous a desservi. Nous sommes devenus avec lui des malfaisants. Il donne l'impression de nous avoir vendu. Ce que j'aimerai que vous développiez c'est comment vous voyez l'avenir. Comment vous compter vous en sortir de cette emprise de Le pen. J'avais demandé à Bernard Antony de l'aide pour neutraliser une personne qui ne voulait qu'une chose le faire fiche dehors. Antony m'a répondu débrouillez vous !. C'était lui, qui était en jeu, pas moi. Je n'ai pas réussi. Il a été exclu. Il semble que le Pen ai réussi à rassembler autour de lui tout les maso. que la France contient. Vous en avez convaincu 80¨% c'est effrayant . Cela veut dire que Le Pen a un ascendant très important. Il peut insulter ses électeurs les humilier, n'avoir aucune considération pour eux et vous cachez cela sous le terme de vote anti système . En 2002 je me souviens des articles des réflexions entendues au sein du FN et parmi les adhérents dans le genre :Ils disent que Chirac est un voleur, un super menteur et ils vont quand même voter pour lui ! Cela dépassait l'entendement de tous. Comment peut-on en le sachant voter pour un voleur et un super menteur. Nous les trouvions stupides manipulables, débiles et franchement cons. Eux c'était pour le système qu'ils se battaient. Vous devez tout de même vous en souvenir ! Et aujourd'hui que faites vous ? Vous démontrez que Le Pen n'est pas quelqu'un dont on peut être fier et vous nous dites "c'est pas grave, contre le système votez pour lui". C'est la dernière fois, le problème c'est que la prochaine fois ce sera pour Marine contre le système ou encore pour le père. On ne m'a jamais demandé d'adhérer, j'ai dans des couriers dit que pour l'instant je ne m'affichai pas au grand jour parce je n'ai plus de responsabilités. Je n'aurai donc pas apporter grand chose et je pouvais vous apporter des informations. Mais cela ne voulait aucunement dire que je ne gagnais personne à votre cause d'alors. Si j'allais leur dire aujourd'hui j'ai tout vrai mais une dernière fois ... Je perdrais toute crédibilité auprès de ces personnes. Celle que je n'ai convaincu que superficiellemnt je n'ai pas besoin de me déjuger, naturellement avec un beau discours elles voteront selon vos désirs. C'est un fait votre action était un peu tardive. Mais ce qui me choque tout de même c'est que vous asseniez la chose avec les mêmes caractères les mêmes phrases que précedemment. Vous auriez pu le faire différemment et expliquez avant d'assener le contraire de la veille. Faire part de vos interrogations. Je savais pour ma part depuis le discours de Lyon à quoi m'en tenir. Vous voulez maintenant convaincre les réticents. Cela fait plus de 2 ans qu'un secrétaire départemental essaie et c'est presque chaque jour de me convaincre. La réponse est invariable. Le combat national oui jusque le jour ou cela me sera possible. Mais certainement plus sous le joug de la famille Le Pen. Vous savez il y a toujours 10 % de personnes qui différent des autres. Surtout que personne ne se fasse d'illusion le système n'en a rien à fiche même si Le pen arrivait au deuxième tour avec 49, 99 % des suffrages, le système lui aura gagné. Le reste...

Korentin a dit…

"Encore une fois, NOUS NE RENIONS RIEN, PAS UNE SEULE VIRGULE, mais nous sommes du côté du peuple, et le peuple, le peuple opprimé, ne veut pas d’un autre candidat que Le Pen pour le moment."

Un le pen qui ferait pire que les autres!
Qui ne cesserait de s'enrichir sur la misère de ceux qui souffrent! Un immoral, un apatride relié à son portefeuille, et puisque vous vous prémunissez des "anciens" du front, demandez leur qu'il vous racontent ce qu'ils racontaient chez Baeckroot quand ils se réunissaient, les Gollnisch, Lang, Anthony et consort sur le pen et sa famille, sur sa morale et sa droiture, demandez leur qui sont ces pseudos flambeaux des VALEURS de droite!

Si on doit juger un arbre à ses fruits, ceux de le pen sont du poison!

Au lieux d'idéal, vous présentez un homme que le peuple dans sa grande majorité hait, car il s'est rendue lui même haïssable, et qui s'est lui même condamné l'accès à toute victoire!



"C’est facile de sans cesse parler de Villiers, mais diable, pourquoi Villiers n’a pas cessé d’appeler nos milieux « l’extrême droite »,

Car il se définit lui même comme tel!
Ne se reconnaît que comme tel, avec des priorités pour des thèses qui n'intéressent guère la politique de nos compatriotes d'aujourd'hui!
Car il s'est ghéttoisé comme tel, par les mêmes propos et attitudes que le Pen a eu alors que nous nous devions d'être des exemples!
Parce que "l'extrême droite vient à peine de comprendre qu'il ne suffit par d'être "looké" par militer pour des idées!
Parce qu'il y a chez nous une sacrée bande de parleur qui veut jouer les casseurs pour finalement devenir les piliers du système!
Des gudards qui prônent "ni Kipas, ni keffieh" qui défoncent kippa et keffieh, tout ça pour s'allier avec les puissances de l’invasion musulmane aujourd'hui!!
Rien d'autres que des devédjian et des madelin un peu à la bourre !!!

Car lui refuse d'être diabolisé!
car il a su tirer l'enseignement de son grand frère (trop parfois, il faut bien l'admettre, trop de peur, qui provoque en quelque sorte des dérapages inversés!

On va lui faire le procès de vouloir ne pas perdre par les mêmes choses qui ont fait perdre le pen?
N'est ce pas de la prudence, même trop grande?


"pourquoi a-t-il condamné la soupe au cochon"

Voilà la fameuse bévue qui sert d'argument aux NATIOS, les VRAI, ceux à qui on ne la fait pas, qui savent voir un traître quand ils en croisent un !

Peltier, puisqu'il s'agit de lui, et non de Villiers a merdé, lamentablement, mais pour la simple bonne raison du syndrome "le Pen", la peur d'être diabolisé!

Et que va t on retenir contre le SG (ancien FN, ancien MNR, même si il a dit trés connement que non) et aujourd'hui MPF, seul parti ouvertement CONTRE l'ISLAMISATION
de la France (pendant que le pen raconte qu'il n'est pas bon de confessionnaliser le débat), cela?
Mais ça ne tiens pas debout, comment la thèse de l'accident n'est elle pas la plus logiquement privilégiée?
Allons, allons, un peu de bonne foi, face à une si petite bévue, quand on tolère les grands écarts de la lepennie!
Que diable!




"pourquoi Villiers envoie t-il Peltier donner des gages à la gauche à chaque émission"

Comparé à ce que fait le FN puisqu'il est question de choix du moins mauvais (sanchez, fathna, smahin, dubec et toutes les autres cautions lepénistes, si vous nous regardez..)
La paille et pas la poutre!?
Les parents de Peltier était de gauche, en quoi cela donne t il des gages aux gauchistes?
Pour faire passer la pilule du combat contre l'islam peut être, ou son combat pour la vie?


"pourquoi Villiers ne met-il pas en avant ses anciens du FN (ils puent ?)"

Bariller Bompard sont mis en avant apparemment bien plus que vos échos ne vous le laisse entendre.
Barillet n'est il pas responsable des Bouches du Rhône (petite fédérations ou le fn faisait ses meilleurs score et ou il se passe tant de chose à raconter aujourd'hui, ou plutôt si peu!
Bompard n'est il pas responsable paca?
Bignon n'apparait elle pas 1 fois sur 2 dans les publications du Journal du MPF, n'a t elle pas donné sa signature à Villiers?

Si Villiers avait agit différemment, il aurait forcément eu des échos en provenance de notre mouvance comme du peuple ! Si Lang, Gollnisch, Mégret, Baeckeroot, Antony, Bild et les autres avaient agit différemment depuis les purges de 2005, alors tout était encore possible."

Celle là c'est la meilleur, d'ailleurs aucun ne devait passer au MPF de tout ceux dont vous parler, et aucun n'est resté pour les miettes potentielles que faisait miroiter les sondages du système, les courageux qui devait mettre leurs démissions contre les abus de pourvoir de le pen, les remparts contre les errements doctrinaux!

Quand je vois holleindre résigné, mentir honteusement sur la situation du front pour dire que rien ne change (alors pourquoi le préciser?), nier ce qui se passe et prendre fait et cause pour le pen (poussé par lui) dans un pseudos JT qui donne honte à ceux qui le regardent, aussi fantoche que le pré gouvernement, aussi utile que le militantisme sur second life, pour dire que tout va bien et que rien ne change, c'est à dire mentir à la demande de le pen et pour lui, pour ne pas "trahir" leur "amitié", c'est tout simplement les idées pour lesquelles ils s'est battu toute sa vie qu'il sabre à cet instant tout comme vous le faites en cédant à la facilité.
j'ai mal au fond des tripes!

C'est le chemin inverse qui guident Villiers et LE pen, l'un est parti trop tôt ou de la mauvaise façon, et s'est essoufflé, l'autre à mis du temps à comprendre, mais est sur le bon chemin.

Pour moi, la décision que vous prenez, n'est pas grave en soi, pas grave pour nos idées, ni même pour notre peuple, elle est simplement inutile et vouée à l'échec.


Quand au Fn de Marine, personne ne mettra la main dessus, ni Gollnisch, ni lang, ni megret, sinon pour quelles efforts, mais surtout dans quel état?

La marque aurait pu perdurer si le conseil d'administration avait su prendre les choses en main à l'heure!
Aujourd'hui c'est dépôt de bilan et fermeture, une fermeture longue et douloureuse, qui continuera dans des luttes fratricides.


Le combat continue, bon courage !

Eric a dit…

merci....
la France a besoin d'etre unie... malgre nos petites differences, nous nous battons tous pour une chose, une France grande et eternelle, et aussi, contre les memes enemis (dois-je les nommer??)...
Eric. expatrie aux Ameriques!

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

CaptnMorgan,

Merci d'arrêter! Ce n'est pas par manque de courage qu'on ne vous publie pas, mais tout simplement parce que nous sommes révulsés par vos propos. Comment pensez-vous une seule fraction de seconde qu'on va publier des phrases comme "Merci à JMLP d'avoir fait sauté ce traitre pro keffieh comme François Dupras!"...
Non seulement vous vous trompez lourdement sur Dupras, (pour nous un héros), mais en plus vous êtes égarés dans un racisme anti arabe de mauvais gout. Nous sommes d'accord pour dire que nous voulons rester maîtres chez nous et nous affirmons que l'Islam est en décadence violente, enfermé dans une spirale infernale menaçant l'occident au sens ou nous l'entendons, mais ils en sortiront un jour, même si cela ne nous regarde pas et que nous préférons nous occuper de notre sort en premier.
Enfin, il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet qui n'est pas simple.
Comme nous le rappelons souvent, seul l'affirmation du principe de réciprocité nous redonnera force et vigueur. Nous ne bougeons pas de là et nous regrettons qu'aucun candidat ne l'affirme lors de cette présidentielle.

Message pour Korentin et Mélanie,

Rien à dire d'autre sur vos commentaires que nous sommes d'accord avec vous sur le fond mais pas dans la forme.

Nous avons fait un choix politique pour ne pas gréver l'avenir et nous nous en sommes expliqués longuement. Ceci dit Le Pen ne sera pas Président et ceux qui font des prospectives là dessus se trompent lourdement. Nous appelons à voter UNE DERNIERE FOIS POUR LUI, afin que son score soit une base pour le renouveau de nos idées. Ca s'arrête là!

Anonyme a dit…

Je n’ai qu’une chose à vous dire. Chapeau bas ! Il faut savoir voter malgré quelqu’un comme vous le faites. Et ne doutez pas que l’ultra majorité des militants est d’accord avec vous. Et merci aussi de votre honnêteté et votre volonté unioniste, car, à ce que j’ai lu, vous n’excluez personne ! Ca, c’est faire preuve de maturité et de pragmatisme. J’espère en un renouveau militant du mouvement national pour que nous soyons de nouveau, tous réunis et plus nombreux.

Jean Paul a dit…

Bravo! Je ne vous félicite pas!
Avez-vous lu ce que disent de vous vos homologues "avec le pen" de venus vos alliés indirects? Ils affirment que vous êtes des "énergumènes pro sionistes, minoritaires, avec peu de soutiens, des terrorisés de la menace islamique" qui se sont rangés malgré eux derrière le pen, du fait qu'il avait bien ses signatures. Autrement dit, avant vous faisiez de la provoc en espérant qu'il ne les ait pas, et maintenant qu'il les a vous vous rangez délibérement derrière lui comme des moutons.
Voila ce que vous avez gagné!
Ils sont peut être cons, mais vous ne valez guère mieux!
Moi c'est clair je vote Villiers sans état d'âme, ne serait-ce que pour donner une leçon à tous ces merdeux de la politique.
Ces branches pourris, on en voudra jamais plus.
Vous regretterez votre décision.

Anonyme a dit…

et après....quand la République avec son système aura de nouveau laminé les bonnes volontés?....

la république est une guerre idéologique permanente......avez-vous pensé au ROI tout simplement, le ROI ne cherche pas le pouvoir, il l'a déjà et il a intérêt à rendre le pays dont il a la charge en bon état à sa descendance ce qui montre qu'un roi élu n'est pas non plus la panacée.

la charge héréditaire Royale est le moins mauvais de tous les systèmes de gouvernements surtout dans la mesure où la Royauté est catholique ce qui oblige le Roi dans sa vie publique à "obéir" à plus transcendant que lui, les lois du décalogue et de l'Eglise tout en gardant liberté dans sa manière de gouverner en laquelle les clercs de l'Eglise n'ont aucun droit de s'immicer.

Le ROI dans ces conditions ne peut devenir un tyran car le peuple a alors le droit de le destituer au profit de son fils, s'il ne respecte pas les lois fondamentales du royaume.

le ROI rassemble, la REPUBLIQUE disperse.

cela dit Jean Marie LE PEN est un des hommes qui peut aparaître à titre transitoire pour installer un contexte favorable au RETOUR DU ROI.

Pour ma part j'ai travaillé au sein du FN mais l'ais quitté il y a longtemps à cause du côté sectaire de ses cadres, mon combat pour la FRANCE se fait maintenant au sein de l'ALLIANCE ROYALE http://www.allianceroyale.fr/ avec des hommes et des femmes de toutes sensibilités politiques mais aimant profondément la FRANCE et acquis à la nécessité de restaurer LA ROYAUTE.

L'UNION DES PATRIOTES TRAVAILLE SUR LE PRESENT vous êtes le rempart avec toutes les mouvances actuelles de résistance (FN, MPF, MNR etc...)derrière lequel nous préparons l'AVENIR, c'est un lent travail de fond.

Bravo pour votre travail actuel, chacun nous faisons le nôtre où nous devons être.

Philippe L a dit…

vous avez perdu toute crédibilité et sérieux...

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Jean Paul (et les autres),

Vous nous connaissez Jean Paul, vous savez donc qui nous sommes et ce que nous valons comme ce que nous voulons. Alors, pas de panique. Reprenons une vieille phrase et « gardons le calme des vieilles troupes ».

Alors regardons-y d’un peu plus près.

Qui sont ces gens ? Allez, lâchons-nous pour une fois ! Nous savons que ces gens savent qui nous sommes, nous ne sommes pas dupes ! Ils doivent se souvenir du temps ou nous les faisions courir, et nous devons avouer qu’ils aiment les baskets et qu’ils savent courir assez vite ! Donc, ils savent qu’ils ne peuvent nous provoquer sur la toile impunément et que, tôt ou tard, ils devront courir encore plus vite ! Mais redevenons sérieux quelques minutes…

Qui sont ces gens ? Un pasteur douteux sur lequel nous avons quelques infos, un pseudo sociologue marxiste, un « NR » décati qui s’est toujours trompé sur tout et en toute chose, homonyme du président du MSF (lui quelqu’un de sérieux), ancien parti de JP Stirbois, 2/3 clowns de « gauche nationale » qui n’ont jamais ni imprimé ni collé la moindre affiche, un prête nom pour Timmermans, un boulet de la droite nationale se prenant pour un journaliste et un écrivain (SIC) et une chèvre du Front National qui fera 8% aux législatives 2007 sur Paris 18ème, en homme sandwich du patron du paquebot. Leur incompétence n’est plus à démontrer, tout le monde la connaît.

Quelle gloire ! Ils apparaissent, car ils ne représentent qu’eux-mêmes et n’engagent personne ! Heureusement pour eux d’ailleurs, et ça ne mange pas de pain ! On n’est pas riche, riche, mais on fait tout comme… Deux articulets médiocres de publiés, le reste étant la reprise d’autres supports ! Ca ne mérite aucune attention. Que cela soit dit et affirmé une fois pour toutes !

Regardez d’ailleurs l’amateurisme de ces gens là. Dans un premier temps, ils nous ont fait une pub du tonnerre, merci à eux, et, dans un deuxième temps, ils révulsent nos sympathisants, qui, choqués de ces propos, risquent de ne pas suivre notre consigne. L’exacte inverse de ce qu’il faut faire en politique, qu’on appelle ça militantisme, agit – prop ou communication. On ne parle jamais d’un adversaire en premier (règle d’or !) et, surtout, quand on doit avancer dans la même direction, on le fait et on ne fait pas de vague. Mais ces gens sont des amateurs depuis toujours et ils le resteront. Ils sont la honte de la droite nationale, mais nous confirmons que, mêmes eux ont leur place chez nous. Nous avons toujours été unionistes et nous le resterons !

Alors quid de ces propos ? On s’en tape, on s’en contrefout, on s’en moque, et on pourrait décliner cela à l’infini.

Jean Paul (et les autres), regardez exactement ce qui se passe. Nous l’avions bien évidemment prévu. Pour les uns, nous sommes devenus des traîtres parce que nous avons changé d’avis, et, pour les autres, nous restons des traîtres pour cause de crimes de lèse majesté contre leur Dieu « Jean Marie » (+ sa fille et les amis de celle-ci). Alors, en ce qui concerne ces derniers, laissons les à leurs crimes de « lèche majestés », ils ne méritent guère mieux ! Les autres, nous leur réaffirmons que nous avons raison, fut-ce malgré eux ou contre eux. Soyons sérieux, les uns comme les autres que nous venons de citer représentent une ultra minorité ! Nous allons recevoir des messages de Villiéristes, comme avant de Lepénistes, nous affirmant que nous sommes dans l’erreur, le tout avec de bonnes raisons, nous le savons. (D’ailleurs nous publions tout le monde, du moment que le respect et la courtoisie sont de mise) Que nos ennemis de l’intérieur ou de l’extérieur, du macrocosme comme du microcosme, disent n’importe quoi, tant pis, tant mieux, nous préférons avoir des ennemis que de ne pas exister … comme eux ! Sans en faire obligatoirement une friandise gourmande, on existe QUE lorsqu’on a des adversaires, c’est une Loi de la vie. Tout choix difficile entraîne des tensions, disons, hum, … démocratiques.

Alors surtout pas de panique ! Ne cédons jamais aux élucubrations des « sionistes » et des « islamistes » et affirmons de concert « AUCUN DE CEUX QUI SE PRESENTENT » ! Nous ne devons jamais nous définir en fonction d’idéologies étrangères à nos valeurs, ce serait nous dévaloriser. Nous devons nous situer à égale distance de tous les immuno-déficients de l’intelligence qui cède à la pensée unique par carence neuronique, tout y croyant faire montre de subtilité ou d’originalité. Laissez tomber les idiots utiles et ces thuriféraires de l’inutile. Leur vacuité finit par les rendre aussi transparents qu’un aquarium. Ne cédons pas non plus à la vanité de ceux qui pensent par procuration. Vous savez bien que nous n’avons pas appelé à voter Le Pen parce qu’il a eu ses parrainages. Tout le monde savait bien qu’il allait les avoir ! La connerie de ces gens ne connaît aucune limite. Comme nous l’avons clairement annoncé, notre choix traînait depuis quelques temps dans nos couloirs, et nous l’avons fait au bon moment. Nous vous précisons simplement, que si la décision fut prise à l’unanimité, c’est parce que, depuis le début, nous l’avions décidé ainsi : Toute décision devait être prise de cette manière. Pourquoi ? Tout simplement parce que, chez nous, chacun est libre de son choix, mais qu’il faut l’expliquer et même l’expliciter, devant tout le monde. Donc, après discussion, on se met tous d’accord sur une seule ligne. En conséquence, pas mal d’initiateurs de cette action n’étaient pas d’accord sur la ligne, mais ils s’y sont rangés par souci de pragmatisme et de logique politique. Nous avons convenu que, de toute façon, Le Pen ne serait jamais au second tour pour toutes les raisons que nous avons évoqué et que nous maintenons, que de Villiers n’y serait pas non plus même s’il fera un moins mauvais score que d’aucun lui prédise, (merci à Marine d’avoir fait passer autant de nos camarades chez Villiers), et que, pour toutes les raisons que nous avons plus que longuement développées, nous devions aider à grossir le score de Le Pen, UN, contre nos ennemis qui restent ceux de la France, DEUX, pour que ce score soit la base du renouveau populaire d’un Mouvement National de nouveau de masse et de débat d’idées ! Vous voyez que cela n’a évidemment rien à voir avec un combat d’arrière garde de ressentiments personnels. Contrairement à d’autres, nous n’en avons jamais été et nous n’en serons jamais ! (même si cela peut bien sur se respecter, nous ne le nions pas)

Ne vous laissez pas détourner par les lâches qui citent Maurras sans l’avoir lu ! Maurras avait parfois tort, et la pire des politiques peut être parfois une saine politique de salut public comme l’ont démontré quantité de grands meneurs patriotes. Ces gens là veulent vous faire avancer à reculons, ce que nous ne voulons pas. Alors ne vous laissez pas détourner de votre mission. Elle est simple dans sa finalité et, c’est dans ce seul cadre là que nous sommes toutes et tous des précurseurs. Notre seul désir est de voir renaître un mouvement national fort autour de nos leaders naturels : Carl Lang (de loin le meilleur), Bruno Gollnisch, Bruno Mégret, Bernard Antony, et tous les autres qui les suivent ou les suivront. Nous n’oublions pas les nouvelles énergies qui émergent et nous les attendons avec joie, pour peu que sous Bonaparte perce Napoléon. Les chiens aboient, la caravane passe…

Quelques pitres, alliés aux destructeurs, ne souhaitent qu’une seule chose, chose que nous savons fort bien : Voir partir Le Pen pour arriver Le Pen ! La Roi est mort, vive la Reine ! Alors ils font tout ce qui est en leur petit pouvoir néfaste pour arriver à leur fin. Le dernier communiqué du clan du paquebot que nous dénonçons insultant une nouvelle fois Mégret et l’Union des Patriotes (vaste blague) en est, encore une fois, une preuve flagrante ! Ils préparent le terrain à un mouvement national formaté à leur ambition dévorante de prébendes diverses et infinies. Ils prennent notre mouvance pour leur corne d’abondance, une vache à lait éternelle ! C’est ce dont ils ont toujours rêvé ! « Tant que ça dure »…

En conclusion (toute provisoire), ces propos doivent glisser sur nous et vous ne devez pas tenir compte de l’opinion des médiocres, des stipendiés du Front « sous marine », de ces étrons « politiques », inexistants qui voudraient mais qui n’en peuvent mais…

VOTEZ ET FAITES VOTER POUR JEAN MARIE LE PEN ! Et expliquez bien que nous le demandons à toutes et tous, POUR LA DERNIERE FOIS, ce geste étant à prendre pour ce qu’il est : Un ultime sacrifice avant la nécessaire refondation de toute la Droite Nationale !

A bon entendeur…

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Philippe L,

Merci de nous donner raison. Quoi qu'on ait pu faire, nous aurions eu droit à des boulets comme vous.

Merci encore...

Vivre c'est choisir! Espérons vous retrouver plus sérieux pour la reconstruction...

Anonyme a dit…

Tout ça pour ça...
Pendant deux mois : ne votez surtout pas Le pen
et puis après : votez Le Pen...

Quelle déception!!

Jeanne a dit…

Ne soyez pas déçu anonyme.

J'ai réfléchi et j'ai lu leurx explications. Ca se tient et ça tient la route.
Faites comme moi et votez Le Pen une dernière fois.

Amiiés
Une ancienne

Anonyme a dit…

Je n'arrive pas à lire jusqu'au bout.
"Non possumus..."
J'ai déjà été cocu en 1958. Mon père qui avait défendu le tirailleur algérien qui avait tiré sur Giraud en Août 44 et fut fusillé sous ses yeux début 1945, m'avait dit: " Vous votez De Gaulle ( les Français d'Algérie), vous pleurerez des larmes de sang..."
Le pire des reproches qu'on puisse faire à celui-ci , c'est d'avoir restauré en 1944, la "démocrassouillie" qui nous avait précipité dans la catastrophe de 14-18 et la débâcle de 1940, alors qu'il en avait fort bien analysé les tares.
Le cirque Le Pen actuel ne fait que consolider cet élucubration replâtrée par la Constitution de la Vème, rafistolée tous les 2 ans et demi !...Il en est le coté du mur à l'ombre, la caution, la galette de secours qu'on sort tous les 5ans du coffre, pour vérifier que la voiture est cotée à l'argus.
Je n'irai surtout pas voter blanc, car il subsisterait un doute. Le système a trop besoin de ce pèlerinage dans l'isoloir pour durer.

Anonyme a dit…

Je l'ai entendu hier encore à la télévision.

A la télévision, Le Pen c'est le meilleur.

C'est comme une bonne pub. Sarko, lui, s'énerve ( comme Le Pen naguère ) il a un rictus qui, en arrêt sur image et bien présenté, pourrait lui causer beaucoup de préjudice puisque la démocratie c'est aussi - et surtout - la puissance de l'image. Ségo se meurt sous les pleurs et les joies de ceux de son camp que Bayrou a remarquablement pulvérisé en promettant, au jugé, de refiler aux "meilleurs" des socialistes des postes sonnants et trébuchants. Du coup Strauss Khan s'est momifié en réserve du salut de la république.

On achète du Le Pen le coeur en fête , séduit par sa rhétorique du bon sens et de la logique, et on s'aperçoit que ce Le Pen qui n'aime pas trop les juifs américanophiles, correspond en fait à la caricature exacte de ces boutiquiers qui vous font une montagne d'émerveillement avec de la barbapapa et qui vous laissent vous démerder ensuite, tout seul, avec de la vapeur sucrée dans les doigts. Sucrée, collante et indigeste.

Lui, il reste derrière son étal et il vous insulte si vous la ramenez.

Le Pen, c'est aussi la parole incarnée. Mais incarnée sur sa seule et modeste personne. Au mépris de ceux qui l'ont suivi et soutenu durant les décennies du désert, il mise maintenant sur ce talent démesuré qui est le sien pour se passer de tout le monde, sauf de la télévision, afin de fournir l'ultime preuve qu'il est "celui qui est ", comme Dieu le déclara à Moïse au sommet du mont Horeb.

Il faudrait que Le Pen soit élu pour que la preuve de son gaullisme soit définitivement faite.

L'autre, vainqueur par la Radio. Lui , vainqueur par la télévision. Rien dans les mains, rien dans les poches. La magie du verbe. Le Verbe s'est fait chair. Il s'est même fait chaire. Le premier continue de coûter très cher. Malgré la claque professionnelle, voire bénévole qui trépigne toujours de bonheur devant celui qui a bien parlé et qui a gagné.

Mais l'autre, le parleur de Londres, le menteur général, il avait de vrais partisans, de vrais coupe-jarrets, de vraies crapules sans aveu, de pures barbouzes, des gens de sac et de corde, des tueurs et des galonnés supérieurs, des députés, des sénateurs, des archevèques et des journalistes et toute une armada de fossoyeurs et d'historiens chargés de tasser chaque matin la terre des tombes des assassinés.

Lui, Le Pen, c'est le coq éloquent, parfaitement éloquent, débout et courageux sur le tas de décombres qu'il a fait de son parti en 30 ans et dont il se contrefout supérieurement. Entre Dubois, Soral, Marine, Aliot et Martinez, il s'est entouré des champions du monde du cirage de pompes le plus rapide et le plus brillant. Il adore ça Jean Marie, les gens qui le caressent dans le sens du poil et qui lui donnent raison avant de glisser un conseil, éventuel. Mais reconnaissons le: A côté de l'autre, c'est un enfant de choeur. Son admiration pour la Parole incarnée, si elle a atteint la béatitude n'a pas encore atteint la béatification. Il feuillette l'Imitation de Jésus Christ mais sans approfondir. En 90 à Avignon il décrétait que le Décalogue était le programme du Front National. A présent son gourou Soral dit que Marx vivant voterait Le Pen.

Dieu a expliqué aux hommes que l'idolatrie est un grand péché. Bien tentant, il faut le dire, quand on a le regard croisé sur le bout de son nez. La tentation de croire que tout pourrait durer. La mort a quelque chose de fasciste en ceci qu'elle désespère de cette belle illusion que tout partait formidablement bien et que tout va partir dans les choux à la première occasion. Il est dans sa 80 ème année, Le Pen. Tant mieux pour lui. Comme salarié de la SNCF, il serait à la retraite depuis 25 ans ... voire 30 !

Il a invoqué le cas de Clémenceau. Clémenceau ne fut jamais vieux. Il resta, toute sa vie, un jeune homme né plus tôt que d'autres, tout simplement. Prudent, Le Pen n'a pas osé parler de Pétain, rappelé à la tête du pays vaincu par 600 députés contre 80... à 85 ans. Il n'a pas rappelé non plus que c'est justement à 80 ans, engoncé dans l'impossible solitude retrouvée de Colombey, que son néo modèle, De Gaulle, décida de tirer sa révérence.

Tout le monde sait que Le Pen n'a AUCUNE chance d'être élu. Tout le monde évoque sa présence possible au deuxième tour. Or, de quelle épithète nommer un match entre deux compétiteurs dont on sait à l'avance que l'un des deux - tout le monde sait qui - est battu d'avance. Il ne doit y avoir qu'en France qu'une pareille mascarade entretient l'illusion et le mensonge.

Chez les Balubas, les Inuits, les Mau-Mau, les Guatémaltèques, les métèques eux-mêmes, à Tegucigualpa, à Oulang Bator, chez les Bookmakers et chez les Paparazzi cela s'appelle tout bonnement un match truqué.

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Désolé de la publication en retard des commentaires des deux derniers anonymes, mais nous avons du les corriger en y otant les coordonnées personnels, et comme il s'agissait de fidèles patriotes, nous pensions qu'ils changeraient d'opinion. ca va être dur pour certains, (qui il est vrai ne votent plus Le Pen depuis quelques temps déjà), mais nous ne désespérons par de leur faire entendre raison, par un déclic salutaire.
Encore une fois, il s'agit de voter UNE DERNIERE FOIS POUR UN LE PEN !
Puis de rebâtir du solide, sur des bases nouvelles et plus saines. Tout le monde le réclame et l'exige même.
Contrairement à d'autres, nous ne méprisons personne, et surtout pas celles et ceux faisant un choix différents de nous, nous nous retrouverons tous un jour dans les mêmes combats, mais essayez de faire un bilan, une introspection réelle et sereine avant d'aller voter. Il faut avoir des garanties en béton pour aller voter Villiers. Avec le vote Le Pen, au moins pas de surprise, nous n'en attendons RIEN! Et nous votons Le Pen malgré lui!
Faites comme nous!!!