dimanche 4 février 2007

MESSAGE DE LAURENCE DE LYON

MESSAGE DE LAURENCE DE LYON

Franchement merci merci merci. Trois fois merci! Merci de m'avoir répondu aussi vite, merci de m'avoir envoyé les infos demandées aussi rapidement, merci de me laisser passer ce message en direct, mais surtout merci de votre action. A vrai dire dans mon coin, seule ou presque avec mes enfants, je désespérais un peu. Quand je dis seule, c'est politiquement parlant bien sur, car j'ai beaucoup d'amis de notre famille de pensée. Comme on dit c'était le "bad trip" total pour nous. J'habite à Lyon centre et ici personne ne comprend plus rien! Ce que vous écrivez sur Carl Lang est au moins autant valable pour Bruno Gollnisch. C'est officiellement le numéro deux du FN et il n'apparaît plus du tout à la TV, il n'y a même plus d'agenda pour lui sur le site du Front national, du moins d'agenda sérieux digne d'un numéro deux de grande formation politique. Imagine t-on François Fillon (numéro deux de l'UMP), par exemple, (car on pourrait mentionner également Hortefeux, Bachelot etc), ou François Hollande (pour le PS) subissant le même sort, les mêmes humiliations que Bruno Gollnisch. J'ai lu avec attention tous vos écrits et vous avez diablement raison, nous passons pour des imbéciles encore une fois et c'est bien triste!
Déjà que Marine Le Pen avait humilié Gollnisch et tout le FN en condamnant Gollnisch avant même les médias, ce qui représente une sorte d'exploit assez bas, (alors que Gollnisch n'a fait que défendre la liberté d'expression c'est tout), mais en plus elle ne rate jamais une occasion de dire des stupidités énormes qui auraient valu l'exclusion à toute autre personne. C'est incroyable mais vrai. Je souscris à tout ce que vous dites, mais j'attends avant de me prononcer. Jean Marie Le Pen peut se ressaisir avant la Convention de Lille.
Faisons bloc autour du trio Gollnisch Lang Bild pour le Front, ainsi que Mégret pour le MNR.
C'est vrai qu'après 3 ans de néant avec Marine Le Pen, Gollnisch Président du FN, Lang Secrétaire Général et Bild (ou une femme mais pas Marine il y en a d'autres et de vraies nationalistes) délégué(e) générale, ça "aurait de la gueule"! Surtout ça permettrait de repartir sur des bases saines.
Faut-il en arriver à ne pas voter Le Pen? Je ne sais pas encore, c'est "hard" comme on dit, mais il faut l'envisager avec sérieux comme une ultime option si à la fin du mois rien n'a changé.
Quoi qu'il en soit, bravo pour votre courage dans votre démarche pas évidente du tout, mais frappée au coin du bon sens Français. Merci.
Laurence

4 commentaires:

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Merci de ses encouragements. Le Pen ne se ressaisira jamais, c'est malheureux mais c'est ainsi! Si nous avons autant attendu avant de nous engager c'est bien que nous le savons! Attendez fin février et vous verrez...
Amicalement.

aNndré a dit…

Que pensez vous de l'excellent combat de noss camarades alsaciens ?

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Nos camarades Alsaciens, comme vous dites si bien, ont toute notre sympathie. Nous en profitons pour rappeler que, lors des régionales de 2004, le FN a refusé de fusionner avec Alsace d'Abord au second tour, ce qui fut encore une fois un crime contre nos idées. Il est grand temps de ne plus rien laisser passer. Merci de cette contribution.