mercredi 14 février 2007

CONTRIBUTION D’UN MILITANT NATIONALISTE DE TOUJOURS… SANS COMMENTAIRE

CONTRIBUTION D’UN MILITANT NATIONALISTE DE TOUJOURS… SANS COMMENTAIRE

J'ai vu l'émission de F O Giesbert sur Le Pen face à Douste Blazy, Cyrulnik et l'Arabe "modéré et ouvert" de service.

Je l'ai trouvé bien terne et peu réactif.

Passons sur la référence culturelle à Aimé Césaire, pour faire intelligent et cultivé, qui ne trompe plus personne, et même, depuis Giscard avec Maupassant, ce mélange de genres indispose l'électeur lambda qui rame au quotidien et dont la progéniture fait 15 fautes de plus qu'il y a 20 ans, lors des deux dictées de l'année.

Le seul moment où JM Le Pen a utilisé son « passing shoot » foudroyant a été pour répondre à Douste Blazy, concernant l'invasion allemande: "Alors, ils seraient arrivés avec un costume civil et un chapeau mou, vous les auriez accueillis à bras ouverts ?" Mais même là, pas de réaction à la riposte de B. Cyrulnik déclarant qu'ils n'étaient pas "démocrates". Hitler n'a donc pas été élu démocratiquement ? Et puis, en quoi le fait d'être "démocrate" autorise-il un peuple d'envahir un autre peuple et de lui imposer ses mœurs, sauf à admettre une menace ou la théorie de l'Espace vitale, chère aux Nazis. Curieusement, Mr Douste Blazy la considère comme inévitable, acceptable et presque souhaitable. L'Afrique grillée et le BanglaDesh inondé par le réchauffement climatique, doivent donc normalement venir s'implanter en France et nous devons probablement avec un tel ministre si compréhensif, provisionner dès maintenant, leurs coûts sociaux.

Il est amusant que Douste, avec son écologie catastrophe, et le sociologue arabe, vantant les grandes migrations de l'Histoire, reprochent à Le Pen , toujours sur la défensive, "qu'il joue avec les peurs" de façon malsaine. Et eux, ne le font-ils pas ?

Douste Blazy déclare avoir pour livre de chevet, "Terre des Hommes de St Exupéry", mais ce député de la Nation, "national" 3 mois avant les élections, a occulté ce passage prémonitoire:

« Et cependant l'histoire d'El Mammoun fut celle de beaucoup d'autres Arabes. Il vieillissait. Lorsque l'on vieillit, on médite. Ainsi découvrit-il un soir qu'il avait trahi le Dieu de l'Islam et qu'il avait sali sa main en scellant, dans la main des chrétiens, un échange où il perdait tout.
Et, en effet, qu’importait pour lui l'orge et la paix? Guerrier déchu et devenu pasteur, voilà qu'il se souvient d'avoir habité un Sahara où chaque pli du sable était riche des menaces qu'il dissimulait, où le campement, avancé dans la nuit, détachait à sa pointe des veilleurs, où les nouvelles qui racontaient les mouvements des ennemis, faisaient battre les coeurs autour des feux nocturnes. Il se souvient d'un goût de pleine mer qui, s'il a été une fois savouré par l'homme, n'est jamais oublié.
Voici qu'aujourd'hui il erre sans gloire dans une étendue pacifiée vidée de tout prestige. Aujourd'hui seulement le Sahara est un désert.
Les officiers qu'il assassinera, peut-être les vénérait-il. Mais l'amour d'Allah passe d'abord. »

J. M. Le Pen se veut ouvert lui aussi à l'Islam qu’il ne craint pas (plus), ainsi qu'au métissage, et il se vante d'avoir fait élire des députés de ce bord. Mais il oublie de dire que c'était à un moment où notre Empire existait encore, ou qu'il s'agissait de Français de souche indigène qui avaient choisi, parfois au risque de leur vie, de rester Français, face à la déconfiture de notre Empire. Ce qui est totalement différent des familles entières qui n'ont pas connu la souveraineté française et viennent profiter des sacrifices de 50 générations de notre Histoire. Jeanne d’Arc et son fameux mot à l’évêque Cauchon : « Les Chrétiens Anglais, je les aime…chez eux ! » ne sont plus sa référence.
Elle a pourtant fait la fortune du FN.

L’Europe ne trouve pas grâce à ses yeux et on le comprend. Mais comment espérer une renégociation en vue de relever des frontières internes et maintenir un euro qui nous a mis à genoux ? Le redressement économique du pays permet-il d'attendre le bon vouloir des autres partenaires. De plus, tout cela est en contradiction avec les thèses du vice président JC Martinez qui, lors d'une émission radio récente sur l'anniversaire de Maëstricht, soutenait que l'endettement n'était pas grave, qu'il fallait au contraire l'augmenter, que l'Euro était là et qu'il fallait l'admettre et enfin que la mondialisation était inéluctable et qu'il fallait dès maintenant dépasser l'Europe (sans la supprimer ?) pour sauter dans cette mondialisation. Il faudrait que JMLP accorde ses violons avec son économiste en chef.

Enfin, JM LP a été presque sans réaction avec les affirmations assénées par le psychiatre Boris Cyrulnik, à savoir qu'un pays qui se ferme à l'étranger, aux cultures etc...est un pays condamné à se décrépir, et cela au nom de sa souffrance de jeune immigré lui-même dont les parents sont morts en déportation du fait même des autorités française (Papon évidemment). En quoi sa douloureuse expérience lui donne t- elle le droit de juger les Français et de dire qui est juste et injuste ? En quoi le fait d'être immigré de date récente est-il obligatoirement un apport positif et surtout démocratique ? En quoi par exemple Mr Badinter, dont la famille est arrivée au début du 20ème siècle des confins de l'Europe est-il un apport positif, parce qu'il a imposé aux Français majoritairement hostiles, et il le savait, l'abolition de la peine de mort ? A-t-il fait un référendum ? Non. Car il a décidé que la voie parlementaire est plus démocratique que la voie référendaire. A quel titre ? Mr JMLP aurait pu lui répondre: « Qui t'a fait Roi ? »

JMLP, curieusement, peut-être sous l'effet de l'âge, des épreuves, ou de son entourage familial, pense probablement "porteur" de faire un aggiornamento et de remanier son discours, au moment même où ce qu'il a prédit, à savoir la saturation des indigènes gaulois, par la vague tiers-mondiste devenue indépendante, atteint un seuil critique. Il concède à l'ennemi de l'intérieur, des droits que celui-ci s'est déjà arrogés. Nous barbotons dans le première vague du Tsunami, et il paraît admettre des droits à la seconde.
Tout cela pour aboutir à la proclamation finale: « Je suis le dernier gaulliste ». Un coup de grâce dont ses anciens supporters dont j'étais jusqu'en 1992, se seraient bien passés.

P. Barisain-Monrose

8 commentaires:

André T Béziers a dit…

Moi aussi j'ai quitté le Fn en 1992 mais j'ai toujours continué à voter pour lui jusqu'à 2002, même pendant la période Mégret qui avait ma sympathie j'ai continué de voter Le Pen.
Aujourd'hui, je trouve qu'il est déplorable qu'il trahisse ses amis et ses idées, en faut nos idées, aussi je ne voterai pas pour lui c'est une certitude.
En fait, c'est vous qui êtes dans le vrai, il faut s'abstenir, c'est mieux.

El Gavilan a dit…

je suis un ex militant du FN (Sud-Ouest) dégouté par Le Pen et le "FN de Marine", exilé depuis 12 ans, j'attend moi aussi que Le Pen disparaisse et que l'on tourne la page.. Bravo pour votre site qui a le grand mérite de rétablir de (cruelles) vérités...

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Chapeau pour cet article. L'auteur mériterait au moins autant que Marc B d'être connu. J'ai adoré l'expression "passing shoot", et la conclusion sur JMLP.
Moi je pense sincèrement que c'est un allié très objectif du système.
Rien à foutre de Le Pen and co, qu'il prenne enfin sa retraite. Mais quoi alors ? Je lis partout sur ce blog que Le Pen était un génie et qu'il a chnagé, mais moi j'ai 22 ans et le seul Le Pen que j'ai connu c'est le gras double foireux qui se pointe juste pour faire le beau. Quel bordel. Finalement, au FN c'est comme chez arlette, faut montrer patte blanche...................

Anonyme a dit…

M. Le Pen a dit : "je l’ai combattu mais aujourd’hui je suis sans doute celui qui est le plus près de ses idées( en parlant de De Gaule)"

HONTE ! HONTE !! HONTE !!!
Il ose se référer a De Gaulle

L’ homme qui a donné l’Algérie Française au FLN ;

L’ homme qui a fait exécuter le Lt Roger DEGUELDRE, le Col BASTIEN- THIRY, le Sgt DOVECART, et M. Claude PIEGTS pour avoir refuse le déshonneur et la trahison ;

L’ homme qui a fait mettre en prison entre autre le Cne Pierre SERGENT et le Col ARGOUD, qui eux défendaient vraiment l’Algérie Française ;

L’ homme qui a fait torturer des Français pour la seule raison qu’ils voulaient que l’Algérie reste Française ;

L’ homme qui a permis le meurtre de milliers de pied-noir et qui a pousse les autres a l’exode , et tout cela uniquement pour son amour propre et sa gloriole personnelle ;

L’ homme qui a fait désarme et a refuse le rapatriement des Harkis qui ont été massacres par dizaines de milliers et qui a parqué et relégué dans la misère (en les empêchant d’aller en ville et donc de trouver du travail de peur qu’ils se joignent a l’ OAS ) ceux qui ont miraculeusement réussit a venir en France, tandis qu’il ouvrait grand les portes aux anciens du FLN qui avaient le droit d’aller ou ils voulaient et de faire ce qu’ils voulaient ;

L’ homme qui a dit "Je vous ai compris" et qui nous a mentis , trahis et pris notre pays, nos racines ;

L’ homme du 20eme siècle qui a fait le plus de mal a la France ;

Et je m’arrête la car ma colère,

MONTE ! MONTE !! MONTE !!!

et je ne voudrais pas ….

UN SEUL MOT , NE VOTEZ PAS POUR CE TRAITRE

L’Ours, un fils de pied-noir

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

NDLR
Deux commentaires, un favorable à notre contributeur et l'autre défavorable ont été refusés pour cause de "tutoiement" et d'incorrection vis à vis du rédacteur de l'article ou de JMLP.
On peut avoir une opinion et rester poli.
Nous rappelons qu'ici la courtoisie est de mise. Soyez corrects, dans un sens comme dans l'autre, dans vos commentaires, autrement ils seront systématiquement refusés.
Nous n'acceptons (parfois) un certain emportement, QUE si celui-ci est motivé de façon précise par des faits, (comme l'ire des pieds noirs ou l'affaire MF Stirbois).
Le Collectif.

Alain a dit…

Je me considère comme nationaliste, sans aucune haine en moi. Je veux l'Union de tous et je ne sais pas encore si je vais voter. Si je vote, c'est pour JMLP, mais j'avoue que je ne sais pas. Je suis du nord et je discute souvent avec des militants du Front National qui sont des amis. Ce qui me choque et ce qui les choque eux aussi, c'est la vraie haine qui s'instaure entre patriotes de tous bords. Pour moi tout le monde a un peu tort un peu raison, mais M Le Pen qui a si longtemps combattu les communistes, dénonçant sans relache les méthodes de Lyssenko et les procès moscoutaires dans les années 50/60/70, là il laisse faire des choses pas normales.
Je m'explique. Selon moi, il devrait mieux se comporter avec celles et ceux qui ont été à ses côtés durant des années, qui ont subi les mêmes humiliations que lui, qui ont pris tant de coups, et qui ont décidé d'aller ailleurs ou de tout simplement partir pour des désaccords. Or, il est tout de même stupéfiant que M Le Pen (lui ou ses partisans du moins) reprenne le slogan coco des belles années de fer: "Si vous n'êtes pas avec nous, vous êtes contre nous".
Alors quoi? On est libre de ses opinions ou pas? M Le Pen, qui a toujours lutté pour les libertés individuelles des Français, aurait-il changé?
J'ai honte pour certains de ses "amis" quand je vois dans les médias, journaux, radios, internet, etc, que les anciens amis de M Le Pen sont traités de tous les noms d'oiseaux possibles.
"traitres, pourris, vendus à "L'UMPS", salauds", je'en passe et des meilleurs, le tout assorti de menaces. Franchement, pour être franc "ça pue" et ça rappele les pires moments de la terreur communiste. D'ailleurs, la réthorique utilisée est la même que celle des apparatchiks marxistes et ça se voit. Ceux qui s'adonnent à ce genre de méthodes ne grandissent pas M Le Pen, c'est le moins qu'on puisse en dire.
Ca pourrait même lui faire perdre des voix, car l'électeur lambda ne supporte pas ce type d'agissements.
Tout le monde a le droit de s'exprimer.

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Chère Maguelone votre commentaire (et sa réponse) a été remis à sa juste place (article sur l'appel des catholiques de tradition) car vous vous étiez trompé. Merci de faire attention.
Sans rancune.

Anonyme a dit…

De l’age de 18 ans à l’age de 40 ans que j’ai actuellement, j’ai à chaque élection voté pour M. Le Pen ou pour le FN.
Mais après son discourt sur de gaulle JE NE VOTERAIS PAS POUR LUI, cela me ferait vomir, mais ceci est strictement personnel.
Et donc le fait que vous appeliez à voter aujourd’hui pour M. Le Pen n’est pas un mal et ce serait même un bien si comme vous le dite, ce vote mettait le " trouillomètre à zéro" à tous ces politicars, à tous ces vendus. Hélas, même ça, cela n’est pas évident, car ils ont la mémoire tellement courte, qu’après 3 mois de bou !! bou !! bou !! , ils reviendront à leurs vieilles habitudes, la gamelle est si bonne.
Pour ce qui est de gagner ces élections avec M. Le Pen ( même s’il arrive au second tour), cela est impossible, il se passerait exactement la même chose qu’en 2002 quel que soit le candidat qui serait en face.
Donc ma solution est LA POLITIQUE DU PIRE, et qui serait le pire président de la république Française pour que les Français se réveillent enfin.
Les 3 autres candidats qui ont une chance de gagner sont tellement pourris qu’il est impossible de savoir qui parmi eux serait le pire, je vais donc VOTER BLANC et laisser "la chance " faire et espérer que le pire gagnera.

LA POLITIQUE DU PIRE :
Quand mon père est arrive en France en 1962, sur son lieu de travail on lui a dit : " parle-nous de la guerre d’Algérie" ; il a répondu : " c’est une guerre de religion et si on continu sur cette voix, dans 50 ans ont aura un "arabe" comme président".
Pour l’instant on n’a qu’un ministre et mon père a donc été un peu trop "optimiste".
Mais arrêtons de rigoler, cela me ferais plutôt pleurer. Les immigres qui ont la nationalité Française seront aussi nombreux que les Français de souche ( ou Européen) d’ici une trentaine d’année ( doublement de leur population tous les 20 ans + les entrées sur le territoire), comptons en plus 20 ans pour qu’ils arrivent à la majorité et nous devrions avoir au alentour des années 2050 un président "arabe" en France ( et encore je ne tiens pas compte ni des porteurs de valises ni d’une accélération de l’immigration).
Si d’ici là les Français ne réagissent pas, ils auront bien mérité de vivre dans une république islamique.
Mais si l’on veut empêcher cela, il faut que "le Français de base" sente une influence néfaste sur sa vie de touts les jours, ceci afin de faire basculer le plus grand nombre dans notre camp avant qu’il ne soit trop tard, et je reviens donc là à la politique du pire, ou nos ennemis par leurs actions qui vont à l’encontre du bon sens vont sans le vouloir nous aider.

L’APRES LE PEN :
Je suis contre l’avortement et les mariages homo, je suis pour la peine de mort, mais je ne pense pas que cela soit des thèmes suffisamment fédérateurs.
A mon avis, le thème qui doit être mis en avant pour réunir le maximum de personnes est l’ISLAMISATION DE LA FRANCE ( et de L’ EUROPE ) sujet qui interfère dans la vie de chacun d’entre nous.
J’espère donc que cela sera le thème qui sera choisi par vous et par les autres familles nationaliste, afin que comme vous le dite, nous soyons tous unis contre nos ennemis.
Ensuite, le jour ou nous gagnerons, ou l’islam sera interdit ( ou tout du moins édulcoré de la moitie de ses sourates), il sera toujours temps de discuter de tout le reste entre gens civilises.

L’ Ours.