samedi 10 février 2007

FRONT NATIONAL EN ALSACE : INCOHERENCE ET DESUNION PATRIOTIQUE…

FRONT NATIONAL EN ALSACE : INCOHERENCE ET DESUNION PATRIOTIQUE…


Nous venons d’apprendre grâce à nos contacts en Alsace que le Front National vient de refuser la main tendue des régionalistes d’Alsace d’Abord.


Petit rappel. Robert Spieler, cadre historique de la Droite Nationale, qui a commencé en politique à Ordre Nouveau, crée au début des années 80, « Alsace Renouveau » (structure politique à vocation électorale) et « Forum Alsace », avant de rapidement rejoindre le Front National. Il s’entend très bien avec Jean Pierre Stirbois, et permet au FN d’atteindre des records en Alsace. Après le décès tragique de JP Stirbois, Robert Spieler n’est plus d’accord avec la ligne de Le Pen et crée donc en 1989 « Alsace d’Abord », en plus du « Forum Alsace ». Jean Marie Le Pen décide de déclarer la guerre à Robert Spieler en 1990 en parachutant en Alsace l’énarque Yvan Blot, autorisant à ce dernier une ligne plus « régionalisée ».


Le FN en Alsace n’existe alors quasiment plus, mais se reconstruit néanmoins autour de ses succès électoraux, à défaut d’avoir des cadres et des militants de valeur. Au printemps 1997, Robert Spieler fait signer par plus de 600 élus la « Charte Alsace D’Abord », charte qui aboutit à la création du MRA (Mouvement Régionaliste Alsacien) pour les élections régionales de 1998. Déjà, en 1998, Spieler tend la main aux Lepénistes par pragmatisme. Le Pen le traite par le mépris. Toute fin 1998, c’est la scission au FN. Le FN d’Alsace est entièrement Mégrétiste. 2001, élections municipales: Deux listes nationalistes s’affrontent, celle d’Alsace d’Abord (9,5%) et celle du FN (7%). Le MNR soutiendra celle d’Alsace d’Abord. 2002: Les élus régionalistes se partagent. Certains apportent un soutien à Mégret d’autre à Le Pen. Robert Spieler apportera sa signature à Le Pen, qui le remerciera quand même en ne lui opposant pas de candidat FN sur sa circonscription. Toujours en 2002, un désaccord idéologique entre régionalistes pousse les élus et cadres du MNR et du MRA (Mouvement Régionaliste d’Alsace) à s’unir. C’est alors la création officielle en tant que Mouvement Politique autonome d’Alsace d’Abord. En 2004, aucun accord sérieux n’est envisageable aux élections régionales. Patrick Binder a proposé une fusion des listes, mais après avoir insulté et traité Robert Spieler de « pourri » ... à quelques heures de la clôture d'inscription des listes entre les deux tours et alors que rien n'avait été préparé ni même envisagé côté Front National.


2007, aujourd’hui. Alors que la crise est là, entre un FN devenu totalement jacobin jusqu’à l’extrême et des nationalistes évidemment régionalistes, car basés sur l’identité et donc le principe de subsidiarité, Robert Spieler, toujours aussi partisan de l’Union (malgré les multiples trahisons du FN vis-à-vis de lui et de son mouvement), prône le rapprochement avec Le Pen et l’entrée d’Alsace d’Abord dans l’Union Patriotique. Las, ce sera une approche à sens unique. Le FN non seulement vient de refuser la main tendue de Robert Spieler, mais il vient d’autoriser la création d’un Site Internet dont le nom est : « Contre l’Union Patriotique avec Robert Spieler et Alsace d’Abord » ! SIC…


Un front anti-union existe bel et bien au sein du FN.


Le FN enfonce le clou, en annonçant qu’une liste Front National sera présente aux élections municipales de 2008 à Strasbourg, contre Alsace d’Abord, alors que Robert Spieler et Alsace d’Abord avait proposé au FN … une liste commune. C’est à la fois pitoyable et ridicule, car, en Alsace, le FN n’a qu’un conseiller municipal (ancien du MNR réintégré), tandis qu’Alsace d’abord dispose de plusieurs maires et conseillers municipaux.


L’explication de cette pure folie de Le Pen ne trouve sa source QUE dans l’extrémisme jacobin de Le Pen qui veut mettre l’Alsace au pas. N’en déplaise à M Le Pen et à sa fille, le principe de subsidiarité, principe éminemment nationaliste et catholique, a toujours été une profession de foi chez les nationalistes, ce sur les plans politiques, économiques, identitaires, culturels et sociaux. Nous allons bientôt publier un document d’un de nos généreux contributeurs, « Le Pen et Clemenceau ou la volonté d’humilier la France », qui sera assez édifiant pour tous nos amis. [NDLR: A ce propos, devant le nombre croissant de contributions que nous recevons, nous vous demandons de vous inspirer du politologue Marc B et des autres, à savoir de nous envoyer vos contributions sans faute, sans rien à soustraire ou à ajouter et formater sous « Word ». Nous n'avons pas le temps de tout corriger. Merci].

Un nouveau proverbe venu d'Arabie fait fureur en Alsace. L’Union avec le FN version Marine, c’est le mariage à l’oriental. Au début, ce sont les fastes, les Palais, les Milles et une nuit et le chameau. Et à la fin il ne reste que le chameau…



Nationalistes, quand allez-vous enfin ouvrir les yeux ?

PLUS QUE JAMAIS PAS UNE VOIX PATRIOTE POUR LE PEN LE 22 AVRIL 2007 !100% NATIONALISTES ! 100% CONTRE LE PEN !

3 commentaires:

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Les corrections nécessaires ayant été apportées ce matin, afin de rééquilibrer les évènements, nous supprimons les 4 commentaires ayant fait mention de quelques erreurs. Merci.
Anne du Collectif.

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Nous avons reçu de très nombreux comentaires concernant cet article. Les uns venant de la tendance "Alsace d'Abord", nous trouvant trop mous sur les tords du FN et surtout des Le Pen père et fille, les autres en provenance du FN qui n'ont de cesse de baver leur haine sur les régionalistes et qui voudraient "pendre" M Spieler, enfin les derniers affirmant que les tords sont partagés et qu'il ne faut pas mettre de l'huile sur le feu.
Dorénavant et concernant cet article, nous ne publierons que les commentaires non anonymes, avec des explications, des faits et des arguments solides.
Nous vous rapellons que les écrits avec injures, insultes et calomnies sont directement jetés au panier.
Merci d'être constructifs. Nous ne censurons pas, mais nous voulons des faits et non des incantations.
Nous précisons enfin que, même si nous n'avons aucun intérêt dans "Alsace d'Abord", il apparait nettement que la légétimité de ce mouvement, au sein de la famille nationaliste, n'est plus à démontrer. Nous sommes pour l'Union la plus large dans la défense de nos idéaux, et, contrairement à certains, nous ne pratiquons pas l'exclusion.
Force est de constater que les injures émanent systématiquement du camp de la "Lepénie", camp auquel nous confirmons que le culte du "Deux Ex Machina" est bel et bien terminé.
Cordialement.
Le collectif.

Collectif "Sauvons nos idées" a dit…

Merci du message sur l'orthographe

Nous pensons nous que ce sont avant tout les ravages de ... l'informatique et de la correction automatique qui infantilise les contributeurs, les commenteurs, enfin tout le monde quoi... Sourire
Merci, dorénavant je surveillerais mieux à cela, du moins je vais tenter car nous avons beaucoup de travail.
Laurence