mardi 6 février 2007

MESSAGE RECU D’UN « militant » DE MARINE LE PEN (si si ça existe)…

MESSAGE RECU D’UN « militant » DE MARINE LE PEN (si si ça existe)…

Nous le publions ici (après en avoir corrigé les fautes d’orthographe), car nous sommes on ne peut plus fier de répondre à ces pitreries et à ces provocations. Nous n’avons rien à cacher de notre action. La réponse vient juste après…

Daniel
Pas très malin de citer un blog proche de P2V, maintenant on sait pour qui roule votre collectif à deux balles.
On dirait que vous vous accommodez bien de l'Etat soviétique qui gouverne notre pays actuellement et que le changement, la révolution patriotique ne vous intéresse pas du tout.
Militer contre le FN et se définir comme "Nationalistes" et "Patriotes" c'est l'hôpital qui se fout de la charité mais ça n'a absolument rien d'étonnant, il y a deux jours je reçois un mail m'informant que seuls les militants du MPF peuvent se définir et se sentir chrétien et plus encore catholique. Décider si les gens croient ou pas en Dieu (c'est aussi grave que le blasphème) et les traiter de dhimmis et d'antisémites, c'est du niveau MPF, dans le caniveau quoi.

Vous patriotes ? Non, vraiment pas !
Des pions à la solde de l'UMPS ? Oui et cela ne fait aucun doute.

Vous faites pitié.


Réponse de « Les Nationalistes Contre Le Pen ».

Bravo, encore un des rares militants pro Marine Le Pen. Nous avons, là encore, longuement hésité avant de publier ce pseudo commentaire, mais nous le faisons par soucis de clarté et pour montrer notre bonne foi.
Donc, il nous faut malheureusement perdre 3 minutes pour répondre, mais nous le faisons de bon cœur.
- UN, nous rappelons que ce site n’est QUE la matérialisation d’une situation de fait, que nous menons avant tout campagne sur le terrain. Nous sommes 12 bénévoles à le gérer, à raison d’une trentaine de minutes chacun tous les trois jours. Le reste du temps, nous menons notre campagne sur le terrain, ce dans des instants pris sur nos vies familiales et professionnelles. Ceci dit nous préférons répondre à des messages négatifs et de mauvaise foi totale comme celui là, c’est plus utile que les éloges pour l’édification des lecteurs. Pas un seul des messages de reproches ne nous contredit sur le moindre point de notre action, pas un seul ! Comment pourrait-il en être autrement d’ailleurs étant donné le succès croissant que nous rencontrons dans notre prise de position.
- DEUX, nous n’avons bien évidemment jamais appelé qui que ce soit à voter pour qui que soit et nous ne le ferons pas. Nous confirmons que nous ne croyons pas que le MPF soit l’avenir pour nos idées, IL EST BIEN TROP ELOIGNE DE L’IDEAL NATIONALISTE, et l’affaire de la soupe au cochon est la pour qu’on s’en souvienne. Cependant, nous donnons la parole à tous. Nous ne roulons pas plus pour Mégret et le MNR, dont nous trouvons que la démarche est certes volontaire et sincère mais tristement sans espoir. Nous réaffirmons que la solution pour la pérennisation du nationalisme en France passe désespérément par l’éviction de Le Pen du second tour de l’élection Présidentielle. Celles et ceux qui sont honnêtes savent parfaitement que, sur la base de la trentaine de faits incontestables que nous développons, nous ne faisons que dire tout haut ce que trop de militants pensent tout bas. Il nous faudra rénover l’ensemble du Mouvement National immédiatement après l’élection présidentielle si nous voulons REELLEMENT faire gagner nos idées. Il nous faudra repartir sur des bases saines, avant tout populaires, (c'est-à-dire en redevenant un mouvement de masse ce que n’aurait jamais dû cesser d’être le FN comme l’affirmait lui-même JP Stirbois), et nous le ferons avec toutes et tous autour du ou des meilleurs, mais sans jamais plus de culte de la personnalité. Le vrai chef c’est l’autorité naturelle et non celui qui toutes les semaines se croit obligé de dire « Je suis le numéro 1 » ! Nous repartirons vers la victoire en prenant comme base le socle électoral du FN. C’est peu mais c’est un départ. Que le successeur se nomme Gollnisch, Lang, Mégret, voir un ou une autre qui aurait l’assentiment des trois, on s’en moque, du moment que nous tournons la page désespérante de Marine Le Pen.
- Trois, nous n’avons aucune haine contre Jean Marie Le Pen que 90% d’entres nous a suivi des années durant, les plus nombreux jusqu’à maintenant, mais Le Pen trahit nos idées et nous ne pouvons pas le laisser faire. Lisez les faits indéniables que nous vous présentons pour vous en convaincre. Encore une fois nous n’empêchons personne de nous écrire pour nous dire que nous avons tord sur tel ou tel point, avec des arguments valables, mais nous savons bien que c’est impossible, même avec le plus total aveuglement. Nous le savons parce que c’est un véritable crève cœur pour nous tous d’en être arrivé là. Nous ne le voulions pas et nous avons espéré, prié pour que ça n’arrive pas. En décembre tout allait bien, la crise était quand même là, (mais elle est là depuis 2003 donc on s’y était habitué), mais tout allait bien pour l’élection. Or, depuis décembre, c’est la chute finale. Marine Le Pen (entourée de ses « amis ») s’est cru obligé de « tout cassé », prenant le FN, ses militants, ses sympathisants et ses électeurs pour quantité négligeable, prenant en fait le mouvement pour son jouet. Et elle n’a pas fait dans le détail. Encore une fois, nous n’avons rien contre Soral, Dieudo, l’assimilation, le modernisme comme le jeunisme ou le républicanisme extrémiste, si tout ceci est un plus, mais dans leur esprit ce n’est pas cela du tout, ça n’a jamais été cela. L’Union, chez ces gens là, ce n’est pas « nous » + quelque chose, mais « quelque chose » sans nous, et c’est bien là le drame. Les Nationalistes sont pour ces gens là des « infréquentables », des « réprouvés », des « fâcheux » qu’on cache à des invités « jet set ». AVEC MARINE LE PEN, LE FRONT NATIONAL ACCEPTE DORENAVANT COMME RINGARD CE QUE LE SYSTEME INDIQUE COMME ETANT RINGARD ! Exit donc l’identité comme base politique, exit le droit du sang, exit la peine de mort, exit l’affirmation de la primauté de la religion Catholique en France, exit la lutte contre l’avortement, exit le droit à la vie, exit le combat pour les valeurs (mariage, homosexualité, etc), exit l’originalité dans le débat d’idée, exit la défense des libertés, exit tout en fait, sauf ce qui est plaisant aux tenants du système. Pathétique !
- A cela s’ajoute la mise à mort de l’Union Patriotique avant même son entrée en lice. D’ailleurs, après des débuts prometteurs, plus personne ne veut en faire partie. Enfin, comme nous l’indiquons depuis le début, il y a la volonté clairement affichée de Jean Marie Le Pen de voir sa fille lui succéder. C’en serait fini du nationalisme en France, il nous fallait donc réagir. On nous objecte le plus souvent que nous avons raison mais qu’il fallait attendre. Nous disons NON, car une fois l’élection passée, si Le Pen est au second tour, le sort en sera jeté. Nous ne le savons que trop. Or, trop c’est justement trop, et l’action négative entraîne toujours la réaction forcément négative. Que les coupables, Marine Le Pen en tête, portent seuls la responsabilité entière du drame qui se noue. Les authentiques Nationalistes savent bien que, surtout au vu de l’état de la France et de la décadence avancée qui nous submerge dans tous les domaines, (et dont la crise dans nos milieux est un symbole), ils savent bien que les élections ne font pas tout, loin de là.


Comment mieux conclure qu’en citant une phrase de Jean Marie Le Pen : « Le combat se gagne d’abord dans les cœurs et les esprits avant de se gagner dans les urnes » ! On ne saurait mieux dire...

4 commentaires:

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Ecoutes "pélerin", tu es bien gentil mais on ne te publiera plus. Tes propos nous font doucement rire tant tu es impayable. Tu avais fait des fautes de ponctuation et tu avais écris "accommodez" avec un seul "m". Vérifies si tu as le message d'origine. Si tu veux on te l'envoie.
Pour le lien, il était absent. Si tu avais été courtois, poli, et si tu avais mis effectivement le lien, on l'aurait mis, car il y a quelques monarchistes chez nous, et nous n'avons donc rien contre ta tendance, même si elle n'est pas majoritaire chez nous. Par contre, je te confirme qu'il y a encore moins de Villiéristes chez nous que de Royalistes.
Tu ne nous crois pas sincère, tant pis tant mieux, c'est pas grave ce n'est pas dans le but d'être appréciés que nous faisons cela mais UNIQUEMENT pour sauver notren idéal nationaliste.
Pour le reste, ne te fais pas de soucis on a du répondant.
Si tu le désires, on peut confronter réellement nos options. Si tu as des arguments corrects, autant dans la forme que sur le fond, pouvant nous prouver qu'on a tord sur tel ou tel point, on te publiera.
Mais les insultes gratuites, on pourrait, mais on ne donnera pas dedans. Ce n'est pas notre genre.
A la prochaine incartade tu es banni. Tu es prévenu, et comme, contrairement à tes assertions, nous avons d'autres chats à fouetter, c'est le dernier avertissement.

NATHALIE a dit…

Ouf, je viens de terminer la lecture de tout votre blog. Rien à ajouter, je suis en parfait accord avec vous. Continuez, c'est la seule voix possible. Vous savez que vous pouvez trouver des alliés sur d'autres sites. Il y a notamment Bernard Antony que j'aime beaucoup et dont vous parlez. C'est un militant historique de la cause et il est totalement opposé à Mme Le Pen fille. Il y a aussi d'autres héros nationalistes qui mènent un combat similaire au votre, comme Robert Spieler, l'homme qui a crée le FN en Alsace et qui l'a fait monter à 45%. Il y a aussi Albert Retel, pas mal de militants isolés en fait et des personnalités comme M Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS, qui lui prédit un Le Pen à 8%. Ca, je vous avoue que je n'y crois pas, mais en tous les cas je ne voterais pas pour lui, mon mari et mes enfants non plus, car il est devenu insupportable et acariâtre. J'admets vos justes critiques, mais pour moi il n'y a aucun doute, c'est son age qui est en cause. Je ne dis pas cela méchamment du tout, mais étant infirmière pour des personnes âgées, c'est un phénomène que je rencontre souvent. Enfin, j'espère que les choses vont s'arranger et en tous les cas je vous félicite pour la défense des idées, car là est l'essentiel. De toute façon, étant donné l'état de la France et de notre parti, il ne sortira rien de bon de cette élection. Reste à espérer. Les miracles ça existe. Je vais quand même écouter M Le Pen jeudi soir, on verra ce qu'il a à dire. Moi, j'ai surtout eu du mal à admettre le sort qu'il a réservé à Mme Stirbois. Ce n'était pas digne. Bon courage et bonne poursuite dans votre action.

e-tribesman a dit…

Et vous qui pensiez que c'est nous qui aurions des problèmes à mettre un lien vers vous, en fait c'est l'inverse. ;)

Par ailleurs, je tiens à le préciser, nous ne sommes pas, sur InstinctDeSurvie, des villiéristes, nous considérons simplement que PdV est le moins mauvais choix, voire celui qui permettra de couler le FN et de repartir sur des bases saines (exactement votre philosophie).
Natios, identitaires, conservateurs, ou bien patriotes tout simplement.

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Réponse à Tribesman,

Désolé, mais nous ne sommes pas du tout d'accord avec vous, et vous vous trompez quand vous affirmez que vos options représentent "exactement notre philosophie". Nous ne souhaitons pas du tout "couler le FN", c'est même tout le contraire. Du moins, en tant qu'authentiques nationalistes, nos aînés nous ont appris qu'un parti, aussi fort fut-il, n'est que la matérialisation électorale et présente de nos idées, et pas autre chose. Partant de là, nous voulons redorer le blason du FN sur des bases nouvelles. Notre unique objectif ici est d'arrêter Marine Le Pen avant qu'il ne soit trop tard. Sans elle et sans la volonté incompréhensible de son père de la placer à la tête du Front National, nous n'existerions même pas! Le Pen est devenu complètement fou! Se rend t-il compte qu'il insulte toutes celles et tous ceux qui ont tout donné pour lui des années durant. Il restera dans l'histoire comme le génial tribun qui aura remis nos idées en selle, mais également comme le fossoyeur du Mouvement National. Nous ne le laisserons pas faire!
Pour l'avenir, votre raisonnement sur "pdv" me semble audacieux. Il lui faudrait faire de sacrés progrès pour prétendre à la succession morale de Le Pen, mais à chosir entre lui et Marine, c'est vite fait. Marine serait tout à fait capable de faire carrière partout y compris à gauche! Au fou l'agent!