dimanche 18 février 2007

JEAN MARIE LE PEN SUR LCI : DERNIER TANGO DE M LOYAL…


JEAN MARIE LE PEN SUR LCI : DERNIER TANGO DE M LOYAL…


Jean Marie Le Pen était, aujourd’hui, de 18h30 à 19h30, invité du « Grand Jury LCI – RTL – Le Monde ».

Autant le dire tout de suite, il a une nouvelle fois désespéré les nombreux nationalistes et patriotes qui attendaient qu’il clarifie certains sujets sensibles, qu’il mette fin aux polémiques et qu’il revienne à la raison.

Il n’en a rien été, bien au contraire. Nous sommes consternés de voir que Jean Marie Le Pen poursuit se stratégie suicidaire, et cela ne fait que nous renforcer dans notre action.

Durant toute l’émission, M Le Pen est apparu très fatigué, allant jusqu’à avoir des pertes de mémoires. Pour la première fois de sa vie sans doute, il a, à de très nombreuses reprises, eu des ratés, comme « Je crois que », « Je pense que », « Je ne sais plus », « On m’a dit que », « On me prépare ça pour la convention », allant même jusqu’à ne plus savoir quand son programme « de gouvernement » serait publié. Ca, c’est pour la forme.

Sur le fond, Jean Marie Le Pen a oscillé entre reniements et Tango. Il a d’abord surfé sur ses reniements avant de se sublimer politiquement sur le tempo préféré des argentins, confirmant, sur l’immigration, tout ce que nous avons déjà dénoncé depuis des semaines. Il a confirmé un reniement supplémentaire. Ainsi, le FN ne propose plus la création de caisses de cotisations séparées pour les Français et les immigrés. C’était pourtant un « élément clé » du programme du Front National depuis 1986 et le livre de Jean Yves Le Gallou et Jean Pierre Stirbois : « Préférence Nationale : Réponse à l’immigration ». Outre qu’on ne sache plus ou va Le Pen techniquement sur l’immigration, (totale absence de programme détaillé), dorénavant, Jean Marie Le Pen est clairement pour l’intégration des immigrés « qui le désirent » à condition « qu’ils se tiennent tranquilles ». C’est beau comme du Bayrou. Qu’est-ce qui le différencie des autres, Villiers, Dupont Aignan et Sarkozy en tête. Bien peu de choses finalement, à part peut être la même détestation des nationalistes et des tenants de nos traditions.

Sur l’avortement, M Le Pen ne s’est pas caché d’avoir changé, mais, ce qui est le plus choquant, c’est quand il a affirmé : « Je ne suis pas un moraliste » ! Or, ce qui a fait son succès dans nos rangs depuis des décennies, c’est que, justement, il était seul alors à affirmer que la politique était aussi affaire de morale. Rome n’est réellement plus dans Rome.

Sur l’économie et le social, il est resté dans le flou de plus complet, hormis quelques réformettes ajustées dont se satisferait amplement le système en place. Et sur la peine de mort, il est pour mais il ne sait ni quand ni comment il la rétablira, ne s’étonnant même pas que ses deux derniers fidèles, (sa fille et Jean Claude Martinez) soient contre.

Entre deux bafouillages dont il n’est pas coutumier, Jean Marie Le Pen a trouvé le temps de poursuivre son œuvre de démolition de l’Union Patriotique, ne ménageant pas ses efforts pour humilier Bruno Mégret par petites phrases perfides et insinuations mensongères. Sur une heure d’émission, il y a presque passé 10 minutes. Ainsi, M Le Pen a certifié qu’il « n’attendait rien de Bruno Mégret », que celui-ci lui avait rapporté 10 parrainages, (en fait c’est 14 et apparemment Mégret en aurait plus de 30 autres très bientôt et Le Pen le sait), et qu’il n’y aurait pas d’autre forme de campagnes que séparées. Il a estomaqué les journalistes quand il a sorti qu’il espérait que M Mégret ne bloque pas et ne freine pas sciemment. Et quand Jean Michel Apathie lui a justement fait remarquer que c’était stupéfiant d’accepter l’Union pour ensuite la critiquer, Jean Marie Le Pen a nié sourire aux lèvres. Pitoyable ! De plus, il a reconnu officiellement que sa fille Marine n’aimait pas beaucoup Bruno Mégret, ajoutant que, selon lui, beaucoup de militants du FN n’avaient pas pardonné. Inutile de dire que c'est faux, 80% des membres du Bureau Politique du FN (tous des héros de la lutte contre Mégret) ayant même demandé une totale intégration de Mégret et du MNR dans la campagne, à l'instar de Carl Lang et Bruno Gollnisch. (voir aussi notre sujet "L'Etat réel du FN et de la Droite Nationale"). Du reste, il suffit de lire la presse nationale pour comprendre que demain, si les nationalistes ont le choix entre Marine Le Pen et Bruno Mégret (si Lang et Gollnisch ne font rien évidemment), cela donnera un score plébiscitaire pour Mégret.


Nous avons déjà parlé de la « Farce de l’Union Patriotique », aussi nous nous contenterons de redire que la non intégration de tous les patriotes, à commencer par toutes ses composantes, dans l’Union Patriotique, est pire qu’un crime mais une faute que Le Pen paiera cher lors de l’élection. En effet, non seulement les nationalistes passent pour des « rigolos »en se distinguant par le bas, non seulement cela donne une bonne excuse pour les Villiers et Dupont Aignan de ne surtout pas y aller, mais en plus ces « clowneries » grotesques produisent exactement l’inverse du résultat recherché, l’électeur étant las de ces querelles. C’est vraiment n’importe quoi. Jean Marie Le Pen a même fait rire, lorsqu’il a affirmé que 4, 5 ou 6 formations (il ne se souvenait plus) s’étaient jointes à l’Union Patriotique, contredisant son propre staff de campagne (et les observateurs attentifs de la vie publique) qui avait reconnu que « seuls le MNR, le Parti Populiste et Alain Soral composaient l’Union Patriotique en dehors du Front National ». JMLP n’est plus à une boutade près.

Il a même réussit à donner des voix à Philippe de Villiers, quand, répondant à une question de Jean Michel Apathie qui lui demandaient ce qu’il pensait des propos de Villiers à son endroit, Jean Marie Le Pen lui a rétorqué qu’il conseillait à De Villiers de s’occuper de ses problèmes familiaux. Apathie, soupçonnant (espérant) un nouveau dérapage sur l’affaire du fils cadet du Vicomte de Vendée rebondit en demandant à Jean Marie Le Pen ce qu’il pouvait bien dire par là. M Le Pen s’aperçut de la manœuvre, et après avoir encore bafouillé, affirma solennel, « M De Villiers parle de sa famille déportée mais il ne fait pas mention de son père prisonnier pendant 4 ans pour cause d’OAS. Quand on aime sa famille, on l’assume fièrement ». Outre l’indélicatesse du propos, (après tout chacun a le droit de dévoiler ce qu’il veut de son passé et qu’aurait dit M Le Pen si son père avait été communiste), Jean Marie Le Pen a sûrement apporté toute la sympathie de la communauté Pied Noir au Vicomte.
C’est ce qui s’appelle le réalisme et l’efficacité politique.

Après avoir commencé en fanfare, puis exécuté quelques pas de Tango avant de conclure pompeusement dans le style « j’en garde sous le pied », Jean Marie Le Pen s’est comporté finalement tel qu’il est devenu. C’est triste, surtout pour un homme que nous avons tous admiré. Consternant surtout de constater qu’il n’est plus que le « Monsieur Loyal » de son propre cirque, en partie « grâce » à sa fille, dont la spécialité est le Trapèze, mais avec un bon filet, y compris financier.

Dernière représentation de la Compagnie Le Pen père et fille le 22 avril 2007.



PAS UNE VOIX PATRIOTES POUR LE PEN LE 22 AVRIL 2007

LISEZ NOUS – AIDEZ NOUS – SOUTENEZ NOUS
FRANÇAIS REVEILLEZ-VOUS ET OUVREZ LES YEUX !
100% NATIONALISTES ! 100% CONTRE LE PEN !AUCUN DE CEUX QUI SE PRESENTENT !ABSTENTION NATIONALE !

16 commentaires:

MAX51 a dit…

J'ai regardé l'émission et j'espérais encore, mais là je n'y crois plus. C'est mort! Il fait des arabesques et a toujours de la prestance et des bons mots mais la France n'a pas besoin d'un homme de spectacle mais d'un sauveur et le pen se renie trop.
Le pire c'est le passage sur Mégret. Cela relève de la psychanalyse, car, enfin on se réunit pour se castagner dans cette Union?
Brillante analyse de votre part, car, durant le show, j'avais la douleureuse sensation de me sentir seul. Contenr de voir que non, les gens sont moins bêtes qu'on le dit dans les médias.
Bon courage et continuez comme ça.
L'avenir on le fera tous ensemble/
Sinon avant de partir, vous aviez parlé de Cassandre, mais moi je vous crois et d'autres aussi, vous n'êtes donc maudits par une malédiction comme ctte pauvre troyenne.
Salutations

cidene a dit…

Et ajoutons que dans le n° 9 du Choc du mois (aussi nul que d'habitude, ou est l'ancien "choc" d'il y a 17 ans ?) Roger Holeindre en rajoute une couche (pages 36 37).

Resumons ses propos ahurissants :

1 - "L'Algerie française (fixette habituelle de RH) n'ayant pas été peuplée que de bretons, aucune raison que la France d'aujourd'hui ne soit pas plurielle non plus, et désolé pour les militants FN qui ne comprennent pas ça" !

(comme quoi ça doit tout de même ronfler dans les sections !)

2 - "C'est même pas de ma faute s'il y a tant d'immigrés, donc je m'en lave les mains et on fera avec eux".

3 - Références appuyées à des hommes de gauche, Salengro, Blum, Mitterrand (syndrome habituel de ceux qui n'ont qu'une trouille, qu'on les prenne pour de mechants fachos et qui de ce fait ont deja perdu le combat dans leur tete)

4 - Les autre références de RH ? Ahmed Moualek (labanlieuesexprime.fr), Mourad Ghazli (proche de Borloo), Farid Smahi bien sur et Soheib Bencheikh. C'est tout ....

5 - "Ce qui m'inquiete ce n'est pas que les mosquees se remplissent (...)" !

6 - "Aux musulmans, offrons l'entrée et l'intégration dans une France dynamique, dans une France conquerante" (reprise d'un discours de Lepen d'ailleurs)

7 - Plus quelques pleurnicheries sur les malheureux jeunes des banlieues (mais rien sur les jeunes gaulois des campagnes ..tant pis pour eux !!)

Voila pour les naifs qui croiraient encore au FN nouvelle version ....

Au secours Jean Pierre Stirbois ! Ils sont devenus fous !

Anonyme a dit…

Je lis à l’instant votre dernier article à propos de lepen sur LCI et je lis le commentaire de cidène que j’approuve en totalité. Complètement hallucinant. Je parle de vous à tout le monde et je fais tout pour vous faire de la pub tant vous êtes dans le vrai. Je n’avais pas lu le « choc du mois » et je trouve les propos de roger holleindre totalement débiles et traîtres à la cause. Bruno Larrebière était meilleur dans l’ancien « choc » c’est sur j’en ai gardé toute la collection. Dans un numéro sur l’immigration, il y avait un débat entre Jean Yves Le Gallou et Areski Dahmani, fondateur de « France plus » (le pendant de la droite molle à sos racisme). A la fin de ce débat, certes courtois, M Dahmani demandait à le gallou s’il y avait une dimension ethnique à son combat. Réponse de Le Gallou : « Une dimension ethnique ? Pourquoi pas, bien sur ! ». On est loin de ça maintenant. Le Front National ne défend même plus l’identité de la France. Je suis surpris qu’un homme comme Holleindre se vautre là dedans allant jusqu’à trahir et insulter les militants du Front. C’est désolant.
Je rappelle à tous que le lendemain même des accords d’Evian, Minute titrait : « Vous n’avez pas voulu de l’Algérie Française, vous aurez la France Algérienne ! ». Je rappelle à tous que le pen a affirmé des centaines de fois jusqu’à maintenant, c'est-à-dire avant de nous trahir, que « Ces gens là avaient voulu l’indépendance et qu’ils devaient donc retourner chez eux » ! Comme vous l’avez rappelé sur votre site, un des slogans du FN sous M Stirbois était : « Nous ne laisserons pas la France s’arabiser ». A cette époque le front national avait d’ailleurs lancé une grande campagne contre l’enseignement de l’arabe à l’école !
M holleindre insulte les militants du FN et se range donc avec Marine, très bien nous saurons nous en souvenir. Mais ce qui reste le plus dramatique, c’est le sabotage en règle de l’union patriotique. M Mégret s’est fait piéger c’est bien triste. C’est une union ou il faut venir à poil et la corde au cou et vénérer les options de plus en plus délirantes de le pen version marine soral martinez. Oui, ils sont devenus fous, et, comme le disait souvent JMLP lui-même, Jupiter rend fou ceux qu’il veut perdre. Le Pen finira troisième ou quatrième de cette élection et ce sera bien mérité par rapport à ses innombrables reniements. Après, il faudra très vite que les Lang et Gollnisch se mettent en action. Pour ma part, je vois plus Carl Lang qu’un autre, car il a les qualités, l’art, la prestance, la carrure, mais surtout l’indispensable côté populaire pour avoir le peuple avec nous. J’aime bien aussi Bruno Gollnisch, mais il a du mal à se faire respecter quand il est bousculé, quant à Mégret, le délai de veuvage n’est pas encore passé, c’est trop tôt, mais vous avez raison sur votre site ça ferait un beaux triumvirat que de voir les deux bruno entourant carl.

Antoine a dit…

Ce matin je discuttais avec un collègue avant d'aller travailler. Il vote le pen depuis très longtemps (comme moi avant cette année) et est abonné à National Hebdo.
On a parlé de Le Pen hier sur LCI. Il m'a dit que c'était tactique et qu'il devait faire des concession, s'ouvrir, élargie sa base, accepter de nouveaux soutiens, bref mettre de l'eau dans son vin.
Je l'ai écouté patiemment, et après je lui ai asséné ce que je pense:
"si ce que tu dis est vrai, pourquoi ne voit on plus carl lang et bruno gollnisch, pourquoi on tape sur Mégret, pourquoi on ne voit plus ses anciens amis comme romain marie, pourquoi en fait il ne fait pas réellement l'union"? etc
Là, mon ami est resté sans voix et n'a rien pu me répondre. En clair il était perdu. La verité heurte les gens car ça les laisse sans réaction. C'est ce qu'il faut marteller partout: Si Le Pen était sincère ça se verrait et ça se saurait. Ce que fait Le Pen n'a rien à voir avec une tactique, c'est une trahison, je ne vois aucun autre mot.

Anne Marie a dit…

Je vous trouvais un peu sévère avec JM Le Pen mais là hier en le voyant s'ingénier à tout faire pour se mettre à dos le mnr et Mégret, j'ai vu toute sa haine et sa bêtise. Non, ce n'est pas l'homme qu'il faut à la France, il a trop changé.

Anonyme a dit…

Regardez ce que pense le FN de la rencontre de Le Pen avec Rost le rappeur antifrance.
Allez jeter un oeil ça vaut tout l'or du monde:
http://voxfnredekker.canalblog.com/archives/2007/02/17/4035905.html
Et c'est de soit disant "patriotes" qui osent écrire ça...
Qu'on en finisse avec lepen et vite.
Il y a encore un mois jamais je n'aurais cru en arriver la mais il faut voir la réalité en face. Dire qu'il y a encore un an je distribuais des tracts FN dans ma ville.

Arnaud D a dit…

J'avoue être à la fois troublé et énervé par la tournure prise par les évènements. Jamais je n'aurais cru arriver à ne pas voter pour jean marie Le Pen un jour. J'ai donné une partie de ma vie au Front National et je l'ai fait sans jamais rien demander. Je ne l'ai fait que pour la défense et la promotion de mes idées et là je m'apperçois qu'en fin de parcours Jean marie le Pen est et fait comme les autres. Alors j'attends encore un peu la campagne officielle, mais je peux vous garantir que si ça ne bouge pas et si ça continue, je ne voterais pas je Pen.

sirène a dit…

En un mot comme en mille bravo! Je pense tout ce que vous pensez. Pas de doute vous avez raison et moi aussi je ne supporte ni Marine ni le zapping idéologique de le pen.
Mais je ne veux ni voter blanc ni m'abstenir, aussi je crois que je vais quand même voter le pen, même si ce dernier m'a provoquée en affirmant que les mécontents ne pouvaient que voter pour lui, mais bon, il a raison. Alors, à moins que ses conneries n'aillent trop loin, je pense voter pour lui SANS AUCUNE ILLUSION.

Mélanie a dit…

Ceci est une réaction à l'émission de LCI mais aussi elle résume mon inquiétude et mes observations depuis quelques années. Mélanie.



Monsieur Jean Marie Le Pen a dites vous joué son dernier tour de piste , j’aimerai que tous vous vous posiez la question suivante : Depuis la disparition Duprat et de Stirbois qu’a fait le FN et encore plus le Président du FN pour nous, pour nos idées, pour la France.
Et j’ajouterai surtout depuis le nébuleux clash ou une chatte ne retrouverait pas ses petits.

Dans le positif je dirais qu’il a réussi à trouver des militants extrêmement dévoués. Mais a part ça ? De beaux discours qui vous donnaient la force nécessaire pour que vous alliez boiter et tracter dans des coins invraisemblables. La peur au ventre pour certains, mais vous y alliez. Et à part ça ?. Certains diront « il a su fédérer des gens d’horizons différents, quoi de commun entre un Pierre Vial et un Bernard Antony » Cette fédération n’existe plus, tout est parti à la poubelle.

Si vous regardez dans le négatif il y a ce que chacun peut mettre : les trahisons, les purges ne concernant d’ailleurs que les plus dévoués, les plus honnêtes pour la cause. Un communiste était plus écouté et avait plus de chance qu’un identitaire bon teint. Ou même un pied noir. Car monsieur Jean Marie Le Pen est tout de même quelqu’un de surprenant. Il doit être le seul chef de parti à aller descendre dans les médias ses collaborateurs, leur mettre autant de batons dans les roues. Les faire diaboliser, il devait supporter me direz vous mais les procès pour lui ce n’est rien il en fait même à sa fille Marie Caroline. Et sur le terrain et sans gardes du corps ce sont les militants qui en prenaient plein la figure et ne parlons pas de ceux qui se sont retrouvés exclus de leur propre famille, ceux qui ont perdus leur travail grâce ou plutôt à cause des dérapages de Jean Marie Le Pen. Et ces dérapages et ses actions négatives en tout genre ont apporté quoi de constructif ?
Cet homme qui a le plus haut diplôme de science politique qui est un véritable tribun serait incapable de savoir dire les choses autrement qu’en choquant ? Oui dans son actif il a montré qu’il savait analyser les choses , mais est ce que cela ne lui venait pas de Duprat et de Stirbois ? (Avez vous essayé de parler ces dernières années de ces deux hommes vous aviez le droit à des réflexions très désagréables).Toujours est il que ce tribun reconnu doit je le pense savoir présenter les vérités au mieux de ses intérêts et de ceux de son parti. Cet homme parle aux médias pour descendre non seulement ces collaborateurs mais aussi ceux qui veulent bien l’aider, il y a aujourd’hui l’exemple de Mégret et d’autres. Aujourd’hui toutes les valeurs , n'est ce pas lui qui parlait du décalogue ? les idéaux qu’il avait dit être les siennes sont à mettre à la poubelle, nous rejetant ce faisant une fois encore dans les infréquentables. J’aurai bien sûr beaucoup d’autres arguments en ce sens à présenter, mais vous aussi très certainement.

Entrons un peu dans la science fiction. Si l’on avait passé un contrat avec un homme appartenant à un parti en lui demandant de détruire méticuleusement les gens plutôt à droite qui le suivait et qui depuis la révolution française jouent aux empêcheurs de tourner en rond.
Sans oublier de mettre à mal les supports c’est à dire les maisons d’éditions, et les publications qu’aurait il fait cet homme ?

Mélanie

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Merci à vous Mélanie,

Nous commençons à vous connaitre un peu mieux à travers vos emails et c'est un plaisir de dialoguer avec vous.
Merci de rappeler les heures glorieuses du militantisme désintéressé, la force des coeurs vaillants qui malheureusement ont été trahis.
Combien de bonnes âmes et de volontés sans faille ont été brisées par le pen. "on" nous avait dit que le front national c'était "nous", "on" nous a clairement menti.
Encore ce soir, l'indigne secrétaire général du FN, Louis Aliot, a tenu des propos insensés sur France 2 dans "mots croisés". A la question de savoir ce qu'était être français, Aliot a réussi l'exploit de répondre encore plus mollement qu'un sarkozy. Il a très clairement dit que les immigrés, islamiques ou non, étaient des français à part entière. Aliot rime avec falot comme avec "faillot". On a les cadres qu'on mérite, c'est dire si avec lui "on" est tombé bien bas. Plus servile envers le système et plus politiquement correct que lui "tu meurs". Pour paraphraser le pen, "même ma cuisinière aurait fait mieux".
A noter que le Villiériste et ex Chevènementiste Paul Marie Couteaux a félicité Aliot et a dit être son ami. Ou quand les élites zélotes se moquent des patriotes!
Que faire ? Dénoncer et résister!
Les traîtres ne sont certainement pas ici!
Encore merci et bravo pour votre action...
cordialement

Anonyme a dit…

bonjour,

Je pense que vous auriez du consacrer un article entier à ce qu'a osé dire louis alliot hier soir sur france2. Je pense que tous les nationalistes ou nationaux ou patriotes, enfin ceux qui ont cru au Front national et à Jean Marie Le Pen devrait tous regarder cette émission. Vous devriez, si cela vous est possible, mettre ici en video, les propos du secrétaire général (!!!) du FN. Il suffisait de l'entendre pour comprendre que dorénavant le parti de jean marie le pen est au niveau de l'UMP. Au final "tout ce beau monde" était d'accord sur l'identité de la France. Fini les références aux "français de souche", aux racines eurropéennes, à la religion catholique. Allez on met tous au feu nos vieux livres et on répète la leçon: "Notre histoire a débuté en 1789, forgé à Valmy sous le culte de l'Etre Suprême, la Nation fini par définir ses valeurs en 1905 pour le plus grand bien de ses "citoyens" et de l'humanité".
Fermez le ban.
Aussi fou que cela puisse paraitre, le jeune énarque issu de l'UMP, nicolas dupont aignan, avait l'air moins "mou" (car plus intelligent CQFD) qu'Alliot.
Dur, très dur pour nous ce (ces) coup de massue. Qui sera notre nouvel aiguillon?

Le Bernard a dit…

Je suis membre du FN depuis 1987 et je tente d'avoir au moins quelques explications depuis trois semaines. j'ai envoyé une lettre, j'ai envoyé des courriels et, comme je restais sans réponse, j'ai téléphoné à Saint Cloud juste pour demander poliment ou voulait en venir le candidat de "l'union patriotique" avec ses changements de cap? Figurez vous qu'on m'a insulté en me raccorchant au nez.
J'ai immédiatement rappelé pour dire qu'il venait de perdre 8 votes: moi mon épouse mes deux fils ainés et mes 4 cousins.
Nous sommes peut être quantité négligeable pour ces gens, de la piétaille, mais ce sont les ruisseaux qui font les grandes rivières. Tant pis pour eux. Non seulement ils ne s'expliquent pas, mais ils agissent comme dans une secte maintenant. Je suis en colère car je ne demandais pas plus qu'une explication.

Le Bernard a dit…

Pardon, j'avais oublié. La personne du siège que j'ai eu au téléphone m'a dit que "le collectif était une manipulation de nos adversaires". J'ai répondu que non car je connaissais bien certains des membres, et là la il y a eu un très long silence, puis la personne m'a demandé ma question exacte. J'ai alors demandé si M Le Pen avait bien l'intention d'amnistier les voyous casseurs de 2005? C'est la que j'ai eu droit aux bordées d'injures et qu'on m'a raccroché au nez. Je tenais juste à vous l'expliquer.
merci

Identité28 a dit…

Je viens de sortir d'un forum patriote ou on parlait pas mal de vous.
A ceux qui vous critiquaient j'ai dit, faisons le tour.
- Le Pen a changé sur au moins 10 points cruciaux de son propre programme, allant des valeurs à la peine de mort, en passant par l'immigration, l'identité, le droit à la vie et même l'économie.
- Le Pen se pavane avec Dieudonné, Soral, ahmed de la banlieue s'exprime, et maintenant Rost le rappeur à qui il promet même l'indulgence de la Loi pour les émeutes destructrices de 2005 ou on les entendait hurler "allah ahkbar" sur toutes les chaines de Télé.
- Dans le même temps, Le Pen refuse tout nationaliste avec lui, nous rejetant avec le même mépris que les autres de "la bande des quatre" (5 à présent).
- Le Pen n'autorise que sa fille à aller dans les médias, ne laissant que les miettes aux autres et mettant à l'index tous les leaders historiques du Front.
- Le Pen méprise, humilie et insulte Mégret après avoir fait croire à tout le monde en une "union des patrioets" qui est en fait une coquille vide ou tous les vrais nationalistes sont exclus de fait.
- Le Pen nous provoque et nous innjurie quand avec dédain voire haine il affirme que nous serions des ringards n'ayant d'autre choix que de voter pour lui. C'est hallucinant mais c'est ainsi et pas autrement.
- Le Pen refuse de dire clairement qu'il supprimera les lois liberticides de la pensée unique, se contentant, très vaguement, de dire qu'il est pour la liberté d'expression. Mais quand on lui pose clairement la question, il dit que ce n'est pas d'actualité.
- L'équipe Le Pen est TOTALEMENT fermée à toute critique et à toute suggestion émanant de patriotes ou de nationalistes déboussolés. Marine et son clan préférant discuter avec tous les gauchistes de la terre.
- TOUS les anciens sont appelés de façon méprisante "la viellle garde".
- Bernard Antony ne dit plus rien et refuse de communiquer. Quand à Carl Lang et Vruno Gollnisch, ils n'osent rien dire. A t-on déjà vu un autre leader de mouvement politique traiter ainsi ses meneurs.
- Faisant fi des multiples appels à la raison et des conseils des patriotes sincères, la convention de Lille de cette fin de semaine se réduira à une vitrine des nouvelles idées de Jean Marie Le Pen.
- Des purges ont déjà été faites chez les militants FN ne suivant pas la ligne, y compris chez les ex-proches de Marine Le Pen.

Forts de tous ces éléments probants, comment pourrions ne serait-ce qu'imaginer pouvoir voter Le Pen le 22 avril.
IL FAUT AVOIR LE COURAGE DE REGARDER LA VERITE EN FACE ET ARRETER DE REVER.
Avant on pouvait encore dire "le pen est le moins pire", maintenant c'est sur, le pen est comme les autres.
Je ferai tout dans ma petite sphère d'influence pour lui oter le plus de voix possible. Je ne me reconnais plus en lui, et pire, il commence à me faire horreur.
Désolé du propos mais c'est ainsi.
-

ras-le-bol-de-marine a dit…

UNE BOUTEILLE À LA MER


Nous avons lu quelques commentaires sur ce site qui nous ont beaucoup fait réfléchir depuis quelques jours. En particulier celui qui disait que votre site aurait du s'appeler "les nationalistes contre Marine" car c'est d'elle et sans doute uniquement d'elle que vient la dérive et l'échec annoncé du Front National. Et un autre message d'un militant écoeuré, sans doute sincère mais un peu naïf qui proposait de demander son exclusion.

Cela nous a décidé à nous aussi tenter quelque chose. Alors nous avons créé ce blog sobrement intitulé "Ras-le-bol-de-Marine" .

Nous proposons donc à vos visiteurs qui eux aussi ont des états d'âmes, de nous rendre visite et de s'exprimer (librement mais après contrôle pour éviter les insultes et la diffamation que nous ne pouvons admettre.) ici :

http://ras-le-bol-de-marine.blogspot.com/

Pour le reste, nous nous ne disons pas "Pas une voix pour Le Pen" contrairement à vous . Nous nous contentons de dire que nous en avons vraiment, mais alors vraiment RAS-LE-BOL DE MARINE LE PEN. Et nous espérons que ce message qui est celui de la majorité des militants et sympathisants sera enfin entendu !

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Réponse à "ras le bol de marine".

Rien à ajouter si ce n'est BRAVO pour votre initiative.
Que Dieu, (ou ce qui nous dépasse), vous entende avant qu'il ne soit trop tard.
Nous avons choisit une optique et vous une autre et nous vous respectons en tant que nationaliste.
Comme vous l'avouez vous même l'échec est "annoncé" et trop peu de gens ouvrent les yeux chez les nationalistes, aveuglés voire tétanisés par le mot d'ordre de silence général qui règne autour de Le Pen même si nos idées sont jetées à la poubelle, sacrifiées sur l'autel des ambitions de "Marine".
Nous vous proposons un échange de liens et nous vous souhaitons bon courage.
Le Collectif.