samedi 10 février 2007

QUELQUES PROPOS D’ALAIN SORAL: A MEDITER GRANDEMENT PAR TOUS LES HESITANTS.

Quelques propos d’Alain Soral: A méditer grandement par tous les hésitants.

« Je suis toujours Marxiste. Le Front National est un mouvement bizarre. J’aurais été totalement contre il y a encore quelques années. Je suis toujours Marxiste et je soutiens Le Pen sans être membre du FN. J’ai quitté le PCF en 1993, mais je pense que les communistes sont toujours des défenseurs des Français. Je suis tout à fait d’accord pour la politique alternationale de Jean Claude Martinez et la fin de la France ne me dérange pas plus que cela. Il faut savoir être moderne. Je suis très proche de Chavez et de Castro qui sont pour moi des nationalistes (SIC). Je suis venu vers le FN grâce à Marine Le Pen qui va changer en profondeur ce parti. J’ai toujours été opposé au Front National des années passées. Le FN, je veux le faire changer par tous les moyens. En ce moment, je fais partie des gens qui font changer le FN dans le bon sens. Je suis pour l’assimilation de tous les étrangers sur la base des valeurs républicaines, le travail et l’assimilation. La vieille droite nationaliste ou les identitaires se trompent lourdement de combat. »

QUE CELLES ET CEUX QUI APPROUVENT CES PROPOS NOUS ECRIVENT POUR NOUS EXPLIQUER POURQUOI ET COMMENT ET NOUS LES PUBLIERONS.

NATIONALISTES OUVREZ LES YEUX !

LE 22 AVRIL PAS UNE VOIX POUR LE PEN ! 100% NATIONALISTES ! 100% CONTRE LE PEN !

8 commentaires:

Lucien a dit…

Je ne sais pas si vous avez regardé mais Le Pen vient encore de recommencer ses conneries. Hier, dans l'émission "FOG" sur la 5, il a déclaré que l'Islam n'était pas incompatible avec la République, que seulement (je le cite) "une très petite minorité se comportait mal dans les banlieues" et qu'il était dorénavant partisan de l'intégration. Je n'invente rien et vous non plus alors qu'attendent les militants courageux qui l'ont aidé pendant des années pour se rebeller?
Ce n'est pas du racisme que de dire que la religion musulmane ne peut pas se fondre dans la France et que nous voulons rester chez nous en France. Va t-on construire des Cathédrales dans les pays musulmans? Ce n'est pas raciste que de dire (parce que nous le vivons) que ce sont des milliers qui nous ruinent nos vies dans les cités. Et ce n'est pas du racisme que de ne pas vouloir les intégrer! Moi j'ai envie de pleurer. J'ai milité et posé des affiches du Front avec ce slogan: "Rendre la France aux Français". J'ai distribué des tracts qui disaient la même chose. Et me voila cocu et trahi comme des milliers d'autres. Le pire c'est que nous sommes foutus, car il n'y a personne d'autre, personne! Alors je vais rester chez moi à ruminer ma colère. Mais on ne m'y reprendra plus et pour "reconstruire" à l'avenir comme vous dites, il faudra autre chose que des promesses et ne plus tout laisser dans les mains d'un seul homme.
Je suis outré.

djalov a dit…

eh les gars,soyez pas dans le ressentiment,comme ca...n'est il pas vrai qu'il faut vivre avce son temps si on veut reellement faire que les choses bougent..les enfants d'immigres qui pourrissent la vie aux autres...sont francais pour la plupart,bien qu'ils chient sur nous,les blancs,qui sommes impurs a leurs yeux...c'est vrai aussi que bons nombres d'entres eux sont attires par le communautarisme,par le repli sur sois et embrassent des theories et des idees soit disant religieuses qui sont celles qu'avaient leurs ancetres..quoi de plus logique puisqu'ils n'ont ete bons que pour trimer,et que les bons franchouillards n'aimaient qu'a la seule condition qu'ils soient invisibles...pour autant,les premiers musulmans arrives etaient assez respecteux des lois en vigueur chez nous...moi,qui vient d'une cite du 93,qui aime les volutes qui rendent idiots,et qui ait ete le premier skinhead communiste de france;j'ai ,depuis toujours,pense qu'il etait possible de se parler et de se comprendre...mon meilleur pote est facho,raciste..et alors??il en a le droit,selon moi..quant a moi,j'ai connu pas mal de revisionistes,a l'epoque;et il a toujours ete possible de discuter des idees que je defendaient..il faut ,je le concede,faire evoluer les choses car il est vrai que ca s'barre a vaut l'eau..tiens,d'ailleurs..puisqu'il est utile de s'approprier les idees progressistes,fussebt elles celles des gens de gauche:je me permet de faire une proposition sur le crenaud"debat participatif":puisqu'il est absolument inconcevable de donner du boulot a ceux qui gagnent en deux jours,le salaire d'un ouvrier moyen..parce qu'ils n'en veulent pas,pour la plupart...et au lieu de parler de peine de mort(ce qui sent un peu le renferme..)je propose donc que le bagne soit reetabli! qu'est ce qui fait le plus peur a tous ces traines savates,plus encore que leur mort(qui peut etre l'occasion de milles petites douceurs avec mille et une petites vierges affolees...)c'est de trimer ...jusqu'a ce que suive,Le repentir..ceux qui violent ,agressent,tuent..ne doivent pas etre mis a "l'hotel",nourris loges avec canal plus et bientot internet..mais doivent etre des forcas qui devront etre tres tres tres severement punis!!le travail:voila la punition qui fait peur aux pouilleux qui nous usent la sante morale,car elle aura ,en plus,la vertu d'enrichir la nation,et donc,cela ouvre des possibilite de reparation...qu'en pensez vous,camarades?

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Réponse à Djalov,

Déjà merci de ne pas être impatient, nous faisons ce que nous pouvons et nous recevons tellement de commentaires que nous ne publions QUE ceux qui sont constructifs, ce qui est le cas pour le tien. Donc, pas de panique.
Pour la réouverture du bagne, nous n'y sommes pas opposés, et bien des nationalistes l'ont proposé. Cependant et concernant la peine de mort, ce n'est nullement une position idéologique, mais bien par soucis de pragmatisme que nous y sommes favorables. Donner une seconde chance à l'être humain a toujours été une caratèristique du monde européen depuis l'antiquité, mais il n'y a plus de gallères, plus de mines de sel et plus de jeux du cirque. Plus sérieusement, nous pensons que le rétablissement de la peine de mort sert avant tout à protéger la société contre les barbares. Bien sur, elle doit s'accompagner d'une réforme très sévère de la justice, en donnant les mêmes pouvoirs à la défense qu'à l'accusation, afin d'éviter toute erreur judiciaire. De plus, le doute doit toujours bénéficier à l'accusé, ce qui n'est plus trop le cas en ce moment il faut l'avouer, et ce qui amènerait des morts innocents si la peine de mort était rétablie. Il faut donc faire très attention. Cependant, il y a un cas ou elle ne se discutte même pas pour nous, c'est pour les récidivistes. Là, elle devrait être appliquée immédiatement. Crois nous il y en a plus que ce que tu crois.
Enfin, "on" a toujours été pour la peine de mort, on ne va pas y revenir maintenant. Mais on est ouvert pour le bagne, c'est une excellente chose.
Pour le reste, merci d'apporter de l'eau à notre moulin comme nous le disons souvent. En effet, nous sommes on ne peut plus d'accord avec toi sur le fait qu'il faut se parler, s'écouter, se rapprocher et s'unir pour lutter contre le système. C'est pourquoi nous étions plus que partisans de cette "Union Patriotique" la plus large. Mais Le Pen en a décidé autrement. C'est de sa seule faute si il n'y a aucune union! Il prend d'autres idées et jete les nôtres! IL prend de nouveaux alliés et met ses amis de côté! C'est n'importe quoi et ça ne lui rapportera pas une voix. Au contraire il a perdu les nôtres! Nous voulions l'union, pas lui qui ne veut en fait que nois voix. Ce n'est pas ça l'union nationale. Le fait est avéré: Nous étions volontaires pour tendre la main, mais pas lui.
Nous avons bien saisi le message...
Merci de tes commentaires Djalov.

JEAN LUC DE PARIS a dit…

CE QUE JE TROUVE LAMENTABLE CHEZ LE PEN C'EST QUE CE SORAL AFFIRME PARTOUT QUE LA VIEILLE GARDE DU FN EST NUL OU S'EN VA, QU'IL NE RESTE QUE DES "ABRUTIS" AU FN, ET IL INVITE SES AMIS A REJOINDRE LE FRONT POUR LE "CHANGER EN PROFONDEUR"!
"VENEZ VENEZ ILS SONT TELLEMENT CONS QUE LES BONNES PLACES SONT TOUTES A PRENDRE"!
ET LE PEN NE DIT RIEN DU TOUT! C'EST DONC QU'IL APPROUVE SORAL ET QUE LUI AUSSI NOUS TROUVE RINGARDS ET ABRUTIS.
BRAVO JEAN MARIE TU AJOUTES LE DESHONNEUR A LA TRAHISON.
COMME TU LE DIS SI BIEN "NOUS SAURONS NOUS EN SOUVENIR".
MAINTENANT TU AS TOMBE LE MASQUE. TU NOUS AURAS BIEN EU MAIS C'EST BEL ET BIEN FINI!

Anonyme a dit…

Bonjour, pouvez vous citer vos sources ?

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Bonjour,

Jusqu’à présent, personne n’avait osé nous faire le coup des « sources », tant ce « sociologue » parle partout. Nous aurions pu aller bien plus loin, mais tout un chacun peut trouver les propos de soral sur tous les supports médiatiques. En effet, il va dans tous les médias expliquer son engagement, osant se dire anti système mais reprenant les mêmes méthodes et les mêmes mensonges du système, faisant sienne l’amalgame rhétorique sur le fascisme notamment (rappelons que le vrai fascisme c’est la république plébiscitaire et non la dictature caricaturé par tout le système, d’ailleurs si on peut se dire fasciste ou post fasciste en Italie ça signifie bien qu’il y a escroquerie intellectuelle manifeste mais c’est un autre débat). Ce n’est d’ailleurs pas nous qui l’avons critiqué en premier, mais d’autres nationalistes comme les monarchistes, la tendance « ancien combattant » du FN, les anti-communistes de toujours (et ils sont légions) et surtout les catholiques de tradition et leur chef de file Bernard Antony. Nous avons synthétisé les propos de Soral de façon assez « soft » car il faut savoir que ce personnage a dit bien pire, et il récidive tous les jours, comme lors de la récente interview par John Paul Le Perse de « latelelibre.fr », en marge de sa conférence de presse commune avec Louis Aliot, (interview disponible sur le site cité plus haut), ou il a encore insisté sur le fait « qu’il n’aurait jamais soutenu le FN de Le Pen des années 60, ni celui des années 70, ni même celui des années 80 ». (les militants apprécieront… Passons sur les années 70, (que nous ne critiquons pas mais que certains peuvent faire) avec les troubles avec Ordre Nouveau, le triste épisode « Alain Robert », le secrétaire général François Duprat assassiné et les guerres avec le PFN. Cependant, les années 80 furent celles de Jean Pierre Stirbois, les années du « Tonnerre de Dreux » les années de gloire et d’ascension, les années ou le FN a eu le plus de militant et était donc réellement populaire, les années des cadres historiques du FN (Jalkh, Lang, Gollnisch, MF Stirbois, les époux Baeckeroot, Bild, Bernard Antony, Bruno Mégret, Franck Timmermans, etc, depuis le FN n’a pas de cadres de cette envergure), les années des manifestations de masse et des meetings monstres, les années ou le harcèlement démocratique de l’ultra gauche n’aurait jamais fonctionné, etc, etc… Insulter ces années là, affirmer qu’on aurait jamais rallié un tel FN caractérise bien l’individu comme le ridicule de la situation : Que dirait le PS si un Sarkozyste le ralliait en disant qu’il ne l’aurait jamais fait sous les années Mitterand ? Poser la question c’est déjà y répondre. Ajoutons que le sieur Soral a affirmé à moult reprise qu’il n’avait pas sa carte du FN, qu’il était venu conseiller et participer à la campagne de JMLP « grâce à Marine » et « qu’il faisait partie des gens qui faisaient changer « ce parti » (SIC dans le monde nationaliste nous avons toujours refusé le terme de parti que nous jugions sectaire et préféré l’expression consacrée de Mouvement). En clair, Soral est un « cheval de Troie » et il ne s’en cache jamais.

Nous sommes donc restés mesurés sur les propos d’Alain Soral et très en deçà de ce qu’il raconte partout, ne ratant jamais une occasion d’aller bien plus loin que ce que nous affirmons. Les propos d’Alain Soral, tout le monde peut les trouver dans la presse et sur Internet. Nous avions repris ses propos sur les sites d’informations quotidiennes en ligne de Libération, Le Monde, l’Express, Cyberpresse et bien sur l’AFP. Nous conseillons également la lecture approfondie du blog de Soral lui-même (et des échanges de dialogues avec ses amis intellos). Nous conseillons également les archives des interventions de Soral à la TV, notamment sur Paris Première et France Télévision.
Pour information, voila quelques autres propos de Soral cueillis sur http://alainsoral.frbb.net


"Je suis toujours marxiste, je suis ancien communiste ; parce qu'on peut être marxiste et moins communiste aujourd'hui. Et j'ai rallié dans le cadre de l'union patriotique la campagne de JM Le Pen parce que je crois que la théorie marxiste si on continue à la faire évoluer, on est obligé d'admettre qu'aujourd'hui, il n'y a que la nation qui peut s'opposer à la violence de la mondialisation libérale.
C'était l'enjeu de la constitution européenne. Et Le Pen me semble être le dernier candidat sérieux du non."

"MG Buffet a bien dit clairement qu'elle participerait au gouvernement de Ségolène Royal ; elle roule pour le PS. La survie du PC passe uniquement par des accords systématiques avec le PS."
"J'ai quitté le PC au moment ou je me suis rendu compte vers 1993 que le PC avait choisi ce destin là ; de n'être plus que la roue de secours du PS."
"Le marxisme, c'est la critique de l'économie politique ; c'est critiquer et lutter contre quelque chose qui est le problème de Marx : le capitalisme et la violence qu'entraîne la dérive de l'accumulation capitaliste dans les sociétés humaines. Aujourd'hui, on peut être marxiste et comprendre que pour lutter contre (sic) la destruction de cette logique du profit, il faut être nationaliste ou comme le dit très bien Martinez, alternationaliste. Moi, je me sens proche de Chavez aujourd'hui et même de Castro : ce sont des nationalistes."
"Marx, c'est l'étude du capitalisme comme processus historique."
"Si Marx était vivant et qu'il continuait à réfléchir et à voir :
1 L'échec du socialisme soviétique : du "tout état".
2 L'évolution des rapports de classe et la complexification des rapports de classe.
3 Le capitalisme mondialiste supra national et financier qui est le nôtre aujourd'hui,
il dirait : le seul levier pour lutter contre cette violence, puisqu'on est toujours dans l'histoire réelle et concrète et Marx était un réaliste parmi tous, la seule force sérieuse en France aujourd'hui pour lutter contre et il faut s'en servir, c'est le Front National ; pas le FN des années 60 ou 70 (NDLR il rajoutera 80 après une question précise) mais ce qu'il est en train de devenir et ce qu'il peut continuer à devenir si des gens comme moi le rallie et je ne fais jamais an tant qu'ancien intellectuel communiste que rallier ma base puisque les électeurs du front qui l'ont fait passer de 2 à 20% en l'espace de 15 ou 20 ans, ce sont des anciens communistes ; il faut pas rêver."
Etes-vous à l'aise au FN ?
"Je ne suis pas spécialement FN. Moi, j'essaye d'aider à ce que ce mouvement évolue vers la gauche, la gauche sérieuse pas la gauche sociétale : la gauche économique et sociale".

Rien que là tout est dit : Communisme, Marxisme, Fidel Castro, Gauche sociale et surtout sociétale (c'est-à-dire sur les valeurs CQFD), Alternationalisme (théorie voulant noyer la France dans un magma francophone, précisons que tous les analystes sérieux savent que la Suisse, la Belgique et le Québec refuseront, il ne nous restera alors plus que le Maghreb et la francophonie de l’Afrique noire). Vous voyez que Soral va bien plus loin que les propos que nous avons rapporté. Ajoutons que l’analyse des 20% du FN contredit bien d’autres analyses. En effet, comment peut-on classer, sans être armé de la dernière des mauvaises foi, comme « anciens communistes » des nouveaux électeurs n’ayant jamais connu le communisme. Le Pen était premier chez les jeunes en 2002 (à égalité avec Jospin), et également chez les ouvriers mais, après différentes études, il est apparu que l’apport en anciens communistes était à relativiser grandement. Ceci étant dit, Jean Pierre Stirbois insistait toujours sur le fait qu’adhérer était un synonyme de coller et qu’une adhésion était donc totale ou n’était pas. C’est la première fois dans l’histoire que le FN (ou toute autre organisation d’ailleurs) accepte un tel soutien avec autant de réserves (sans que le soutien ne soit membre du mouvement, avec une telle virulence à l’égard du passé de ce mouvement (donc de cadres historiques toujours présents au FN SIC) et en prônant une idéologie contraire antinomique et ennemi dudit mouvement, le marxisme. Voir l’analyse de Bernard Antony sur son blog)

Nous conclurons par d’autres liens.



http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-864559@51-823442,0.html
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-868242,0.html
http://www.bafweb.com/2007/02/11/alain-soral-au-front-national-je-reste-un-homme-de-gauche/

Nous regrettons d’ailleurs d’avoir été bien trop « soft » sur Soral, mais nous ne voulions pas donner trop d’importance. Ceci dit, nous avons reconsidéré notre position, et nous allons bientôt publier un dernier article sur la vérité de l’idéologie marxiste, en insistant sur l’épisode assez grave et symbolique de la Commune, (Soral admire la Commune et hait les « Versaillais »), en détaillant comment l’extrême gauche de l’époque a bafoué le suffrage universel, comme elle s’est opposé au vote des femmes jugés bien trop traditionnelles, catholiques et réactionnaires et comment Thiers a du intervenir devant le massacre de la population par les « Communards ». Nous indiquerons également (et très clairement avec des sources et des liens) la haine viscérale de Soral pour la Tradition, nous mentionnerons une conférence qu’il a donné au FNJ et nous conclurons sur sa grande théorie « L’avenir de la France est à gauche ». Ce sera notre dernier article sur Soral, mais il sera utile à plus d’un.
Soral nous fait pitié, et pardon pour la comparaison, mais il nous fait penser à un Curé se faisant surprendre à la sortie d’une maison close.
Cordialement
Le Collectif

LE LEGIONNAIRE a dit…

Un tissu de conneries marxistes sans queue ni tête, comme d'hab'...Signé Soral, indécrottable stalinien d' un genre atypique certes mais qui
-lui ou ses copains-copines marxistes bobo- ne manque jamais de bramer son admiration pour le moindre petit facho à condition bien sûr qu' il porte l'étiquette ROUGE d' appelation soviétique contrôlée.
Que penser d' un individu en quête perpétuelle de pouvoir et de pub qui voue une admiration sans borne à des ordures
staliniennes comme Castro et son dauphin Hugo Chavez? Pas grand chose...
Je suis toujours dubitatif face à ces gens qui font de l' "antifascisme unilatérale à géométrie variable", qui se disent volontiers 'antinazi', 'antifacho' mais qui font preuve d' une mansuétude incroyable à l'égard du Communisme, fascisme rouge, quand ils n' affichent pas carrément leur orientation (facho)communiste, à la maniére d' une légion d' honneur démoniaque, comme Soral ou André Manoukian, marxiste-capitaliste mondain et producteur à M6 d' une émission de réality-tv merdique qui exploitent les réves de jeunes sans avenir (cf: exploiter son prochain en prétendant faire son 'bonheur', c'est la profession de foi du marxiste-type).
Deux petites merdes mondaines, parmi des milliers d' autres formant la grande famille satanique de l' Anti-France qui pourrit le pays et la vie de ces citoyens depuis des lustres, et la planéte par la même occasion avec leur poison rouge. C' est pas l' honnêteté et l' intégrité morale qui étouffera les marxistes. Misére....
Si on s' est débarassé du fascisme brun en 45, c' est pas pour tomber
dans le fascisme rouge.
Et si un stalinien comme Soral se met à jouer les gourous 'patriotiques'et rédiger les discours d' un leader supposé patriotique comme Lepen, c' est qu' il y a comme une couille dans le potage, un truc qui tourne pas rond, un truc pas clair. Une magouille. Aux dépens des Francais, ces braves andouilles.

Faire imploser la Droite Patriotique en y infiltrant ses agents pour mieux la corrompre, voila la dernière tactique de l' Anti-France, l' internationale communiste au service de l' Elite Dirigeante Mondiale (FM, Bilderberg, CFR, Commission Trilatérale etc...). Seuls les andouilles tomberont dans le panneau, le probléme c' est qu' il y en a des milliers! Charmant....

Putain de bourgeois marxistes! si vous aviez deux sous d' honnêteté et de franchise, vous déménageriez illico presto à Cuba ou en Corée du Nord, les derniers "paradis" communistes pour y vivre votre idéal totalitaire, mais vous ne le ferez jamais car vous tenez trop à votre petit confort de privilégiés du systéme.
Votre poison rouge vous rend intolérables, votre hypocrisie vous rend insuportables. Soyez maudits.
Un coups de Bégon Rouge spécial "blattes marxistes" et on en parle plus. Pschittttt! Ouste! Sales bêtes!

Signé le Légionnaire ("Francais, réveillez-vous avant qu' il ne soit trop tard")

Anonyme a dit…

reponse a djalov

tu devrais lever le pied sur la fumette..tu relis ce que tu ecris ??