jeudi 8 février 2007

DES MILITANTS FN DE PACA ECRIVENT A JEAN MARIE LE PEN

DES MILITANTS FN DE PACA ECRIVENT A JEAN MARIE LE PEN


Des militants FN de PACA viennent d’écrire à Jean Marie Le Pen le courrier suivant :

« Cher Président,
Nous trouvons particulièrement inadmissible, voire amateur et peu sérieux, de constater que, dans notre campagne Présidentielle, seuls vous et votre fille ayez accès aux grands médias. L’explication selon laquelle, les médias sont responsables de cet état de fait est peu crédible. En effet, le FN se laisserait-il moins respecté que la LCR. Nous ne le pensons évidemment pas, nous qui devons nous battre tous les jours avec la presse, et qui arrivons à nous faire respecter (il ne manquerait plus que ça). Quant aux dires de votre fille qui affirme que « les médias ne veulent pas prendre le risque d’inviter quelqu’un de moins bon », ils sont proprement scandaleux, provocateurs, choquants et humiliants pour tous les militants. Nous n’avons pas attendu Marine Le Pen pour avoir des qualités dans notre formation politique. Bruno Gollnisch, Carl Lang et d’autres ont maintes fois prouvé qu’ils étaient de grands débateurs. Or, nos deux leaders naturels ne font pas campagne, du moins pas une campagne à la hauteur de leur immense talent. M Gollnisch se contente des « miettes » (et encore) tandis que M Lang ne fait presque rien du tout. Il suffit de regarder les dépêches AFP, AP, Reuters, Yahoo News, Google news, etc, pour se rendre compte qu’ils sont quasiment absents de notre campagne. D’avril 2006 à aujourd’hui, le FN a été invité 72 fois dans les médias TV, pour 1 seule présence de M Gollnisch, 1 seule présence de M Lang, 1 seule présence de M Martinez, 29 présences de vous-même et 40 présences de votre fille Marine. Et les médias d’annoncer que dans les prochaines semaines, en dehors de vous, seule votre fille sera invitée. Cela ne fait guère sérieux pour un mouvement politique digne de ce nom et voulant arriver aux affaires que de voir que ses numéros deux sont absents totalement du débat. Ce n’est pas la même chose dans les autres partis. Encore une fois nous nous distinguons par le bas. Il est temps de mettre un terme à ce que nous n’hésitons pas à appeler un scandale avant que nous soyons taxés d’amateurisme, ce qui ne manquera pas d’arriver. De plus, cet état de fait donne du FN une déplorable image de « boutique familiale » teintée de monarchisme. Nous vous demandons de revenir à plus de professionnalisme dans notre campagne commune. Personne ne trouve sérieux que M Mégret, clairement en dehors du FN, soit plus invité dans les médias que Messieurs Lang, Gollnisch voire Holleindre. Cela laisse à penser qu’il vaut mieux être en dehors du FN que dedans. Nous vous demandons de mettre un terme à cette « pantolanade » qui décrédibilise notre action. Veuillez recevoir, M Le Président, nos salutations patriotiques les plus sincères. Des militants de Provence fidèles à votre action depuis toujours. »

NOUS NE SAURIONS MIEUX DIRE…
DES EXCLUSIONS EN PERSPECTIVE ?

11 commentaires:

Jean Michel - Nord a dit…

J'ai même pas eu le temps de lire l'affaire Soral que je vois cet article apparaitre. Ceci dit je file regarder Jean Marie Le Pen à la TV histoire de voir s'il va nous rassurer. Je crois que même si ça va mal tout est encore possible. Je ne crois pas que Jean Marie va "tout casser" comme vous dites, même si tout cela est très surprenant. Sur les passages télé, il est vrai qu'on ne voit que les deux Le Pen et ça fait un peu "gros", mais bon qu'y pouvons nous? Je ne suis pas encore fixé sur mon vote car je veux encore croire en Le Pen, mais il faut qu'il se calme avec ce Soral quand même. Habitant Roubaix je vais aller à Lille à sa convention et je verrais par moi même si Le Pen est seul à la Tribune. Peut être allons nous avoir une surprise avec La présence de tout le monde, Mégret compris!

v8master a dit…

certe il a des derapage dans ses propos,mai ne pensez vous pas que ce n'est qu'une stratégie pour mieu se faire elire?en meme temp,en tant que nationaliste convaincu,fiere de ma patrie que j'ai servie 3 ans dans des conflit,dirigé par sieur chirac,a part le pen,lequel est le plus nationaliste a pouvoir mettre au commande?aucun ne lui arrive a la cheville je pense.et tellement marre de la guauche et de la droite,je ne souhaite vraiment pas me retrouver de nouveau avec un gouvernement imcapable de redresser la situation,mai qui va l'empirée.salutations nationaliste a toute et a tous...

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Réponse à V8Master.
Alors entres nationalistes on va se tutoyer camarade.
Ici au collectif on est tous dégoutés. On ne va pas voter Villiers, mais quand on entend que manitenant Le Pen est encore plus mou que celui qu'il appele le "Vicomte", que faut-il penser?
On a tous écris au FN et ils ne répondent même plus... Alors qu'ils ne s'étonnent même pas de notre réaction. De plus je t signale que Carl Lang et Bruno Gollnisch sont très très silencieux... Nous sommes prêts à parier qu'aucun des deux n'approuve ce qui se passe et ils doivent être aussi dégoutés que nous. Maintenant c'est trop tard, ils auraient du parler il y a de cela un an.
Pour nous c'est définitif, on ne votera pas Le Pen. En fait on ne votera pas du tout. Les membres de notre collectif qui sont également membres du FN ont tout essayé. Peine perdue, ils n'ont même pas eu ne serait-ce qu'une explication.
Comment pourrait-on voter pour une personne qui nous méprise après tout ce qu'on a fait pour elle?
salutations nationalistes

Anonyme a dit…

Les militants des BdR ce sont sans doute de braves gens. Mais je les connais sans doute car j'y habitais au moment de la purge de 98 (car c'était une purge, pas une scission : Marine avait même dit en septembre 98 "on va le mettre à la niche le chienchien" en parlant de Mégret) et je leur dis : dans votre département il y avait Mégret, c'est à ce moment là que vous auriez du le soutenir au lieu de s'accrocher Le Pen et sa fille, la vraie félone. Vous ne vous en rendiez pas compte, à l'époque ? Pourtant quand on milite au FN, il n'est pas difficile de voir la médiocrité de l'entourage direct, familial, du président. Aussi bien au niveau des moeurs, des comportements humains, que des idées politiques, ils ne nous ressemblent pas. Ce ne sont pas, eux, de braves gens.

Anonyme a dit…

Vizier a reçu des consignes du Président : "Moi ou Marine dans les émissions. J'interdis tout autre intervenant". Les autres ferment leur gueule : ils savent bien qu'ils seront exclus s'ils essayent de la ramener. Et après ils peuvent toujours ramer pour passer dans les médias! Car le système sait bien que ni Le Pen, ni sa fille ne sont plus dangereux.

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

On ne peut que vous donner raison, à ceci près qu'il n'étais pas évident à l'époque de suivre Mégret, du simple fait que la personnalité écrasante de Le Pen pesait dans le débat au moins autant que les idées. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, on le sait, même si vous avez raison sur le fond.
Merci de ces connemntaires...

Anonyme a dit…

Je découvre votre site aujourd'hui, je suis stupéfait !
Certes, je garde mes distances avec le FN depuis le scission de 98, militant très sanctionné par mon administration, je n'ai plus adhéré au fn ni au mnr.Mais toutes ces salades me dépassent et si, avec vous, je trouve les Le Pen trop mous je ne peux me résoudre, vu l'état de la société à ne pas voter LE PEN si possible, une fois de plus.Je ne crois pas à la démocratie, jene fais qu'utiliser mon droit de vote pour lui dire merde et essayer de donner une nouvelle leçon aux "antifascistes" et autres bobos haineux anti-France.Le Pen au second tou et le monde netier parlera de notre nation résistante, quen oua aimions ou pas (plus) JMLP

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Cher "anonyme",

Nous vous sentons sincère aussi nous publions un de vos messages sur les deux, car ils disent la même chose en substance.
Nous vous répondons que pour nous seul compte l'avenir de notre mouvance et de nos idées et pas autre chose.
Si JMLP est présent au second tour, vous verrez que nous avions vu juste et qu'il placera sa fille à la tpete du FN. Alors certes, il y aura la possibilité de faire un autre mouvement, voire de tous créer l'Union Patriotique autour du MNR, ou alors de tous rallier les identitaires dans leur juste combat, mais qu'on le veuille ou nos idées seront séparées pendant au moins 5 ans. Techniquement parlant, le FN aura droit à la manne financière du financement public grâce aux élections législatves. Donc, le FN, avec Marine Le Pen à sa tête, aura un potentiel de nuissance considérable avec tout cet argent. Nous aurons donc perdu 5 ans voire 10 ans. CQFD. Réfléchissez bien avant de voter car si JMLP n'est pas au second tour, ça en est fini de Marine et nous pourrons tous nous unir autour du FN dans une large Union Patriotique. C'est parce que nous refusons de toutes nos forces les Villiers et autre Dupont Aignan que nous agissons ainsi. Nous savons ce que nous faisons. Et vous?...

Stéphane D "aragorn 5av" a dit…

Pour comprendre passablement de choses à cette "dérive", il faut lire "à contre courant" de Marine Le Pen.

Personne ne peut reprocher à cette jeune femme d'aimer son père.

Mais on dirait qu'elle s'est faite avocate et femme politique pour passer son temps (je dirais : notre temps, car cela se fait donc au détriment de la nécessaire publicité à nos idées qui n'est plus assurée, et encore en admettant qu'elle ait toujours les nôtres...) à défendre son père. Elle plaide la réhabilitation de son père! Ce livre est une plaidoirie d'un procès en béatification ante mortem!

Or, personne n'a voulu diaboliser son père; il l'a très bien fait tout seul! On ne lui demandait pas d'en rajouter sur le détail, Oradour, que sais-je encore? Il s'est grillé auprès d'une grande (et irréductible) partie de l'opinion qui le voit au pire comme sulfureux; au mieux, comme pas sérieux!

Le premier ringard du FN est son propre père! Je le dis sans malice, moi qui fus aveugle volontaire sur ce personnage qui a tant de vertus (pas spécialement celles que sa fille tient pour telles...)

Mais elle, qui connaît "le vrai" Le Pen, est pleine de chagrin; elle sait qu'il n'est pas tout ce qu'en ont dit les médias depuis toujours et elle s'efforce ainsi de le montrer sous un autre jour.

Recevoir Rost, Ahmed Moualek, Soral, pourquoi pas Diam's demain?, tend à permettre de rétablir une image plus conforme à la réalité de son père. Sa devise : Le
Pen est sympaaaaaaaaaaaa!

Mais nous, qui n'avons pas demandé à Jean-Marie de nous faire honte par ses scandaleux propos sur Oradour et l'Occupation, par ses récidives sur le détail, etc., ne comprenons pas davantage ce déballage que les dérapages paternels, bien qu'il soie bien dans l'époque tout à la "pipeulisation", et corresponde finalement assez bien aux goûts de gens fêtards, aimant les soirées en boîte parmi les gens "bien", etc. (Samuel Maréchal, par ailleurs brillant sur bien des points, inscrivait: "fêtard" au titre de ses qualités et "fêtard" au titre de ses défauts dans un document resté fameux)

Cela en annonçait long...

Ainsi, "fêtard" n'est plus une qualité ou un défaut ; cela semble être devenu la norme politique nouvelle.

Le grand souci de ces gens c'est finalement d'avoir toujours voulu passer pour aussi "banals" que le quidam. La grande querelle des "banals" et des "ringards"!

Or, à force de vouloir plaire à tout ceux qui font l'opinion, nous en arrivons à ce qui est un grand écart qui va finir par une émasculation du mouvement.

Peu nous importe que Le Pen ait un cuisinier noir; cela ne remet pas en cause notre doctrine et nos idées sur le problème noir ou immigré en France!


La démarche de Marine est d'ordre domestique. Y fonder sa stratégie est un choix comme un autre à une époque où les vicissitudes de Nicolas et Cécilia passionnent l'Hexagone.

Mais, ce faisant, elle a pris le risque que son père soit rejeté par les "ringards" ( quand elle a prononcé ce mot, je n'ai pas pu m'empêcher de penser au "salauds" de Tapie).

Pour ma part, que beaucoup reconnaîtront à mes seules initiales, ce sera : abstention à la Présidentielle + aider Mégret (que j'ai combattu violemment en 98)dans sa circonscription vitrollaise s'il y va.

Qu'il soit reconnu à Marine qu'elle joue gros (son avenir si elle échoue; celui de tout le mouvement si elle réussit). Je ne la méprise pas. Je suis simplement indifférent à son combat domestique. Et forcé de ne pas y participer car il est à côté de l'essentiel et occupe tout le discours "politique" du FN.

J'ajoute qu'au Front les cadres nationalistes de valeur sont encore nombreux et ne sont pas dupes de l'alternative posée par la stratégie de Marine... Mais ils attendent.

Mais que Marine et ses proches, et sa truste, nous reconnaissent notre liberté de penser et d'agir (en l'occurence de ne pas voter pour son père) sans nous exposer à des qualificatifs injurieux.

Stéphane D.

Militant dès 1989
Ancien SD FNJ 13

Stéphane D "aragorn 5av" a dit…

Pour répondre à Anonyme sur l'erreur des Marseillais de ne pas avoir suivi Mégret : Il a lui-aussi fait des conneries. Sa stratégie de désenclavement était aussi hasardeuse que celle de Marine : à quoi lui a servi d'avoir appelé à voter pour l'UMP au second tour des législatives à Marseille? D'avoir appelé à s'abstenir face à un candidat PS-PC lors d'une cantonale partielle dans les quartiers nord de Marseille en janvier 2002 où le FN s'était hissé au second tour, en battant de peu...le MNR, il est vrai?

Nous aurions peut-être observé le même mutisme, si le candidat MNR avait été au second tour.

Voilà, il a fait des conneries qui à l'époque étaient dues au "chagrin" (titre de son livre) qui se transforme en vengeance.

Nous avons TOUS été très cons à ce moment-là, moi le premier! Maintenant, regardons ce que nous pouvons faire pour sauver le caractère européen et le substrat helléno-chrétien de ce pauvre pays! et regardons devant!

Stéphane DHEILLY

Stéphane D "aragorn 5av" a dit…

Meeting de Marseille.

Le FN et Le Pen ont eu du mal à remplir la Salle Vallier (2000 places) à Marseille.

Pour y arriver samedi dernier, il a fallu des dizaines de militants MNR, sans compter au moins deux cars des départements 06, 83 et 84...
J'ai même aperçu le père Jamet (!!!) qui n'a pas dû y venir seul, et passe plus de temps en pérégrination que dans son département également sinistré par lui (j'ai de la famille dans le Gard et l'Hérault)
Dans une ville de 900 000 habitants qui vote à 22%-31% (45% dans certains secteurs au second tour...) ça fait un peu light.

Fini le temps où 30 000 personnes se pressaient au stade Vélodrome. Pourtant il y a eu un second tour (miraculeux, il faut le dire : on n'avait pas fait grand-chose dans nos instances pour y parvenir ...)

On devrait remplir le Dôme de Marseille (7 000 places...), on parvient déjà pas aux deux tiers du Palais des sports (5 000 places).
On ne se hasarde même plus à les demander, on s'y trouverait vraiment ridicule...

Le seul responsabnle est Le Pen et sa fille et sa clique qui n'ont rien su faire de ce second tour.

Marseille est délaissée et à part quelques bonnes volontés réelles, le FN n'y existe plus. Voilà la dure réalité. J'ai mal de dire ça, mais j'en ai marre de fermer ma gueule depuis 17 ans.

Tout ce que nous avons fait va se solder par l'échec ou une révolution de palais.

Ils ne feront rien d'un nouveau second tour que s'en servir à légitimer une minorité branchée sur l'extérieur, sectaire à l'intérieur.

Réfléchissez bien avant de voter. Le second tour verrait le triomphe dynastique des Le Pen, et la mort irréversible d'un appareil à reconstruire et, partant, celle du nationalisme français.

Sauvez le FN. Le 22 avril, ABSTENTION!

SD.