mercredi 7 février 2007

MESSAGE D’UN MILITANT DU MPF SUIVI DE NOTRE REPONSE

MESSAGE D’UN MILITANT DU MPF SUIVI DE NOTRE REPONSE

Je rentre direct dans le vif du sujet:

Il est malheureusement trop tard pour que Gollnisch ou Lang reprennent la suite, cela fait des années que les Secrétaires Départementaux et autres responsables nationaux de « la vieille garde » sont viré et remplacés par des pro Aliot ou des pro Marine, je sais de quoi je parle.Un vote interne propulserait dès lors Marine à la tête du FN, surtout que son père y veillerait.Gollnisch et Lang n'ont pas voulu frapper du poing sur la table au moment où il le fallait. Vae Victis.Pour ce qui est de Mégret, ça sera dans l'histoire de la droite, l'homme de l'échec, « putsch » raté, réarrangement raté également.Il a définitivement brisé sa carrière en acceptant cette union. Le Pen la digéré. Vae Victis.Quant à Villiers ce n'est pas certes un tribun de la prestance du Le Pen d'antan, mais si pour nous, nous le trouvons moins virulent (dans le bon sens) ou moins efficace que Le Pen, il y a une chose qu'il faut constater: Ce côté boy scout plait aux gens, nous le constatons tous les jours…Il n'est pas agressif, il n'est pas insultant, il se laisse couper la parole et cela entraîne l'empathie des gens qui se sentent proche de nos idées.Le Pen avait de la classe et le mot qui tue sur l'instant, mais il fait peur aux gens qui n’entendent pas grand-chose à nos idées.Ensuite, vous comme moi nous sommes battus pour un homme qui avait le sens de la répartie mais aucune notion de la gestion ou du pouvoir. Il n’a même pas voulu de sa ville de la Trinité sur Mer quand il y faisait 51%.Aujourd'hui je me bats pour un homme qui porte des idées de bon sens mais qui a aussi la connaissance de la gestion.Alors certes, il n'est pas assez ferme dans son programme sur l'avortement, mais il était au défilé pro vie, et il existe en Vendée les « Maisons d'Ariane » pour inciter les femmes à ne pas avorter ou qui les financent pour élever leurs enfants. Quel politicien de droite peut en dire autant?Pour Peltier je suis tout à fait d'accord avec vous, il a merdé sur le coup de la soupe identitaire. La peur d'être diaboliser lui fait faire des conneries c'est un fait, cela dit l'excès de prudence n'est il pas aussi excusable que l'excès de dérapages?Pour ce qui est de Villiers, j'aimerais bien savoir où vous avez bien pu lire qu'il ne serait pas contre un poste de ministre.Après, pour ce qui est des alliances avec le système, je vous rappelle qu'il fut un temps où le FN dirigeait des régions avec le RPR. Quel était le résultat: Une assise politique réelle, un contact avec le pouvoir, ET un contrôle de légalité sur les magouilles du RPR!Quand Bompard était président du groupe FN dans la majorité RPR, ils ont empêchés les impôts de grimper.Après cela Le Pen a tout fait pour qu'aucune alliance ne soit possible entre RPR et FN, résultat: le FN dans l'opposition, magouilles en tous genre du RPR, augmentation des impôts des 200%...Il me semble que nous avons tous applaudi des deux mains quand le FPÖ a obtenu des ministres en Autriche, ou quand la « lega nord » a obtenu des ministres en Italie. Ils ont acceptés d'être ministres à condition que l'on applique leur programme.Le FPÖ s'est il pour autant corrompu? La « lega nord » a t-elle viré à gauche? Non je ne crois pas.Des mesures du programme du FPÖ en Autriche et de la « Lega Nord » en Italie ont ils été appliqués? Evidemment.Alors je ne vois vraiment pas pour quelle raison on hurle à la trahison quand Peltier dit qu'il appellera à voter untel ou untel « si l'ensemble de notre programme est repris ».D'ailleurs à ce propos, où le FN a t il fait sa première percée électorale, et avec qui? C’était bien à Dreux, dans l’Union avec le RPR concoctée par JP Stirbois !Pour ce qui est des Nationalistes, sachez qu'ils y en a bien plus que vous ne croyez au MPF, il y a beaucoup de mous c'est un fait, mais des mous conscient des problèmes qui nous touchent.Seulement il faut bien prendre conscience qu'a cause des dérapages de Le Pen qui n'étaient pas à leur place (car comme le dit si bien Gollnisch, l'histoire c'est aux historiens d'en discuter et non aux politiciens), tout le message d'espoir et toutes les idées de bon sens que nous brandissions en tant que militant du FN ont été gâchées et diabolisées.Nous sommes donc obligés de marcher sur des œufs, Villiers l'a compris, le programme ne me satisfait pas pleinement, mais nous ne changerons les mentalités qu'en avançant petit à petit, en sachant d'où nous venons, et en sachant où nous allons.Et puis hors de cela, je suis un combattant politique tout comme vous, et je me dois de choisir celui qui représente le moins mal mes idées.J'attends avec impatience votre réponse.
Amicalement

NOTRE REPONSE

Il y a bien des éléments dans ce courrier avec lesquelles nous sommes en accord total. Et pour cause, c’est ce que nous dénonçons depuis des années. Ceci étant dit, à propos de Philippe de Villiers, il a bel et bien déclaré ceci, le 20 janvier 2007, lors d’une interview dans le Parisien, en réponse à une question relative à son éventuelle participation à un gouvernement Sarkozy : « Je n’ai pas réfléchi à la question, il faut voir, ce qui est sur c’est que je suis Président du Conseil Général de Vendée et que j’adore cette fonction. Je me vois donc mal la quitter pour un poste de secrétaire d’état aux choux farcis ». Ca, personne ne l’a inventé. De plus, l’affaire de la soupe au cochon est tout sauf une anecdote ou une bourde de Peltier. Nous partons du principe qu’il ne fait jamais céder au système, surtout sur ce genre de faits précis et symboliques. C’est tout de même un préalable que d’être maîtres chez nous, autrement nous ne servons à rien. D’ailleurs, tous les cadres nationalistes du MPF, Bompard en tête, ont condamné les propos de Peltier. D’ailleurs, Peltier a été obligé de présenter des excuses et explications (plus ou moins bidon il faut bien l’avouer) sur le site du MPF, dans la rubrique actu et communiqués en date du 7 janvier 2007. Or, cette article a disparu et est introuvable sur le site du MPF. Ce sont tout de même des méthodes pour le moins curieuses voire staliniennes. Nous critiquons assez le clan de Marine Le Pen à la fois pour ses propos délirants et ses méthodes douteuses, alors nous faisons de même pour tout le monde, Villiers y compris.

Vous vantez les mérites de « PDV » pour sa gestion de la Vendée, et vous avez sans doute raison, mais il a tout de même été Secrétaire d’Etat à la culture et à la communication entre 1986 et 1988. Dans cette période, il n’a pas arrêté les subventions au RAP, il a vendu TF1 et n’a pas mis fin aux bouffonneries de Jack Lang. Ce sont des faits incontestables !

Concernant Carl Lang et Bruno Gollnisch, il ne faut pas (trop) les blâmer. Nous savons fort bien que Le Pen n’attendait qu’un signe pour les virer. Le Pen ne supporte jamais que « sous Bonaparte perce Napoléon » ! Ils devaient donc se tenir à carreau. Ils ont d’ailleurs été courageux en soutenant mordicus Bompard, Marie France Stirbois et Bernard Antony. Ils continu d’ailleurs à dire que J Bompard et B Antony sont des amis, ce qui est déjà beaucoup quand on connaît les méthodes de la Lepénie qui sont assez « soviétoïdes » il faut bien le dire.

Concernant Mégret, en politique, rien n’est jamais joué et la vérité d’un jour n’est jamais celle du lendemain. Le Pen lui-même devrait méditer cette lapalissade. En effet, il méprise aujourd’hui les petites formations nationalistes, ne « respectant » (et du bout des lèvres) que le MNR pour la force de ses cadres surtout. Or, pendant 17 ans, Le Pen n’a représenté que 0,5% du corps électoral, (et encore pas toujours), de 1966 (date de la fin de son mandat de député CNIP du quartier latin) à 1983 (émergence aux municipales de Paris 20ème). Durant ce laps de temps, Le Pen affirmait partout qu’il était la « droite nationale » et que la droite devait le respecter. Il a même interpellé Simone Veil lors d’un meeting de celle-ci, en lui disant qu’il était « représentatif » et qu’il devait être écouté par la droite. Cette dernière lui a répondu « Vous ne représentez rien du tout » ! On connaît la suite, et Le Pen, fort de cette expérience, agit de la même façon vis-à-vis de partenaires potentiels. Il en sera puni, de la même façon que la droite en a été puni et sévèrement. En politique, le mépris engendre l’indifférence, puis l’opposition, c’est une vérité première, mieux une leçon ! Donc, Mégret peut rebondir s’il s’en donne les moyens. Nous verrons bien…

Autre leçon à méditer. Souvent, les successeurs de tel ou tel ne sont pas ceux que l’on croit. Le Pen a succédé à Tixier, alors qu’il y avait du monde au portillon. Gauchon et le PFN, Malliarakis et son MNR (Malliarakis qui est encore bien meilleur orateur que Le Pen), Brigneau, Robert, Sidos, sans même parler des plus anciens. En 1975, personne n’aurait misé un copeck sur Le Pen et ce fut pourtant lui et l’héritage Lambert n’explique pas tout même s’il y a contribué pour partie. Donc, il faut peut être s’attendre à une surprise et à une personne totalement inconnue, du moins sur qui pas un seul militant ne placerait actuellement ses espoirs. Ca se passe souvent comme ça en politique et il faut savoir attendre. Pour tenir le Mouvement National et ses multiples chapelles, il faut un homme (ou une femme) fort(e), qui sache faire le grand écart pour s’en tenir à l’essentiel, autrement nous serons séparés en de nombreux partis, ce que nous craignons, d’où notre action présente. C’est pourquoi, dans le cas ou une « Union Nationale » ne serait pas possible aux législatives, encore une fois à cause de Marine Le Pen, nous proposons de la faire sans le FN, en y incluant tout le monde, identitaires compris. Utopie ? Peut être, mais ça aurait de la gueule !...

Notre action ne peut être comprise QUE par des militants sincères et qui en ont marre d’être pris pour des imbéciles. Nous nous sommes mis à dos ce que nous appelons la « Lepénie patentée », ainsi que les « idiots utiles » qui ne vivent par procuration qu’à travers le mythe « Jean marie », nous nous en moquons. Mais, au risque de choquer les gens du MPF, nous pensons sincèrement que Philippe De Villiers aurait dû rallier l’Union Patriotique. OH, je vous entends déjà hurler, mais c’est d’une logique implacable pour nous. Si Villiers avait rejoint l’Union des Patriotes, étant donné son poids à la fois électoral, médiatique, ses soutiens, sa puissance dans la France de l’Ouest et son expérience d’élu, il devenait « de facto » le successeur de Le Pen, et tout le monde devait s’incliner. Nous savons que beaucoup pensent au MPF que la proposition d’Union de Le Pen était un piège. Nous ne le pensons pas, mais si tel était le cas, en l’acceptant, Villiers refermait le piège sur Le Pen. OK, Villiers n’aurait pas été candidat, mais il raflait la mise comme au poker, et il se plaçait pour 2012.
De plus, si Villiers avait rejoint l’Union Patriotique, Marine Le Pen ne pouvait plus refuser l’intégration de tous dans l’Union. Ca aurait régler tous les problèmes et nous n’existerions même pas. Nous aurions tous fait campagne pour Le Pen, Le Pen était au second tour aisément, avec des chances de gagner si c’était contre « Ségo » voire Bové, Sarko était éliminé et les législatives étaient gagnables. Plus que l’addition de formations diverses, ça aurait crée une vraie synergie positive, un élan entraînant, une dynamique de victoire pour tous ceux qui en ont ras le bol. Hériter 55 ans de carrière politique d’un Le Pen, ça se mérite, et nous ne pensons pas que ces propos soient provocateurs ou contradictoires. Que pensez-vous de cette analyse ?

De toute façon aujourd’hui il est trop tard, et il est vrai qu’un petit groupe de comploteurs au sein du FN et autour de Marine Le Pen est responsable à 100% de cette situation lamentable. « Alea Jacta est » comme dirait Le Pen lui-même. Nous ajoutons pour notre part « Primum Vivere, Deinde Philosophare », (agir d’abord, réfléchir après). Il faut parer au plus pressé et tout faire pour que Le Pen ne soit pas au second tour, afin de sauver ce qui peut l’être. Nous sommes confiants pour l’avenir de nos idées et assez sereins à vrai dire. De toute façon rien de bon ne sortira de cette élection, alors préparons nous pour demain, dans le respect de ce toutes et tous. Nous sommes aussi affligés que la majorité d’entres vous, mais ce n’est pas en se lamentant sur ce qui aurait pu être que nous relèverons le Mouvement Nationale. En fin d’année dernière tout était possible, aujourd’hui c’est bel et bien terminé. Nous le déplorons, nous n’avons que du mépris pour les traîtres et les coupables que nous connaissons bien, mais c’est ainsi. Alors agissons d’abord, réfléchissons après.

NB : Concernant le FPÖ, depuis le départ de Jorg Haïder, il est en perte de vitesse, quant à la « Lega Nord » italienne, nous lui préférons tout de même le MSI-FT ou l’Alternative Sociale d’Alessandra Mussolini, qui ont réussi des percées superbes et dont nous ne saisissons pas bien la non alliance, mais c’est un autre débat. Ceci étant dit, nous avons du respect pour la « Lega Nord » et le « FPÖ » dont les positions sur l’essentiel sont les nôtres. Concernant l’Alleanza Nationale c’est mort, Gianfranco Fini vient de préfacer le bouquin de Sarkozy. En agissant ainsi, (et après son bien triste voyage en Israël), il vient de tuer une deuxième fois Almirante, mais il vient de se tuer lui-même aussi. Les Italiens préféreront toujours la gauche à un traître, valet atlantiste de surcroît, et sauront attendre des recompositions. D’ailleurs, Fini vient de prendre position en faveur de l’adoption d’enfants par les homos, et ceux qui se dressent contre lui au sein de la « Maison des Libertés », (en dehors des monarchistes), ce sont des membres de « Forza Italia » et … le microscopique « Parti Démocrate Chrétien », équivalent de l’UDF en France. La « Lega Nord » se fait un peu tirer l’oreille sur le sujet, alors que le MSI-FT et l’AS ont déjà pris position contre évidemment. On croit rêver ! Comme quoi en politique, tout est possible, le pire comme le meilleur…

ALORS EN AVANT ET PREPARONS NOUS A PRENDRE NOTRE DESTIN EN MAIN

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Je viens de découvrir votre site. Je vous approuve dans l'ensemble. Une ombre au tableau pour ce qui me concerne. Vous appelez tous les mécontents du FN à voter contre JMLP. Et après les élections? Formez-vous un parti? Quelle est votre ligne politique? Pardonnez-moi si je parais présomptueux: je ne vous ai pas attendu pour me faire une opinion sur JMLP pour lequel j'ai voté à maintes reprises, faisant partie de la droite française antigaulliste. Mais je suis et reste atlantiste et "occidental" et je soutiens les USA.
Pas question de me faire changer pour le moment. Alors?
Serai-je malgré tout agréé par votre mouvement? Car il semble que vous soyez antiaméricains. Mais je peux me tromper.
Par cette question franche, selon votre réponse, je déciderai d'adhérer à votre mouvement ou pas.
Pour vous rassurer en tout cas, je ne voterai pas Le Pen, mais surtout pas à gauche! Si, par miracle il y avait un candidat qui promet de nous débarrasser de l'Islamisme, il aura ma voix.
PS. J'ai vu Madame Stirbois lors de la première élection de Chirac. J'ai discuté avec elle et lui avais dit déjà que le Pen était trop vieux. Sa réponse alors ne correspond pas à ce que vous écrivez à son propos. Mais je ne peux m'étendre, puisqu'il s'agit d'un message.
Recevez toute ma sympathie .

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Réponse du collectif

Cher Monsieur, ou Madame,

Regardez notre dernier article sur l'état de la droite nationale il vous éclairera sur les suites possibles après l'élection présidentielle. Nous sommes pour l'Union la plus large avec toutes les sensibilités. C'est cela la tolérance dans le monde nationaliste: Ce qui nous rapproche est plus important que ce qui nous divise. Si Le Pen n'avait pas "tout cassé" nous n'en serions pas là.
En ce qui concerne la création d'un nouveau mouvement, ce n'est pas à l'ordre du jour. Nous attendons.
Pour cette élection, il nous semble que c'est une pantolanade et qu'aucun n'est crédible.

Recevez également toute notre sympathie. Et merci de votre commentaire.

Kurtz a dit…

Il y a quand même une différence énorme entre JMLP et De Villiers, c'est leur attitude face à l'islam. JMLP fait quasiment de la lèche aux musulmans en soutenant la politique chiraquienne de l'aplatissement généralisé de la France devant les diktats de l'OCI ou la propagande euro-palestinienne. Radio-islam appelle à voter Le Pen. JMLP a dit qu'il recevrait le Hamas à l'élysée s'il était élu président. Pourquoi pas le Hezbollah, pendant qu'on y est ? JMLP trouve normal que l'Iran se retrouve en possession de la bombe atomique. Je rappelle que le Hezbollah, bras armé de l'Iran dans la plaine de la Bekaa est un groupe terroriste qui, outre prôner ouvertement l'extermination des USA ou d'Israël, a assassiné 83 français dans l'attentat du Drakkar à Beyrouth en 1983. JMLP est donc un TRAITRE, tout comme Chirac, Ségo et tous les autres SAUF de Villiers, qui lui est un vrai catholique, avait sa famille dans la résistance, et n'a pas monté son parti avec le concours d'anciens WaffenSS. Alors, qu'il trahisse des idées pourries à la base qui déshonorent le patriotisme et le nationalisme français, par des reculades foireuses dignes de ses concurrents, je m'en tape, et je ne risque pas de voter pour lui, mais pas pour les mêmes raisons que vous. Le Pen est un guignol gauchiste, qui dit simplement plus de vérités que les gauchistes officiels, parce qu'il a plus de couilles et que ça correspond à sa stratégie électorale.

Cordialement.

Kurtz

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Réponse à Kurtz,

Vous vous égarez. On ne peut pas être pour l'Union Patriotique (la vraie) et dans le même temps clouer au piloir des gens comme Leon Gauthier et Roland Gaucher, puisque c'est bien d'eux dont il s'agit apparemment. Si vous faisiez allusion à Franz Schoenhuber, du Parti Républicain Allemand qui avait fait alliance avec JMLP, c'est encore plus délirant quand on connait la Loi Allemande et le fait que TOUS les partis, sans aucune exception, doivent être adoubés pour aller aux élections. Tout le monde a le droit de changer et n'oubliez pas que notre Pape Benoit XVI fut membre de la "Hitler Jungen".
Nous vous publions par respect, mais si vos idées se résument à "charrier la charria", nous vous conseillons vivement de relire Julius Evola.
Cordialement.
Le Collectif

Kurtz a dit…

Ce n'est malheureusement pas qu'une question de "charrier la charia", c'est un problème d'une extrême gravité dans cette époque de nouvelle guerre mondiale transnationale.

Et se situer par rapport à ça, c'est savoir si la France est capable de se situer dans cette guerre et de choisir un camp, ou alors de sortir de l'histoire, comme elle en a prit le chemin depuis le 1er mai 1940.

Parce que franchement, vous serez très avancé avec votre patriotisme dans un pays du tiers-monde impuissant et castré.

et puisque vous me donnez des conseils de lecture, je me permettrai d'être aussi condescendant : regardez donc ce sympathique film, et vous me direz si vous préférez "charrier" ou adopter la Charria.

http://www.dailymotion.com/
visited/search/obsession/video/
xblax_obsession

C'est quand même comique de s'entendre dire par un frontiste que ses idées seraient résumables à une idée "d'opposition", alors que le Front s'est spécialisé dans la rhétorique chronique du parti de protestation, n'ayant rien de très crédible à proposer malgré un diagnostic plus lucide que celui des autres.

Je pense que vous vous dîtes que ces questions sont sans importance, comparées aux problèmes économiques, sociaux, etc. Je pense qu'elles les conditionnent à haut degré. C'est ce qui différencie un type comme DeVilliers d'un type comme Le Pen.

Avant de vous laisser vaquer à vos occupations, je vous fais quand même remarquer que vous n'avez été choqué que par une seule partie de mon commentaire. J'imagine donc que vous trouvez normal que JMLP fasse l'éloge d'un abruti comme Dieudonné. Enfin, c'est sûrement sans importance.

Cordialement.

Kurtz

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Ne vous énervez pas Kurtz
nous vous publions bien volontiers
c'est bien que nous sommes partisans ce l'union patriotique au sens large...
ceci dit OUI nous n'avons rien contre Dieudonné. Le problème c'est que Le Pen adoube Dieudo, et dans le même temps, il ringardise Villiers et rejette les nationalistes, ce n'est pas admissible.
Quand on veut l'union on la fait avec tout le monde. Tel n'est pas le cas de Le Pen, mais tel n'est pas le cas non plus de Villiers. Nous sommes désolé mais sur l'affaire de la soupe au cochon, il n'a rien dit, lui personnellement s'entend!
Salutations cordiales